| Africatime
Samedi 25 Mars 2017
(Al-Watwan 23/03/17)
Selon le directeur de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, la pêche et l’environnement (Inrape), sur les trente-neuf entreprises brésiliennes mises en cause dans le scandale de la viande avariée qui agite le Brésil, aucune ne traite avec les importateurs comoriens. Il estime donc que la population n’a pas à trop s’inquiéter. Le scandale de la viande avariée qui secoue le Brésil depuis une semaine a conduit de nombreux pays dont la Chine, le Chili ou encore l’Union européenne, à suspendre leurs importations issues des entreprises suspectées de commercialiser cette viande altérée, ‘‘mais requinquée par des produits chimiques dangereux’’’ avec la complicité de nombreux inspecteurs des services sanitaires et des groupes agroalimentaires. Il faut dire...
(Al-Watwan 23/03/17)
«La Réunion gère pour le compte de l’Europe 63 millions du fonds européen pour le développement dans la région notamment dans le tourisme, la formation professionnelle, l’environnement entre autres. Cette antenne régionale va essentiellement accompagner les porteurs de projets et les investissements», a annoncé le président du conseil régional de la Réunion. L’antenne régionale de la Réunion aux Comores a été inaugurée, hier après-midi à Moroni, par le président du conseil régional de la Réunion et en présence du ministre des Affaires étrangères et de membres du gouvernement Comorien. «En novembre 2016, nous avons signé la convention Interreg pour préciser les axes de la coopération entre les Comores et la région de la Réunion que je préside. La Réunion gère...
(Al-Watwan 20/03/17)
Pour la population de l’île, un mois supplémentaire de patience, c’est sans doute trop. D’autant plus que ces dernières semaines ont été trop éprouvantes pour elle en matière de délestages de longue durée, voire, pour certaines régions, d’obscurité quasi-totale. Après un temps d’incertitude et de questionnement de la population de l’île de Ndzuani par rapport à l’état d’avancement des travaux d’installation des nouveaux générateurs de la centrale de Trenani et par rapport à leur démarrage, un début de réponse a...
(Al-Watwan 17/03/17)
Prévu en septembre prochain, le recensement général de la population vient de bénéficier d’un appui financier de la part de la Banque mondiale. Une partie de cette somme sera consacrée à l’amélioration des travaux de l’inseed. Le ministre des Finances, Saïd Ali Chayhane, et la représentante de la Banque mondiale, Coralie Gevers, ont procédé hier, jeudi 16 mars, à la signature d’une convention portant sur le financement du prochain recensement général de la population. La Banque mondiale vient, en effet,...
(Al-Watwan 16/03/17)
Selon le directeur général de la Sch, Mohamed Chatur Badaoui, «le pétrolier se situe actuellement dans nos zones». Son équipe s’apprêterait à procéder aux analyses d’usage et aux procédures douanières afin de pouvoir ravitailler les stations ce jeudi. Depuis trois jours, les stations sont prises d’assaut par de longues files de véhicules à la recherche du moindre litre de gasoil. Et pour cause : le pétrolier attendu le 10 mars enregistre un retard. Selon une source interne, «la Sch de...
(Al-Watwan 16/03/17)
Selon le vice-président chargé de l’Economie, si le gouvernement a procédé à une baisse du coût du carburant, c’est pour maitriser les prix et alléger le panier de la ménagère. «On ne peut pas vivre dans le désordre ; aucun commerçant ne peut pas se permettre de fixer des prix comme il l’entend», dit-il. Le vice-président en charge de l’Economie a rencontré hier, mercredi, la direction générale de l’économie et celle du commerce intérieur de Ngazidja au sujet de la hausse des prix de certains produits de première nécessité. Il se demande pourquoi cette brusque inflation alors qu’il n’y a pas eu d’envolée...
