Jeudi 22 Février 2018

Géopolitique : quelle place pour Mayotte ?

Géopolitique : quelle place pour Mayotte ?
(Jeune Afrique 04/01/18)
Kavani, le vieux quartier de la commune de Mamoudzou, Mayotte

Mayotte, l’île aux syllabes dansantes, petit paradis plutôt paisible et réputé pour son lagon aux 760 espèces de poissons différentes, paraît aujourd’hui inquiète et peu disposée à festoyer. Coincé dans l’archipel des Comores, entre les Grandes Comores, au nord, et l’île de Madagascar, au sud, ce département français depuis 2011 doute de son avenir institutionnel.

Depuis que circule la rumeur d’une révision imminente, par le gouvernement d’Emmanuel Macron, du visa Balladur instauré en 1995 et qui durcissait les conditions d’entrée dans l’île de Mayotte, les crispations sont palpables. Ce visa avait surtout pour cible les populations comoriennes et déshéritées venues principalement de l’île d’Anjouan. Près de 40 % de la population mahoraise serait d’origine étrangère, et les chiffres sont parfois rehaussés au regard du nombre de clandestins.

À Mayotte, l’objet de tous les émois concerne l’énigmatique « feuille de route » élaborée le 12 septembre 2017 par le gouvernement français et les représentants de l’État comorien. Elle viserait à « favoriser les échanges humains entre les îles de l’archipel, dans un cadre légal et en renforçant la sécurité des liaisons maritimes et aériennes ». Pour les politiciens mahorais, il ne s’agirait ici que d’une méprisable feuille de vigne masquant une politique d’abandon de Mayotte par la République française, au profit de la redoutée et mal gouvernée République comorienne.

Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/502420/politique/geopolitique-quelle-pla...

Commentaires facebook