Vendredi 20 Octobre 2017
(Al-Watwan 20/09/17)
Les chefs d’Etats et de gouvernements du monde participent actuellement à la 72e Assemblée générale des Nations unies. A New York, les dirigeants de la planète vont entre autres se pencher sur les réformes de l’institution mais aussi sur la situation qui prévaut en Birmanie où les Rohingyas musulmans sont toujours persécutés. Azali Assoumani prendra pour sa part la parole le jeudi 21 septembre prochain. Un discours qui sera considéré comme un indice des assises nationales prochaines. Devant le monde entier, le locataire de Beit-Salam se servira de cette occasion pour lancer un appel aux investisseurs étrangers dans le but de soutenir l’effort de croissance et les objectifs de l’émergence.
(Al-Watwan 20/09/17)
La douane comorienne et l’Administration générale des impôts et des domaines ont décidé de travailler main dans la main. Un protocole d’accord a été signé entre les deux institutions samedi dernier à l’hôtel Le Retaj et le document vise à consolider la coopération des deux directions. Il s’agit dans cette nouvelle politique de créer un cadre afin de rentabiliser l’action commune à travers une étroite collaboration et partages des responsabilités le tout sur fond de transparence. L’impact de cette collaboration se ressentira beaucoup plus au niveau de la collecte et de la gestion des recettes publiques. Le directeur général des douanes (Dgd) et le directeur de l’Administration générale des impôts et des domaines (Agid) ont procédé samedi dernier à l’hôtel...
(Al-Watwan 20/09/17)
Pour le syndicat des travailleurs de l’Asecna, les deux agents incriminés n’ont fait qu’appliquer la procédure interne de l’organisation en matière de facturation au comptant en l’absence de toute autre instruction contraire. Pour le syndicat, il faut chercher les responsables ailleurs. Selon le secrétaire général du Syndicat des travailleurs de l’Asecna aux Comores (Stac), les instructions verbales ne sont pas admises à l’Asecna, mais chaque acte doit être posé sur la base d’une décharge signée par le commandant de permanence, en l’absence du chef d’Unité. Suite à l’arrestation de deux agents de l’Agence pour la sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et Madagascar (Asecna), dans l’affaire du blocage du vol de la compagnie Saudia Airlines, le syndicat des travailleurs...
(Al-Watwan 20/09/17)
Selon le directeur des travaux routiers, Mohamed Soilih, suivant les ordres de service du contrat, la société Sgc a promis de lancer les travaux de réhabilitation à partir du 1er octobre prochain. Quant à la durée d’exécution, il a fait savoir qu’au niveau de Ngazidja, il est question de quatorze mois et de seize mois pour Ndzuani. Effectivement, les drapeaux qui flottent entre l’Aéroport international Moroni prince Saïd Ibrahim (Aimpsi) et le village de Domwambwani annoncent le début des travaux de réhabilitation de la route Hahaya-Galawa”, a fait savoir le directeur des travaux routiers, Mohamed Soilih. Lire aussi : Conseil des ministres : Démarrage “sous peu” des travaux de l’axe Aéroport-Mitsamihuli Cela fait maintenant une semaine que les passagers de...
(Al-Watwan 20/09/17)
Plusieurs danses sont au programme. Le Ccac-Mavuna a ouvert un programme d’apprentissage de danses de salon et contemporaines. Le Centre de création artistique et culturelle des Comores (Ccac-Mavuna) a lancé, depuis la semaine dernière, des formations dont l’objectif principal est de promouvoir les danses modernes et contemporaines. Les formations aux danses contemporaines, seront dispensées par Aptchie Abdoulaziz, le champion du dernier Battle national 2017 et Soldat de la compagnie Uni’son. Les cours, qui sont gratuits, auront lieu trois jours par semaine. Pour s’inscrire, il suffit, selon la chargée de communication du centre, d’être adhérent du Ccac-Mavuna. Le respect du calendrier fixé étant “une des conditions obligatoires”, rappellera Carole-Anne Convert. Pour ce qui est de la formation aux danses de salon...
