Mercredi 26 Juillet 2017

Inauguration des nouveaux générateurs d’Eda Azali Assoumani : «Nous sommes ici pour tenir une promesse»

Inauguration des nouveaux générateurs d’Eda Azali Assoumani : «Nous sommes ici pour tenir une promesse»
(Al-Watwan 21/04/17)

Après la fin des travaux d’installation et les essais concluants effectués cette semaine, le président Azali Assoumani, son gouvernement au complet et une foule massive de la population de l’île de Ndzuani ont officiellement inauguré les deux nouveaux générateurs Caterpillar de la centrale thermique de Trenani.

La cérémonie, faite de discours et de chants, a duré toute la matinée d’hier, jeudi 20 avril, dans l’enceinte du centre universitaire de Patsy, avant la coupure officielle du ruban à Trenani. Dans son allocution en français, le président de la République a dit être là pour «tenir une promesse», celle de «mettre fin à une obscurité devenue banalité de la vie quotidienne, vécue comme une fatalité et un coup du sort par la population comorienne».

Il poursuivra : «J’ai pris l’engagement de fournir à mes compatriotes de l’électricité d’une façon régulière, en quantité suffisante, non seulement pour qu’ils puissent faire face à la vie quotidienne, mais pour réaliser les petites et moyennes entreprises de notre pays, relancer notre économie mais aussi et surtout se préparer à faire mieux face à ces secteurs leviers de croissance comme le tourisme, l’industrie, qui sont nécessairement énergivores».

De son côté, le représentant du groupe Caterpillar et responsable de l’exploitation des nouvelles centrales (Eda et Ma-mwe), Olliaro Bernard, a indiqué que «les groupes sont installés et en capacité de produire l’énergie que vous attendez tous», mais ils «ne doivent pas être une finalité mais au contraire un début». Autrement dit, «le début d’une ère nouvelle qui doit vous conduire vers une fiabilisation de la production d’énergie, mais également de son transport et de sa distribution».

A son avis, le gouvernement comorien doit «d’ores et déjà réfléchir à un proche avenir pour rénover» la «centrale de Trenani», car «les autres moyens de production de la centrale arrivent en fin de vie et doivent être rapidement remplacés», vu que «ces deux groupes neufs ne pourront suppléer l’arrêt des autres générateurs».

Pour revenir aux propos du chef de l’État, ce dernier a soutenu qu’«à travers la résolution de la crise de l’énergie avec des fonds propres aux Comores, nous avons apporté la preuve à nous-mêmes mais aussi à nos amis et partenaires (…) que nous avons la volonté de nous aider nous-mêmes d’abord avant de demander l’aide des autres».

Et d’annoncer que «très prochainement nous allons nous atteler à l’énergie stratégique, ce qu’on appelle aujourd’hui les énergies renouvelables». Pour Azali Assoumani, le soutien de nos partenaires part, notamment, de la résolution du problème énergétique. «Les signaux que nous envoyons au monde sont entendus par de nombreux pays amis, nos partenaires au développement et nos voisins, comme l’île Maurice», avec qui l’Union des Comores va «dans quelques jours signer un accord de partenariat économique gagnant-gagnant».

Commentaires facebook