Mardi 17 Octobre 2017
(Comores-Actualités 01/07/13)
Quand on parle d’économie, on voit tout de suite des gens qui s’activent, d’autres qui encaissent, quelques uns qui créent et d’autres qui profitent. Et quant on parle du social, on ne voit le plus souvent, en tout cas aux yeux des comoriens que ce qu’on peut en tirer. Et aux yeux des autres communautés qui nous regardent, une forte natalité uniquement motivée par l’appât du gain social. Faut-il lever une première incompréhension chez nos compatriotes français notamment : si nous sommes d’accord qu’un enfant qui se lève le matin pour aller à l’école, après son petit déjeuner et ses affaires scolaires, doit avoir ses gouters, à raison d’un gouter le matin pendant la recréation et d’un autre l’après-midi auxquels...
(La Gazette des Comores 01/07/13)
Le comité de pilotage du programme franco-comorien de Co-développement (PFCC) de la Coopération française, au niveau de Ngazidja, a validé quatre projets sur 11 projets présentés. Les conventions de financement ont été signées, hier. Quatre projets bénéficieront des fonds du programme franco-comorien de Co-développement (PFCC), a-t-on appris hier au cours de la cérémonie de signature des premiers conventions de financement au niveau de l’île de Ngazidja. Un programme d’une enveloppe de 2 millions d’euros, soit 984 millions de francs comorien, pour soutenir les migrants comoriens dans leur engagement en faveur du développement du pays. Dans les projets retenus, on a noté celui concernant l’alimentation en eau potable de la ville d’Iconi et de la structuration participative des services de l’eau...
(La Gazette des Comores 01/07/13)
Le torchon brûle entre Oungoni et Pidjani, deux villages riverains de la région de Domba dans le sud de Ngazidja. On dénombre plusieurs maisons saccagées et des blessés graves de part et d’autre. Pour tenter de désamorcer la crise, le gouverneur de l’île s’est rendu ce mercredi dans ces deux villages belligérants. C’est encore un match de football qui aurait déclenché l’étincelle entre Oungoni et Pidjani, deux villages de Domba, une sous-région de Mbadjini au sud de Ngazidja. Des échauffourées auraient opposées des jeunes de ces deux localités à la fin d’une rencontre qui opposait une équipe de Pidjani à celle de Ntsinimoichongo. Une piste que les enquêteurs de la gendarmerie nationale suivent pour tenter de comprendre les raisons de...
(El Watan 01/07/13)
Le développement du continent africain suscite la mise en œuvre d’une zone de libre-échange continentale africaine (ZLEC) ainsi que d’un plan d’action pour le développement industriel accéléré de l’Afrique (AIDA), suggère le rapport économique sur l’Afrique présenté ce dimanche à Alger par la Commission Economique de l’Union Africaine, en présence du secrétaire d’Etat au prés du Premier Ministère chargé de la prospective et des statistiques. Pour ce faire, ce rapport souligne ainsi la nécessité pour les pays africains d’élaborer des politiques appropriées en matière de contenu local, de développer les infrastructures, les compétences humaines et les capacités technologiques ainsi que de favoriser l’intégration régionale et le commerce intra-africain. En dépit de la nette croissance que le continent a enregistré depuis...
(AFP 30/06/13)
Johannesburg (AFP) - Le président américain Barack Obama, en visite en Afrique du Sud, doit annoncer dimanche un plan de sept milliards de dollars destiné à faciliter l'accès à l'électricité en Afrique sub-saharienne, a déclaré la Maison Blanche. M. Obama doit annoncer cette initiative sur cinq ans, baptisée "Power Africa", lors d'un discours à 18H00 (16H00 GMT) à l'Université du Cap (UCT). Power Africa est décrit par la Maison Blanche comme "une nouvelle initiative visant à doubler l'accès à l'électricité en Afrique subsaharienne". "Plus des deux tiers de la population de l'Afrique subsaharienne vivent sans électricité, et plus de 85% des habitants des zones rurales n'y ont pas accès. Africa Power va s'appuyer sur l'énorme potentiel énergétique de Afrique, y...
