Lundi 25 Septembre 2017
(Al-Watwan 29/08/17)
L’autre formation de l’élite de la capitale, Us Zilimadju, comptabilise le même nombre de points, vingt sept, que le leader, mais Volcan peut compter sur deux matchs en retard pour prendre le large devant les joueurs de Zilimadju. Pour sa part, avec vingt six points, Ngaya club de Mde complète le podium provisoire du classement. Cette D1 de Ngazidja est disputée et il suffit qu’un club perde un match pour qu’il chute au classement. Sans compter qu’avec les positions délicates de certains grands des stades de l’île, les amateurs du sport roi s’attendent à assister à la rétrogradation en D2 d’un géant. Peut-être d’un mythe. Volcan de Moroni fait toujours la course en tête du classement du championnat de première...
(RFI 28/08/17)
Aux Comores, une vedette, avec à son bord 26 personnes selon le ministère de l'Intérieur, a chaviré faisant trois morts et plusieurs personnes disparues. Les passagers ont embarqué malgré une météo peu clémente. Des vents très forts, une surcharge de passagers, la capitainerie s'était pourtant opposée au départ de cette vedette. Malgré les rappels à l'ordre de la gendarmerie, tous les passagers ont voulu prendre le risque. Ce naufrage remet la lumière sur les problèmes que connaissent les deux compagnies aériennes nationales avec l'aviation civile depuis des mois. Aujourd'hui pour la population, il est plus facile de se rendre à l'étranger que de faire le tour de l'archipel des Comores en avion.
(Al-Watwan 28/08/17)
Remplacé à la tête du secrétariat national de la Crc pour son «incapacité à organiser le congrès mais aussi pour cause de fin de mandat», le député Ali Mhadji rétorque et parle d’un «putsch». Le parlementaire parle d’une décision illégitime qui place le conseiller du chef de l’État, Yahya Mohamed Illiassa, à la tête du parti au pouvoir. L’ex secrétaire national voit en son successeur, «un manipulateur et un hypocrite». Il dénonce en outre «une mise à l’écart» et se donne un mois pour réfléchir à son avenir politique. Ça n’arrive pas qu’aux autres ! La Convention pour le renouveau des Comores (Crc) vient de choper le syndrome qui touche tous les partis politiques, à savoir les dissensions et les...
(Al-Watwan 28/08/17)
Le chef de la diplomatie a abordé, entre autres sujets, la question de l’île comorienne de Mayotte, la rupture des relations diplomatiques avec l’Etat du Qatar et les assises nationales. «Notre politique étrangère consiste à recouvrer notre souveraineté et exercer notre indépendance, mais avec des approches différentes en fonction du patron de la diplomatie en exercice», soulignait-il. Le ministre des Affaires étrangères, Souef Mohamed El Amine, a échangé avec les journalistes, samedi dernier dans les locaux de son ministère, autour d’un petit-déjeuner de presse. Cette première prise de contact du nouveau chef de la diplomatie avec la presse nationale a été l’occasion de faire un véritable tour d’horizon sur l’actualité nationale et internationale.
(Al-Watwan 28/08/17)
La Commission d’enquête parlementaire sur la loi relative à la Citoyenneté économique veut recueillir les témoignages du président Azali, en sa qualité d’ancien et actuel chef de l’Etat, sur les enjeux d’ordre sécuritaire, financière et économique liés à la mise en œuvre de la loi relative au Programme de citoyenneté économique. Elle a aussi demandé, pour les besoins de l’enquête, la mise à leur disposition par le cabinet du président et du Secrétariat du gouvernement des décrets de naturalisation qui ont servi, de décembre 2008 à mai 2016, à l’attribution des passeports comoriens à des étrangers en vertu de la très controversée loi dite de citoyenneté économique. La Commission d’enquête parlementaire sur la loi relative à la Citoyenneté économique, dont...
(RFI 26/08/17)
Les Comores, déjà Etat membre du Marché commun de l'Afrique orientale et australe (Comesa), ont adhéré à la Communauté de développement d'Afrique australe (SADC) lors de sa 37e session à Pretoria le week-end dernier. Quels enjeux pour l'archipel de l'océan Indien ? Quels espoirs sont fondés sur l'appartenance à cette institution sous-régionale ? Les autorités comoriennes se félicitent de cette adhésion tant attendue à la SADC à l'instar de Djaffar Ahmed Saïd, vice-président en charge du secteur privé : « Se retrouver dans cette intégration économique, c'est une chance pour les Comores. Des pays qui sont très développés vont aujourd'hui ramener les Comores vers le développement parce que ces pays auront l'obligation de travailler avec les Comores dans tout ce...
(Al-Watwan 25/08/17)
La signature entre le ministère des Finances et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement a eu lieu hier. Il s’agit d’une enveloppe de 4 milliards de francs destinés à améliorer la capacité de production et de réparation du réseau électrique national. Cette somme est venue sous la forme d’un prêt consessionnel selon le chargé des dossiers arabes du ministère des Finances, Mahamoud Chakir. Nul doute que cet argent vient à point nommé soutenir les efforts déployés pour maintenir en permanence le courant sur l’ensemble du pays. Le ministère des Finances et du Budget et le Fonds d’Abu Dhabi pour le développement...
