Mardi 24 Avril 2018
(Comores-Actualités 31/07/13)
Une délégation du village de Kiyo dans le Nioumakéle s’est rendue chez le président Sambi à son domicile de Missiri ce 30 juillet 2013. A l’image d’autres délégations venues ces derniers jours des différentes localités de l’Ile d’Anjouan, les invités ont axé leur intervention sur trois axes : Premièrement, l’assistance a félicité le Président Sambi pour la réussite de son quinquennat à la tête de l’Etat comorien. Ensuite les délégations ont tenu à rappeler au Président Sambi l’importance de continuer à plaider sans relâche pour le pays au niveau international. Et enfin, les intervenants successifs ont invité le Président Sambi à visiter leurs localités respectives. Le Président Sambi, après avoir remercié l’assistance, s’est dit disposé à aider le pays à...
(La Gazette des Comores 31/07/13)
Le nouveau ministre de l’éducation chargé la culture Dr Abdoulkarim Mohamed a centré son discours sur celle-ci contrairement à ses prédécesseurs. De ce fait, La Gazette / HZK-Presse est allée à la rencontre de Salim Hatubou, écrivain de littérature comorienne d’expression française, pour avoir son impression après l’allocution du ministre. Le conteur ne cache pas sa réaction, et nous annonce un futur évènement culturel. Interview. Question : Etant écrivain de la littérature comorienne d’expression française, quel rang occupe notre Culture? Dans son discours, le nouveau ministre de l’Education Nationale chargé de la culture, a déclaré qu’il est obligatoire de valoriser cette dernière, peut-on parler d’une dévalorisation à l’heure actuelle ? Salim Hatubou : Nous avons un pays qui est très...
(Xinhua 31/07/13)
PORT-LOUIS -- La Eastern and Southern Trade and Development Bank, aussi connue comme la PTA Bank ou banque du COMESA, ouvrira un bureau régional à Maurice prochainement. Un accord en ce sens a été signé mardi à Port-Louis par le vice- Premier ministre mauricien et ministre des Finances, Xavier-Luc Duval, et le président de la PTA Bank, Admassu Tadesse. Le bureau de Maurice sera le troisième de la banque du Comesa dont le siège social se trouve à Bujumbura, au Burundi. La PTA Bank a déjà des bureaux régionaux à Nairobi, au Kenya, et à Harare, au Zimbabwe. Après celui de Maurice, elle compte ouvrir un quatrième bureau dans un pays nord-africain, cela dans le cadre d'un programme d' expansion...
(La Gazette des Comores 30/07/13)
Certains des seize présumés putschistes ont été entendus hier par le juge d’instruction, a-t-on appris en fin de journée. Les militaires et civils actuellement aux mains de la justice risquent tous la peine capitale, s’ils sont jugés coupables, avait soutenu le commissaire du gouvernement à la Cour de sûreté, Mahamoud Soilih. Dans la matinée d’hier, l’avocat du capitaine Amjad Ahmed et de Satoul, deux des présumés putschistes placés en mandat dépôt depuis le début du mois de mai, a regretté l’incarcération de ses clients alors qu’ils n’avaient pas fini les traitements qu’ils suivaient au poste de santé militaire où ils étaient hospitalisés le samedi 6 juillet. « C’est inadmissible. Le lendemain de la conférence du comité de soutien du capitaine,...
(La Gazette des Comores 30/07/13)
Dans un point de presse, Madame Soilha Mdahoma interpelle les membres du nouveau gouvernement pour de nouvelles réformes. Elle souhaite qu’il y ait des actions concrètes sur l’éducation, la santé et les infrastructures. La secrétaire générale adjointe du parti UPDC se dit prête à apporter sa contribution là où le besoin se ferait sentir. Moins de 72 heures après les passations de service du 2ème gouvernement d’Ikililou, Madame Soilha interpelle les nouveaux ministres pour qu’ils concrétisent les engagements pris et pérennisent les réalisations des deux premières années de règne du président Ikililou Dhoinine. Elle met l’accent sur les questions du chômage des jeunes, de la santé et de l’éducation. Selon elle, les Comores, « sont le seul pays au monde...
