Vendredi 26 Mai 2017
(Al-Watwan 12/05/17)
Célébrée à chaque 9 mai, la journée de l’Europe est reportée au 18 mai aux Comores afin que l’ambassadeur de l’Ue puisse être présent. A cette occasion, il sera organisée une journée portes-ouvertes sur les projets en cours dans le cadre de la coopération entre Bruxelles et Moroni. Selon le directeur de la Cellule d’appui à l’ordonnateur national du Fed (Caon), Saïd Hamada Mdziani, la célébration de cette journée est placée sous trois thèmes : la protection de la femme et de l’enfant, la formation technique et professionnelle et la protection de l’environnement. Nous vous proposons un tour d’horizon sur les projets réalisés dans le cadre du 10ème Fed, et ceux en cours (11ème Fed). Il faut dire que le...
(Al-Watwan 12/05/17)
Plusieurs secteurs auraient été touchés dont la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire, l’eau, etc. Au total, il y aurait 84 familles affectées par ces orages, selon un rapport conjoint Pnud/Cosep. Suite aux violents orages qui ont ravagé une partie du sud de Ngazidja ces derniers temps, une réunion d’évaluation des dommages causés par ces intempéries s’est tenue avant-hier, mercredi en fin d’après-midi, à la direction générale de la protection civile (Dgpc). En présence du ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, et du coordinateur du Système des Nations unies aux Comores, Mattias Nab, le colonel Issimaila Mouignidaho a dressé l’inventaire des dégâts recensés par ses équipes sur le terrain, en collaboration avec des agents du Pnud. Plusieurs secteurs auraient été touchés dont...
(Al-Watwan 12/05/17)
«Je pense surtout que les secteurs où nous avons beaucoup à faire avec Maurice, nous pouvons bénéficier du savoir faire et de l’expertise dont ce pays dispose et qui est reconnu internationalement. Pour les Mauriciens, les Comores ont des secteurs potentiels d’investissement qui sont importants pour eux». Après la première réunion mixte Comores-Maurice, le président de l’Union des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture, Ahmed Bazi, a bien voulu répondre à nos questions. Qu’est ce qui est ressorti de la première réunion mixte Comores-Maurice ? Cette mission a servi à l’activation de l’accord cadre bilatérale signé entre Comores et Maurice. Il faut rappeler que les deux pays ont signé un accord cadre en 2014, mais que c’est cette année, sous...
(Al-Watwan 12/05/17)
La direction d’El-Maarouf a entrepris les travaux de délocalisation, d’aménagement et de désossement des bâtiments en vue de la démolition, qui doit intervenir dans les prochains jours. Le service de chirurgie a été transféré vers les logements de fonction des médecins. Deux autres locaux sont aménagés pour installer le service de radio et le transformateur électrique de l’hôpital. « Le plus important est le transfert du service de dialyse vers le bâtiment qui abritait la clinique adulte», dira le patron d’El-Maarouf. D’autres travaux ont été effectués à Mde pour faciliter le transfert d’autres services (médecine, ophtalmologie, stomatologie et le service de santé mentale). Dans la foulée, le directeur Ali Mmadi a engagé des travaux d’amélioration des services des urgences. Selon...
(Al-Watwan 11/05/17)
Le conseil hebdomadaire des ministres s’est tenu hier, mercredi 10 mai au palais de Beit-salam, sous la présidence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Plusieurs sujets étaient au menu des discussions. Comme à l’accoutumée, chaque ministre a fait part du fonctionnement de son département, notamment des projets en cours d’exécution. Le vice-président chargé de l’Economie, Djaffar Ahmed, a dressé un bref état des lieux de l’évolution des travaux relatifs à l’accession des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc), qui doit normalement intervenir en décembre. Il lui a été demandé de réunir le secteur privé et les commerçants afin de leur expliquer leur part de responsabilité dans ce processus. Le conseil a également sollicité l’élaboration d’un canevas qui définit les...
