Dimanche 17 Décembre 2017
(La Lettre de l'Océan Indien 31/05/13)
Les magistrats qui instruisent la tentative de déstabilisation présumée du 20 avril sont embarrassés par la fragilité des éléments de preuves étayant la thèse gouvernementale. http://www.africaintelligence.fr/LOI/politique-pouvoirs/2013/05/31/un-su...
(Mediapart 30/05/13)
Faut-il, quand on est Comorien, vivre nécessairement aux Comores, pour être un «bon» et «vrai» citoyen de notre pays? Y a-t-il lieu, dans les Comores d’aujourd’hui, d’opposer ceux des Comoriens qui vivent aux Comores de leurs frères et sœurs qui sont installés à l’étranger, plus particulièrement en France? Faut-il forcément vivre aux Comores pour connaître les vrais problèmes politiques, institutionnels et socioéconomiques dans lesquels se débattent au quotidien les Comoriens, et en parler? Ces questions se posent avec beaucoup d’acuité, surtout à un moment où, quand on vit à l’étranger et quand on fait des propositions pour contribuer au débat d’idées sur la manière d’aider au développement de notre pays, on est systématiquement rappelé à l’ordre par ceux qui considèrent...
(Le Matin 30/05/13)
«La stratégie réaffirme les choix stratégiques de la Banque que sont les infrastructures, l’intégration économique et le secteur privé. Elle trace la voie à suivre pour parvenir à une croissance inclusive, partagée par tous les citoyens, de tous âges, sexes et régions et qui tient particulièrement compte des États fragiles d’Afrique, où vivent 200 millions de personnes. Cette stratégie met aussi l’accent sur le renforcement de la résilience au changement climatique et la gestion durable des ressources naturelles et sur le développement de l’infrastructure, de l’intégration économique régionale, du développement du secteur privé, de la gouvernance et la responsabilisation, du développement des compétences et de la technologie. La croissance économique doit maintenant se traduire en une véritable transformation économique qui...
(Jeune Afrique 28/05/13)
Chez les Abdallah, il y a le père, l'ex-président disparu en 1989. Mais, depuis vingt ans, ce sont ses fils qui s'invitent sur le devant de la scène politique. L'un d'eux vient d'être inculpé d'atteinte à la sûreté de l'État. Au bout du fil, Salim Ahmed Abdallah ne décolère pas. Il parle vite, se répète. Cela ne lui ressemble pas : dans la fratrie, il a la réputation d'être celui qui garde son calme. C'est pour cela que la famille en a fait son porte-parole après la mort violente, en 1989, du patriarche, Ahmed Abdérémane Abdallah. « Comprenez-moi, s'excuse-t-il. Mon frère est en prison et ma famille est accusée à tort. » Depuis que les autorités ont annoncé avoir déjoué...
(CRI 28/05/13)
ADDIS-ABEBA- Dans une confirmation d'une tentative de coup d'Etat déjouée contre le régime du président Ikililou Dhoinine, le président de l'Assemblée (Parlement) de l'Union des Comores, Hamidou Bourhane, a évoqué dans un entretien accordé à Xinhua lundi à Addis-Abeba d'autres menaces d'instabilité contre ce pays insulaire africain. Invité du Parlement africain au 21e sommet de l'Union africaine (UA) tenu dans la capitale éthiopienne en commémoration des 50 ans de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), l'ancêtre de l'UA, créée le 25 mai 1963, M. Bourhane a malgré tout salué la stabilité économique de son pays reconnue par les institutions internationales, en l'occurrence la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI). Question : Monsieur le président, est-il exact de dire que...