(RFI 19/09/17)
Les visas entre les Comores et Mayotte, île française de l'archipel soumis à une forte pression migratoire, seront bientôt gratuits. C’est ce qu’a annoncé, lundi 18 septembre 2017, le ministère français des Affaires étrangères. Rendre gratuits les visas entre les Comores et Mayotte, territoire ultrapériphérique de l'Union européenne depuis 2014 et 101e département français depuis 2011, a plusieurs objectifs selon le Quai d'Orsay. Il s'agit de tarir les passages illégaux, de lutter efficacement contre le trafic d'êtres humains et de sécuriser les liaisons maritimes et aériennes, explique le ministère des Affaires étrangères. Les contrôles normaux aux frontières seront exercés, assurent en même temps les autorités françaises...
(Al-Watwan 19/09/17)
L’agriculture, le tourisme, le transport, la santé et l’énergie tels sont les secteurs clefs que la Banque mondiale prévoit d’investir pour participer au développement des Comores. Un diagnostique systématique du pays est en cours pour déterminer les besoins les plus immédiats sachant que les investissements devraient atteindre 80 millions de dollars américains pendant les quatre prochaines années. Hier, au ministère des Finances, Rasit Pertev a expliqué qu’ils sont à la recherche de tous les détails possibles pour obtenir l’approbation de la partie comorienne et celle du comité exécutif de la Banque mondiale dans l’optique de lancer les activités. Saïd Ali Saïd Cheyhane s’est pour sa part montré satisfait de cette nouvelle politique d’impliquer les Comores dans l’identification des secteurs porteurs...
(Al-Watwan 19/09/17)
Composé de 45 membres, le Comité de pilotage des assises nationales (Cpan) vient de voir le jour suite à un décret du chef de l’Etat. Signé quelques heures avant son départ vers New-York, cet acte d’Azali Assoumani vient annoncer l’organisation prochaine des assises nationales pour effectuer le bilan des 42 ans d’indépendance des Comores. Selon ce décret, sur les 45 membres, dix proviennent des institutions étatiques, treize représentent les partis politiques, douze seront issus du mouvement du 11 aout, huit de la société civile dont deux femmes de la plate-forme entreprenariat au féminin et deux représentants de Maore Quelques heures avant son départ à New-York, le chef de l’Etat a signé, le 16 septembre dernier le décret N°17-100/PR, portant création...
(Al-Watwan 19/09/17)
Cela fait maintenant deux semaines que la peste sévit à Madagascar. La Grande île ayant des échanges directs et permanents avec les Comores, la menace n’est donc pas à écarter. Les autorités locales ont ainsi commencé par la sensibilisation de tous les districts et hôpitaux du pays. Cela passe par des fiches mettant en exergue le traitement et la prise en charge à adopter. Le port de Moroni et l’Aimpsi bénéficieront aussi d’un service de surveillance. A Madagascar, la peste sévit depuis deux semaines et cinq personnes sont déjà mortes. Le ministère malgache de la Santé demande à la population de garder son calme et d’aller à l’hôpital en cas de doute et déconseille l’automédication qui peut entraîner des effets...
(Al-Watwan 19/09/17)
Lancé depuis plusieurs années, le processus d’adhésion des Comores à l’organisation mondiale du tourisme vient d’apporter ses fruits. Le pays a donc été admis comme membre de cette institution qui œuvre pour le développement du secteur touristique à l’échelle mondiale. Reste au pays d’engager les réformes nécessaires qui lui permettront d’en tirer le maximum d’avantages. Le chemin fut donc long, mais les résultats n’ont pas tardé à se présenter. Les Comores ont accédé à l’Organisation mondiale du tourisme (Omt). C’est pendant la 22ème session de l’Assemblée générale de l’Omt qui s’est tenue en Chine le 13 septembre dans laquelle avait pris part le vice-président en charge du tourisme, Djaffar Ahmed Saïd que l’adhésion a donc été approuvée. Le pays est...
