| Africatime
Vendredi 28 Avril 2017
(Al-Watwan 20/04/17)
Le malheur de ces infortunés prend sa source à la grève du personnel du Chri au mois de février dernier. Il réclamait le paiement de six mois d’arriérés de salaires et de primes de gardes. Le débrayage avait paralysé l’établissement pendant un mois. Six infirmiers du Centre hospitalier de référence insulaire (Chri), sis à Samba-Nkuni au centre de Ngazidja, sont sous le régime d’une suspension depuis le 11 avril. Ben oumouri Kari, le décideur, accuse ces infirmiers de «perturbation au fonctionnement de l’établissement » et « d’abandon de fonction». Effets immédiats de la suspension : «les gardes des services de chirurgie et urgence n’ont pas été assurées la nuit du 10 au 11 et celle du 11 au 12 avril...
(Al-Watwan 20/04/17)
Le porte-parole du syndicat des transporteurs évoque le prélèvement de plus de quinze millions de francs à chaque semaine, dans le cadre du Fer, à la Société comorienne des hydrocarbures pour boucher les nids-de-poules. «Ce que nous regrettons le plus, c’est qu’ils ont fait comme si les nids-de-poules se trouvent seulement de Moroni à Mitsamihuli et de Moroni à Mbadjini. Ils ont négligé les routes secondaires et autres». Le délai de rigueur pour s’acquitter de la vignette automobile arrivait à terme hier.
(Al-Watwan 20/04/17)
Pour clarifier le climat au parlement de l’Union, il est démontré que cela dépasse «les postures et les luttes partisanes» habituelles dans la mesure où il y a un panachage de partis politiques dans chaque camp, jusqu’à trouver des députés qui se sont déclarés non-alignés, et comme préalable à une entente parfaite au sein de l’institution : le renouvellement annuel du bureau, l’adoption du nouveau règlement intérieur, la publication des rapports financiers des sessions 2015 et 2016, entre autres. Mais ce n’est pas tout. Les parlementaires favorables à l’admission des conseillers Juwa de Ndzuani à l’Assemblée nationale ont tenu une conférence de presse hier matin, mercredi au Palais de Hamramba, pour apporter des éclaircissements sur la situation qui prévaut au...
(Zinfos974 20/04/17)
Ce n’était qu’une question de jours. Mohamadi Daou Bacar, le sportif comorien resté illégalement à La Réunion après les Jeux des îles de 2015, a été officiellement reconduit hier vers Les Comores. Le trailer avait vu le tribunal administratif lui refuser sa demande d’asile vendredi. Une décision prise alors que le sportif a déjà été transféré au centre de détention de Mayotte.
(Al-Watwan 20/04/17)
Les informations persistantes sur la volonté de l’Autorité nationale de régulation des technologies de l’information et de la communication (Anrtic) d’exiger à Telma la hausse de ses tarifs internationaux sont désormais officielles. Dans un courrier datant du vendredi 14 avril et adressée aux directeurs généraux des deux opérateurs de télécommunication avec copies à la vice-présidence chargée des Tic, au secrétariat du gouvernement et à la présidence de l’Union, le directeur de l’Anrtic, Saïd Mouinou Ahamada demande à Telma-Comores de rehausser ses tarifs internationaux, mais également à Comores Télécom de revoir les siens à la baisse. «Suites à nos différents travaux d’études sur les tarifs des appels sortants pratiqués par Comores Télécom et Telco S.A sur le territoire national, nous avons...
(RFI 19/04/17)
A Mutsamudu, une prise de pêche exceptionnelle a tenu en haleine une partie de la population. Il s’agit du cœlacanthe, le poisson préhistorique emblématique des Comores. Un pêcheur en a attrapé un ce week-end. Seulement voilà, il s’agit d’une espèce endémique et donc particulièrement protégée. Les réseaux sociaux s’embrasent alors que les autorités ne savent pas quelle réaction adopter. C’était une nuit de pêche ordinaire au large de l’île d’Anjouan. Le poisson a mordu à environ 300m de profondeur et a été très lourd, donc long à remonter sur la pirogue. Ce n’est qu’au lever du jour que les pêcheurs ont compris qu’il s’agissait d’une espèce évoluant dans les eaux comoriennes depuis plus de 350 millions d’années. Les photos prises...
(Al-Watwan 19/04/17)
Le secrétaire général de la confédération des travailleurs comoriens (Ctc), Salim Soulaimana, a tenu une conférence de presse hier, 18 avril au siège de l’organisation au mini-zone Mavuna à Moroni, pour dresser le bilan économique et social après dix mois de gestion des nouvelles autorités. En dehors du bilan livré à la presse, le secrétaire a appelé les travailleurs comoriens à observer une journée d’arrêt de travail demain, jeudi 20 avril. Devant la presse, Salim Soulaimana a expliqué que cette interruption de travail constitue une sonnette d’alarme, «si leurs revendications n’ont pas eu satisfaction, les travailleurs vont prendre d’autres mesures».
