Mercredi 20 Septembre 2017

Miss University Africa : “Je vais là-bas pour défendre les valeurs comoriennes et non pour défiler nue”

Miss University Africa : “Je vais là-bas pour défendre les valeurs comoriennes et non pour défiler nue”
(Al-Watwan 13/09/17)

Laïla Abdou Tadjiri, candidate à Miss University Africa, précise l’objet de sa participation à cette compétition qui n’est autre que la défense des valeurs comoriennes. “Mon ambition dans mes travaux de cinéaste, de mannequinat est de porter haut la culture, la tradition et les valeurs de mon pays”, dira-telle.

Laïla Abdou Tadjiri est la jeune femme sélectionnée pour représenter les Comores dans le rendez-vous continental de beauté, “Miss University Africa”. Cet événement met en compétition des candidates des universités des pays du continent noir. Mais pour les Comores, la personne qui remplissait les exigences souhaitées vient de l’agence “Alliance Uzuri model”.

Sa participation fait jaser dans certains milieux religieux et un prêcheur a exprimé son “indignation”. Le vendredi dernier dans le village natal de Laïla, Singani, cette participation a fait l’objet du sujet du prêche de l’imam du jour. Abdoulwahab Mohamed Djouneid alias Fundi Mounir s’est élevé contre une participation à un concours où on prend les mensurations des sexes des femmes.

Cette sortie n’a pas plu à la famille de la miss qui s’est élevée contre cette “déshonneur” faite à sa nièce. Suite à ces évènements, la candidate a tenu à préciser que “comme toutes candidates à ce concours, j’irai là-bas (à Lagos au Nigéria, Ndlr) pour défendre les valeurs et la tradition comoriennes et non pour défiler nue comme le croient certains”.

Laïla Abdou Tadjiri a rappelé que depuis 2014 qu’elle a commencé à défiler, elle n’a jamais pausé nue quelque soit la récompense. “Mon ambition dans mes travaux de cinéaste, de mannequinat est de porter haut la culture, la tradition et les valeurs comoriennes”, dira celle qui est également réalisatrice. La nominée a réitéré son appel à tous les Comoriens et amis à voter pour elle sur la page Facebook de l’événement (missuniversityafrica) et ou sur instagram (@missuniversityafrica).

On clique sur la photo et on aime la photo, a-t-elle indiqué. En plus du mannequinat, Laïla est comédienne, réalisatrice et slameure. Elle a réalisé plusieurs court-métrages, notamment, “Encre de la mer” grâce auquel elle a remporté le prix local de la deuxième édition du Comoros international film festival (Ciff).

Elle a participé à plusieurs défilés de mode pour plusieurs stylistes locaux, à savoir, Zakaria Mohamed de Zeden et Mireille de Shiromane Design, mais également pour certaines boutiques comme, Citizen’s, Riv’ka, Harmonie tropic, entre autres

Commentaires facebook