Jeudi 23 Novembre 2017
(Al-Watwan 17/09/13)
Le chef de l’Etat a présidé, dimanche dernier, la première réunion préparatoire du séminaire national sur la stratégie de défense et de sécurité du pays. Il s’agissait d’une séance de réflexion entre le comité chargé de la préparation et de l’organisation dudit séminaire et le président de la République et son gouvernement. L’occasion a, donc, été donnée au comité pour présenter les grandes lignes du travail engagé, les propositions des thèmes à débattre mais aussi le calendrier des travaux ainsi que les programmes. A l’issue cet exercice, le comité a sollicité le chef de l’Etat à soumettre une lettre de cadrage devant préciser, notamment ses orientations par rapport à l’organisation du séminaire. Tour à tour, des responsables militaires ont exposé...
(Al-Watwan 17/09/13)
Ils seront 695 pèlerins comoriens à La Mecque cette année. Ils ont déjà obtenu les visas d’entrée en Arabie saoudite. La mission de trois fonctionnaires saoudiens, arrivée à Moroni samedi en début de soirée, a consacré la journée de dimanche à cet exercice d’apposer les visas sur les 695 passeports retenus. Mohamed Abdallah et ses compagnons, qui devaient séjourner cinq jours dans le pays, ont terminé leur travail plutôt que prévu et quittent Moroni ce mardi. «A la différence des années prétendantes, les visas octroyés sont biométriques et portent la photo du pèlerin», a précisé Mohamed Abdallah, agréablement surpris du travail accompli par la commission chargée de la préparation du pèlerinage. Pour le chef de la délégation saoudienne, «il y...
(Al-Watwan 17/09/13)
A l’instar des pays de l’Union africaine, les Comores ont célébré la Journée africaine de la propriété intellectuelle, le vendredi 13 décembre. La célébration avait comme objet de rappeler aux Africains le défi majeur du continent, qui est de transformer la région en la faisant évoluer de l’état actuel à la modernité et au moyen d’un bon usage de la propriété intellectuelle. Cette quatorzième édition, célébrée pour la première fois à Moroni, avait comme thème «la technologie et la propriété intellectuelle, facteurs de diversification de l’économie». Selon le message de l’administrateur de l’Organisation africaine de la protection intellectuelle (Oapi), lu par le ministre Abdou Nassur Madi, le thème retenu cette année répond aux ambitions affichées par les Etats africains qui...
(Al-Watwan 17/09/13)
L’agence de Comores Telecom, sise dans la localité de Hahaya, a été vendalisée dans la nuit de mercredi à jeudi 12 septembre. Les malfaiteurs ont pu repartir avec les recettes journalières, estimées à un peu plus d’un million de francs comoriens. Ils ont emporté, avec eux, le sac du receveur qui contenait des billets de banque et des bijoux. Selon le rapport de la Brigade de recherche de la gendarmerie nationale, les cambrioleurs ont commencé par maitriser le gardien, qui «a subi quelques violences». La gendarmerie a, toutefois, noté qu’aucun objet matériel ne manquait à cette agence située sur la route de l’aéroport international. «Ils ont dû casser plusieurs serrures avant de dérober de l’argent. Nous avons constaté des dégâts...
(La Gazette des Comores 16/09/13)
Le gouvernement de l’ile autonome de Mwali ainsi que le cabinet de Bonovo (siège du gouvernement de l’ile) ont été dissouts jeudi dernier. Alors que le nouveau cabinet vient d’être formé au même moment, il a fallu attendre 24 h pour connaitre la nouvelle équipe du gouvernement insulaire. Un nouveau collaborateur seulement a fait son entrée au cabinet et un autre nouveau commissaire dans le gouvernement. Un remaniement était attendu au Bonovo depuis plusieurs jours avant même le nouveau gouvernement fédéral. « Il lui faut une nouvelle équipe purement politique pour mieux préparer la course à la reconquête du siège du gouvernorat » disaient les proches de Bonovo. Cette thèse s’est étayée lorsque Mohamed Ali Said a fait, devant ses...