(Al-Watwan 19/04/17)
«Entre autre mission des délégués du personnel est de communiquer à l’employeur toutes suggestions utiles tendant à l’amélioration et des rendements de l’entreprise. Ce qui est le présent cas et la fameuse lettre stipulée sur le Pv du 8 mars», peut-on lire dans le courrier, avant de préciser que la note du patron de la Sch portant licenciement de Saïd Athoumani est illégale. Une semaine après le licenciement du délégué du personnel de la Société comorienne des hydrocarbures (Sch), la Confédération des travailleuses et travailleurs comoriens (Ctc) saisit la direction générale de l’établissement public. C’est dans un courrier adressé au patron de la société, qu’Al-watwan s’est procuré une copie et confirmait par le secrétaire général de la Ctc, l’auteur lui-même,...
(Al-Watwan 19/04/17)
Plus de 4 mois après l’arrêt de la Cour qui a déchu Erdine Soula de son mandat de conseiller de l’île de Ndzuani, lequel a exigé la tenue d’élection partielle dans un délai raisonnable de 30 jours, la 35ème circonscription n’a toujours pas de représentant. Pire, aucune date n’a encore été retenue malgré l’arrêt de la plus Haute Cour. Une élection partielle devrait intervenir à Ndzuani depuis la déchéance d’Erdine Soula de son mandat de conseiller de l’île, élu de la 35ème circonscription électorale. Dans son arrêt, la Cour constitutionnelle a évoqué le délai raisonnable de 30 jours pour remplacer l’élu déchu, mais depuis 4 mois sont écoulés. Le ministère de l’Intérieur soutient que la Commission électorale nationale indépendante «a...
(Al-Watwan 19/04/17)
Depuis le 30 octobre, le sélectionneur n’est plus, officiellement, en fonction auprès des Cœlacanthes mais avait assuré «vu l’urgence» les préparatifs» des rencontres avec Maurice. Toutefois, cette situation pourrait être examinée, selon une responsable de la fédération de football, «très prochainement». Le coach de la sélection masculine senior de football est mis en «mode pause» par son employeur, la Fédération de football des Comores. Depuis le 30 octobre, Amiredine Abdou n’est plus, officiellement, en fonction au poste de sélectionneur des Cœlacanthes. Mais vu l’urgence qu’il y avait à préparer les rencontres entre les Comores et Maurice, il s’était trouvé contraint de diriger l’équipe. Selon toute vraisemblable, donc, le fin technicien n’est plus légalement en fonction à moins de deux mois...
(Al-Watwan 19/04/17)
Le directeur des travaux routiers, Mohamed Soilihi, a affirmé qu’actuellement l’entreprise «Sntp» est mise en demeure, il y a presque quinze jours pour faute d’avancement des travaux. Mais étant entendu que cet itinéraire fait partie des axes qui seront réhabilités par le Fonds saoudien de développement, la Sntp sera délocalisée sur un autre tronçon dans les mois à venir. Depuis des mois, les travaux d’entretien courant du tronçon de route reliant l’aéroport de Moroni-Hahaya à la ville de Mitsamihuli piétinent aux environs de la localité de Domoni-ya-mbwani, au Nord-ouest de Ngazidja. Dans le cadre de la campagne d’entretien routier courant de 2016, une société a été recrutée et chargée de boucher les nids-de-poules et recharger les accotements de la chaussée...
(Al-Watwan 18/04/17)
Dar-soifa, le parlement de Ndzuani, qui compte désormais dix élus Juwa contre huit de l’opposition. A condition que, cette fois, Abdoulkarim Youssouf donne son dernier mot en se ralliant au Juwa. L’institution compte, pour rappel, dix-huit élus, depuis la déchéance d’Erdine Soula par la Cour constitutionnelle au mois de décembre dernier. A compter de samedi dernier, le Conseil de l’île de Ndzuani semble avoir eu l’effectif numérique nécessaire pour départager les deux forces de la présente mandature. En pleine crise parlementaire, due en partie à son positionnement instable au parlement insulaire (tantôt opposant, tantôt pro-exécutif de l’île), Abdoulkarim Youssouf, le conseiller de la trente-troisième circonscription (Koni)...
(Al-Watwan 18/04/17)
Le premier préfet de Mbude, au nord-ouest de Ngazidja, a été installé officiellement hier, soit presque un mois et demi depuis l’inauguration du bâtiment par le président Azali Assoumani. Ahamada Ben Ali Abdallah a pris ses fonctions en présence du ministre de l’Intérieur, Mohamed Daoudou, de cadres et notables de la région. Il devient ainsi le représentant de l’Etat dans cette région du Nord de l’île. A cet effet, le tout premier préfet de la nouvelle administration régionale n’a pas manqué de remercier les autorités qui ont porté leurs choix sur lui pour diriger l’institution. «Je remercie le chef de l’Etat pour toute la confiance qu’il porte sur moi, pour m’avoir nommé à ce poste. Je ferai de mon mieux...
