Mercredi 13 Décembre 2017
(La Gazette des Comores 24/07/13)
El Anrif Said Hassane a officiellement pris ses nouvelles fonctions en l’absence de l’ancien ministre des relations extérieures Mohamed Bakri Ben Abdoulfatah. L’assistance s’est posé beaucoup de questions sur son absence. Est-ce qu’il avait peur ? Nul ne le sait. Dans son intervention, le tout nouveau chef de la diplomatie a parlé des évènements étrangers et se dit préoccupé de la dégradation de la situation en Egypte où vit une forte communauté estudiantine comorienne. « Notre ambassadeur au Caire doit prendre toutes les dispositions pour assurer la sécurité de nos ressortissants », déclare El Anrif Said Hassane. Il a parlé des victimes des attentats en Irak, des bombardements en Syrie, de la tenue des élections présidentielles au Mali et accorde...
(La Gazette des Comores 24/07/13)
Abdou Nassur Madi pris officiellement ses fonctions hier matin. La passation de service entre ce tout nouveau ministre de la Production, de l’Environnement, de l’Energie et de l’Artisanat et le vice-président Fouad Mhadji s’est déroulée à Mdé, siège de ce ministère, en présence de son personnel. Le vice-président Fouad Mhadji passe la main à Abdou Nassure Madi. La cérémonie de passation de service s’est déroulée hier matin au ministère de la Production, de l’Environnement, de l’Energie et de l’Artisanat sis à Mdé. Dans son intervention, le vice-président s’est dit fier de « passer le flambeau » à celui qu’il qualifie de « jeune frère et ami », Abdou Nassur Madi. Le vice-président lègue à son « successeur direct, un ministère...
(Comores-Actualités 24/07/13)
Depuis la formation du gouvernement iki 2, des nombreuses voix se lèvent au saint des institutions pour dire leurs mécontentements sur la forme et le fond de ce gouvernement controversé. Et parmi elles, on peut noter celle du vice-président, Fouadi MHADJI, de Bourhane HAMIDOU, actuel président de l’Assemblée des Comores et bien d’autres encore. Quant à l’ancien président SAMBI, lui, il s’est mis à opérer un pilonnage intensif et sans relâche sur le palais de Beit-Salam à partir de son quartier général Mtsamoudou. Cela étant, avant de passer à l’offensive, il a réalisé un premier tir de sommation, il y a de cela quelques mois dont le mot d’ordre : Mtsini va ntrontro. En effet, le premier obus tombé à...
(Comores-Actualités 24/07/13)
A chaque fois que quelques-uns parmi nous dépassent de quelques centimètres les autres, les situations deviennent conflictuelles et les blocages fusent de partout. Le dialogue devient compromis. Personne n’écoute personne, puisque tout le monde parle en même temps. Or c’est bien établi que « Quand tout le monde a raison c’est que tout le monde a tort » et que « si chacun dicte ses propres règles, tout se dérègle ». La société comorienne était bien réglée à la base par de la hiérarchie, tels que les classes sociales, les classes dirigeantes, les intellectuels, les cadres, … Il paraît que ce n’est pas très bon pour la démocratie et la liberté d’opinion à nos jours, mais cela a tout de...
(Xinhua 24/07/13)
BRAZZAVILLE-- Les chefs d'Etats d'Afrique du sud, du Sénégal, du Burkina Faso, du Ghana et de la République du Congo, ont appélés mardi, au cours du forum Forbes Afrique 2013, à la mise en oeuvre des mécanismes innovants de financements des infrastructures de dévéloppement sur l'ensemble du continent. Placé sous le thème "financement des infrastructures, entreprenariat et nouveaux modes de consommation", le forum Forbes Afrique 2013 qui a rassemblé des dizaines d'experts et d'acteurs reconnus du monde des affaires autours des thématiques liées au financement des infrastructures, aux nouveaux marchés et leurs conséquences sur l'emploi, ou encore sur les changements majeures des pratiques cultureles, sociales et économiques induits par le devéloppemnt rapide des classes moyennes. Pour le président congolais Denis...
(Comores-Actualités 24/07/13)
La classe des meilleurs a répondu, en grande partie, aux attentes des autorités de Ndzuwani. C’est le moins qu’on puisse dire après la publication des résultats du baccalauréat. En effet, sur 26 élèves inscrits à cette Terminale d’excellence, 22 sont admis dès le premier tour, dont 9 avec mention, et quatre autres sont autorisés à subir les épreuves de rattrapage. La Terminale d’excellence, cette classe créée l’année dernière par le gouverneur de Ndzuwani pour promouvoir le mérite, pourrait donc, si l’examen de deuxième groupe se passe bien, atteindre le taux de 100% de réussite. Sélectionnés suite à un concours régional, les vingt-six candidats étaient entièrement pris en charge par l’exécutif de l’île. “Ils sont logés, nourris et véhiculés. L’initiative consiste...