(Al-Watwan 15/03/17)
Le conseiller spécial du président admet des dysfonctionnements et des ‘‘orages’’ entre la vice-présidence chargée des Transports et l’Anacm, mais il réfute l’idée selon laquelle Jean Marc Heintz défierait les autorités étatiques. «A ma connaissance, aucun directeur général n’oserait défier l’autorité du président Azali Assoumani. On avait un problème financier qui a été réglé. Nous avons actuellement un problème technique qui ne saurait durer», dit-il. Une commission composée de plusieurs conseillers du chef de l’Etat, dont Ibrahima Hissani et Said...
(Al-Watwan 06/03/17)
Ab-Aviation s’est engagé à verser la somme de 20 millions de francs à l’Anacm. En retour, la vice-présidence en charge des Transports promet, dès paiement de ce montant, de «délivrer les autorisations nécessaires pour la reprise des activités de la compagnie aérienne». Il a insisté sur le fait que c’est l’Etat qui s’engage à travers la vice-présidence et qu’il allait veiller à ce que ce protocole soit respecté. Cette fois c’est la bonne. La crise qui opposait jusqu’ici l’Agence nationale...
(Al-Watwan 06/03/17)
Selon le directeur national du projet, Ismail Mohamed, une précédente étude menée à Ndzuani s’était révélée concluante, les récoltes s’étant révélées bien plus résistantes face à certaines maladies et du fait qu’un seul bananier avait pu donner jusqu’à cinquante kilogrammes durant le premier test. Le vice-président en charge de l’Agriculture, Moustadrane Abdou, a procédé, jeudi, à une visite technique de la serre de son ministère. Ce projet dit de "Renforcement des capacités, d’adaptation et de résilience du secteur agricole face...
(RFI 03/03/17)
La crise entre AB Aviation et l'agence nationale de l'aviation civile touche à sa fin. C'est le message que le vice-président en charge des transports a adressé hier lors d'une conférence de presse entouré de représentants de toutes les institutions concernées. L'objet de la rencontre était la remise officielle d'un chèque de 40 000 euros, premier acompte du règlement des dettes du transporteur destiné à lever la suspension de vol d'AB Aviation. L'absence du directeur général de l'Aviation civile à...
(Al-Watwan 03/03/17)
La société nationale d’investissement aura à soutenir l’action d’entreprises déjà existantes ou à créer. Mais elle doit, également, contribuer au développement économique local, en jouant le rôle promoteur ou complémentaire là où les sociétés privées ne pourraient seules atteindre aussi vite les objectifs de développement fixés par le gouvernement, ou là où ces sociétés seraient défaillantes. Elle devra constituer le fer de lance de l’activité nationale. Elle, c’est la société nationale d’investissement (Sni). Cette structure, annoncée dans le Plan d’investissement quinquennal 2016-2021, vient d’être créée par décret présidentiel (n° 008/Pr du 24 janvier 2017).
(Al-Watwan 03/03/17)
«Il n y a pas eu de détournement d’objectif. Tous les arriérés de versement du fonds d’entretien routiers de «deuxième génération» pourvu d’une dotation de 780 millions par an ont été apurés par le gouvernement. Ce fonds est affecté à l’entretien courant des routes, dont sept lots de travaux d’entretien courant, de travaux d’assainissement et de confortement d’ouvrages et de cantonage». W’E. : La loi portant programme de développement durable du secteur des transports en 2012-2017 a été votée en...
(Al-Watwan 02/03/17)
«Nous sommes surpris par ce rejet d’autant plus que j’ai participé aux différents travaux en commission et je nourrissais l’intime conviction que les conseillers allaient l’adopter. Il nous appartient maintenant de trouver une solution pour éviter la paralysie des projets insulaires. Pour cela, conformément à la loi, le gouverneur peut procéder par arrêté et disposer du tiers ou du quart de ce budget afin d’assurer le fonctionnement des institutions», a déclaré le secrétaire général du gouvernorat, Abdourahim Said Bakar. Suite au rejet du budget du gouverneur Hassani Hamadi par les conseillers de Ngazidja avant-hier, Ngazi-Ngomé s’est dit surpris par ce résultat et annonce que le gouverneur peut disposer du tiers ou du quart...
