Mardi 27 Juin 2017
(Al-Watwan 16/06/17)
Alors que le secrétaire d’Etat chargé du Monde arabe espérait la poursuite des activités des Ong qataries, leurs maisons mères, tirant la conclusion de la rupture des relations diplomatiques avec les Comores, rappellent leurs organisations. Deux organisations caritatives et humanitaires qataries ont déjà mis la clef sous la porte et n’attendent plus que des formalités avant de quitter le pays. Il s’agit des Fondations Sheikh Thani Bin Abdallah pour les services humanitaires (Raf) et Qatar charity. Elles sont les premières à être saisies pour plier bagages. C’est dans un courrier datant du 13 juin que la direction générale de la première fondation, sise au Qatar, l’a notifié à son bureau de Moroni. Dans cette correspondance, dont Alwatwan a pu se...
(Al-Watwan 16/06/17)
Les travaux sont l’occasion, pour les responsables du football comorien, de revoir l’administration et le règlement intérieur de la principale structure de la fédération mais, également, de parler des prochaines rencontres des Cœlacanthes masculins, notamment le second tour préliminaire du championnat d’Afrique des Nations (Chan) 2018,qui verra les locaux de l’équipe nationale A s’opposer, les 15 et 21 juillet prochain, au Lesotho. Le Comité exécutif national (Cen) de la Fédération de football des Comores (Ffc) s’est retrouvé, mercredi et jeudi derniers, en réunion ordinaire dans la salle de conférence de son siège à Moroni, pour proposer des réformes par rapport au fonctionnement de la fédération et son règlement intérieur. Ses quinze membres avaient à passer au peigne fin des réformes...
(Financial Afrik 15/06/17)
Le président des Comores, Azali Assoumani, a reçu Financial Afrik pour un entretien autour des questions de l’émergence, à travers le cas particulier de son pays. Rayé de la carte par une série d’épreuves, l’archipel de l’Océan indien retrouve de la lumière. Les délestages électriques qui empêchaient toute action économique sont maintenant de vieux souvenirs. Rivé sur l’horizon 2030, rendez-vous promis à ses concitoyens pour l’émergence, le président Assoumani refuse de céder à tout triomphalisme. «Le combat pour le développement est un long voyage», nous dira-t-il.
(Al-Watwan 15/06/17)
Situation tumultueuse au parlement de Ndzuani. Un climat malsain qui écorne même le travail des représentants insulaires. Une session ouverte à une heure peu ordinaire, des suppléants qui siègent à la place des titulaires sans connaître la raison valable, la fracture du Conseil de l’île en deux institutions opposantes et tant d’autres situations auxquelles le président Ibrahim Mohamed tente d’apporter des éclaircissements à notre reporter. Interview. Une chose peu ordinaire : la session a cette fois été ouverte un après-midi, en plein ramadan. Pourquoi ? Vous l’avez bien dit : c’est peu ordinaire, mais pas illégal. Il n’est pas obligatoire qu’elle soit ouverte le matin et après son ouverture l’on peut travailler à toute heure, même de la nuit. Nous...
(Al-Watwan 15/06/17)
Placé en détention provisoire depuis le 27 mai dernier, la chambre d’accusation a rejeté l’appel de l’ordonnance qui privait la liberté du prédicateur, Said Mohamed Djibril. Cette décision rendue par cette juridiction conduit le prédicateur à continuer de prêcher la bonne parole auprès ses codétenus. La chambre d’accusation a rejeté l’appel sur l’ordonnance de placement en détention provisoire formulée par Me Saïd Issa, l’avocat qui assure la défense des intérêts du prédicateur, Saïd Mohamed Djibril, devant cette juridiction, depuis le 6 juin dernier. Suite à cette demande, la chambre d’accusation s’est réunie, le mardi 13 juin et a confirmé l’ordonnance du juge d’instruction qui a ordonné le placement en détention provisoire de l’inculpé depuis le 27 mai dernier. J’ai interjeté...