(Mediapart 27/05/13)
Une interview accordée par Saïd-Abdillah Saïd-Ahmed Principal Animateur du Mouvement Comores Alternatives. Vous êtes devenu très actif ces derniers temps, multipliant les rencontres populaires, mais aussi avec des décideurs et médias comoriens et étrangers, vous claironnez partout votre chance de devenir, en 2016, le nouveau Président des Comores, à telle enseigne qu’un expert a dit de vous: «Les électeurs comoriens sont devenus tellement imprévisibles qu’ils pourraient placer Saïd-Abdillah à la tête de l’État comorien en 2016». D’où vous vient cette certitude qui vous fait dire partout que vous serez le prochain Président des Comores, alors que les Comoriens ne vous connaissent pas assez? La sociologie politique et la sociologie électorale des Comores travaillent en notre faveur. En plus, il y...
(L'Express 25/05/13)
Les célébrations du Cinquantenaire de la naissance de l'OUA, ancêtre de l'UA, ont commencé ce samedi matin. C'est dans ce contexte qu'un réquisitoire anonyme étrille la gestion de la Sud-africaine Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission. C'est un document qui ne circule que sous le boubou ou sous le costard et, dès lors, ne devrait pas perturber outre mesure le bel ordonnancement des célébrations, ce week-end, du 50e anniversaire de la création de l'Organisation de l'unité africaine (OUA), devenue depuis lors Union africaine (UA). Lire la suite sur: http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/du-rififi-dans-les-coulis...
(Zinfos974 24/05/13)
Plusieurs unités de la police et de la gendarmerie comorienne participent depuis le milieu de la semaine à une vaste opération de lutte anti-drogue dans le Sud de Moroni, la capitale de l'Union des Comores. Ainsi, les quartiers de Madjadjou, Caltex, Asgaraly et Djomani ont été quadrillés par les autorités, qui affirment que ces zones sont des lieux où la consommation de drogue et d'alcool est un véritable fléau. Le lieutenant-colonel Rafik Abdallah a déclaré dans les colonnes de La Gazette des Comores "qu'il ne doit pas y avoir des zones de non-droit dans le pays". Afin d'assurer la sécurité et la sérénité des habitants de la capitale, ces opérations seront reconduites le plus souvent possible selon les forces de...
(Afrik.com 22/05/13)
Saïd Larifou, le président du parti d’opposition comorien, le RIDJA, a porté plainte ce mardi 21 mai à Paris pour tentative de coup d’Etat. Dix-neuf personnes ont été arrêtées cette nuit, dont des Comoriens, des Tchadiens et des Congolais. Des Français seraient impliqués. Il y a un mois, le président Ikililou Dhoinine avait déjà échappé à une tentative de coup d’Etat. Bis repetita ? Saïd Larifou, le président du parti d’opposition comorien, le RIDJA, a porté plainte ce mardi 21 mai à Paris conte X pour « tentative de coup d’Etat et déstabilisation du pouvoir ». Dix-neuf personnes ont été arrêtées cette nuit, dont des Comoriens, des Tchadiens et des Congolais. « Une procédure judiciaire va être réclamée en France...
(Libération 21/05/13)
Des associations et un parti politique comoriens ont annoncé lundi qu’ils allaient déposer plainte à Paris, après la tentative de coup d’Etat du 20 avril aux Comores à laquelle auraient participé des Français et des Franco-Comoriens. «Nous allons déposer plainte mardi à Paris contre X pour tentative de coup d’Etat et déstabilisation des Comores», a déclaré à l’AFP Saïd Larifou, président du Rassemblement pour une initiative de développement avec la jeunesse avertie (RIDJA, parti politique comorien d’opposition). «Ce dépôt de plainte est justifié par le code pénal français dès lors que des Français ou des étrangers installés en France sont impliqués dans des opérations de déstabilisation d’un pays», a-t-il ajouté. Une quinzaine de personnes, dont des étrangers, notamment un Français...