(Al-Watwan 11/05/17)
Le gouvernement a accepté de débourser 400 millions de fc pour payer les reliquats de salaires, mais demande du temps pour le reste des revendications (avancements et intégrations). Pas question, répond l’intersyndicale. La réunion d’hier entre l’intersyndicale des agents de l’Education et le gouvernement a accouché d’une souris. Malgré la présence de trois ministres...
(Al-Watwan 11/05/17)
Vous avez dit l’arroseur arrosé ? Le chef du service anti-fraude à Ma-mwe est soupçonné d’être impliqué dans une opération de….fraude. Il aurait vendu son compteur, crédité d’un quota d’une valeur d’environ 700.000 fc, à un client de la société. Or, précise une source interne, ce type d’opération (la cession de son compteur à une autre personne, Ndlr) serait interdit par les textes en vigueur. Après la transaction, la police du compteur aurait encore été modifiée et libellée au nom du nouveau propriétaire qui, par ailleurs, trainerait une ardoise de 388.000 fc à Ma-mwe. «Depuis 2014, ce client n’a effectué aucune opération financière ici. Pourtant, il dispose d’une boutique où il vend du poulet, de la viande et du poisson...
(Al-Watwan 11/05/17)
Dans le décret No 15-025 du 3 mars 2015 portant mise en place de l’Onpc (Ordre national des pharmaciens des Comores), l’article 5 dispose que «nul ne peut ouvrir une officine de pharmacie, s’il n’a pas préalablement effectué un stage de deux ans dans une structure privée ou publique». Mais, est-ce toujours le cas ? Qu’en est-il de la distance de 500 mètres que doivent normalement respecter les pharmacies ? Voyage à l’intérieur d’un secteur dont on parle peu, pourtant on ne peut plus vital. Quelle est la distance légale devant séparer une pharmacie d’une autre ? Ces derniers temps, les pharmacies poussent comme des champignons au point que certaines ont tendance à violer les dispositions légales. Selon le compte...
(Al-Watwan 11/05/17)
Les quatre combattants comoriens seront accueillis à Bakou parmi quatre mille athlètes venus de cinquante-sept pays membres de l’Organisation de la conférence islamique (Oci). Il s’agit des premiers tournois internationaux pour les combattants comoriens. Sept des membres de la délégation comorienne aux Jeux islamiques, prévus du 12 au 22 mai en Azerbaïdjan, ont quitté Moroni hier pour Bakou. Ils seront au total huit personnes, dont le chef de mission, le président de la Fédération comorienne de boxe, Saïd Mohamed Mdahoma. Ce dernier s’est rendu à Bakou depuis samedi dernier pour finaliser les formalités d’installation de sa délégation. Deux boxeurs, deux judokas, deux entraineurs, le président du Comité national olympique et le chef de mission porteront les couleurs nationales. Les rings...
(Al-Watwan 10/05/17)
Le Pdg de la société chinoise, Sinohydro, a salué la mobilisation de tout le gouvernement. «Ceci témoigne de votre attachement à ce projet», a-t-il dit. Et d’ajouter que les travaux d’extension de l’Aimpsi vont bientôt démarrer avec la création de plus de 500 emplois directs à la clé. Le nouvel aéroport répondra aux normes internationales et rivalisera avec les plateformes de la région, a-t-il assuré. Le vice-président en charge du ministère des Investissements, Djaffar Ahmed, et le Pdg de la société chinoise, Sinohydro, Liang Jun, ont procédé, hier en fin d’après-midi, à la signature du projet d’extension de l’Aéroport international Moroni Prince Saïd Ibrahim (Aimpsi), en présence...