(La Gazette des Comores 30/07/13)
Après les résultats décevants des examens nationaux, les réactions ne cessent d’affluer. L’opinion publique à l’image de Mohamed Ibrahim, ancien ministre sous le régime du président Taki, suggère une analyse profonde et objective du système éducatif du pays. L’année scolaire 2012-2013 reste l’année épargnée par les grèves et pourtant elle n’a pas pu engendrer une amélioration des résultats aux examens nationaux. Cette année, les résultats plus particulièrement ceux du BAC et du BEPC ont été catastrophiques. En à croire Mohamed Ibrahim, ancien ministre sous le régime du président Taki, il est temps de mener une réflexion sur le système éducatif du pays. « L’année a connu le score d’une régression vertigineuse des résultats escomptés. Pour garantir un meilleur avenir des...
(La Gazette de Madagascar 30/07/13)
Les comptes de gestion de l’année 2012 ont été remis hier à la section des Comptes de la Cour suprême avec leurs justificatifs dans le cadre du contrôle de l’exécution du budget. C’est le trésorier payeur général qui a remis en main propre les documents au président de la Cour des Comptes. Une première dans l’histoire des institutions publiques comoriennes depuis l’indépendance. Le président de la section des comptes El-Harif Hamidi a reçu, hier, les documents qui compensent les comptes de gestion de l’année 2012 des mains du Trésorier payeur général, a constaté La Gazette des Comores/ Hzk-Presse. Sur la liste figure les comptes de gestion sur chiffre, la loi de finances initiale, les pièces justificatives, les boites des comptes...
(Comores-Actualités 30/07/13)
Le président comorien a l'obligation de respecter les directives de cette convention .Comme Mlimadji l’a déjà évoqué dans ses dernières éditions sur la pédophilie , la convention sur le crime organisé interpelle les grands de ce monde et devient la préoccupation principale après la drogue. En attendant de plus amples informations sur les derniers rebondissements de ce phénomène aux Etats Unis, prenez lecture de cette dépêche de Reuters et des articles de la convention de Vienne dont les Comores sont signataires cela fait 4 ans. Le président comorien a l’obligation de respecter les directives de cette convention. WASHINGTON (Reuters) – Le FBI a interpellé au cours du week-end 150 personnes sur l’ensemble des Etats-Unis pour détention illégale d’enfants contraints de...
(Comores-Actualités 30/07/13)
Nous vous proposons un discours du candidat IKILILOU, tenu le 13 août 2010 à Mohéli, dans lequel ce dernier rassure « le relais qui rassure » en vantant les efforts de Sambi, comme l’unification du pays, la confiance internationale retrouvée, le passage du point de décision de l’initiative PPTE, la conférence de Doha, le retour de la question de Mayotte… Appréciez !!! Fomboni, le 13 août 2010 Citoyens, citoyennes, Assalam anlaikum wa rahmatullah wa barakaatuh. A vous voir si nombreux, en sachant que nombreux parmi vous, vous avez quitté le fin fond du pays, en cette période pourtant sacrée du mois de Ramadan, pour venir me réconforter et me témoigner de votre soutien. Je n’ai qu’un mot pour exprimer mon...
(La Nouvelle République.fr 30/07/13)
Mounawar est né dans l'archipel des Comores. Sa musique est représentative de l'océan Indien. Il trouve ses influences dans l'afro océan Indien, le funk, l'afro beat. Il livre, à travers ses textes, des messages dénonçant les errances politiques de son pays, les injustices que vit son peuple au quotidien. Mounawar est invité aux Découvertes du printemps de Bourges en 2011, année de la sortie de son premier album. Les textes de cet album seront écrits et chantés en comorien. Cela lui permet de s'adresser à tous les peuples de l'Afrique de l'Est, depuis le sud de la Somalie jusqu'au Mozambique. Son message de paix est aujourd'hui universel. Musicalement, Mounawar a toujours été très curieux et très ouvert à toutes les...