(Al-Watwan 18/04/17)
L’initiative est importante étant donné qu’elle permettra à la Caisse de retraite de connaitre exactement le nombre de ses membres. Il arrive, des fois, que l’administration ne soit pas au courant du décès d’un retraité et que la Caisse continuait à verser la pension à d’autres personnes sans le savoir, malheureusement. Les responsables de la Caisse nationale de retraite ont rencontré, samedi dernier à la salle de conférence de l’Ecole de médecine et de santé publique (Emsp), de maires de différentes communes de l’archipel. Il s’agit d’une réunion de sensibilisation des nouvelles mesures de réformes de la structure. La Caisse nationale de retraite sollicitait, à travers cette rencontre, la collaboration des mairies dans la mise à jour de l’état civil...
(Al-Watwan 18/04/17)
Un cœlacanthe (le poisson et non un joueur de l’équipe nationale de football !) a été capturé le samedi dernier, tout près de la côte de Mutsamudu, à Ndzuani, par des pêcheurs du quartier de Habomo. L’un d’eux, un sexagénaire, a reconnu avoir «bien sué» pour le remonter dans sa pirogue. «Il a mordu vers 22 heures, mais il s’est passé une heure et demie avant qu’on ait pu le remonter. Nous l’avons pris à une profondeur d’environ trois cent mètres», a-t-il témoigné devant les journalistes et les nombreux curieux venus contempler l’étrange poisson, étalé sur la poissonnerie de Habomo le lendemain matin. Cette énième prise a suscité des réactions d’indignation, pour la plupart, de la part de la population...
(AFP 15/04/17)
La lutte contre le blanchiment d'argent et le terrorisme ralentissent l'interchangeabilité des billets entre les deux grandes zones utilisant le franc CFA, ont expliqué les gouverneurs des deux banques centrales concernées vendredi à Abidjan. Lié à l'euro par un système de parité fixe, le franc CFA est la monnaie de 14 pays francophones d'Afrique de l'Ouest et centrale, totalisant 155 millions d'habitants: huit appartenant à l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et six à la Communauté économique d'Afrique centrale (Cémac). UEMOA et Cémac sont dotées chacune d'une banque centrale...
(Al-Watwan 13/04/17)
Selon le secrétaire général du parti, cette saisine aura pour objet non seulement d’obtenir l’annulation de la liste des trois conseillers qui «n’ont pas été votés dans le respect des principes de droit et de démocratie», mais aussi la destitution du président du parlement de l’Union «pour non respect de la constitution et du règlement intérieur de l’Assemblée», précise Ibrahim Mohamed Soulé. «Les travaux au parlement seront suspendus le temps que la Cour constitutionnelle rende son arrêt». Tels sont les propos de Mahamoud Mohamed Elarif, suite à l’entretien entre le chef de l’Etat et des responsable du Juwa.
(Al-Watwan 13/04/17)
Le ministre de l’Education nationale, Abdou Mhoumadi, a annoncé au conseil l’arrivée, ce mois d’avril, d’une mission d’études et de contrôle du volcan Karthala. Cette mission procédera à l’installation de nouveaux équipements de surveillance. Le Conseil hebdomadaire des ministres s’est réuni hier, mercredi, comme à l’accoutumée, sous la présidence du chef de l’Etat, Azali Assoumani. Plusieurs points étaient à l’ordre du jour. Au titre de la vice-présidence en charge du ministère de l’Economie, Djaffar Ahmed Saïd a présenté le compte-rendu des travaux relatifs au processus d’adhésion des Comores à l’Organisation mondiale du commerce (Omc). Il a ensuite fait part de ses rencontres avec les opérateurs économiques au sujet de la hausse des prix de certains produits de première nécessité. Selon...
(Al-Watwan 13/04/17)
Selon Saïd Athoumani, sa note de licenciement mentionne «une faute grave», sans le moindre détail. Et de préciser que le directeur général s’en est tenu aux recommandations du procès-verbal du conseil de discipline, réuni après les premières révélations d’Al-watwan sur le partenariat avec le groupe Vitol. Le torchon brûle toujours entre le directeur général de la Société comorienne des hydrocarbures (Sch) et le comité d’entreprise. A l’origine de ces relations difficiles, il y a le licenciement, mardi, du délégué du personnel, Said Attoumani. Depuis, l’atmosphère a viré à l’orage au sein de l’entreprise publique. Pour rien arranger, Chatur Mohamed Badaoui vient «d’interdire les réunions des agents de la société durant et après les heures de travail». Un agent de la...
(Al-Watwan 13/04/17)
Al-watwan a rencontré le proviseur du lycée d’excellence de Ntsudjini pour dresser le bilan, trois mois après l’ouverture de l’établissement, mais aussi connaitre l’évolution des élèves à quelques semaines des examens nationaux. Où en est le lycée d’excellence, après ses débuts poussifs ? Nous avons connu beaucoup de problèmes depuis l’ouverture, mais actuellement les choses s’arrangent petit à petit. Beaucoup de choses vont dans le bon sens actuellement. Je vous rappelle que nous avons ouvert en janvier dernier ; ce qui fait que les élèves de ce lycée ont passé le premier trimestre dans d’autres écoles. Cela n’a pas facilité la rentrée et leur adaptation. Les conditions de l’enseignement au niveau des établissements de plusieurs régions de Ngazidja ne sont...

Pages