(Le Figaro 29/06/13)
Des familles des victimes du crash de l'avion de la Yemenia ont manifesté aujourd'hui devant le ministère des transports à Paris. Ils réclament "justice" et "protection" de l'Etat français. L'avion s'était abimé en mer en juin 2009 au large des Comores et avait fait 152 morts. "Le ministre se barricade derrière les règles internationales mais on est des citoyens français et donc on voudrait que notre Etat nous protège, garantisse nos droits", a martelé Saïd Assoumani, président de l'association des familles de victimes de la catastrophé aérienne. Les manifestants, 110 selon la police, 150 selon les organisateurs, se sont rassemblés en silence derrière deux grandes banderoles. Ils ont proclamé: "Pour notre dignité, nous voulons la vérité" et "La Yemenia m'a...
(Comores-Actualités 28/06/13)
Le Président de la République de l’Union des Comores, Docteur Ikililou Dhoinine, vient d’accepter la démission de Monsieur Rastami Mouhidine, Ministre des Postes et Télécommunications, Chargé des Transports et Tourisme, du gouvernement à sa demande. C’est donc libéré de ses fonctions ministérielles que l’ancien Ministre des Postes et Télécommunications, Chargé des Transports et Tourisme, défendra son honneur comme il l’a vivement souhaité. Le Secrétaire Général dudit Ministère est chargé de la gestion des affaires courantes jusqu’à nouvel ordre. Moroni, le 27 juin 2013 Source : Alwatwan
(Comores-Actualités 28/06/13)
Une mission du secrétariat général des Nations Unies reçue par le Gouverneur. Dans le cadre du renforcement de la consolidation de la paix et la cohésion sociale,une mission envoyée par le secrétaire général des Nations Unies et du bureau du PNUD à New York s’est entretenue ce lundi 24 juin, en fin de matinée à Dar-Nadjah avec le gouverneur de l’île autonome de Ndzuwani, Son Excellence Anissi Chamsidine. Le Fonds de la Consolidation de la Paix (FCP Plus) a été au centre des discussions.Outre le Représentant Résident Adjoint du PNUD en Union des Comores, Joseph Pihi, chef de la délégation, l’équipe a été composée d’une spécialiste dans la prévention de conflits au bureau du PNUD à New-York, d’un officier des...
(Afrik.com 28/06/13)
Les Comores dans la voix et dans le sang. Chébli est le symbole d’un métissage culturel réussi. Près de 20 ans après avoir quitté son île pour la France, il a su conserver ses racines tout en les nourrissant d’influences occidentales. Aujourd’hui à l’origine du Festival Art Comores qui aura lieu à Marseille du 29 Juin au 7 Juillet 2013, Chébli nous dévoile ses inspirations. Interview. Afrik.com : D’ou vous est venu l’envie de faire de la musique ? Chébli Msaidié : Mon père était musicien, ma grand-mère également, je suis issue d’une famille de musiciens. J’ai baigné dans cet univers depuis que je suis tout petit, c’est donc venu naturellement. Pourtant étant enfant c’est plutôt de bateau dont je...
(Comores-Actualités 27/06/13)
Pendant que les deux chefs d’Etats signaient la déclaration d’amitié, la présence inamicale de trois élus de Mayotte à l’Elysée au même moment a attiré l’attention de plus d’un. Pourquoi la France a cherché à humilier les Comores jusqu’à obligé les pauvres Comoriens à supporter l’insupportable ? La délégation Comorienne avait-elle conscience que la présence des élus Mahorais prouvait que la France était prête à engager toutes les manoeuvres imaginables pour arriver à ses fins ? Pendant qu’elle parle d’amitié, elle continue à consolider ses actes inamicaux avec la complicité de se amis Comoriens. Deux choses nous ont interpelé: la première, c’est la déclaration à la presse de HOLLANDE sur le perron de l’Elysée. Quand je dis en France, dit-il,...
