Jeudi 19 Octobre 2017

France: la gratuité des visas entre Mayotte et les Comores différée

France: la gratuité des visas entre Mayotte et les Comores différée
(AFP 29/09/17)
La ministre française des Outre-mer, Annick Girardin,

Le gouvernement français a décidé jeudi de "différer" la mise en place de la gratuité des visas entre Mayotte et les Comores, critiquée par des élus et la population locale comme synonyme d'immigration massive de Comoriens.

Le 23 septembre, Paris et les autorités comoriennes avaient signé une "feuille de route" prévoyant notamment que la France délivre, à compter du 1er octobre, des visas gratuits aux ressortissants des Comores.

L'île française de Mayotte est situé à 70 km de l'archipel indépendant des Comores, l'un des pays les plus pauvres du monde, dans l'océan Indien.

"La mise en oeuvre de la feuille de route a été différée dans un souci d'apaisement, tout en maintenant le dialogue avec les autorités comoriennes", a indiqué jeudi Dominique Sorain, directeur de cabinet de la ministre des Outre-mer, Annick Girardin, à l'issue d'une rencontre avec des élus mahorais (de Mayotte).

Cet accord avait provoqué colère et indignation à Mamoudzou (chef-lieu de Mayotte). Attisée par l'absence d'informations et la diffusion de faux documents sur les réseaux sociaux, la tension était montée ces derniers jours dans l'île, marquée par une forte immigration irrégulière venant principalement des Comores.

Plusieurs manifestations ont eu lieu pour s'opposer à cet "assouplissement" du visa instauré en 1995 et obligatoire pour les ressortissants comoriens souhaitant aller à Mayotte. Ce visa coûte 9 euros.

Depuis mardi, des manifestants empêchaient les demandeurs de titres de séjour d'accéder au service immigration de la préfecture, poussant cette dernière à fermer le service pour raisons de sécurité.

En contrepartie de la gratuité du visa, les Comoriens s'étaient engagés à engager des poursuites contre les passeurs comoriens et à renforcer la lutte contre l'immigration illégale. Les relations diplomatiques entre la France et les Comores sont compliquées, du fait notamment de la revendication territoriale des Comores sur Mayotte.

La mise en oeuvre de la feuille de route est renvoyée jusqu'à la conclusion des assises des Outre-mer, promesse de campagne du président français Emmanuel Macron, qui vont démarrer le 4 octobre avec une large phase de consultations pour aboutir à un document d'ici la fin du mois d'avril 2018.

"Tout le monde est d'accord pour dire qu'il faut que les choses bougent dans les relations entre Mayotte et les Comores, notamment la situation de l'immigration (...). Nous allons revenir discuter avec les Comoriens, mais pas à n'importe quelles conditions", a insisté le sénateur mahorais Thani Mohamed Soilihi.

Commentaires facebook