(Sud Quotidien 30/07/13)
Dakar abrite depuis hier, lundi 29 juillet 2013, le 4ème dialogue sectoriel de l’Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (Cabri) sur le financement de l’agriculture. Les pays africains tels que le Kenya, Rwanda, le Mali, le Ghana, l’Ethiopie, Burkina Faso, le Botswana et l’Afrique du Sud se sont donner rendez-vous à Dakar pour discuter du renforcement budgétaire susceptible de relever les défis en matière de politique agricole dans chaque pays. C’est parti pour deux jours d’échanges, à compter de ce lundi 29 juillet, autour l’optimisation des ressources dans le financement de l’agriculture en Afrique. Le dialogue sectoriel (quatrième du genre) de l’Initiative africaine concertée sur la réforme budgétaire (Cabri) sur le financement de l’agriculture sollicite la participation de tous...
(La Gazette des Comores 29/07/13)
Une loi sur l’interdiction des sachets plastiques est sur les rails. Il semble que d’ici peu les autorités envisagent de déposer une loi dans ce sens. Apparus dans les années 1970 dans le monde, les sacs plastiques se sont généralisés à l’échelle planétaire : 380 milliards de sacs plastiques sont produits par an aux États-Unis, 17 milliards en France, 7 milliards en Australie. Aux Comores le chiffre est à rechercher aux Finances. Le sac plastique est devenu le symbole de nos habitudes de consommation : on l’utilise une ou deux fois pour ensuite le jeter et l’oublier. Pour rappel les sachets, très fins pour la plupart, sont tout simplement jetés en sortant des magasins. Ils sont devenus un spectacle familier...
(Linfo.re 29/07/13)
Les robinets sont à sec dans plusieurs régions de Grande Comore. Une pénurie d’eau qui survient en plein Ramadan, au grand dam des habitants de l’île, dont 98% sont musulmans. La Grande Comore est en proie à une grave sécheresse depuis plusieurs mois. Conséquence : l’eau ne coule plus au robinet. Le précieux liquide fait cruellement défaut dans plusieurs régions de l’île, notamment à Dimani, Oichili et Mboudé. Une pénurie, survenue en pleine période de Ramadan, dont se seraient bien passé les musulmans qui représentent 98% de la population. La crise d’eau, terme que réfute la société de l’eau de l’électricité (Ma-Mwe), devient un casse-tête pour les autorités. Le président de l’assemblée nationale des Comores, Bourhane Hamidou, a effectué une...
(Comores-Actualités 29/07/13)
Ça-y-est le mot est lâché ! Selon des sources sûres, le secrétaire général du parti AJD ( Alliance pour la Justice et le Développement, monsieur Ibrahim Mhoumadi SIDI , aurait déclaré sur les ondes de la radio-sud d’Ousiwani que entre les sambistes et le régime IKILILOU, la rupture est consommée de manière irréversible : IKILILOU est président grâce au choix de SAMBI , par le relai qui rassure, le soutien de tous les baobabistes , ainsi que leurs soutiens financiers. Selon lui IKILILOU n’a pas hésité un seul instant à trahir tous ces engagements. Face à ce constat amer le parti AJD est d’ores et déjà en mode : opposition farouche contre le président IKI et son régime. Ainsi, nous...
(Comores-Actualités 29/07/13)
Jusqu’à la fin du mois de ramadhwani, aucune voiture de transport, les bus en partance vers les régions de Mitsamihuli, Mbude, Mbadjini, Dimani, Washili, Hamahame ou encore Mbwankuwu en l’occurrence, n’auront plus le droit de quitter la capitale qu’après la rupture du jeûne. Pour ce faire, des agents de la brigade routière seront placés dans toutes les sorties de Moroni afin d’empêcher les éventuels réfractaires après l’heure imposée, 17h30. Et si les régions de Bambao et Itsandra ne sont pas concernées par cette mesure, c’est “grâce à leurs proximités géographiques avec la capitale”, a ainsi soutenu le major Abdallah Mmadi Mzé de la brigade routière. Pour le Hambu, “il y aura des exceptions pour les villes et villages qui sont...