(La Gazette des Comores 16/09/13)
Avant de quitter les Comores pour prendre le chemin de retour au siège en Arabie Saoudite, l’équipe des médecins saoudiens a été reçue par le gouverneur Mouigni Baraka. La question de la construction d’un centre hospitalier a été soulevée et le gouverneur se porte garant pour l’attribution du site, afin que « la prochaine fois, vous veniez poser la première prière de l’édifice », souhaite-t-il. 24 heures après la rencontre avec le chef de l’Etat, la délégation saoudienne a répondu à un diner offert par Mroudjou. Le gouverneur de Ngazidja voulait leur souhaiter un bon retour, mais surtout satisfaire leur vœu « ardent » de construire un nouveau centre hospitalier. « Nous avons l’ambition de venir construire aux Comores un...
(Zinfos974 16/09/13)
La cour constitutionnelle des Comores donne raison à Saïd Larifou. Comme rapporté par la Gazette des Comores, l'institution a répondu favorablement à la requête déposée par l'avocat franco-comorien, qui souhaitait que la fin de mandature des députés, des gouverneurs et du Président soit respectée. Comme prévu, le mandat des députés arrivera à son terme en avril 2014, celui des gouverneurs en mai 2016 et celui du Président le 26 mai 2016. "Je suis vraiment satisfait de la décision de la haute cour. Cette décision va faire réfléchir les putschistes que les Comores ont tourné la page et qu’elle s’est tournée dans une transition démocratique... Mon parti a une nouvelle fois apporté sa contribution à l’émergence de la stabilité malgré les...
(La Gazette des Comores 16/09/13)
Après la déclaration du camp de Msaidié et d’Abdou Soefo contre la décision polémique prise par le conseil national de la CRC, le tour revient à l’ambassadeur Karihala secrétaire général désigné à s’exprimer. Ce dernier reste convaincu que la candidature à la présidentielle n’est pas la cause du problème. La guéguerre continue au sein de la CRC. Après la conférence de presse organisée la semaine dernière par Houmed Msaidié et Abdou Soefo, l’autre camp à la tête duquel se trouve l’ambassadeur Hamidou Karihila secrétaire général désigné par le conseil national, s’est exprimé samedi dernier. Au cours d’une rencontre avec les journalistes l’ambassadeur Karihila a déclaré que le problème qui déchire actuellement son parti n’est pas lié à la candidature à...
(La Gazette des Comores 16/09/13)
La commission du pèlerinage de cette année a décidé d’exclure les pèlerins mahorais dans le quota comorien. Une décision que regrette Fahmi Said Ibrahim président du Parti pour l’entente des Comores (PEC). Il évoque par ailleurs une violation par la commission de la constitution du pays. La commission du Hadj a demandé impérativement des passeports comoriens aux Mahorais pour faire le hadj ou bien ils seront exclus du quota comorien. Une décision qui a laissé au carreau certains organisateurs et des hommes politiques du pays. Fahmi Said Ibrahim, ancien ministre des affaires étrangères regrette cette décision et reste convaincu que cela serait une violation à la constitution comorienne. « La commission a parfaitement raison. Le gouvernement a l’obligation de se...
(La Gazette des Comores 16/09/13)
Un atelier de restitution des conclusions et de la présentation du programme d’appui de la FAO (organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture) smart Fish aux Comores est ouvert mardi dans un hôtel de la place, dans le but de mettre en place un programme répondant aux besoins immédiats d’une chaine de valeur touristique aux Comores mais aussi d’assurer une coordination avec les autres partenaires techniques et financiers qui soutiennent le développement touristique du pays.Le programme Smartfish est l’une des stratégies régionales des pêches mais également une manière de diversifier les ressources des communautés des pécheurs par la promotion de l’écotourisme aux Comores qui opère également dans 20 pays de la région de l’océan indien, de l’Afrique orientale et...
