| Africatime
Samedi 21 Janvier 2017
(Al-Watwan 20/01/17)
«Les pourparlers entre les opérateurs relèvent d’une négociation contractuelle s’inscrivant dans un contrat de droit privé sur l’interconnexion. Anrtic oeuvre pour une résolution apaisée et nous ne ménageons aucun effort pour discuter avec l’un et l’autre. Nous restons confiants quant à l’avenir puisque l’intérêt commun, la volonté de continuer à servir les citoyens, à satisfaire leurs besoins et ceux du pays préoccupent les opérateurs. Nous n’excluons pas, cependant, au terme de ces discussions, de publier une décision d’encadrement des tarifs d’interconnexion». W.E. : L’Anrtic a un peu plus de sept ans. Quelles sont les réalisations à mettre au compte du régulateur dans le secteur des Tic? S.M. : Nous avons été à l’origine des grandes...
(Al-Watwan 20/01/17)
Le ministre des Affaires étrangères, Mohamed Bacar Dossar, et l’ambassadeur de la République populaire de Chine aux Comores, Xiao Ming, ont procédé hier, jeudi 19 janvier, à la signature de trois conventions portant sur l’annulation partielle de la dette des Comores vis-à-vis de Beijing, la réhabilitation du Palais du peuple et la neuvième phase d’assistance technique à l’Office de radio et de télévision des Comores (Ortc). «Nous espérons que la nouvelle année sera celle des réformes, du changement et de la concrétisation. Pour soutenir financièrement le développement du pays, la Chine consent à effacer une partie de la dette comorienne, soit 630 millions de fc. Outre ce volet économique, nous allons réhabiliter le Palais du peuple en 2017 avec un...
(Al-Watwan 20/01/17)
A deux semaines de l’entrée en vigueur de leur préavis de grève, le Syndicat des enseignants de l’Université des Comores a été reçu mercredi par le ministre de l’Education nationale en présence du président de l’université, Dr Said Bourhane. Le Syndicat des enseignants de l’Université des Comores (Sneuc) a été reçu avant-hier, mercredi, par le ministre de l’Education nationale, Abdou Mhoumadi. Au cours de cette rencontre, à laquelle avait pris part le président de l’Udc, il était question des revendications...
(Al-Watwan 20/01/17)
Objectif : mettre en place un cadre légal pour réguler plus efficacement les nouveaux services financiers qui s’installent dans le sillage du développement du commerce électronique. «Les transactions commerciales se font de plus en plus par voie électronique, sur des réseaux informatisés. Il est, donc, indispensable d’instaurer un cadre juridique qui définit les conditions et les modalités d’exercice du commerce électronique», soutient le député Dhoihir Dhoulkamal, auteur d’une proposition de loi déposée à l’assemblée nationale pour la session ordinaire d’avril...
(Al-Watwan 20/01/17)
Le directeur de cabinet du président chargé de la Défense, Youssoufa Mohamed Ali, a accepté de répondre à nos questions sur divers sujets de l’actualité nationale. Le chef de l’Etat a récemment rencontré les gouverneurs des îles. Qu’est-ce qui en est ressorti? Je pense que cela fait partie des approches du président de la République. Il veut impliquer toutes les institutions dans une démarche commune de gouvernance. Il l’a développée non seulement au niveau des gouverneurs, mais il a aussi...
(Al-Watwan 19/01/17)
Pour la première fois depuis son accession au pouvoir, le 26 mai dernier, le chef de l’Etat a reçuu hier, mercredi 18 janvier, les principaux leaders de l’opposition. Les discussions ont essentiellement tourné autour de la la loi portant organisation et fonctionnement des partis politiques. L’opposition estime que certaines dispositions du texte méritent d’etre ‘‘revisées’’ pour garantir le pluralisme politique. Le président Azali a enfin proposé la mise en place d’un cadre de concertation entre tous les partis, pouvoir et...
(Al-Watwan 19/01/17)
Suite à la plainte que vient de déposer Jean Marc Heintz contre Ab Aviation, Ayad Bourhane, patron de la compagnie arienne, a adressé un courrier au secrétaire général du gouvernement, Idaroussi Hamadi, dans lequel il rappelle l’accord qui aurait été trouvé entre les deux parties, autrement dit l’annulation de 50% de la dette contre le paiement du reste en une seule fois. Le directeur général de l’Agence nationale de l’aviation civile et de la météorologie (Anacm) vient de porter plainte...
