Samedi 21 Octobre 2017

Les conséquences du remaniement ministériel aux Comores

Les conséquences du remaniement ministériel aux Comores
(RFI 19/07/17)
Azali Assoumani, président de Comores.

A Moroni, l'annonce ce lundi 17 juillet du nouveau gouvernement du président Azali a officialisé la rupture avec le parti de l'ancien président Sambi qui avait diffusé une vidéo dans laquelle il déclarait ne pas être d'accord avec la manière dont le président Azali gère la crise entre le Qatar et l'Arabie saoudite. Quelles conséquences pour l'échiquier politique comorien? Quel cap va être suivi par cette nouvelle équipe? Reportage à Moroni.

Revoir le système de la présidence tournante, et donc la Constitution, est une possibilité envisageable, a confirmé Mohamed Daoud, ministre de l'Intérieur et porte-parole du gouvernement : « La tournante fera partie des discussions. Maintenant s'il y a des aménagements à faire par rapport à cela, et bien on les fera. C'est normal. Le président a engagé le pays dans un processus d'émergence. L'administration doit être revue par rapport à cette vision. Si on veut arriver à l'émergence ce n'est pas avec l'administration en l'état. »

Lire la suite sur:http://www.rfi.fr/afrique/20170719-reportage-consequences-remaniement-mi...

Commentaires facebook