Dimanche 24 Septembre 2017

Distribution d’électricité : “Les récents délestages sont dus à un problème de la centrale”

Distribution d’électricité : “Les récents délestages sont dus à un problème de la centrale”
(Al-Watwan 07/09/17)

Les problèmes récurrents de courant seraient dus, selon le directeur technique du producteur et distributeur public de l’électricité, à une panne constatée, lundi soir, à la centrale de Vwadju. Le problème a été repéré à l’endroit où l’on distribue le courant au niveau du départ n°3, soit celui qui alimente la région du sud. La situation a nécessité une interruption électrique totale au niveau de la centrale.

Les délestages et coupures électriques intempestifs sont ils de retour Ngazidja ? C’est en tout cas ce qui s’est passé ces trois derniers jours, où les nuits dans les localités éloignées de la capitale ainsi que pendant la journée du mardi dernier les coupures ont été plus ressenties.

Interrogé sur ce cas précis, le directeur technique de la société comorienne de l’eau et de l’électricité (Ma-mwe), Nassurdine Ali Soilih, a fait savoir que depuis lundi soir un problème s’est manifesté au niveau du système d’évacuation sur le “port 21 kilos”.

Il s’agit d’une panne qui est constatée à la centrale de Vwadju, plus particulièrement sur le départ n°3, couvrant la région du sud. A cet effet, il a montré que la journée du mardi a été consacrée à la résolution de ce problème au niveau de la nouvelle centrale.

Raison pour laquelle seule une partie de l’administration publique de la capitale était alimentée jusqu’à la fin de la journée de ce mardi.

Cette panne demande une interruption électrique totale de la centrale puisqu’on intervenait sur la haute tension. Après, nous étions obligés de démarrer les deux groupes électrogènes d’Itsambuni pour fournir du courant à l’administration. Pour les autres coupures, à part celles du lundi et mardi, il a été question de soucis au niveau du réseau,

a expliqué le directeur technique de Ma-mwe. Parlant des problèmes du réseau du producteur et distributeur public d’électricité, ça commence à devenir un sujet un peu louche dans la mesure où en janvier dernier la société a bénéficié de matériels du réseau à travers l’appui du Fonds arabe pour le développement économique et social (Fades) dans le cadre du projet visant à la réhabilitation du réseau.

D’ailleurs, Ali Ibrahim Maziada, directeur général de l’énergie, a précisé lors d’un entretien accordé à Al-watwan que ce projet du Fades a été financé à hauteur de plus de 600 millions de francs comoriens et a permis à Ma-mwe de se doter de nouveaux câbles, poteaux, transformateurs, disjoncteurs, interrupteurs à commande mécanique (Lacm).

Reste à se demander où, quand et comment ces derniers ont été déployés au point qu’en moins d’une année le secteur où l’on a fait feu de tout bois continue à boiter.

Et même pas en moins d’une année, disait-on, en moins de six mois puisque le patron de la centrale de Vwadju, Olliaro Bernard, a pointé du doigt le réseau électrique lors du bilan des six premiers mois en juillet dernier. “Nous avons, en effet, enregistré près de six-cent-trente déclenchements entre février et juin. Ces coupures n’ont rien à voir avec le fonctionnement de la centrale parce que 99,9% des coupures sont dues à l’état vétuste du réseau électrique”, avait-il révélé.

Commentaires facebook