(Al-Watwan 19/01/17)
La Fédération comorienne des consommateurs (Fcc) a tenu avant-hier, mardi en fin d’après midi, sa première réunion d’évaluation sur l’offre des services des deux opérateurs nationaux de télécommunications, Telma et Comores Telecom. Après avoir milité pour la libéralisation du secteur afin de ‘‘permettre à la population de pouvoir bénéficier de meilleurs services’’, elle en a donc dressé un premier bilan. Pour le président de la Fcc, Mohamed Saïd Abdallah Mchangama, l’objectif de la réunion n’était ni de ‘‘décrédibiliser ni de...
(Al-Watwan 19/01/17)
Deux machines à rayons X et quatre portiques d’une valeur totale de 25 millions de fc sont attendues ce jeudi 19 janvier à Hahaya. Le patron de l’Aimpsi (Aéroport international Moroni Prince Said Ibrahim) vise la certification, parce que, dit-il, «la sûreté est un moyen d’attraction des compagnies étrangères». Six mois après sa nomination, le directeur général de l’Aimpsi, Yasser Assoumani, affiche son ambition d’obtenir la certification de l’aéroport. Un lot d’équipements est attendu ce jeudi 19 janvier pour renforcer...
(Al-Watwan 19/01/17)
Le ministre de l’Education nationale, Abdou Mhoumadi, a présenté à son personnel le bilan de ses sept mois à la tête de ce département. Il a appelé à la mobilisation de tous pour atteindre les objectifs fixés par le gouvernement dans le secteur éducatif. Le ministre a notamment parlé des «réformes en cours pour recentrer les examens nationaux sur le pilotage de la qualité de l’éducation, en utilisant le Numéro d’identité scolaire (Nis) et contrôler le cursus des élèves «,...
(Linfo.re 12/01/17)
Aux Comores, les compagnies aériennes AB Aviation et Int’Air Iles ont été lâchées par les pouvoirs publics. L’incertitude règne actuellement sur le sort d’AB Aviation et d’Int’air Iles. Après que les autorités locales aient décidé de lâcher les deux compagnies aériennes, elles peinent à se redresser. Int’air Iles n’a toujours pas obtenu des autorités françaises la validation de ses programmes de vols pour la Réunion et Mayotte. Des risques de "menaces terroristes" sont en effet évoqués. Faisant ainsi face à...
(Zinfos974 12/01/17)
Deux pêcheurs comoriens ont été secourus de justesse au Cap Saint-André, sur les côtes de Besalampy, rapporte l'Express de Masagascar. Ils avaient dérivé pendant 13 jours, suite à une avarie de moteur. Ce sont des pêcheurs malgaches qui ont repéré l'embarcation en difficulté. L'un des naufragés était épuisé, affamé et déshydraté, et ne pouvait à peine esquisser un geste, indique le média. L'autre avait eu assez de force pour se tenir débout et agiter le bras pour demander de l’aide...
(AFP 07/01/17)
Une manifestation contre le franc CFA, une monnaie commune à 15 pays francophones d'Afrique de l'ouest et du centre, est prévue samedi à travers plusieurs capitales du continent et d'Europe, ont annoncé vendredi les organisateurs dans un communiqué. "Les panafricains organisent pour la première fois, de Paris à Dakar en passant par Abidjan, Ouidah, Londres et Bruxelles, une journée internationale de mobilisation sur le thème du franc CFA et la nécessité de se défaire de cette monnaie postcoloniale", selon le communiqué transmis à l'AFP à Abidjan. Les organisateurs qualifient l'événement de "mobilisation inédite et historique" et expliquent aussi que le "front contre le franc des Colonies...
(L'Express de Madagascar 06/01/17)
L’ambassadeur britannique, doyen du corps diplomatique absent, celui de l’Union des Comores sera le porte-parole de la Communauté internationale. Un nouveau visage représentera le corps diplomatique durant la série de discours qui seront prononcés ce jour à Iavoloha. Après le départ inattendu et plutôt mouvementé de Mohamed Amar, ancien ambassadeur du Maroc à Madagascar, en novembre 2016, le message de la Communauté internationale au couple présidentiel sera transmis par l’ambassadeur comorien en poste dans la Grande île, Caabi Elyachroutu Mohamed...
