Vendredi 20 Octobre 2017
(Xinhua 20/09/13)
Le président français, François Hollande, présent à Bamako la capitale malienne dans le cadre de la cérémonie solennelle marquant le début du mandat du président de la République du Mali, Ibrahim Boubacar Kéita dit IBK, a annoncé jeudi la tenue d'un sommet des chefs d'Etats africains en décembre prochain à Paris sur la sécurité en Afrique. L'objectif de cette réunion est d'élaborer une stratégie globale de lutte contre le terrorisme, a précisé François Hollande lors d'une conférence de presse qu'il a co-animée avec le président IBK et le président Idriss Déby Itno du Tchad. Selon M. Hollande, il ne s'agira pas de parler des relations Afrique-France lors de cette rencontre. En plus de l'aspect sécuritaire, les dossiers sur les changements...
(Al-Watwan 19/09/13)
L’audience de l’affaire opposant les deux clans de la Convention pour le renouveau des Comores (Crc), l’aile de Houmed Msaidié et celle de Hamidou Karihila, a eu lieu hier, mercredi 18 septembre, devant le juge des référés au tribunal de Moroni. Le juge des référés a décidé de renvoyer l’affaire pour plaidoirie à samedi 21 septembre. La séance d’hier a été marquée par l’échange des pièces entre les parties et le tribunal. A la sortie de l’audience, Me Fahmi Saïd Ibrahim, avocat du clan de Houmed Msaidié, a déclaré que «l’audience s’est bien passée et l’atmosphère était très détendue». Concernant l’affaire elle-même, l’avocat a avancé que «la partie adverse, Hamidou Karihila et son groupe, n’ont pas respecté le statut qui...
(La Gazette des Comores 19/09/13)
La première phase du programme de construction des hôtels de ville des communes de Ngazidja est déjà lancée hier par la pose de première pierre de la commune d’Itsahidi à Foumbouni par le gouverneur de l’Ile. Une première phase qui concerne 5 communes dont celle de Moroni laquelle à en croire le gouverneur un malentendu aurait retardé le début du chantier. Le gouverneur de Ngazidja a donné le premier coup de pelle pour les constructions des hôtels de ville des communes de Ngazidja. Une première phase qui devait toucher 5 communes dont le coût est estimé à une quarantaine de millions fc pour chaque chantier, selon une source bien informée. Ces bâtiments de 13 pièces plus une salle de conférence...
(Al-Watwan 19/09/13)
Le gouverneur de Ngazidja a procédé, hier à Fumbuni au sud de l’île, à la pose de la première pierre de la construction de l’hôtel de ville de la commune d’Itsahidi. L’évènement marque ainsi le lancement du vaste programme de construction des sièges des vingt-huit communes initié par l’exécutif de l’île de Ngazidja. Le président de l’assemblée nationale, celui du conseil de l’île, les commissaires ainsi que plusieurs autres personnalités ont fait le déplacement de Fumbuni, pour la circonstance. La construction des hôtels de ville est tout un programme qui est conçu en trois grands volets, selon le gouverneur. «Le premier est celui qu’on lance aujourd’hui, qui concerne six communes à savoir Moroni, Itsahidi, Bambao ya mbwani, Itsandra ya hari,...
(La Gazette des Comores 19/09/13)
L’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture des Comores en partenariat avec le Club Export et la Chambre de Commerce et d’Industrie de la Réunion organise une mission collective de prospection d’affaires et de recherche des partenaires. Dans sa nouvelle approche, l’Union des Chambres de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture (UCCIA) va lancer des missions de prospection pour attirer les investisseurs étrangers dans le pays. En partenariat avec le Club Export de La Réunion et de la Chambre de Commerce d’Industrie de La Réunion, l’UCCIA organise une mission collective de prospection d’affaires et de recherche de partenaires à Moroni. Cet évènement aura lieu du 24 au 27 Septembre prochain. « Beaucoup de réformes ont été faites dans le domaine des...
