Mercredi 23 Août 2017
(Afrik.com 22/05/13)
Saïd Larifou, le président du parti d’opposition comorien, le RIDJA, a porté plainte ce mardi 21 mai à Paris pour tentative de coup d’Etat. Dix-neuf personnes ont été arrêtées cette nuit, dont des Comoriens, des Tchadiens et des Congolais. Des Français seraient impliqués. Il y a un mois, le président Ikililou Dhoinine avait déjà échappé à une tentative de coup d’Etat. Bis repetita ? Saïd Larifou, le président du parti d’opposition comorien, le RIDJA, a porté plainte ce mardi 21 mai à Paris conte X pour « tentative de coup d’Etat et déstabilisation du pouvoir ». Dix-neuf personnes ont été arrêtées cette nuit, dont des Comoriens, des Tchadiens et des Congolais. « Une procédure judiciaire va être réclamée en France...
(Libération 21/05/13)
Des associations et un parti politique comoriens ont annoncé lundi qu’ils allaient déposer plainte à Paris, après la tentative de coup d’Etat du 20 avril aux Comores à laquelle auraient participé des Français et des Franco-Comoriens. «Nous allons déposer plainte mardi à Paris contre X pour tentative de coup d’Etat et déstabilisation des Comores», a déclaré à l’AFP Saïd Larifou, président du Rassemblement pour une initiative de développement avec la jeunesse avertie (RIDJA, parti politique comorien d’opposition). «Ce dépôt de plainte est justifié par le code pénal français dès lors que des Français ou des étrangers installés en France sont impliqués dans des opérations de déstabilisation d’un pays», a-t-il ajouté. Une quinzaine de personnes, dont des étrangers, notamment un Français...
(Jeune Afrique 17/05/13)
Les autorités comoriennes qui enquêtent sur la récente tentative de coup d'État ont acquis la certitude qu'une partie du complot avait été ourdie en France. Aux Comores, l'enquête sur la tentative de coup d'État déjouée dans la nuit du 19 au 20 avril par les autorités avance lentement. Depuis son arrestation, le chef présumé des opérations, l'officier congolais Joris Nkombe Amba, aurait livré quelques secrets. Son ordinateur et son téléphone aussi. Si les enquêteurs ne connaissent toujours pas l'identité des commanditaires, ils savent que les putschistes ont bénéficié de complicités au sein de l'appareil militaire et des milieux d'affaires comoriens, notamment pour se procurer des armes (plusieurs pistolets mitrailleurs et un lance-roquettes). Ils ont également la certitude qu'une partie du...
(La Provence 17/05/13)
Enfant de La Busserine, ancien joueur amateur et supporter chez les MTP dans sa jeunesse, le latéral droit de l'OM a Marseille dans la peau. Rencontre. De Marignane (CFA) à l'OM, en passant par Sedan (Ligue 2), le défenseur olympien a connu une trajectoire atypique. Son incroyable parcours Kassim, neuf mois après votre arrivée à l'OM, mesurez-vous l'écart entre la Ligue 2 et la Ligue 1 ? Kassim Abdallah : C'est totalement différent. Au niveau de la pression, de l'engouement, des supporters, cela n'a rien à voir. À Sedan, nous avions une bonne équipe, nous jouions le haut de tableau, mais ce n'est pas comparable avec l'OM, un club exceptionnel à tous les niveaux. Même si ça reste du football...
(Des Infos.com 15/05/13)
Alors que la Turquie négocie des dédommagements conséquents pour des aspirants au martyre turcs tués lors d’affrontements à bord de bateaux appartenant à une pseudo « flottille humanitaire » ayant tenté de forcer le blocus légitime de la Bande de Gaza en mai 2012, l’Union des Comores « demande à la Cour pénale internationale d’ouvrir une enquête sur les crimes » qu’auraient commis Israël. Le navire en question ayant battu pavillon comorien. Un cabinet d’avocats turcs la représente. Le Procureur de la CPI va examiner le dossier. Le petit jeu malsain de la Turquie Une chose est sûre, la Turquie ne manque pas de culot. Poussé par Barack Obama, soucieux de voir des relations apaisées entre Turquie et Israël, Benyamin...