(La Gazette des Comores 16/09/13)
L’agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (ANACM) a abrité ce samedi la clôture d’une session de formation sur le profilage qui marque aussi la fin du programme de renforcement de la sureté de l’aviation civile aux Comores. L’ambassadeur de France à Moroni, Philipe Lacoste, a rappelé que ce programme concerne 20 Etats d’Afrique de l’ouest, d’Afrique centrale et de l’Océan indien. « Il l’est financé par la France à hauteur d’un million d’euros auquel s’ajoute un expert français en sûreté aéroportuaire détaché dans chaque pays concerné pendant trois ans, durée de ce programme », a-t-il déclaré. « Pour les Etats enclavés ou insulaires, comme l’Union des Comores, la sureté aérienne est un facteur essentiel pour leur développement...
(Comores-Actualités 16/09/13)
A moins de 3 ans de la prochaine échéance Présidentielle, certains se demandent si le peuple comorien est capable de faire mentir le maxime selon lequel jamais 2 sans 3.Personnellement j’en suis persuadé à mon humble avis cela ne saurait tarder, en effet, je crois au bon sens comorien, à la capacité de sa réactivité, au point ou en sont les choses le peuple ne peut que se raviser de son laxisme latent et décidée contre toute attente de passer à l’offensive en sifflant la fui de la recréation. Il en a la capacité dans un sursaut d’une conscience collective retrouvée de renverser la table, exaspère de crier au bord de la crise de nerfs, haut et fort son ras...
(Tunisia IT 16/09/13)
Cisco a annoncé la promotion de David Meads au poste de vice-président pour l’Afrique, qui sera responsable des opérations de vente ainsi que de la stratégie novatrice de commercialisation à travers le continent. En outre, Sabrina Dar devient directrice générale de vente pour l’Afrique de l’Est (y compris le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et l’Éthiopie), et Dare Ogunlade, directeur général de vente pour le Nigéria le Ghana, le Libéria et la Sierra Leone. Un soutien pour le programme de transformation des gouvernements africains. En tant que vice-président de Cisco pour l’Afrique, Meads se concentre principalement sur la technologie de l’information et son rôle qui peut augmenter la productivité et la compétitivité des organisations et des nations, afin de...
(Le Potentiel Online 16/09/13)
Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies et Secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), soutient dans la présente réflexion que « l’Afrique peut inventer : brûler les étapes dans des domaines inattendus ». Il suffit d’ouvrir un magazine ou un journal à grand tirage pour en apprendre sur les innovations qui déferlent sur l'Afrique, du M-Pesa, service de transfert d'argent par téléphone mobile inventé au Kenya et qui a révolutionné les pratiques bancaires en Afrique, au Square Kilometer Array, le plus grand et le plus puissant radiotélescope jamais construit au monde, qu’abrite l’Afrique du Sud. On est bien loin d’un sentiment largement répandu! Ces réalisations africaines constituent-elles une surprise? Pas vraiment! L’Afrique a la...
(Gabon Eco 16/09/13)
Les différents présidents des institutions de lutte contre la corruption du continent africain se réunissent depuis ce lundi 16 septembre au Ghana. Cette rencontre vise à créer une association africaine de lutte contre la corruption dénommée l’Association des Institutions Africaines de lutte contre la Corruption (AAACA en anglais).En juin 2011, le président du Burundi Pierre Nkurunziza, lançait un appel aux Etats africains. Il exhortait ces derniers à « devenir un groupe d’Etats contre la corruption, afin d’assurer une surveillance constante et réciproque entre les Etats membres dans la lutte contre la corruption et les infractions connexes ».« Le caractère international du phénomène de la corruption montre qu’il ne peut y avoir de développement sans efforts conjugués des Etats car l’isolement...