(Al-Watwan 25/08/17)
1.587 bacheliers supplémentaires sont venus s’ajouter aux 835 admis dès le premier groupe pour un total de 2.422 reçus sur l’ensemble de l’édition du baccalauréat 2017 à Ngazidja. Mais ce que l’on retiendra, c’est le seul candidat recalé lors des épreuves orales du second groupe. Impossible pour nous de savoir, hier, si ledit candidat s’était présenté ou non à l’examen. Le baccalauréat 2017, comme ceux de ces dernières années, n’a pas dérogé à ce qu’est devenue la règle : des résultats catastrophiques.
(Al-Watwan 25/08/17)
Les responsables nationaux du Hedj ont, en force, démenti les rumeurs faisant état d’expulsion de pèlerins dans un hôtel situé dans la ville sainte de Médine. Il y aurait eu, selon l’Agence nationale du Hedj un problème de timing. Le nombre de jours réservé dans ledit hôtel est arrivé à termes alors que le séjour dans cette ville n’était pas arrivé à terme. Pour ce qui est des 280 personnes encore en stand by dans le pays, ils devront attendre l’année prochaine. L’information selon laquelle les pèlerins comoriens étaient expulsés de leur hôtel à Médine serait fausse. Ladite information circulait sur les réseaux sociaux depuis mercredi dernier et a été immédiatement démentie par l’Agence nationale du Hedj. “C’est faux” a...
(Al-Watwan 25/08/17)
Dépourvu de ses avantages en nature, voiture de fonction et logement notamment, Amine Halawi désire que ces derniers soient maintenus jusqu’à la décision définitive de la justice. Remercié après un audit, l’ancien patron de la Banque fédérale de commerce a décidé d’attaquer son ancien employeur en justice pour que cette dernière ordonne le maintien de ses avantages. Les deux parties attendent le délibéré ce matin. C’est ce matin que le juge de référé rendra sa décision sur l’affaire opposant Amine Halawi, ancien directeur de la Banque fédérale de commerce (Bfc) à son ancien employeur. Ce renvoi pour délibéré a été décidé, hier 24 août, à l’issue d’une audience en référé heure à heure portée devant le président du tribunal par...
(Al-Watwan 25/08/17)
L’annonce de cet événement qui était attendu par l’ensemble du monde du football comorien a été faite, hier au cours d’une rencontre entre le président de la fédération, le concerné et la presse en présence du manager Europe de la Ffc, Ben Amir Saadi. Désormais, les yeux sont tournés vers la rencontre entre les Cœlacanthes et les Lions indomptables dans le cadre des éliminatoires de la Can 2019. L’équipe nationale pourrait disputer deux matchs amicaux “en octobre et novembre histoire de mettre les joueurs en compétition”, a annoncé le président de la fédération. La signature du contrat du sélectionneur des Cœlacanthes, Amiredine Abdou, est, désormais, chose faite. Il est, officiellement, l’entraineur de la sélection comorienne sénior de football. La décision...
(Al-Watwan 24/08/17)
Le conseil des ministres hebdomadaire a eu lieu, hier mercredi 23 août, au palais de Beït-Salam, sous la présidence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Plusieurs points d’actualités étaient à l’ordre du jour. A tour de rôle, chaque vice-président, ministre et secrétaire d’Etat a présenté un projet pour approbation du gouvernement. Au titre de la vice-présidence chargée du ministère des Transports, Abdallah Saïd Sarouma a soumis en approbation, un plan d’orientation du service de la météorologie. Le conseil a validé le projet mais a toutefois recommandé au vice-président que les services de la météorologie ne soient pas seulement limités dans le domaine des services aériens, mais que tous les secteurs qui dépendent de cette branche bénéficient du savoir-faire de ce...
(Al-Watwan 24/08/17)
Dans un point de presse tenu hier à la présidence, Youssoufa Mohamed Ali n’est pas passé par quatre chemins pour condamner l’attitude de certains leaders et partis politiques qui s’insurgent contre les assises eux qui auraient demandé dans un passé récent à Azali Assoumani de les organiser. Pour le chef de cabinet du président de la République, les assises tombent à point nommé pour revenir notamment sur le rôle des mercenaires dans le pays certains étant en vie, sur la mort du lieutenant–colonel Combo ou encore évoquer l’argent du projet habitat et du programme de la citoyenneté économique. Devant l’agitation autour de l’organisation des assises nationales et des prises de positions des partis politiques...
(Al-Watwan 24/08/17)
Si le licenciement de Saifidine Nadjma ne fait plus aucun doute, le caractère dudit licenciement lui, pose problème. Pour l’avocat de la défense, il s’agit d’un licenciement abusif tandis que pour Austral Air il n’en est rien puisque légitime. Après deux réunions de conciliations sans grand succès, l’ancienne employée de la compagnie aérienne demande des dommages et intérêts en plus de ses droits élémentaires. Son ancien employeur ne veut lui payer que les droits élémentaires relatifs à tout licenciement légitime. Rendez-vous ce samedi devant le juge. C’est samedi 26 aout prochain que sera examiné l’affaire qui oppose Saifidine Nadjma à son employeur, l’agence de voyage Austral Air. Le renvoi de cette affaire devant le tribunal du travail est survenu suite...