(Comores-Actualités 27/06/13)
La justice comorienne serait-elle uniquement réservée aux voleurs de cabris et aux malades sexuels ? En tout cas, nombreux sont ceux qui ont perdu confiance en la justice et qui ne croient plus à la volonté des autorités de lutter contre la corruption. Plusieurs cas de détournement de fonds impliquant des hauts responsables ont été révélés, mais rares sont ceux qui ont été poursuivis ou jugés. Les révélations faites ces dernières années sur les détournements de biens publics démontrent l’impunité dont bénéficient les présumés auteurs. Elle fait croire que la lutte contre la corruption, tant prônée par le chef de l’Etat n’est que mirage. L’actuel ambassadeur des Comores à Dubaï, Zoubeir Ahmed Soufiane, qui aurait touché 100 millions de nos...
( 27/06/13)
L'Afrique semble gagner en importance en tant qu'itinéraire de trafic maritime, selon l'ONUDC, l'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité, dans un rapport mondial annuel sur les drogues, présenté mercredi à Vienne en Autriche, dans le cadre de la journée internationale de lutte contre les drogues. De plus en plus d'itinéraires passent par le continent pour alimenter les marchés de consommation: Une route part du sud de l'Afghanistan pour aller d'abord dans les ports en Iran ou au Pakistan, rejoindre l'Afrique de l'Est ou de l'Ouest et enfin alimenter les marchés. Le défi des nouvelles substances psychoactives L'Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC) s'inquiète de la hausse des "nouvelles substances psychoactives" (NSP)...
(Le Figaro 26/06/13)
L'accident d'un Airbus A310 de la compagnie Yemenia, qui avait fait 152 victimes, est «dû à une action inadaptée de l'équipage», selon le rapport final d'enquête. Seule une jeune fille avait survécu. Il y a près de quatre ans jour pour jour, le crash faisait 152 victimes, dont 86 comoriennes et 66 françaises. Le rapport final de l'enquête sur l'accident de l'Airbus A310 de la Yemenia, qui s'est abîmé le 30 juin 2009 dans les eaux comoriennes, pointe du doigt l'équipage, a déclaré mardi le directeur de la commission d'enquête. «L'accident est dû à une action inadaptée» de ce dernier au cours d'«une manœuvre non stabilisée», a en effet affirmé Bourhane Ahmed Bourhane, au cours d'une cérémonie au ministère des...
(Afrik.com 26/06/13)
Cinq ans après le crash du vol Airbus A310 de la Yemenia, les autorités comoriennes ont publié mardi 25 juin le rapport d’enquête final sur cette catastrophe aérienne qui a coûté la vie à 152 personnes. L’accident est dû à une erreur de pilotage. Les familles des victimes, en colère, prévoit une manifestation à Paris pour dénoncer une enquête bâclée. « L’accident est dû à une action inadaptée de l’équipage » au cours d’« une manœuvre non-stabilisée ». C’est la conclusion du rapport d’enquête menée par les autorités comoriennes publié mardi 25 juin. En clair, une erreur de pilotage est à l’origine du crash, le 30 juin 2009, du vol Airbus A310 de la Yemenia reliant Marseille aux Comores. Cette...
(Le Mauricien 26/06/13)
La première conférence ministérielle de l’IOR-ARC sur l’Économie et les Affaires se tiendra à Maurice les 4 et 5 juillet 2013. La conférence sera précédée d’un dialogue conjoint secteur public–secteur privé sur la facilitation des affaires, et inclura un Business meeting. Les sujets qui seront abordés sont : (a) réaliser le potentiel du secteur des services dans la région IOR-ARC ; (b) améliorer le commerce et l’investissement dans la région IOR-ARC ; (c) créer des liens pour l’agro-business, se pencher sur les questions de sécurité alimentaire et de développement durable et (d) exploiter le potentiel de l’économie océanique. Par ailleurs, le comité ministériel tripartite COMESA-EAC-SADC sur le commerce et l’industrie se réunira à Maurice le mois prochain. Le comité examinera...