(AFP 15/09/13)
NICE - Les Jeux de la Francophonie s’achevaient dimanche à Nice, après dix jours d’épreuves qui ont attiré un public inégal, plus intéressé par les concours artistiques que par les épreuves sportives qui se déroulaient sur des sites excentrés et sans réelles têtes d’affiche. La ministre déléguée chargée de la Francophonie, Yamina Benguigui a, peu avant la cérémonie officielle de clôture, déploré ce manque d’engouement du public et la faible audience médiatique de cet événement auquel participaient "2.749 compétiteurs" issus de 54 nations, selon les derniers chiffres fournis par les organisateurs. Selon la ministre, "il n’y a que la France", parmi les 77 membres de l’Organisation internationale de la Francophonie, "qui ne prend pas conscience de l’importance de ces grandes...
(AFP 15/09/13)
PARIS, 15 septembre 2013 (AFP) - Le dénouement approche dans la zone Afrique des qualifications pour le Mondial-2014 avec le tirage au sort lundi au Caire des barrages entre les dix dernières équipes encore en lice, qui s'affronteront en matches aller-retour pour décrocher les cinq billets disponibles pour le Brésil. Il y a eu un nouveau rebondissement jeudi avec la sanction frappant le Cap-Vert pour avoir aligné un joueur suspendu. Initialement qualifié pour ces barrages, le Cap-Vert a finalement dû laisser sa place à la Tunisie. Cette dernière se retrouve même tête de série, puisque selon le règlement de la Fifa, les cinq équipes les mieux placées au dernier classement de la fédération internationale sont protégées. Les cinq têtes de...
(La Gazette des Comores 14/09/13)
L’interdiction que se voient opposer les pèlerins maorais de faire partie du quota réservé aux comoriens n’est pas au goût de tout le monde, à commencer par les organisateurs professionnels de voyage. Le directeur de l’agence GTI Abdallah Mohamed Kassim regrette une décision qui risque de mettre en péril « 38 ans de politique diplomatique ». Il demande l’intervention des trois experts nationaux pour limiter la casse que devait provoquer une telle décision. La décision prise par la commission du hadj cette année provoque des émules au sein de la classe politique mais aussi des organisateurs professionnels de voyage. Abdallah Mohamed Kassim regrette une décision « irréfléchie » aux conséquences diplomatiques imprévisibles qui risque de « mettre en péril la...
(Le Monde 14/09/13)
Un programme visant à mesurer l'efficacité des traitements antirétroviraux (ARV) administrés aux malades du sida en Afrique, afin de mieux les traiter et de contenir l'épidémie, a été lancé vendredi 13 septembre à Abidjan. Ce programme, dit de "test de charge virale", dont la première phase durera deux ans, concernera plusieurs dizaines de milliers de personnes en Côte d'Ivoire, au Burundi, au Cameroun et en Guinée, a expliqué à l'Agence France-presse Philippe Duneton, directeur général adjoint d'Unitaid, l'organisation internationale qui finance le projet. Huit millions d'habitants de pays en développement, venant en grande majorité d'Afrique, sont actuellement sous antirétroviraux. D'après les statistiques de l'Onusida, les ving-cinq pays les plus frappés par cette épidémie sont tous africains. "L'accès aux traitements ARV,...
(La Gazette des Comores 13/09/13)
Après délibération, la cour constitutionnelle a déclaré recevable la requête du parti RIDJA. Le leader de ce parti se sent satisfait de cette décision. La haute cour s’est prononcée hier sur la requête du leader du parti RIDJA concernant les prochaines législatives et la fixation de fin de mandat des présidents et des gouverneurs. Après avoir délibéré conforment à la loi, la cour constitutionnelle a déclaré recevable la requête introduite par le leader du parti Ridja, Said Larifou. Sur le fond, la cour constitutionnelle a déclaré que le mandat des députés et des conseillers des îles arrive à terme à la 5e session du mois d’Avril 2014 d’une part et d’autre, ceux des gouverneurs des îles le 23 mai 2016...

Pages