(Al-Watwan 15/06/17)
A chaque paiement, c’est l’éternel recommencement. Des milliers de gens se ruent vers les locaux de la Société nationale des postes et services financiers (Snpsf), à Moroni-port, et des agents qui se muent en faiseur de rois. Sauf que tout le monde n’a pas ses entrées dans ce monde de pistonnage. Cette situation pousse certains à se rendre à l’autre agence de la Snpsf, située à la Place de France, là où “l’ordre et les tickets prévalent et non la personne”. Aurait-on deux services au sein de la même structure ? La Snpsf accueillante est ordonnée et celle où il faut systématiquement “connaitre quelqu’un” pour ne pas s’éterniser sur place ? Oui, répond un groupe assis à la Snpsf Moroni-port...
(Al-Watwan 14/06/17)
Les responsables du parti Juwa réfute l’idée d’une alliance et donc d’un divorce avec la Crc. A en croire le secrétaire général du parti, au lendemain de l’élection de l’actuel président, il aurait tout fait pour sceller l’alliance avec Crc. «J’ai rencontré Hamidou karihila, puis Ali Mhadji pour tenter de concrétiser cette alliance, mais en vain. Et aujourd’hui on nous parle de divorce ?», a-t-il déclaré à Al-watwan. Il en profitera pour épingler le docteur Sounhadj. Depuis la rupture de la coopération diplomatique entre les Comores et l’émirat du Qatar, les passions se déchaînent au sein des partis politiques. Après l’appel lancé avant-hier par le secrétaire général du parti Crc, Ali Mhadji pour acter le divorce entre sa formation politique...
(Al-Watwan 14/06/17)
Dans le cadre de la mise en œuvre du Programme commun du transport aérien en Union des Comores, l’Agence nationale de l’Aviation civile et de la météorologie (Anacm) organise, depuis lundi à Moroni, un atelier de formation sur la sensibilisation à la certification des exploitants aériens et des aérodromes. Durant une dizaine de jours, les participants suivront des présentations sur les phases du processus obligatoire de certification d’une compagnie aérienne, ils participeront également à des travaux de groupe et effectueront des visites sur le terrain. L’objectif est de doter les exploitants aériens d’outils leur permettant de mieux comprendre le processus de délivrance du certificat du transporteur aérien...
(Al-Watwan 14/06/17)
Une proposition de loi instituant des mesures pour promouvoir le genre dans l’accès aux fonctions nominatives et électives et le règlement intérieur révisé de l’institution seront à l’ordre du jour demain, jeudi. En présence de la secrétaire d’Etat chargée du tourisme et de l’artisanat auprès du vice-président en charge du ministère de tutelle, Sitti Attoumane, le président de l’Assemblée de l’Union, Abdou Ousseni, a dirigé la conférence hebdomadaire des présidents, hier. L’ordre du jour portait sur les différents projets et propositions de lois qui devront être soumis au vote des députés, lors de la prochaine session plénière, fixée le jeudi prochain. Il a été question aussi de discuter des différents projets et propositions de lois qui devront être affectés dans...
(Al-Watwan 14/06/17)
Malgré leur importance pour réguler la circulation routière, les feux de signalisation, installés depuis mercredi dernier dans la capitale et dans sa périphérie immédiate, suscitent déjà la controverse. Si certains saluent cette nouvelle initiative qui s’étendra dans tout le pays, d’autres voient en elle une entorse au droit. L’opération d’installation des feux tricolores de signalisation au niveau du trafic routier a débuté mercredi dernier, 7 juin, à Moroni. Un mois après la mise en place des caméras de surveillance à certains endroits de la capitale, ces nouveaux travaux ont pour but de réguler la circulation routière souvent perturbée par les embouteillages et la conduite pas très civique des conducteurs. Selon le ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, ces feux seront, dans...