(Al-Watwan 01/03/17)
Pour le président du conseil de l’île, Younoussa Said M’madi, «après maintes tentatives de conciliation et de médiation, le gouverneur campe sur ses positions au détriment de la bonne marche des institutions insulaires. Nous déplorons l’absence d’un exécutif légal depuis bientôt quatre mois. Ce qui rend nul et non avenu tout acte administratif posé par les commissaires en exercice». À l’instar de leurs homologues de Ndzuani, les conseillers de Ngazidja ont rejeté le budget 2017 du gouverneur Hassani Hamadi hier,...
(Al-Watwan 28/02/17)
Il était question pour la mission de livrer au chef de l’Etat les conclusions de leurs travaux et de lui exprimer la satisfaction de l’institution quant aux progrès réalisés par les autorités nationales. Cette mission conduite par le chef du département Afrique du Fmi, Harry J.G. Trines, a tenu, en effet, à souligner les efforts du gouvernement, à commencer par la collecte des taxes fiscales. Arrivée depuis deux semaines pour procéder à une évaluation économique du pays, une mission du...
(Al-Watwan 27/02/17)
Outre le marché du bitume dont elle veut détenir le monopole, la Societe comorienne des hydrocarbures ou Sch veut aussi se lancer dans l’importation de lubrifiants automobiles et devenir le distributeur agréé de la société pétrolière Shell. «Nous allons finaliser les négociations les semaines qui viennent. Notre objectif est de garantir une huile de qualité», a déclaré le patron de l’entreprise publique, au cours d’une conférence de presse samedi. Le patron de la Société comorienne des hydrocarbures (Sch), Mohamed Chatur...
(Al-Watwan 24/02/17)
Cet incubateur va accompagner des projets orientés vers les secteurs de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche, de l’agro-industrie, du tourisme, de l’hôtellerie et des technologies de l’information et des communications (Tic). Cependant, comme l’a rappelé le président de l’Uccia, Ahmed Bazi, «la réussite de ce projet structurant pour l’émergence d’un tissu des Très petites entreprises, des Petites et moyennes entreprises, des Tpi et Pmi passe avant tout par la synergie de toutes les bonnes volontés qui concourent à lutter...
(Al-Watwan 23/02/17)
A son arrivée au pouvoir, le nouveau régime avait frappé un grand coup en procédant à la baisse de certaines denrées de première nécessite. Dix mois plus tard, on assiste aujourd’hui à une brusque flambée des prix. Selon les grossistes, la réévaluation du dollar serait la première cause de ce renchérissement. Depuis presque deux semaines, les consommateurs comoriens font face à une hausse spectaculaire des prix de certains produits de base, notamment le sucre, l’huile, le lait, les tomates, etc. Les gérants des petits magasins se disent inquiets de cette situation. «Moi, personnellement je ne sais pas pourquoi cette augmentation soudaine.
(Al-Watwan 23/02/17)
Airbus a manifesté sa volonté d’accompagner les initiatives comoriennes en consolidant un partenariat gagnant/gagnant pour le développement économique des Comores. Et le président de la République s’est réjoui de «l’intérêt que porte un Groupe d’une aussi grande renommée internationale pour notre pays. De sources de la page facebook de Beit Salam, une délégation du Groupe européen Airbus a été reçue hier, mercredi au palais présidentiel de Bei-Salam, par le chef de l’Etat Azali Assoumani. Les discussions ont porté sur la...
(Al-Watwan 23/02/17)
Pour Mohamed Abdou Soilihi, l’issue de l’accident qui a eu lieu récemment au port de Moroni, n’aurait pas été la même si les consignes de sécurité étaient respectées. Dans une conférence de presse organisée hier matin dans une agence maritime de la place, Mohamed Abdou Soilihi, plus connu sous le surnom de Docteur Mas, superviseur de Moroni Terminal et, par ailleurs, président du Syndicat des manutentionnaires du port, s’est félicité des conditions de sécurité dans lesquelles exercent aujourd’hui tous les...

Pages