(Île Maurice Tourisme Info 14/05/13)
14 Mai 2013 | Une victoire sans précédente pour la Team Salomon, composée de Iker Karrera et Nerea Martinez, qui, en sus d’avoir mené à bien leur course dans leurs catégories respectives, ont aussi établi un nouveau record pour le Lux*Royal Raid 2013. Des 182 inscrits au 80 km qui sont partis de Casela, à Yemen, à 5h samedi 11 mai, c’est Iker Karrera a été le premier à rallier l’arrivée à Bel Ombre, tandis que dans la catégorie féminine, c’est Nerea Martinez qui a raflé la première place. Sous un ciel plus ou moins dégagé, Iker Karrera a fait une très belle course avant de franchir en premier la ligne d’arrivée, peu avant 11h40 dans un temps record de...
(Zinfos974 14/05/13)
Comme le révèle le journal France Mayotte dans son édition du jour, l'avocat franco-comorien, Me Saïd Larifou, a décidé de porter plainte contre X en France et de se porter partie civile dans l'enquête ouverte suite à la tentative de putsch du 19 avril dernier aux Comores. Suite à ce putsch manque, Saïd Larifou avait été placé en garde-à-vue avant d'être relâché. L'avocat a déclaré dans les colonnes du quotidien que "certains éléments impliqués dans cette affaire semblent, l'enquête le confirmera ou l'infirmera, établis en France et à l'étranger". Il a décidé de porter plainte contre ces "éléments" pour qu'ils ne "se sentent pas à l'abri en France". Il rappelle que le mercenaire Bob Denard avait déjà été condamné pour...
(France BTP 13/05/13)
Au ralenti, le BTP à La Réunion envisage de s'exporter aux Comores où les besoins en infrastructures sont présents. Une manière de mettre à profit un matériel remisé au garage soumis malgré tout à une fiscalisation lourde. Afin de contrer une crise économique qui se fait de plus en plus pesante à la Réunion, la Confédération de l'artisanat des petites entreprises du bâtiment (Capeb) envisage, avec l'aide de l'Etat, de délocaliser l'activité des entreprises du BTP réunionnais vers des contrées nécessiteuses en grands travaux telles que Les Comores. Dans cette optique, la Capeb prévoit de solliciter une défiscalisation temporaire quinquennale du matériel productif, peu enclin à servir en ces temps difficiles, et qui représente malgré tout des coûts majeurs pour...
(Closer 13/05/13)
Le BTP réunionnais est en crise, mais la Capeb Réunion - Confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment - a des idées pour relancer la machine. Parmi celles-ci, la réponse au problème des engins de chantier achetés sous le régime de la défiscalisation et qui ne sont plus utilisés, faute d’activité suffisante. Une situation d’autant plus contraignante pour les entreprises qui doivent garder leurs véhicules et engins pendant au moins 5 ans sous le régime de la défiscalisation avant de pouvoir les revendre. Hors, depuis la fin de la route des Tamarins, c’est le calme plat côté grands travaux à la Réunion. Conséquence, de nombreux engins dorment au garage pendant que les propriétaires continuent de les payer. C’est là...
(La Gazette des Comores 10/05/13)
Dans son interview bilan, après deux ans d’exercice, le vice-président en charge de l’Energie, Fouad Mohadji a déclaré qu’il n’y avait « plus de problème de production énergétique » dans le pays. Une déclaration qui n’est pas passée inaperçue et qui a choqué plus d’un. « Il n’y a plus de problème énergétique ». Cette phrase est du vice-président en charge du ministère de l’Energie, Fouad Mohadji, présentant son bilan après deux ans à la tête de ce département ministériel également en charge de l’environnement, de l’agriculture et de la production. « C’est plus que du mépris, c’est du foutage de gueule. La situation de la Ma-mwé est exaspérante », a réagi Aboubacar Tourqui, infographe à l’agence Synercom. « Tous...