(Al-Watwan 10/05/17)
Le tribunal commercial s’est réuni lundi, 8 mai, pour se prononcer sur l’affaire opposant la société Nicom à la Banque de développement des Comores (Bdc). A l’issue de cette audience, le tribunal a condamné la Bdc à payer la somme de 505 millions de francs à Nicom au titre de manque à gagner et à lui verser 500 millions pour dommages et intérêts. Il a rejeté toutes les autres demandes de la société. Le juge a ensuite ordonné l’exécution provisoire du jugement à hauteur de 500 millions de francs. En dehors de cette condamnation, le tribunal a estimé que le refus de la Bdc d’accorder un financement d’une hauteur de 983,935 millions de francs comoriens à Nicom, comme prévu par...
(Al-Watwan 10/05/17)
Jamais un arrêté n’aura soulevé autant de controverse. C’est peut-être pour cela que le ministre va jusqu’à nier avoir signé le texte. Cet arrêté portant nomination de certains enseignants au grade de professeurs d’Université est non seulement contesté par le Sneuc, mais aussi par une partie du gouvernement qui remet en cause les critères établis et trouve «illogique» qu’à l’heure où les recettes de l’université s’amenuisent, on gonfle la masse salariale. Vivement contesté, l’arrêté du ministre de l’Education nationale portant nomination au grade de professeur d’université de quatre maîtres de conférences de l’Université des Comores (Udc) continue de faire couler beaucoup de salive. Paradoxalement, dans ce tourbillon, le ministère a jusqu’ici brillé par…son silence. Alors que la directrice de cabinet...
(Al-Watwan 10/05/17)
Pour le ministre de la Santé, Moussa Mahoma, l’inauguration de cette maternité est arrivée à point nommé «afin de faire face aux accouchements de la capitale et de ses environs à un moment où certains départements de l’hôpital El-Maarouf sont transférés dans d’autres centres et districts sanitaires pour permettre le bon déroulement des travaux de la construction de l’hôpital de référence. Le ministre de la Santé a procédé hier, mardi, à l’inauguration officielle de la maternité du Centre médio-urbain (Cmu) de Moroni, sis à Mbuweni, au sud de Moroni. L’unité a bénéficié d’un appui en équipements du ministère dans le cadre du programme Pasco2, dont l’objectif est, entre autres, de réduire la mortalité maternelle et infantile. L’ouverture de cette maternité...
(Al-Watwan 10/05/17)
En attendant une éventuelle réaction de Djibouti, les experts ont fait une proposition des disciplines retenues pour ces prochains jeux prévus en 2018. Il s’agit du football, du handball, du volleyball, de l’athlétisme et du tennis de table. Par ailleurs, il a été proposé un changement de l’hymne des jeux après la prochaine édition. La réunion des experts de la Commission de la Jeunesse et des Sports de l’Océan indien (Cjsoi) s’est tenue les 5 et 6 mai à l’hôtel Karthala à Mvuni. A l’issue des travaux, les experts ont indiqué qu’ils allaient saisir Djibouti, qui doit confirmer sa disponibilité ou non à accueillir les prochains jeux de la Cjsoi. La énième absence de ce pays à la réunion et...
(Al-Watwan 09/05/17)
Dans un entretien hier avec Al-watwan, le désormais ex-conseiller dénonce «les détournements de fonds, les décisions inadmissibles sur certaines requêtes et un manque de transparence généralisé à la Cour constitutionnelle.» Il appelle à la dissolution pure et simple de l’institution. Antoy Abdou vient de perdre sa qualité de membre de la Cour constitutionnelle pour avoir «méconnu ses obligations.» Ainsi en a décidé l’institution le 5 mai dernier. L’intéressé s’est vu signifier cette décision par ses désormais ex-collègues qui, pour motiver cette exclusion, se sont appuyés sur l’article 13 de la loi organique No 04-001 et l’article 28 du règlement intérieur de la Cour . La sortie du livre «La Cour constitutionnelle à reformer de toute urgence», un véritable brûlot contre...