(Xinhua 24/07/13)
LUANDA -- L'Union africaine (UA) a appelé mardi à mettre en place des liaisons aériennes directes entre les capitales des États membres pour réduire les temps de voyage sur le continent. Cet appel a été adressé par le directeur du département des Transports aériens de la Commission de l'UA pour les Infrastructures et l'Énergie, Adiron Alberto, à Luanda, capitale de l'Angola, en marge de la troisième réunion des ministres africains des Transports qui s'est ouverte ici sous la direction du ministre angolais des Transports Augusto da Silva Tomas. M. Alberto a rapporté qu'actuellement, un passager voyageant de Luanda au Gabon était contraint de faire étape par l'Europe ou l'Afrique du Sud, car il n'y a aucun vol direct entre l'Angola...
(La Gazette des Comores 23/07/13)
Le réseau Huri de Comores Telecom a été victime d’un piratage, a appris HZK-Presse. Selon notre source, les fraudeurs pouvaient appeler partout dans le monde en illimité, à toute heure de la journée. Le réseau aurait été piraté depuis plusieurs mois sans le moindre soupçon. Le réseau mobile « Huri » de la société Comores Telecom a été piraté depuis plusieurs mois. Plusieurs sources concordantes nous l’ont bien confirmé, peu après la découverte de ce réseau de fraudeurs. « Une personne a piraté les serveurs et a rajouté un nouveau menu parental sur lequel il suffit de rentrer, composer un code et appeler gratuitement durant des heures », a confié une source anonyme de la société publique des télécommunications. Selon...
(La Gazette des Comores 23/07/13)
L’historien Mahmoud Ibrahime a présenté à la diaspora de Paris samedi dernier, le nouveau Manuel d’histoire, destiné aux collégiens comoriens, notamment ceux de la 6ème/5ème. Suite à l’arrêté signé en décembre de l’année dernière par le ministre de l’éducation nationale, cet ouvrage sera en vigueur à partir de la rentrée prochaine. Les adolescents comoriens apprendront désormais l’histoire de leurs pays, contrairement au programme précédent. Une conférence débat s’est tenue ce samedi à La Courneuve, à propos du nouveau manuel d’histoire, conçu par Mahmoud Ibrahime, pour les collégiens de 6ème/5ème à la demande du Programme d’Appui au Secteur Education aux Comores (PASEC) et du ministère comorien de l’éducation. C’était l’occasion pour l’auteur de présenter son chef d’œuvre à la communauté comorienne...
(Comores-Actualités 23/07/13)
Le couperet vient de tomber en fin d’après-midi du samedi 20 juillet 2013 au lycée de Fomboni, centre des examens du baccalauréat et Bepc dont les résultats viennent d’être proclamés. Et le moins qu’on puisse dire pour ce qui est du baccalauréat, sésame à l’entrée à l’université, c’est la cata ! En effet, de mémoire d’examinateurs rencontrés et réagissant sur le vif, il n’y a jamais eu de résultats aussi médiocres au Bac que cette cuvée 2013. Pour la série A4 (5.2%), qui a vu 654 candidats prendre le départ, deux seulement ont passé cette arrivée provisoire et 32 ont été autorisés à subir les épreuves du second groupe. Quant aux 62(35,5%) de la série D, ils ont vu onze...
(Le Potentiel Online 23/07/13)
La Banque mondiale a mis en place un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière en Afrique subsaharienne. L’objectif est de transformer l’agriculture, stimuler la croissance et mettre fin à l’extrême pauvreté en Afrique. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(Linfo.re 22/07/13)
Un nouveau protocole de pêche de trois ans a été signé entre l’Union des Comores et l’Union européenne. Il sera effectif à compter de janvier 2014. « Pêche responsable et durable » sont les mots d’ordre de ce nouveau protocole. L’accord de pêche qui lie actuellement l’Union européenne à l’archipel comorien sera reconduit au janvier 2014. La phase de négociation étant achevée, le dossier sera soumis d’ici peu en Conseil des ministres pour validation, explique la partie comorienne sur Alwatwan. À travers cette coopération, l’archipel percevra une redevance annuelle de 600 000€. La moitié de cette somme contribuera à mieux développer le secteur pêche. En échange, 42 senneurs et 20 palangriers de l’Union européenne seront autorisés à pêcher du thon...