(Al-Watwan 14/06/17)
Trente-quatre footballeurs de Ngazidja sont convoqués par Lucien Sylla Mchangama à un stage d’une semaine au stade de Moroni. Le premier entrainement pour la préparation de la prochaine Coupe de la fédération est prévu le soir du dimanche prochain. Pour ce qui est de la sélection de Ndzuani, Mohamed Bakar dit Jean devrait divulguer sa présélection cette semaine. La coupe de la Fédération de football des Comores doit se dérouler du 3 au 7 juillet à Fomboni à Mwali. A partir du dimanche prochain, la sélection régionale de football de Ngazidja entamera son stage pour la préparation de la Coupe de la fédération de football. Le tournoi regroupera, du 3 au 7 juillet prochain à Fomboni, les trois formations insulaires...
(Al-Watwan 13/06/17)
Les relations diplomatiques entre l’Arabie saoudite et les Comores ont commencé officiellement le 31 décembre 1983, année où a été ouverte l’ambassade des Comores dans la capitale saoudienne. Il faut, cependant, noter que quelques années auparavant, en 1979 plus précisément, une convention entre le Fonds Saoudien et le gouvernement, d’un montant de plus de 3 millions de dollars, a été signée. Cette convention a été paraphée par l’ancien ministre des Affaires étrangères, Said Kafe. En 1989, une aide budgétaire a été octroyée par l’Arabie Saoudite et elle servira, entre autres, à payer un avion pour la défunte compagnie nationale aérienne, Air Comores. L’Arabie saoudite, est intervenue, juste après l’indépendance des Comores pour financer le coût que représentait l’arrivée d’enseignants de...
(Al-Watwan 13/06/17)
Deux nouveaux membres de la Cour Constitutionnelle ont été désignés par le gouverneur de Ngazidja et de Ndzuani. La désignation de trois autres membres doit intervenir rapidement suite à l’expiration de leurs mandats. Ce retard constaté dans la désignation de ces trois membres de la Cour constitutionnelle est contraire à la loi relative à l’organisation et compétences de la Cour. Selon l’article 1er alinéa 2 de cette loi, «il est procédé à la désignation des membres de la Cour huit jours au moins avant le terme des fonctions de leurs prédécesseurs». L’ancien président du tribunal de première instance de Moroni, Hamada Hamidou, et l’ancien directeur du cabinet civil, Chamsidine Achiraf, sont depuis quelques jours les nouveaux membres de la Cour...
(Al-Watwan 13/06/17)
La vidéo de l’ancien président Ahmed Abdallah Sambi, diffusée sur les réseaux sociaux suite à la rupture diplomatique entre les Comores et le Qatar, fait décidément couler beaucoup d’encre. Dernière sortie en date et pas des moindres, le secrétaire général de la Convention pour le renouveau des Comores qui appelle sans ambages à la fin de l’alliance Crc-Juwa. Ali Mhadji, secrétaire général par intérim de la Crc (principal parti au pouvoir), a convoqué une conférence de presse hier. L’objet de cette rencontre n’est rien d’autre que la diffusion de la vidéo de l’ancien Ahmed Abdallah Sambi dans laquelle il regrettait la rupture diplomatique survenue plus tôt entre les Comores et le Qatar. Selon lui, la diplomatie relève des compétences exclusives...
(Al-Watwan 13/06/17)
Dans une réunion tenue samedi au ministère de l’Intérieur, les organisateurs ont estimé que le dispositif mis en place pour faciliter le quotidien de la population et veiller au “respect du mois sacré”, notamment en matière de prix des denrées alimentaires de première nécessité, de comportement vestimentaire, de transport en commun et du trafic routier, “fonctionne à 60%”. Le secrétaire général du ministère de l’Intérieur, Saïd Abdou Djaé, a convié à une réunion, samedi dernier, les préfets, les maires, le muftorat, les patrons de la gendarmerie et de la police nationale ainsi que des responsables de la Chambre de commerce, d’industrie et d’artisanat de Ngazidja à une “évaluation du dispositif spécial mis en place” pour garantir le respect des prix...
