Samedi 23 Septembre 2017
(La Gazette des Comores 05/07/13)
A l’approche du mois de ramadan, le gouvernement de l’Union, à travers la vice-présidence en charge des finances, a sorti une note sur la fixation des prix des produits de première nécessité importés. Pour en parler, Hachim Mohamed chargé d’homologuer les prix a accepté de répondre aux questions de La Gazette / HZK-Presse. Question : Le gouvernement de l’Union à travers la vice-présidence en charge des finances a sorti une note sur la fixation des prix des produits de première nécessité importés pour le mois de ramadan. Que pouvez-vous me dire sur cette note ? Hachim Mohamed : Cet acte de fixation des prix s’est fait à la demande de la vice-présidence en charge des finances et du commerce extérieur...
(La Gazette des Comores 05/07/13)
Votre quotidien La Gazette des Comores vient de recevoir un soutien conséquent de l’ambassade populaire de Chine en Union des Comores. Un don de matériels estimés à trois millions de Fc. Un geste généreux de la part d’un pays ami, agréablement apprécié par le directeur de la publication. El-Had Saïd Omar qui a qualifié de « grand geste » ce don qui n’est soumis à aucune conditionnalité ni formalisme. L’ambassade de Chine à Moroni vient d’offrir un lot de matériel au quotidien La Gazette des Comores. Un don estimé à trois millions Fc, comprenant deux ordinateurs, deux imprimantes, deux enregistreurs audio, deux appareils photo, deux climatiseurs et deux armoires pour la documentation. La cérémonie de remise de ces lots s’est...
(Comores-Infos 05/07/13)
Des passagers comoriens par dizaine empruntent la compagnie aérienne Air Madagascar, qui affiche au moins 4 vols reliant Moroni à Tana par semaine, essentiellement pour des études ou des soins médicaux. Le visa d’entrée à Madagascar a une validité de 60 jours pour le « Transformable » et de 90 jours pour le « Non Transformable ». Le premier est délivré surtout aux étudiants qui prendront résidence sur l’île et le second est délivré à ceux qui seront de passage à l’instar des personnes malades. Une fois les soins terminés, les comoriens doivent se présenter à l’agence d’Air Madagascar, billet en main, pour confirmer une date retour. Et tous les problèmes commencent là. Désormais, il est plus facile d’entrer à...
(Comores-Infos 05/07/13)
Mais … avant de vous lancer dans cette longue et fastidieuse lecture, je vous encourage à l’accompagner d’un délicieux fond sonore comorien. Pourquoi pas ces magnifiques morceaux « Vura nkasiya na pondro, Tsasi ngaridjao » ? Ou bien encore « Viva Komoro [Album African Vibrations]» de l’indémodable Abou Chihab ? Voire cette chanson sublime de Farid Youssouf dont le titre m’échappe… peut-être « Dawlat ya Komori » ?! Et d’un verre frais et parfumé de mhadju. Les morceaux : Twabran et AST , Narihimé mwanatsi. Oui, la cuisine et la musique traditionnelle sont le reflet de l’âme d’un peuple, en l’occurrence ici, l’âme comorienne. Il en est de même de la poésie et des maximes de nos anciens… J’ajouterai donc...
(Linfo.re 04/07/13)
L’avion présidentiel comorien est immobilisé sur le tarmac depuis le 31 mai. En cause, il n’y a aucun commandant de bord qualifié pour le piloter. De plus, cet appareil acheté au Brésil n’a pas été payé en totalité. « Controverse sur l’avion du président » Ikililou Dhoinine, titre La Gazette des Comores, qui relaie les révélations du député comorien Abdoulfatah Saïd. L’avion présidentiel comorien, de type LET 410, est cloué au sol depuis le 31 mai dernier. Et pour cause, le commandant Anzi, pilote officiel de la présidence, ne disposerait pas de qualification requise pour prendre les commandes de cet aéronef. Pourtant, c’était lui-même qui avait acheminé cet avion aux Comores après son acquisition au Brésil. Une information aujourd’hui démentie...