(Jeune Afrique 17/05/13)
Les autorités comoriennes qui enquêtent sur la récente tentative de coup d'État ont acquis la certitude qu'une partie du complot avait été ourdie en France. Aux Comores, l'enquête sur la tentative de coup d'État déjouée dans la nuit du 19 au 20 avril par les autorités avance lentement. Depuis son arrestation, le chef présumé des opérations, l'officier congolais Joris Nkombe Amba, aurait livré quelques secrets. Son ordinateur et son téléphone aussi. Si les enquêteurs ne connaissent toujours pas l'identité des commanditaires, ils savent que les putschistes ont bénéficié de complicités au sein de l'appareil militaire et des milieux d'affaires comoriens, notamment pour se procurer des armes (plusieurs pistolets mitrailleurs et un lance-roquettes). Ils ont également la certitude qu'une partie du...
(La Provence 17/05/13)
Enfant de La Busserine, ancien joueur amateur et supporter chez les MTP dans sa jeunesse, le latéral droit de l'OM a Marseille dans la peau. Rencontre. De Marignane (CFA) à l'OM, en passant par Sedan (Ligue 2), le défenseur olympien a connu une trajectoire atypique. Son incroyable parcours Kassim, neuf mois après votre arrivée à l'OM, mesurez-vous l'écart entre la Ligue 2 et la Ligue 1 ? Kassim Abdallah : C'est totalement différent. Au niveau de la pression, de l'engouement, des supporters, cela n'a rien à voir. À Sedan, nous avions une bonne équipe, nous jouions le haut de tableau, mais ce n'est pas comparable avec l'OM, un club exceptionnel à tous les niveaux. Même si ça reste du football...
(Des Infos.com 15/05/13)
Alors que la Turquie négocie des dédommagements conséquents pour des aspirants au martyre turcs tués lors d’affrontements à bord de bateaux appartenant à une pseudo « flottille humanitaire » ayant tenté de forcer le blocus légitime de la Bande de Gaza en mai 2012, l’Union des Comores « demande à la Cour pénale internationale d’ouvrir une enquête sur les crimes » qu’auraient commis Israël. Le navire en question ayant battu pavillon comorien. Un cabinet d’avocats turcs la représente. Le Procureur de la CPI va examiner le dossier. Le petit jeu malsain de la Turquie Une chose est sûre, la Turquie ne manque pas de culot. Poussé par Barack Obama, soucieux de voir des relations apaisées entre Turquie et Israël, Benyamin...
(Île Maurice Tourisme Info 14/05/13)
14 Mai 2013 | Une victoire sans précédente pour la Team Salomon, composée de Iker Karrera et Nerea Martinez, qui, en sus d’avoir mené à bien leur course dans leurs catégories respectives, ont aussi établi un nouveau record pour le Lux*Royal Raid 2013. Des 182 inscrits au 80 km qui sont partis de Casela, à Yemen, à 5h samedi 11 mai, c’est Iker Karrera a été le premier à rallier l’arrivée à Bel Ombre, tandis que dans la catégorie féminine, c’est Nerea Martinez qui a raflé la première place. Sous un ciel plus ou moins dégagé, Iker Karrera a fait une très belle course avant de franchir en premier la ligne d’arrivée, peu avant 11h40 dans un temps record de...
(Zinfos974 14/05/13)
Comme le révèle le journal France Mayotte dans son édition du jour, l'avocat franco-comorien, Me Saïd Larifou, a décidé de porter plainte contre X en France et de se porter partie civile dans l'enquête ouverte suite à la tentative de putsch du 19 avril dernier aux Comores. Suite à ce putsch manque, Saïd Larifou avait été placé en garde-à-vue avant d'être relâché. L'avocat a déclaré dans les colonnes du quotidien que "certains éléments impliqués dans cette affaire semblent, l'enquête le confirmera ou l'infirmera, établis en France et à l'étranger". Il a décidé de porter plainte contre ces "éléments" pour qu'ils ne "se sentent pas à l'abri en France". Il rappelle que le mercenaire Bob Denard avait déjà été condamné pour...