(La Gazette des Comores 29/07/13)
En partenariat avec la Commission de l’Océan Indien, Entreprendre au Féminin Océan Indien Comores (EFOICOM) organise son 2e forum et à cette occasion elle organise une soirée Bazar pour financer le forum. Après le premier forum qui s’est tenu à Madagascar, le 2e forum de l’entreprenariat féminin se tiendra le 21 au 24 Novembre de cette année. A cette occasion, l’EFOICOM va organiser une soirée Bazar le jour de l’Aïd-El Fitre marquant la fin du ramadan. « C’est une opportunité d’affaires et d’échanges que nous accueillons les comoriens et les entreprises de venir vendre ou acheter des produits en promotion », déclare Hassani Saandia, la vice-présidente de l’EFOICOM Ngazidja. L’organisation du 2e forum de l’entreprenariat féminin va rassembler toutes les...
(Sud Quotidien 29/07/13)
Si la Banque mondiale conseille aux pays africains de diversifier leur économie, sa filiale privée, la Sfi(Société financière internationale), elle, s’en met les poches en investissant notamment dans le pétrole africain… Le hic c’est qu’elle règne sur ce secteur notamment dans lequel aucun investissement ne peut se faire sans qu’il ne porte la patte de la Sfi. Pire, dans le secteur bancaire, l’institution financière qui veut aider à redresser le climat des affaires en Afrique va même jusqu’à concurrencer directement les banques commerciales africaines, sans être exposées aux mêmes risques ni soumises aux mêmes contraintes dans l’accès au financement. Le sujet est encore « tabou » dans certaines économies en Afrique, mais il ne résiste pas à l’analyse à l’aune...
(Le Potentiel Online 29/07/13)
L’émergence de la classe moyenne chassera à coup sûr la pauvreté du continent. Le 22 juillet à Brazzaville, la réflexion a tourné autour de la question. Ils étaient quatre chefs d’Etat, un ancien secrétaire général de l’Onu et un ancien Premier ministre belge, parmi tant d’autres personnalités qui ont pris une part active aux travaux du deuxième forum Forbes Afrique à Brazzaville au Congo d’en face. Le thème retenu « Emergence des classes moyennes africaines : financement des infrastructures et nouveaux modes de consommation ». Les exposés étaient de haute facture et les intervenants, eux-mêmes déterminés à laisser des traces indélébiles pour la postérité. Le Congolais Denis Sassou Nguesso, le Burkinabé Blaise Compaoré, le Sud-africain Jacob Zuma, le Ghanéen John...
(Afrik.com 29/07/13)
A l’occasion de la poursuite des éliminatoires au Championnat d’Afrique des nations 2014, le Burkina Faso, le Congo et le mali ont décroché leur ticket pour pour l’Afrique du Sud, à l’issue des matches retour. Bien que battu en Côte d’Ivoire, le Nigeria s’est également qualifié. Dans les manches aller, le Cameroun a pris une option du le Gabon (1-0). Les résultats des matches retour. Niger 1-0 Burkina Faso, 5-6 aux tab (0-1) -Guinée 1-0 Mali (1-3) - Côte d’Ivoire 2-0 Nigeria (1-4) - Ouganda - Tanzanie : 3-1 (1-0) - Congo 1-0 RD Congo (1-2) - Soudan 1-1 Burundi, 3-4 aux tab (1-1) - Rwanda 1-0 Ethiopie, 5-6 aux tab (0-1)- *Les équipes en gras sont qualifiées et rejoignent...
(AFP 28/07/13)
JOHANNESBURG, 28 juillet 2013 (AFP) - Nelson Mandela, hospitalisé depuis plus d'un mois et demi à Pretoria, reste toujours dans un état "critique", avec "quelques progrès", a indiqué dimanche la présidence sud-africaine, qui a refusé de commenter des information de presse selon lesquelles l'ancien président aurait subi une légère intervention. Selon la chaine de télévision américaine CBS, le héros de la lutte anti-apartheid, 95 ans, aurait subi vendredi une "intervention chirurgicale pour débloquer le tube de dialyse", à sa septième semaine d'hospitalisation dans une clinique de Petoria. Cette opération a été "bénigne", a assuré CBS. Le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj n'a pas confirmé ou infirmer. "Il (Mandela) est dans un état critique, stable, mais il y a quelques...

Pages