(La Gazette des Comores 04/07/13)
Suite à la démission du ministre des Transports, la classe politique réagit. Le secrétaire général de la Convention pour le renouveau des Comores (CRC) trouve normale une telle démission qui est, selon lui, une règle de la démocratie. Houmedi Msaidié demande par ailleurs à la justice de s’autosaisir du dossier de la gestion des pavillons de complaisance. Sous la contrainte, le ministre des transports, Rastami Mihoudine a déposé sa démission jeudi dernier. Elle fait suite aux pots-de-vin qu’il aurait reçu sur la gestion des pavillons de complaisance. Dans le milieu politique les réactions ne cessent d’affluer. Le secrétaire général de la Convention pour le Renouveau des Comores (CRC) trouve normale une telle décision. « Personnellement je pense que dans une...
(La Gazette des Comores 04/07/13)
Le député Abdoulfatah Said compte soumettre une proposition de loi relative au traitement du personnel militaire en Union des Comores lors la prochaine session budgétaire d’octobre. Après maintes réflexions en rapport avec l’évolution de l’institution militaire, le député Abdoulfatah Saïd a décidé de soumettre à la prochaine session budgétaire d’octobre une proposition de loi relative au traitement du personnel militaire en Union des Comores. « J’ai constaté que ces personnes assurent notre sécurité et que leurs problèmes ne sont pas vraiment pris en compte. En ma qualité de membre de la commission des finances à l’Assemblée Nationale chargée de l’examen du projet de loi des finances, je me battrai, aux côtés de mes collègues députés lors de l’examen du budget...
(Le Potentiel Online 04/07/13)
Le 29 juin, le président Barack Obama a annoncé la création d’un programme de formation en faveur des jeunes leaders africains nommé Washington Fellowship for Young African Leaders, devant un auditoire constitué de plus de 600 jeunes leaders dynamiques originaires d’Afrique du Sud, du Kenya, du Nigeria et de l’Ouganda. Ce projet est le nouveau programme phare de l’Initiative des Jeunes Leaders Africains du Président des Etats-Unis. Dès 2014, 500 jeunes leaders africains participeront à ce programme chaque année en vue de suivre des formations en matière de leadership et de mentorat. Ce programme donnera aussi aux participants l’occasion unique d’utiliser leurs compétences nouvellement acquises pour donner une impulsion à la croissance économique et à la prospérité, et renforcer les...
(LibreAfrique 04/07/13)
L’Afrique se retrouve bien souvent dans les nouvelles en occident seulement quand elle rentre dans la case qui a été créée pour elle ou quand cela correspond à un ordre du jour occidental. Un journaliste britannique chevronné a pu déclarer lors d’un atelier des journalistes à Abuja que l’ont parle du Nigéria dans les médias britanniques seulement quand il s’agit de mauvaises nouvelles. Il n’y aurait donc pas de bonnes nouvelles en provenance du Nigéria ? Fin juin sur France 24 tout ce qu’on pouvait voir, c’était le « criminel » Uhuru Kenyatta qui échappait au procès à la Haye et la « crise » au Togo. Ces deux nouvelles rentrent dans la case traditionnelle d’un « peuple incapable de...
(RFI 04/07/13)
Pas de bouleversements dans le classement Fifa des nations de juillet 2013. L’Espagne est toujours en tête au niveau mondial. La meilleure équipe africaine reste la Côte d’Ivoire classée 13e. Derrière les Ivoiriens, on trouve le Ghana (24e), le Mali (28e), l’Algérie (34e) et le Nigeria (35e). Le Cap-Vert, la Guinée et le Sénégal ont fait un bond en avant ce mois-ci. C’est un bon mois de juillet 2013 pour le Cap-Vert, la Guinée et le Sénégal au classement Fifa des nations. Les Cap-Verdiens ont pris vingt-trois places et pointent désormais au 49e rang mondial. Les Requins Bleus sont 8es au niveau africain. La Guinée (+ 24 places) est 61e. Le Sénégal, enfin, réussit la meilleure progression africaine du mois...