(La Gazette des Comores 22/07/13)
Le président de l’association Union comorienne de lutte contre le cancer (UCCC), Saïd Abdallah Mchangama, a été élu président du conseil d’administration de l’Alliances des ligues francophones africaines et méditerranéennes contre le cancer. Mohamed Saïd Abdallah Mchangama a été élu à l’unanimité par les membres du Conseil d’administration des Alliances francophones d’Afrique et de Méditerranée contre le cancer (ALIAM), le 16 juillet dernier. Un poste qu’il occupera durant les trois prochaines années. Il a été admis au sein du conseil d’administration de l’alliance comme représentant des Comores et de l’Union comorienne de lutte contre le cancer (UCCC). « Malgré des moyens limités, l’UCCC a conquis le respect des organisations sœurs et des instances de lutte contre le cancer dans le...
(La Gazette des Comores 22/07/13)
Des barricades dressées par des inconnus à l’aube du vendredi à Iconi ont provoqué la mise en quarantaine de cette ville par la force de l’ordre. Durant 10 heures des éléments de l’escadron de la gendarmerie nationale ont bouché les issues de la ville, interdisant de facto l’entrée et la sortie aux habitants. D’aucun qualifie ce dispositif de disproportionné alors que la population peine déjà a cicatriser ses blessures. Tôt le matin du vendredi dernier, les habitants d’Iconi se sont confrontés à un exercice grandeur nature de l’armée dans le cas où la ville renoue avec ses conflits inter quartiers. La fermeture de toutes les entrées et les sorties qui engendrera une asphyxie totale des habitants à l’intérieur et les...
(Comores-Actualités 22/07/13)
Il a cru et le réveil fut difficile ! Lui, SAMBI croyant bien faire en adoptant la méthode POUTINE et MED MEDEV ! Lui qui croyait incarner la démocratie russe aux Comores s’est planté comme un bleu, en prenant le super doc IKI comme MED MEDEV ; mais quelle crédulité, je l’aurait conseillé d’aller suivre un stage intensif chez notre ami BOLEROV, s’il m’avait demandé mon avis . Là-bas notre oustadhi aura appris qu’il ne suffit pas d’avoir un tempérament calme pour etre un saint, ni d’être un sage pour être obéissance et loyal ! watsini vaha trontro. Moralité, la traitrise est l’art de la fourberie. Mais la roue tourne mwegné! Mbadakome
(Comores-Actualités 22/07/13)
Lettre ouverte au chef de l’Etat, Dr Ikililou DhoinineMonsieur le président , Vous allez sans doute dire que nous perdons de l’énergie chaque jour en vous adressant des lettres ouvertes qui ne bougent pas la ligne dont vous vous êtes tracée quant à votre manière de traiter ceux qui vous ont porté à la tête de l’Etat, mais sachez que nous croyons fort bien à l’histoire et c’est pourquoi, nombreux sont ceux qui se serviront de ces espaces sociaux pour vous dire que désormais l’échec final sonne à vos portes même si l’on sait que vous ne le saurez qu’après coup. Aujourd’hui, comme plusieurs de mes compatriotes, je ne peux croiser mes bras après avoir lu dans le blog Mlimadji...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(Afrik.com 22/07/13)
Quel est le rôle des intellectuels africains dans la démocratie en Afrique ? Une réponse précise à cette question est d’autant plus urgente que la démocratie libère la parole, appelle le débat d’idées, requiert la construction de projets de société et que les nouveaux régimes démocratiques sollicitent de plus en plus les intellectuels, pour penser la démocratie afin d’en déployer toute l’efficience dans le sens de l’émancipation des peuples. Bien souvent, par le passé, beaucoup d’intellectuels africains s’étaient, par affinité ethnique et pour des raisons pécuniaires, mis au service des dictatures. Nombre d’entre eux se sont fait conseillers des tyrans et ont été les intellectuels organiques des régimes despotiques du continent. Et lorsque, comme Laurent Gbagbo, ils eurent à exercer...
(Xinhua 22/07/13)
ZHENGZHOU -- Poings serrés, coups de pied sautés et coups de poing éclairs -- le kung-fu Shaolin a fait forte impression sur les enfants du village de Mabre N' guessan Valérie, en Côte d'Ivoire. "Le temple de Shaolin est très connu dans mon pays. Je suis tombé amoureux du kung-fu de Shaolin en regardant le film 'La 36e Chambre de Shaolin' à l'âge de dix ans", se rappelle Valérie, aujourd'hui âgé de 23 ans, en s'exprimant avec un léger accent français. Cependant, les rêves des enfants de son village ont pour la plupart été entravés par la pauvreté. Faute d'éducation et de formation, beaucoup luttent pour survivre. "Je suis chanceux", déclare Valérie, qui est entré au temple de Shaolin en...

Pages