(Al-Watwan 18/09/17)
Pour le premier vendredi passé au pays depuis son retour du pélérinage, Azali Assoumani a dirigé la prière du vendredi à Mwadja-Hamahamet la semaine dernière. L’occasion pour lui d’annoncer la mise en place du conseil des ulémas comoriens en vue de “remplir le devoir qui est le sien et de faire connaître l’image réelle de la religion tolérante de l’Islam et de promouvoir ses valeurs que sont la modération, la tolérance et la volonté de coexistence”. Pour le chef de l’Etat, le conseil devra réunir l’ensemble des ulémas connus pour leur probité. A son retour du grand pèlerinage, le président de la République Azali Assoumani...
(Al-Watwan 18/09/17)
Officiellement, la rentrée scolaire est prévue pour le 25 septembre prochain. Mais, parti comme c’est parti, cette dernière risque de ne pas avoir lieu à la date prévue. Pour cause ? “Moussa Mahoma nous a dit que le gouvernement n’a aucunement l’intention de payer le mois de mai” explique Moussa Mfoungoulié. Djalim Abdallah lui, se veut rassurant et affirme que le dernier conseil des ministres “a évoqué le paiement du mois de mai et ce avant la rentrée”. Autre imbroglio, le paiement des reliquats du mois de janvier 2014 (Ndzuani). Pour le mouvement syndical, ces reliquats sont un préalable à la rentrée scolaire. Sauf que Djalim Abdallah dit “ne pas être au courant de ce sujet sur les revendications en...
(Al-Watwan 18/09/17)
Après avoir convié les notables, le gouverneur de l’île de Ngazidja a, jeudi dernier, invité les femmes leaders et les associations féminines à une réunion d’échanges sur les prochaines assises. Si, les invitées ont salué l’initiative de Hassani Hamadi, elles ont néanmoins critiqué le peu de temps que leur a accordé le gouverneur (20 minutes) tout comme la place des femmes dans les instances de prise de décisions du pays. Le gouverneur de l’île autonome de Ngazidja, Hassani Hamadi, a invité jeudi dernier à Mdrodju, les femmes leaders et les associations féminines à une réunion de concertation et d’échanges sur les sujets à aborder lors des assises nationales. Hassani Hamadi a évoqué plusieurs sujets devant être abordés lors de ce...
(Al-Watwan 18/09/17)
Avant ces personnalités, une brochette d’anciens et actuels ministres des Finances et de l’Intérieur, de parlementaires et d’anciens et actuels gouverneurs de la Banque centrale des Comores se sont présentés devant la commission d’enquête parlementaire. D’autres personnalités, tels que les anciens et actuel présidents de la République sont sur la liste pour se prêter aux questions des membres de la commission. Les auditions parlementaires dans le cadre de l’enquête parlementaire sur le programme de la citoyenneté économique se poursuivent au palais de Hamramba depuis le 15 juillet 2017. Le samedi 16 septembre, c’était le tour de l’ancien vice-président chargé du ministère des Finances, Mohamed Ali Soilihi, de l’ancien ministre des Finances, Mohamed Bacar Dossar, de l’ancien directeur de cabinet du...
(Angola Press 18/09/17)
Ngazi sport de Mirontsi ya Ndzuani a rejoint Volcan club de Moroni et Enfants des Comores de Vuvuni à la phase nationale de la coupe des Comores. Il s’est qualifié à cette étape finale en battant samedi au stade Hombo, son éternel rival de Mirontsi, Etoile d’or par 4 buts à 1. Le club Ngazi sport de Mirontsi a montré sa suprématie samedi au stade de Hombo en laminant Etoile d’or de la même ville, lors de la finale de la Coupe des Comores régionale. Ngazi l’a remporté par le score final de 4 buts à 1 malgré son infériorité numérique. Les Jaunes de Mirontsi ont fini le match à dix dès l’entame de la première période. La première mi-temps...