(Afrik.com 04/07/13)
La FIFA vient de dévoiler son classement mensuel des sélections nationales. Au niveau mondial, la Colombie vient chasser l’Argentine pour se glisser dans le trio de tête, juste derrière l’Allemagne (2e) et l’Espagne, toujours leader. Sur le plan africain, la Côte d’Ivoire, 13e nation mondiale, mène toujours la danse devant le Ghana (21e) et le Mali (23e). A l’issue des éliminatoires pour le Mondial 2014, mais aussi et surtout de la Coupe des Confédérations, la FIFA a dévoilé son classement mensuel des sélections nationales. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que des changements sont à noter à tous les niveaux. Car si l’Espagne reste la référence mondiale, devant l’Allemagne, la Colombie vient s’inviter sur la 3e marche du...
(La Gazette des Comores 03/07/13)
Les préparatifs pour la 38ème fête de l’indépendance vont bon train. Elarif Okasha, membre de la commission logistique, assure que tout est en ordre en attendant le jour J. Une enveloppe estimée à 60 millions Fcs aurait été débloquée par le gouvernement pour financer la fête. Plusieurs activités et événements sont programmés du 4 au 6 juillet. A j-3, les préparatifs vont bon train comme on le confirme à la commission nationale chargée de l’organisation de la fête de l’indépendance. Selon Elarif Okacha, membre de la commission logistique, toutes les dispositions ont été prises pour donner du sens à cette 38ème célébration de l’accession du pays à l’indépendance. Cette année, la commission a fait appel aux sociétés d’Etat et à...
(La Gazette des Comores 03/07/13)
Avec l’appui technique du gouvernement comorien, le Bureau international du travail (BIT) songe à organiser des assises nationales sur le travail des enfants. Le gouvernement tient à préciser que ces assises auront lieu après le mois béni du Ramadan. Une mission du BIT sera à Moroni pour ce rendez-vous. L’annonce en a été faite par l’organisation internationale du travail à la place Badjanani où l’on a célébré la journée mondiale contre le travail des enfants. « Carton rouge au travail des enfants », tel est le message lancé samedi dernier. Après Anjouan en 2011, Mohéli en 2012, le tour de l’organisation de la Journée mondiale contre le travail des enfants revient cette fois à Ngazidja. Sur le thème « Non...
(Comores-Actualités 03/07/13)
Depuis le 31 mai dernier, l’avion du président est sans pilote. Le député Abdoulfatah Saïd met en cause la qualité du commandant Anzi, mais aussi le solde du paiement total de l’appareil. Pendant huit mois, Anzi est allé en mission au Brésil pour acquérir un avion pour le gouvernement. 800 cent millions Fcs, tel est le prix pour l’achat de ce dernier. À son retour, il a fait croire au monde entier qu’il avait piloté l’avion depuis le Brésil jusqu’aux Comores et pourtant c’était faux. « Anzi n’a rien fait. Il a fallu qu’il loue les services d’un autre équipage expérimenté pour faire le convoyage », lance le député Abdoulfatah Saïd. Depuis, Anzi est promu conseiller aéronautique à la présidence,...
(Libération 03/07/13)
Le parc du Grand Séminaire est un lieu peu fréquenté par les Marseillais, s’ils ne vivent pas à proximité. La réputation des quartiers Nord de la ville joue en défaveur de ce lieu magique, bâtiment et dépendances où furent formés les prêtres de la région avant que la mairie ne les rachète en 1977 pour en faire la mairie des XIIIe et XIVe arrondissements. L’endroit a été choisi pour lancer une semaine de la culture comorienne avec une exposition d’arts plastiques dans les salons et un concert dans le parc : Heza, le chemin du taarab, un des événements world de Marseille 2013. Le maître d’œuvre du festival est le chanteur Chébli Msaïdie, fils d’un célèbre interprète de taarab, musique...