(APA 04/01/17)
Les Comores attendent "impatiemment" le retour du Maroc à l'Union africaine (UA), a affirmé, mardi à Rabat, le ministre comorien de la Justice, des affaires islamiques, des administrations publiques et des droits humains, Fahmi Said Ibrahim. « Nous attendons impatiemment le retour du Maroc à l'UA, afin que ce pays retrouve sa place naturelle au sein de sa famille institutionnelle panafricaine », a déclaré Fahmi Said Ibrahim lors d'un point de presse à l'issue de son entretien avec le ministre...
(Atlas Info.fr 04/01/17)
Les Îles Comores attendent "impatiemment" le retour du Maroc à l'Union africaine (UA), a affirmé, mardi à Rabat, le ministre d'État comorien, ministre de la Justice, des Affaires islamiques, des Administrations publiques et des Droits Humains, Fahmi Said Ibrahim. "Nous attendons impatiemment le retour du Maroc à l'UA, afin que ce pays retrouve sa place naturelle au sein de sa famille institutionnelle panafricaine", a dit M. Said Ibrahim lors d'un point de presse à l'issue de son entretien avec le...
(Linfo.re 03/01/17)
Face aux blocages que rencontre la compagnie aérienne comorienne Int’Air Iles, les dirigeants du pays comptent cesser le contrat de location de l’Airbus A320 qui devait desservir La Réunion et Mayotte. Fin de litiges entre la compagnie aérienne réunionnaise Air Austral et celle des Comores Int’Air Iles ? En tout cas, c’est ce que laisse présager la dernière entrevue vendredi entre l’ambassadeur de France aux Comores et le ministre des affaires étrangères comorien. La compagnie comorienne pourrait abandonner la location de l’A320. Int’Air Iles interdite de vols commerciaux La compagnie aérienne Int’Air Iles n’a pu desservir La Réunion avec son A320 qu’elle vient d’acquérir il y a près d’un mois.
(Clicanoo.re 29/12/16)
Comme le souligne le Journal de Mayotte dans sa dernière édition qui traite du contentieux aérien franco-comorien, la DGAC a notamment fondé son refus d'accorder une licence d'exploitation à l'Airbus A 320 d' Int'Air Îles du fait d'un “contexte mondial de menace terroriste élevé” et proposé ujne mission d’évaluation» des mesures de sûreté en vigueur à Moroni Prince Said Ibrahim, anciennement Hahaya. Un euphémisme qui cache une réalité connue de tout le petit monde de l'aviation civile dans l'océan Indien...
(RFI 28/12/16)
Le trafic aérien est suspendu à compter de ce mercredi 28 décembre entre les Comores et les départements français de l'océan indien pour la compagnie aérienne Air Austral et sa filiale Ewa. A l'origine de cette décision du ministère comorien des Transports, les échanges en vue d'un accord entre les aviations civiles des deux pays, afin de permettre à la compagnie aérienne comorienne Inter'îles de desservir La Réunion. Ce qui devait être un accord purement administratif entre les compagnies aériennes françaises et comorienne et leurs directions d'aviation civile a pris une tournure sécuritaire, contraignant le ministère des Transports à suspendre les vols concernés.
(Zinfos974 27/12/16)
La compagnie Air Austral et sa filiale Ewa ont reçu l’interdiction de desservir les Comores à partir d'aujourd'hui 27 décembre. D’après Comores info, le gouvernement Azali veut dénoncer le non respect de la réciprocité en matière de trafic commercial aérien entre les départements français de l’océan Indien et les Comores. La direction générale de l’Aviation civile française vient de recevoir notification de cette décision du gouvernement comorien. Ce dernier semble plus que jamais décidé à protéger les intérêts de la compagnie comorienne Int’Air Iles et son Airbus A320 acquis au début de décembre mais toujours pas autorisé à se poser à Pierrefonds. Le journal comorien prévient que des perturbations sont à prévoir du côté des voyageurs...

Pages