(Agence Ecofin 16/09/17)
Les abonnés de l’opérateur de téléphonie mobile Telma, opérant sous la marque Telco SA, expérimentent une très mauvaise connexion Internet depuis plusieurs jours. Le débit proposé par l’entreprise a brusquement chuté le 9 septembre 2017. La raison de cette situation, c’est la perte par Telma de sa capacité data sur le câble sous-marin de fibre optique EAssy. L’accès de Telco SA a été suspendu par Comores Câbles. Le gestionnaire d’infrastructures nationales de connectivité réclame à l’opérateur mobile des factures impayées. Au cours d’un point de presse organisé le 12 septembre dernier, Ali Karani Ahamada (photo), le directeur général de Comores Câbles, a déclaré que l’entreprise publique supporte des...
(Al-Watwan 15/09/17)
Chaque jour ou presque voit s’ajouter des affaires à la déjà très longue liste des décisions de justice non rédigées. Au palais de justice de Moroni, si les affaires passent devant les juges sans trop d’encombres, la rédaction des décisions de justice qui en découlent ne suit souvent pas. Une situation lourde de conséquence et qui n’est pas sans répercussion sur le secteur, les avocats et leurs clients. Ces derniers se retournent souvent contre eux jugeant que leurs conseils sont léthargiques. Outre ces mécontentements, la non rédaction d’une décision de justice ralentit tout le système judiciaire. Certaines de ces décisions remontent à cinq ou six ans et, de l’avis de beaucoup d’avocats, elles ne seront jamais rendues. Bien que quelques...
(Al-Watwan 15/09/17)
Chose rare dans les programmes des médias audiovisuels de Ndzuani, un débat politique centré sur les prochaines assises nationales du bilan des 42 ans d’indépendance et des 15 ans du Nouvel ensemble comorien, a eu lieu hier mercredi à la Radiotélévision de Ndzuani (Rtn). Il opposait l’ancien ministre des Relations extérieures, Ahmed Ben Saïd Jaffar, favorable à l’organisation de celles-ci, à… trois représentants du pouvoir insulaire plus un citoyen du même bord politique ! Les assaillants de l’ancien ministre ont d’abord affiché leur méfiance par rapport au véritable dessein des organisateurs de...
(Al-Watwan 15/09/17)
Prévue pour le mois de janvier prochain, l’insertion de puces dans les cartes nationales d’identité biométrique soulève un certain nombre de questions liées notamment à la nature des informations. Pour le directeur de cabinet du ministère de l’Intérieur, ce processus vise à renforcer davantage la sécurité des documents. Selon lui, cela permettra également d’augmenter la durée de vie de la carte qui se détériore au bout de cinq ans et ce grâce à l’intégration d’un nouveau produit. Lors du dernier conseil des ministres, le ministre de l’intérieur avait annoncé un nouveau projet visant à intégrer des puces dans les cartes biométriques. Depuis, les nombreuses interrogations relatives aux modalités d’un tel processus y abondent. Le directeur général de la police et...
(Al-Watwan 15/09/17)
Après la désactivation et la réactivation de la capacité de Telco Sa sur le câble eassy par Comores câbles, l’Anrtic a décidé de réagir. Dans une conférence de presse tenue hier, le directeur général, Saïd Mouinou Ahamada a tenu à rappeler que seul le régulateur pouvait donner une autorisation de coupure de l’interconnexion d’un opérateur à un autre. Il appelle tous les acteurs du secteur à s’approprier les textes législatifs et à les respecter. “En cas de litige entre opérateurs, la loi dispose que les parties doivent saisir l’Anrtic pour trouver une solution” a-t-il dit. Le secteur des télécommunications est de nouveau sous les projecteurs avec la désactivation de la capacité de Telco Sa ayant occasionné plusieurs interventions de la...

Pages