Mardi 12 Décembre 2017

Visas Mayotte/Comores: un élu veut une "concertation interministérielle"

Visas Mayotte/Comores: un élu veut une "concertation interministérielle"
(AFP 29/09/17)
Mansour Kamardine, opposé à l'octroi de visas gratuits aux ressortissants des Comores, a appelé le gouvernement français à "une concertation interministérielle"

Un député de l'île française de Mayotte, Mansour Kamardine, opposé à l'octroi de visas gratuits aux ressortissants des Comores, a appelé le gouvernement français à "une concertation interministérielle" avec les élus locaux sur ce sujet sensible.

"Le gouvernement doit abandonner l'idée d'assouplir les conditions de délivrance des visas des Comores vers Mayotte et ouvrir la concertation avec les représentants de nos concitoyens", a écrit le député Les Républicains (LR - droite) dans un communiqué, quelques heures après que 3.000 personnes eurent défilé à Mamoudzou (Mayotte) contre la gratuité du visa entre Mayotte et les Comores.

"Alors que le département de Mayotte est accablé par une immigration illégale qui conduit à ce que la moitié de la population soit de nationalité étrangère, pour une large partie en situation irrégulière, la signature d'une feuille de route franco-comorienne établie dans le dos des Mahorais et de leurs représentants est vécue comme une provocation et un profond mépris", a dénoncé le député. "Nous demandons l'abandon immédiat de la feuille de route et une concertation interministérielle (intérieur-outremer-affaires étrangères) (...) avec les élus de Mayotte".

Une feuille de route assouplissant les règles de circulation des personnes entre les îles françaises et ses voisines comoriennes a été signée le 12 septembre lors d’un haut conseil paritaire France-Comores.

Dans le cadre de texte, la France va délivrer des visas gratuits aux ressortissants des Comores afin de "lutter contre le trafic d'êtres humains, favoriser les mouvements légaux, tarir les passages illégaux et sécuriser les liaisons, aériennes comme maritimes", a précisé le ministère des Affaires étrangères.

Commentaires facebook