(Al-Watwan 19/09/13)
L’élaboration du projet de société du Parti pour l’entente comorienne (Pec) fait l’objet d’un séminaire de deux jours, ouvert dans l’après-midi d’hier au Cristal Itsandra. Ces assises ont pour objectif de susciter un débat interne afin de faire des propositions qui enrichiront le «livre blanc» du parti. «Nous avons invité des experts pour enrichir notre réflexion. Nous estimons que c’est bien d’écouter ceux qui savent plus et se compléter». Dans son intervention, le président du parti a ajouté que «le moins que l’on peut demander à un parti politique c’est un programme. On doit lui demander d’exposer ce qu’il pense faire lorsqu’il sera au pouvoir. Le Pec ne veut pas improviser, nous voulons montrer aux Comoriens, notre vision, ce que...
(La Gazette des Comores 19/09/13)
Suite aux négociations entamées par le gouvernement et l’intersyndicale des agents de l’éducation, la Confédération des Travailleurs Comoriens (CTC) demande un pas de la part des autorités pour réparer l’injustice contre les enseignants. En avril 2009, le Fonds Monétaire International (FMI) avait donné son accord au gouvernement comorien d’appliquer les nouveaux indices pour le secteur éducatif à condition que la masse salariale ne dépasse pas 1 milliard 500. Au contraire elle atteint aujourd’hui le 1 milliard 900 sans que le secteur de l’éducation bénéficie de quelque chose. Ces derniers jours, les autorités de l’Etat et l’intersyndicale ont entamé des négociations sur ce dossier brûlant. Pour la CTC, c’est une occasion pour le gouvernement de réparer cette injustice contre les enseignants...
(Al-Watwan 19/09/13)
La direction d’Al-watwan presse édition a reçu, hier dans la matinée, la visite de Madame Francy Degardin et Mathieu Faucade, respectivement nouvelle Première conseillère et chargé de communication à l’ambassade de France à Moroni. Ils se sont entretenus, à cet effet, avec le directeur général, Hassane Moindjié, entouré des responsables de la rédaction. Selon les deux fonctionnaires de l’ambassade de France, cette visite s’inscrit dans le cadre d’une tournée des rédactions des médias comoriens et ont préféré commencer par la maison du journal d’Etat. Francy Degardin a plaidé, à cet effet, en faveur d’un renforcement des relations entre l’ambassade de France aux Comores et Al-watwan. Le directeur général du journal d’Etat a saisi l’opportunité pour rappeler l’historique de la création...
(La Gazette des Comores 19/09/13)
«Que tu balaies d’abord devant ta porte», ce proverbe a poussé le Gouverneur de l’Ile de Ndzouani Anissi Chamsidine à travailler d’arrache-pied pour la construction des hôtels de ville. Deux sont inaugurées les mois passées, les clés d’un chantier sont d’ors et déjà remises au gouverneur et une dernière est en finition. Un budget de 40 millions est affecté à chacune. Toutes sont financées sur fonds propres de Dar Nadjah selon le directeur de cabinet, Mahmoud El Arif. «160 millions sont affectés déjà pour la bâtisse de quatre hôtels de ville, une infrastructure primordiale parmi nos objectifs fixés» a-t-il ajouté. La politique de décentralisation reste le leitmotiv des autorités insulaires pour rendre efficace le désenclavement administratif des localités. Des centaines...
(La Gazette des Comores 19/09/13)
La nuit du lundi à mardi la radio privée « labaraka FM » a été vandalisée par des inconnus qui ont mis le feu. On déplore des dégâts matériels énormes « tout est parti en fumée », a en croire Abdallah Ahmada Hassane dit Agwa, animateur vedette de cette radio sise à Ntsoudjini. Selon lui, « c’est sans doute quelqu’un qui connait bien la maison. Une enquête est ouverte par la gendarmerie nationale pour identifier les auteurs. La station radio dénommée « Labaraka Fm » sise à Ntsoudjini est partie en fumée la nuit du lundi à mardi. L’acte « inhumain » s’est déroulé quelques minutes après la fermeture de la station à 1H30 du matin. « Nous étions aux...