(Comores-Actualités 26/06/13)
A l’issue de l’avenue du chef de l’Etat IKILILOU à Lyon le 22 juin dernier, Mbadakome(MBK) est allé à la rencontre de monsieur Said Hamidou ALLAOUI( SHA), membre de la commission chargée par la communauté comorienne de Lyon de (qui l’un parmi les organisateur) la visite du Chef de l’Etat et président fondateur d’un club de réflexion à vocation politique sur l’avenir des Comores appelé ULEZI, pour recueillir ses opinons sur la rencontre du président et les comoriens du Rhône. - MBK : Alors, monsieur SHA, la visite du président a été controversée et la signature de la déclaration d’amitié avec la France a choqué les comoriens, qu’est-ce que vous en pensez, à chaud, de tout cela ? - SHA...
(Comores-Actualités 26/06/13)
MORONI – Le rapport final de l’enquête sur le crash de l’Airbus A-310 de la Yemenia qui s’est abimé en mer le 29 juin 2009 au large des Comores, faisant 152 morts, conclut à la responsabilité de l’équipage, a affirmé mardi le directeur de la commission d’enquête comorienne. L’accident est dû à une action inadaptée de l’équipage au cours d’une manoeuvre non-stabilisée, a déclaré Bourhane Ahmed Bourhane, au cours d’une cérémonie à Moroni au ministère des Transports, en présence de l’ambassadeur de France aux Comores, a constaté le correspondant de l’AFP. A cette occasion, le ministre comorien des Transports, Mouhidine Rastami, a remercié notamment laFrance et les Etats-Unis pour leur assistance technique et financière dans la conduite de l’enquête. La...
(Comores-Actualités 26/06/13)
IDRISS Mohamed est un militant pour l’indépendance, les libertés fondamentales et le progrès économique et social. Membre du Parti socialiste des Comores, (PASOCO) de 1969 à 1970, membre de l’ASEC de 1974 à 1982 et du FD de 1982 à 2007. Il est enfin membre fondateur du Comité Maore depuis 2005. IDRISS Mohamed est titulaire d’un DESS en Système d’Information, fondateur et gérant de Comores Informatique ( www.comoresinformatique.com ) COMORESplus : Mr IDRISS, vous êtes un activiste, connu d’une grande conviction. Autrement, membre très important du parti FD. Que pensez-vous de l’orientation politique et sociale des Comores, ces derniers temps ? IDRISS MOHAMED : Je n’appartiens plus au FD depuis 2007. J’ai démissionné. A mon avis, le FD ne s’est...
(Le Figaro 26/06/13)
L'accident d'un Airbus A310 de la compagnie Yemenia, qui avait fait 152 victimes, est «dû à une action inadaptée de l'équipage», selon le rapport final d'enquête. Seule une jeune fille avait survécu. Il y a près de quatre ans jour pour jour, le crash faisait 152 victimes, dont 86 comoriennes et 66 françaises. Le rapport final de l'enquête sur l'accident de l'Airbus A310 de la Yemenia, qui s'est abimé le 30 juin 2009 dans les eaux comoriennes, pointe du doigt l'équipage, a déclaré mardi le directeur de la commission d'enquête. Lire la suite sur: http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/06/25/01016-20130625ARTFIG0...
(Sud Ouest 26/06/13)
Le couple fraudait le Conseil général et la Caisse d'allocations familiales. Originaires de l’Océan indien, ils avaient pourtant droit à des aides. Côte à côte, Nassuf et Saendati, mari et femme, parents de quatre enfants. Lui est originaire de l’île de Mayotte, elle vient d’Anjouan, une ancienne colonie française dans l’archipel des Comores. Ils ne vivent plus ensemble mais leur couple les a rattrapés devant le tribunal correctionnel d’Angoulême, mardi après-midi. Il leur est reproché d’avoir escroqué le Conseil général et la Caisse d’allocations familiales (CAF) entre 2007 et 2010. Lire la suite sur: http://www.sudouest.fr/2013/06/26/misere-des-comores-faux-papiers-et-caf...

Pages