(La Gazette des Comores 10/05/13)
Lors de la cérémonie d’accueil, vendredi dernier, du président de la république et du gouverneur de l’ile, à l’aérogare de Bandar es Salam, Mohamed Ali Said, a suggéré à Ikililou Dhoinine de former une équipe homogène lorsqu’il procédera au premier remaniement de son gouvernement. Pour les trois ans qui lui restent, selon le gouverneur, Ikililou n’a pas droit à l’erreur. Ce vendredi l’aéroport de Bandar es Salam était pris d’assaut par une foule nombreuse venant des quatre coins de l’ile, toutes catégories confondues. Tout ce beau monde pour accueillir à la fois le gouverneur de l’ile Mohamed Ali Said qui revenait de France où il a passé presque un mois, et le chef de l’Etat Dr Ikililou Dhoinine qui venait...
(Comores-Infos 10/05/13)
Une manifestation( Un Hitima) contre la tentative de coup d’état a eu lieu à ce dimanche 5 mai à Marseille pour dire non à la déstabilisation du pays et pour soutenir le pouvoir en place de l’Union des Comores et Non à la prise du pouvoir par un coup d’Etat. Comores infos a rencontré les organisateurs de cette manifestation qui a eu lieu au Salon Magallon à Marseille. Mr Antoissi SAID ALLAOUI de l »Association des Mohéliens de Marseille a accepté de répondre à nos questions. C.I : Pouvez-vous nous présenter votre association et votre rôle ? ‘’ l’ Association des Mohéliens de Marseille » créée en 1987, regroupant hommes et femmes, pour l’entraide et la solidarité, entre les Mohéliens...
(Comores-Infos 10/05/13)
C’était une bonne et généreuse idée de la Première dame des Comores Madame HADIDJA ABOUBACAR IKILILOU DHOININE: récolter des fonds pour des projets en faveur des enfants handicapés, vulnérables, défavorisés, ou victimes de violences et de toutes autres maltraitances. Un bon succès de l’avis de tous…Et pas seulement un succès financier mais aussi l’opération a permis de susciter une dynamique de réflexion sur la place de l’enfant dans la société comorienne. L’«Opération Riyali» a débutée le 19 novembre 2011 à Mitsoudjé (Ngazidja). La moisson fut bonne avec un peu plus de 152 millions de francs comoriens de dons dans l’ensemble des trois îles. Mais une atmosphère malsaine règne depuis la fin de l’opération en 2012 suite à l’incapacité du comité...
(Comores-Actualités 10/05/13)
Dans le cadre des processus entamés depuis plusieurs années pour l’adhésion de l’Union des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc), une formation de trois jours a été clôturée hier, jeudi 9 mai à Reetaj Moroni Hôtel. Initiée par le ministère des Finances, de l’Economie et du Commerce, elle a reçue l’appui technique du Centre du commerce international (Cci) et de la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Ces dernières institutions internationales ont mené des discussions, les 7 et 8 mai, avec le secteur public et des organisations du secteur privé. Le but étant d’alimenter le débat entre public et privé, au sujet notamment de l’aide mémoire. L’aide mémoire étant en fait le fameux document...
(Comores-Actualités 10/05/13)
“ Le 5 juin prochain, les rescapés du crash de l’appareil d’Inter-Iles Air vont saisir la justice pour réclamer à la compagnie et à son assureur français, Eolia, leurs indemnisations, pour réparation morale et soins médicaux”, a confié à Al-watwan Me Bahassane Ahmed. Les passagers du vol de cette compagnie locale, qui a amerri quelques minutes seulement après son décollage, vont recourir à la justice car, selon leur avocat, l’assureur manifeste une attitude de mépris vis-à-vis de ces personnes et de l’Etat. Selon Me Bahassane, ces rescapés, que l’on avait annoncé sains et saufs après l’amerrissage, souffrent de traumatisme moral et problèmes psychologiques. “Certains d’entre eux souffrent de troubles de sommeil, d’angoisses, d’hypertension, entre autres”, rapporte l’avocat. A en croire...