(Al-Watwan 09/05/17)
Un énième kwasa (embarcation légère motorisée assurant la traversée de passagers vers l’île comorienne occupée de Mayotte) a fait naufrage à l’aube de ce lundi, au large de Hajojo (partie est de l’île de Ndzuani). Vers le milieu de la journée d’hier, deux corps inertes de femmes (l’une originaire de Bazimini et l’autre de Bandrani) ont été trensferés et déposés à l’hôpital de Domoni, et quelques rescapés, d’après un conseiller du gouverneur de l’île, lui-même se fiant aux renseignements de la gendarmerie de Domoni. Le directeur de cabinet du gouverneur chargé de la sécurité intérieure, Miftahou Abdallah, joint au téléphone vers midi, a dit «apprendre la triste nouvelle à l’instant». Les multiples appels téléphoniques dirigés par Al-watwan au numéro vert...
(Al-Watwan 09/05/17)
Pour le ministre des Finances, il ne serait pas normal de procéder à un avancement général sans études préalables pour connaître ceux qui le méritent vraiment. Selon lui, certains agents perçoivent des salaires, alors qu’ils sont admis soit à la retraite, soit sont à l’étranger ou travaillent dans d’autres secteurs. Dans un courrier en date du 2 mai, l’intersyndicale accuse le gouvernement de chercher «à faire marche-arrière sur l’accord signé entre les autorités publiques et l’intersyndicale des enseignants sur le paiement des reliquats, des avancements et autres intégrations ».
(Al-Watwan 09/05/17)
Dans son exposé, le secrétaire général de l’Uccia, Fakriddine Youssouf, a fait un tour d’horizon des projets et chantiers en cours aux Comores ; il a également mentionné les secteurs clés et porteurs de croissance pour le développement économique du pays : la pêche, l’agriculture et le tourisme. L’Agence nationale pour la promotion des investissements (Anpi) et l’Union de chambres de commerces d’industrie et d’agriculture (Uccia) ont reçu hier, lundi, en fin d’après-midi, une mission de la Région Réunion dans le cadre des accords de partenariat économique signés en mars dernier entre Moroni et Saint-Denis. L’objectif de cette visite, la première depuis l’implantation d’une antenne aux Comores, est de permettre aux différents investisseurs de La Réunion de prendre connaissance du...
(Al-Watwan 09/05/17)
Dans le sud de l’île, Etoile du Sud de Fumbuni devait recevoir Fc Hantsindzi sur sa pelouse. A la grande surprise de tous, cette dernière a «oublié» les licences de ses joueurs et la rencontre n’a pu avoir lieu. Les yeux du football de l’île sont rivés sur la ligue de Ngazidja qui, logiquement, devrait attribuer les trois points à Etoile du sud. Le championnat des Comores de football de première division touche presque a sa fin. Dimanche dernier, a été jouée, dans la plupart des stades, la dixième journée de la phase aller. Au stade de Moroni, la principale formation de Moroni, Volcan club, a reçu Coin nord de Mitsamihuli. La rencontre s’est déroulée dans une atmosphère calme et...
(Al-Watwan 08/05/17)
Le député Dhoulkamal Dhoihir repart en guerre contre la loi relative à la citoyenneté économique. En sa qualité d’élu de la Nation il considère qu’il est de son devoir d’aider son pays «à prendre le chemin de la transparence économique». Selon lui, cette loi, «telle qu’elle est aujourd’hui exécutée, écorne gravement l’image du pays». Adoptée en 2008 dans des circonstances rocambolesques, la loi sur la citoyenneté économique dont l’objectif est de vendre des titres d’identité à des apatrides du Koweït contre la promesse d’investissements aux Comores, n’a pas encore fini de défrayer la chronique. Cette fois, c’est le député Dhoulmakal Dhoihir qui, dans une proposition de loi qu’il vient de soumettre au secrétariat général de l’assemblée nationale, demande l’abrogation pure...

Pages