(France BTP 13/05/13)
Au ralenti, le BTP à La Réunion envisage de s'exporter aux Comores où les besoins en infrastructures sont présents. Une manière de mettre à profit un matériel remisé au garage soumis malgré tout à une fiscalisation lourde. Afin de contrer une crise économique qui se fait de plus en plus pesante à la Réunion, la Confédération de l'artisanat des petites entreprises du bâtiment (Capeb) envisage, avec l'aide de l'Etat, de délocaliser l'activité des entreprises du BTP réunionnais vers des contrées nécessiteuses en grands travaux telles que Les Comores. Dans cette optique, la Capeb prévoit de solliciter une défiscalisation temporaire quinquennale du matériel productif, peu enclin à servir en ces temps difficiles, et qui représente malgré tout des coûts majeurs pour...
(Closer 13/05/13)
Le BTP réunionnais est en crise, mais la Capeb Réunion - Confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment - a des idées pour relancer la machine. Parmi celles-ci, la réponse au problème des engins de chantier achetés sous le régime de la défiscalisation et qui ne sont plus utilisés, faute d’activité suffisante. Une situation d’autant plus contraignante pour les entreprises qui doivent garder leurs véhicules et engins pendant au moins 5 ans sous le régime de la défiscalisation avant de pouvoir les revendre. Hors, depuis la fin de la route des Tamarins, c’est le calme plat côté grands travaux à la Réunion. Conséquence, de nombreux engins dorment au garage pendant que les propriétaires continuent de les payer. C’est là...
(La Gazette des Comores 10/05/13)
Dans son interview bilan, après deux ans d’exercice, le vice-président en charge de l’Energie, Fouad Mohadji a déclaré qu’il n’y avait « plus de problème de production énergétique » dans le pays. Une déclaration qui n’est pas passée inaperçue et qui a choqué plus d’un. « Il n’y a plus de problème énergétique ». Cette phrase est du vice-président en charge du ministère de l’Energie, Fouad Mohadji, présentant son bilan après deux ans à la tête de ce département ministériel également en charge de l’environnement, de l’agriculture et de la production. « C’est plus que du mépris, c’est du foutage de gueule. La situation de la Ma-mwé est exaspérante », a réagi Aboubacar Tourqui, infographe à l’agence Synercom. « Tous...
(La Gazette des Comores 10/05/13)
Lors de la cérémonie d’accueil, vendredi dernier, du président de la république et du gouverneur de l’ile, à l’aérogare de Bandar es Salam, Mohamed Ali Said, a suggéré à Ikililou Dhoinine de former une équipe homogène lorsqu’il procédera au premier remaniement de son gouvernement. Pour les trois ans qui lui restent, selon le gouverneur, Ikililou n’a pas droit à l’erreur. Ce vendredi l’aéroport de Bandar es Salam était pris d’assaut par une foule nombreuse venant des quatre coins de l’ile, toutes catégories confondues. Tout ce beau monde pour accueillir à la fois le gouverneur de l’ile Mohamed Ali Said qui revenait de France où il a passé presque un mois, et le chef de l’Etat Dr Ikililou Dhoinine qui venait...
(Comores-Infos 10/05/13)
Une manifestation( Un Hitima) contre la tentative de coup d’état a eu lieu à ce dimanche 5 mai à Marseille pour dire non à la déstabilisation du pays et pour soutenir le pouvoir en place de l’Union des Comores et Non à la prise du pouvoir par un coup d’Etat. Comores infos a rencontré les organisateurs de cette manifestation qui a eu lieu au Salon Magallon à Marseille. Mr Antoissi SAID ALLAOUI de l »Association des Mohéliens de Marseille a accepté de répondre à nos questions. C.I : Pouvez-vous nous présenter votre association et votre rôle ? ‘’ l’ Association des Mohéliens de Marseille » créée en 1987, regroupant hommes et femmes, pour l’entraide et la solidarité, entre les Mohéliens...

Pages