(Al-Watwan 19/09/13)
La sécheresse s’est installé eà l’est de Ngazidja et a rendu de plus en plus difficile le quotidien dans les régions de Washili et Dimani. Mais la seconde, la situation est devenue pratiquement catastrophique. Le soleil ardent détériore tous les jours les plantations. Les animaux en souffrent, les humains s’en lassent déjà. La population crie au secours...En voyageant à travers les villages de Dimani, on ne se doute pas que la sécheresse est déjà là. Cela fait six mois pour les uns, sept pour les autres. Selon Zalhata Ismaila, mère de sept enfant à Rehemani ya Dimani, cela fait presque huit mois, soit depuis le mois de décembre 2012, qu’il n’a pas réellement plu. Dans les douze localités, la plupart...
(Xinhua 19/09/13)
Le secteur de la construction écologique, qui se développe rapidement en Afrique, a attiré l' attention des gestionnaires de fonds tandis que les gouvernements mettent en place des politiques et mesures d'incitation pour favoriser les investissements qui accélèrent la transition vers une économie à faibles émissions carboniques dans différents secteurs clé de l'économie.Les décideurs politiques, financiers et experts participant à la Conférence sur le financement de la construction écologique, à Nairobi, ont déclaré mercredi que la demande de logements économes en ressources avait produit un appel d'air pour les investisseurs locaux et étrangers."L'Afrique devient manifestement un marché pionnier pour les technologies respectueuses de l'environnement, au fur et à mesure que les gouvernements définissent des objectifs visant à accélérer une croissance...
(Al-Watwan 18/09/13)
C’est aujourd’hui, mercredi 18 septembre, que les deux camps de la Convention pour le renouveau des Comores (Crc) vont étaler leur différend, devant le juge des référés, pour tenter d’obtenir satisfaction à leurs contradictions. L’affaire porte, en effet, sur deux assignations en référé, la première conduite par l’aile de Hamidou Karihila et la seconde par celle de Houmed Msaidié, se réclamant toutes deux de la Crc. En effet, Hamidou Harihila et consort ont saisi le juge des référés, le 16 septembre, pour demander à ce que le tribunal «ordonne à Houmed Msaidié de restituer les biens appartenant au parti». Il s’agit du cachet et les documents de la Crc, vu le procès-verbal du conseil national du 8 septembre. La plaine...
(La Gazette des Comores 18/09/13)
La section de la cour des comptes a ouvert une enquête sur la gestion et l’utilisation des fonds de la citoyenneté économique et du projet habitat. Trois personnalités directement liées à ces dossiers dans le passé ont été déjà entendues par cet organe relevant de la Cour suprême. Le 4 septembre dernier, le premier président de la cour suprême conformément aux dispositions régissant la cour des comptes notamment dans l’article 172 de la loi organique relative à la cour suprême, a demandé à la cour des comptes de procéder à des contrôles et des vérifications sur la gestion, la mobilisation et l’utilisation des fonds de la citoyenneté économique et du projet habitat. Ceci intervient suite aux multiples réactions de la...
(Al-Watwan 18/09/13)
Le séminaire de deux jours sur la réforme de la Fonction publique a pris fin, hier, par la prise d’un certain nombre de mesures visant à améliorer le secteur. Ce conclave, qualifié de haut niveau, avait réussi à rassembler tous les décideurs politiques du pays, en l’occurrence le président de la République et ses vice-présidents, les membres du gouvernement et son secrétariat général, les gouverneurs des îles et leurs commissaires, ainsi que plusieurs autres autorités et personnalités politiques. Le chef de l’Etat a affirmé l’importance de ce rassemblement qui va «au-delà de l’évaluation de notre administration». C’est dire que ce séminaire a tout le mérite de permettre de renforcer la cohésion au sein des dirigeants et d’harmoniser les points de...