(Romandie 08/05/13)
Le ministre comorien des Affaires étrangères, Mohamed Bacri, a rencontré vendredi à Kinshasa le président congolais Joseph Kabila, officiellement pour renforcer les liens de coopération, officieusement pour évoquer la récente tentative de coup d'Etat à Moroni où des Congolais ont été arrêtés. Le ministre a été reçu au Palais du peuple (siège du parlement congolais) par Joseph Kabila. Il a aussi rencontré le président des deux chambres du Parlement. A sa sortie, il a juste dit qu'il était venu renforcer les relations de coopération entre son pays et la République démocratique du Congo, a déclaré à l'AFP cette source. Une source proche du protocole d'Etat avait auparavant confié à l'AFP que la visite de M. Bacri, arrivé jeudi à Kinshasa,...
(Linfo.re 07/05/13)
Une nouvelle tentative de coup d’état a été enregistrée aux Comores au mois d’avril dernier. Maître Saïd Larifou, le Président du Ridja condamne ces actes politiques et annonce le dépôt d’une plainte. Les coups d’état aux Comores sont devenus fréquents. Dans la nuit du 20 au 21 avril dernier, une nouvelle tentative de coup d’état a été enregistrée dans l’archipel. Suite à cet événement, une information judiciaire a été ouverte afin d’établir les responsabilités des personnes arrêtées. Le Ridja ou "Rassemblement pour une initiative de développement avec une jeunesse avertie" s’est porté partie civile dans cette affaire. Le parti de l’opposition mené par Maître Saïd Larifou annonce qu’il portera plainte en France contre les suspects impliqués dans cette tentative de...
(Jeune Afrique 07/05/13)
Une quinzaine de personnes suspectées de tentative de putsch ont été arrêtées. Mercenaires, militaires, hommes d'affaires... Sur l'archipel, le scénario n'est que trop connu. Le 19 avril, les forces de sécurité comoriennes ont déjoué ce qu'elles appellent « une tentative de déstabilisation » et qui a toutes les apparences d'un putsch. On y trouve tous les ingrédients d'un cocktail typique de l'histoire des Comores : des mercenaires étrangers, quelques éléments de l'armée nationale et des hommes d'affaires, dont le fils d'un ancien président... Les premières arrestations ont eu lieu dans la soirée du 19 avril près de Moroni. Joris Nkombe et Alamine Moustapha sont cueillis alors qu'ils tentaient depuis le début de la semaine de se procurer des armes de...
(Linfo.re 03/05/13)
La France, par l’intermédiaire de son ambassadeur à Moroni, a signé hier une convention pour financer un projet d’appui au secteur santé aux Comores, évalué à plus de 8 millions d’euros. La cérémonie de signature de la convention a eu lieu jeudi 2 mai entre l’ambassadeur français Philippe Lacoste et la ministre comorienne de la Santé, Moinafouraha Ahmed, en présence du directeur de l’Agence française de développement (Afd), Jean-François Vavasseur. Au total 8 millions d’euros, soit environ 3,9 milliards de francs comoriens seront octroyés par la France afin de financer le deuxième volet du Programme d’appui au secteur de la santé aux Comores (Pasco II), révèle le quotidien d’Etat Alwatwan. Ce projet, piloté par l’AFD, a pour but de consolider...
(Malango Actualité 03/05/13)
Après quatre jours de silence total, le président de l'Union des Comores, Ikililou Dhoinine est sorti de son mutisme dans une allocution diffusée en différé sur la chaîne nationale mercredi soir. Le silence de quatre jours du gouvernement, depuis la tentative de coup d'état du 20 avril, commençait à inquiéter la population qui se perdait en conjectures. La très attendue intervention du Président Ikililou Dhoinine n'a cependant apporté que très peu d'éclaircissements sur les circonstances et les motivations exactes qui ont animé les auteurs de cette tentative de putch. Il annonce cependant qu'il a «donné des instructions claires au Garde des Sceaux, Ministre de la justice, d’ouvrir une enquête pour élucider cette affaire grave et définir les responsabilités de chacun...

Pages