(Al-Watwan 13/06/17)
Alors qu’il annonçait l’échec des coureurs comoriens aux championnats d’athlétisme des U18 de Madagascar, le président de la Fédération comorienne d’Athlétisme s’est lâché à propos de ses relations difficiles avec le comité national olympique. Cependant, il espère un retour à de meilleurs sentiments dans les meilleurs délais. “Dans la mesure où nous sommes condamnés à nous retrouver ensemble, nous avons intérêt à collaborer sportivement au lieu de nous en prendre les uns les autres et, ainsi, causer du tord au sport”, estime Hilmy Aboud Saïd. Hier face à la presse nationale, le patron de la Fédération comorienne d’athlétisme Hilmy Aboud Saïd a déclaré détenir les preuves que le Cosic et, particulièrement, son président, Ibrahim ben Ali, tentent de lui mettre...
(Financial Afrik 12/06/17)
A la tête des Comores depuis mai 2016, Azali Assoumani vient de boucler une année riche en réalisations. Pour la première fois, l’archipel de l’Océan indien a mis fin aux délestages qui paralysaient toute action économique. ” S’il y a une chose dont nous sommons fiers, c’est la question de l’énergie. Nous avons réussi en moins d’un an à mettre définitivement un terme aux délestages qui étaient devenus la règle et qui rendaient illusoire toute ambition de développement économique”, déclare le président Azali Assoumani. Envoyé spécial de Financial Afrik à Moroni, Daniel Djagoué s’est...
(Al-Watwan 12/06/17)
Il s’agit de la proposition de résolution portant création d’une commission d’enquête parlementaire sur l’affaire relative à la loi sur la citoyenneté économique. Le projet de loi portant protection des végétaux et celui sur la législation alimentaire ont été, également, adoptés en bloc. Selon le rapport de la commission de la production, de l’équipement et de l’environnement concernant le projet de loi abrogeant la loi portant sur la protection des végétaux, le nouveau projet se veut être un remède “aux carences et inadéquations actuelles et présente une plus grande clarté et lisibilité des organes qui la composent et ses différents démembrements”. Trois projets de loi ont été adoptés samedi dernier en plénière en présence du vice-président, Moustadroine Abdou. Cette session...
(Al-Watwan 12/06/17)
Si la solidarité semble être de rigueur sur la façon de gérer la situation après les propos “injurieux” du président français, il n’en va tout autrement à propos de la rupture des relations diplomatiques avec le Qatar. Chacun des leaders politiques y est allé de sa manière pour condamner “les agissements” de l’ex-président, Ahmed Abdallah Mohamed Sambi. Lorsque Mouigni accuse l’ancien raïs d’avoir “incité les qataris à partir à la hâte”, Larifou Saïd, lui, l’accuse de “manipuler l’opinion”. Ainsi la manifestation à la capitale pour dénoncer la prise de position du gouvernement serait “l’œuvre de Sambi”. A leur demande, les partis politiques ont été reçus par le chef de l’Etat, samedi dernier en début d’après-midi. Représentés par le Radhi, l’Updc,...
(Al-Watwan 12/06/17)
“Cette crise, on peut la qualifier d’accident parce que personne ne souhaite la fin des relations entre les pays musulmans. Nous soutenons l’Arabie saoudite tout en espérant une fin heureuse et rapide à ce conflit. Je tiens à souligner que nous ne jugeons pas et nous ne nous intéressons pas aux motivations ayant conduit à cette crise. Nous sommes juste solidaires avec un pays frère de longue date”. Selon Hamidou Karihila, “les Comores se sont basées sur la qualité de leurs relations avec les Saoudiens pour éviter les tergiversations en manifestant notre solidarité à un pays qui entretient des relations avec les Comores avant même notre accession à l’indépendance”. Al-watwan : Aussitôt après la décision de Ryad de rompre ses...

Pages