(La Gazette des Comores 18/09/13)
Abdelaziz Bouhedma, le secrétaire général adjoint de la Ligue des Etats Arabes et directeur général du fonds Arabe et sa délégation, ainsi que l’Ambassadeur Mohamed Antar Daoud, expert de la LEA se trouve en Union des Comores pour un séminaire sur le protocole d’Etat, la santé et l’agriculture. En 2011, une délégation de la Ligue des Etat Arabes (LEA) conduite par l’ambassadeur Mohamed Antar Daoud avait animé une formation au bénéfice d’une trentaine de cadres nationaux. Ce séminaire avait permis non seulement l’acquisition d’un savoir indispensable à la pratique protocolaire pour les séminaristes mais également l’élaboration de textes essentiels en la matière, notamment, un projet de décret sur la préséance au niveau de l’Union et des îles, un projet de...
(Al-Watwan 18/09/13)
Un séminaire de formation sur la pratique protocolaire a débuté hier, mardi au Retaj Moroni, au bénéfice d’une trentaine de cadres du ministère des Relations extérieures et autres institutions. Cette session de deux semaines bénéficie d’un financement du Fonds arabe d’assistance technique aux pays africains, un organe de la Ligue des Etats arabes. La facilitation des échanges est assurée par l’ambassadeur conseiller au ministère algérien des Affaires étrangères, Mohamed Antar Daoud. Selon le ministre Abdou Nassur Madi, représentant son homologue des Relations extérieures, le protocole est devenu une source de préoccupation quotidienne. «Malgré la volonté et les efforts consentis par les services du protocole d’Etat, des disfonctionnements persistent, risquant de nuire à l’image d’un pays dont le peuple est connu...
(La Gazette des Comores 18/09/13)
L’intersyndicale des agents de l’éducation se trouve toujours en négociation avec les autorités de l’Etat. Mais les propositions avancées par le gouvernement restent insuffisantes pour l’intersyndicale. Il y a quelques mois, l’intersyndicale des agents de l’éducation avait lancé un préavis de grève pour la prochaine rentrée scolaire. Depuis, des négociations ont été menées entre le gouvernement et l’intersyndicale. Leurs revendications étaient liées à la levée des mesures suspensives de la nouvelle grille indiciaire et sa date d’application, la revalorisation des salaires des agents de l’éducation selon les lois et textes en vigueur, la mise en place des commissions définies selon les textes et les engagements signés entre l’intersyndicale et les autorités politiques, la régularisation de la situation administrative et financière...
(Al-Watwan 18/09/13)
Le président de la Cour suprême a ordonné, le 4 septembre dernier, «conformément à l’article 172 de la loi organique», une enquête sur l’utilisation de la manne du programme de la citoyenneté économique, ainsi que du Projet habitat. Cheikh Salim Said Athoumane évoque, dans son courrier adressé au président de la section des Comptes, des soupçons relayées par la «presse» d’une gestion en violation des règles en vigueur. La section des comptes de la Cour suprême a entendu, hier mardi, le directeur national de la sûreté du territoire (Dnst) dans le cadre de l’enquête sur la mobilisation et la gestion des fonds issus de la citoyenneté économique. Avant Abou Achirafi Ali Bacar, la section des Comptes avait déjà entendu, les...
(Afrique 7 18/09/13)
Aujourd’hui, les enjeux de l’énergie sont doubles. Il faut à la fois assurer la consommation nationale aussi bien sur le plan domestique qu’industriel, et éviter la détérioration de l’environnement. C’est dans ce sens que la Banque africaine de développement (BAD) a décidé de soutenir le secteur de l’énergie aux Comores. Pour ce faire, l’institution financière va investir environ 20,1 millions de dollars dans un projet de renforcement de capacité du secteur des énergies renouvelables. Pour l’heure, l’énergie électrique sur le territoire comorien dépend fortement des ressources fossiles qui polluent fortement l’environnement. Ce projet s’inscrit dans le cadre du plan global sur la Stratégie de la Croissance et de Réduction de la Pauvreté (SCRP) des Comores. Il permettra d’augmenter la couverture...

Pages