(Al-Watwan 24/08/17)
20 avril-20 août, voilà déjà quatre mois depuis que la centrale thermique de Trenani à Ndzuani fonctionne à plein régime et sans discontinuité, grâce à ses nouveaux générateurs. C’est également ce même mois d’août que le gouvernement a organisé les assises de l’énergie, censées scruter les voies et moyens de pérenniser la fourniture du courant électrique, restée longtemps comme un luxe. Avec Saindou Malidé, directeur d’Electricité d’Anjouan (EDA), Al-watwan revient sur un court intervalle pourtant riche en leçons. La semaine dernière ont été organisées, à Moroni, les assises nationales de l’énergie. Qu’ont-elles décidé pour Ndzuani ? Nous avons maintenant l’électricité, mais le chef de l’Etat ne veut pas que l’on dorme sur nos lauriers. Il souhaite qu’elle devienne pérenne. D’où...
(Al-Watwan 24/08/17)
Le match de ce dimanche, opposant Volcan à Us Zilimadju, est on ne peut plus décisif pour la première place. Les deux formations de la capitale sont, par ailleurs, leaders du championnat régional avec vingt-six points chacune. En attendant, toujours dans le cadre de la même journée, à Mitsudje, Jacm a battu le Fc Hantsindzi par trois buts à zéro et Elan club, l’autre club du chef-lieu du Hambu, a dominé sa confrontation avec son voisin de Salimani ya Hambu, Alizé fort en réussissant trois réalisations contre une seule pour son adversaire. Au stade de Moroni où le club Ngaya recevait lors de sa confrontation avec Etoile du sud tout s’est bien déroulé et ce malgré quelques chamailleries sans effet...
(Al-Watwan 23/08/17)
«Ces pèlerins seront sous la responsabilité de leurs voyagistes, mais aussi de l’ambassade de l’Union des Comores à Riyad car, bien que nous ayons obtenus les visa via Dar-Es-Salam, ce sont des comoriens qui voyageront avec des passeports comoriens», dixit un responsable d’agence qui fait partie du groupement. Un contingent supplémentaire de pèlerins comoriens devra quitter le pays incessamment, probablement demain ou après demain, à bord d’un appareil d’Ethiopia Airlines, si les négociations aboutissent. Au total, ils sont 280 candidats au pèlerinage qui n’ont pas bénéficié des visas du quota officiel attribué à l’Etat comorien par...
(Al-Watwan 23/08/17)
Actuellement à l’étude, la stratégie industrielle nationale des petites et moyennes en entreprises a fait l’objet d’un atelier de deux jours au Retaj. La validation de cette stratégie, axée sur la valeur ajoutée aux ressources locales par le Comesa est en cours. Elle prendra en compte la vision économique du pays et les travaux réalisés auparavant. La validation de la stratégie industrielle nationale des petites et moyennes entreprises (Pme) axées sur la valeur ajoutée aux ressources locales par le Comesa a fait l’objet d’un atelier de deux jours qui s’est ouvert hier, mardi 22 août, à l’Hôtel Le Retaj. Selon le consultant régional en intégration, le but de cet atelier est d’abord de mettre en ordre une stratégie nationale pour...
(Al-Watwan 23/08/17)
Cet accord sur les services de transport aérien repose sur le fait que le secteur n’était réglementé par aucun accord bilatéral liant les deux pays. Une situation qui a paralysé les compagnies aériennes françaises et comoriennes. Dans cet accord, il est prévu sur le plan juridique, d’instaurer un cadre bilatéral moderne, lisible et conforme aux standards actuels du transport aérien Le 22 décembre 2016, en séance publique, les élus français ont donné l’approbation au président français d’approuver l’accord relatif aux services de transport aérien entre Paris et Moroni. Signé le 22 août 2014, entre l’Ambassadeur de France aux Comores de l’époque, Philippe Lacoste, et la ministre des Transports, Bahiat Massoundi, cet accord a fait suite aux consultations bilatérales sur les...
(Al-Watwan 23/08/17)
Une semaine après avoir été interdite d’émettre par le préfet du centre, la Radio-kaz vient d’être autorisée à reprendre ses activités depuis avant-hier, lundi. C’est donc à travers un arrêté, datant du 21 août et signé par le préfet Salim Ben Mohamed, que le directeur de la station s’est engagé à veiller au respect de la déontologie. C’est un vent de soulagement qui vient de souffler dans le paysage médiatique national. Après une semaine d’interdiction d’émettre, la Radio-kaz vient d’être autorisée à reprendre ses activités. L’arrêté relatif à la reprise des émissions sur les 107.0 Mhz a été signé, le lundi 21 août, par la même autorité qui avait suspendu la station, le préfet du centre. Ainsi, a été levée...

Pages