(Afrik.com 03/07/13)
C’était le 30 juin 2009. Un Airbus A310 de la Yemenia s’abîmait au large des Comores, faisant 152 morts. Quatre ans après l’incompréhension règne toujours. Les Familles des victimes qui se sont retrouvées samedi dernier devant le palais de Justice de Marseille, demandent toujours réparation. Selon le président des familles des victimes Saïd Assoumani, c’est le « gouvernement comorien et à la Yemenia qui font obstacle à la vérité ».
(Comores-Infos 03/07/13)
Le droit est l’ensemble des préceptes ou règles de conduite à l’observation desquels il est permis d’astreindre l’homme par une coercition extérieure ou physique. L’objet du droit étant de régler la vie sociale, il en résulte que l’organisation de l’Etat et le règlement de ses rapports avec les individus rentrent essentiellement dans la sphère d’un système judiciaire bien encadré. On dit que le sens moral d’une nation se modifie suivant le degré de sa civilisation. Et les principes légitimement susceptibles de devenir l’objet de cette coercition doivent résider dans la conscience de chaque autorité légalement établie. Mais qu’en est-il de la moralité des grands fonctionnaires et des hauts responsables étatiques ? On parle souvent de l’impunité qui règne en maître...
(Union des Comores 03/07/13)
En marge du Sommet « Dialogues de Partenariat Intelligent », le Président de la République a rencontré une délégation de la diaspora comorienne en Tanzanie, composée de Messieurs Hassan Mchinda, Abdrahamani Mbamba. Ahmed Islam, Aboubacar Minihadji, Salma Saleh, Biouboi Kassim. Et Nafissa Chebeya. Au nom de la délégation et de l’Association des Comoriens de Tanzanie, M. Hassan Mchinda a vous souhaité la bienvenue au Chef de l’Etat et l’a félicité pour avoir accepté l’invitation de son homologue tanzanien, à prendre part au Sommet sur le Partenariat Intelligent. « Nous sommes la deuxième et troisième génération de comoriens d ici et la plupart d’entre nous résident à Zanzibar mais il y en a aussi ici a Dar-Es-Salaam comme dans d’autre régions...
(L'Express de Madagascar 03/07/13)
Trois matchs et trois démonstrations de force pour les basketteurs de l’Égyp­te. Ils réalisent une promenade de santé à l’Afro- basket U-16 masculin, poule B, qui se déroule actuellement au Palais des Sports à Mahamasina. Hier, lors de la cinquième journée qualificative de la compétition, les partenaires de Rasmy Ayman n’ont fait qu’une bouchée des Comores en franchissant de nouveau la barre de 100 points (114-27) après avoir atomisé la République démocratique du Congo (93-51), puis le Mozambique (102-35) durant leurs premiers matches. Une belle performance qui permet à l’équipe de caracoler en pole position du classement provisoire. Si la destruction des Comores, déjà éliminés des quarts de finale après leur quatre défaites, était relativement peu significative compte tenu de...
(Malango Actualité 02/07/13)
Impliqué dans une affaire de pot-de-vin, le ministre comorien des Postes et Télécommunication, chargé des Transports et du Tourisme, Rastami Mouhidine a été contraint à la démission. Les pavillons de complaisance font partie, avec l'obtention de la ''citoyenneté économique'', des deux dossiers les plus épineux de l'Union des Comores. L'opacité qui les entoure permet à certains de s'enrichir, à condition de ne pas se faire prendre. Selon l'hebdomadaire anjouanais ''L'Inquisiteur'', c'est le député de Moroni nord, Abdoulfatah Saïd, qui a découvert le pot-aux-rose et contraint Rastami Mouhidine à démissionner de son poste de Ministre des Postes et Télécommunications. Il aurait touché un pot-de-vin de près de 25.000 dollars US (soit 9,4 millions de Francs comoriens) pour favoriser un homme d'affaire,...

Pages