Jeudi 19 Octobre 2017

Comores: incidents lors de la session parlementaire

Comores: incidents lors de la session parlementaire
(RFI 10/04/17)

Aux Comores, l'ouverture vendredi 7 avril de la session parlementaire sous haute tension a fait éclater tous les désaccords et peut-être même les alliances politiques. Les leaders des partis de l'opposition doivent rencontrer deux présidents de groupes parlementaires ce lundi matin 10 avril. Les différents partis cherchent ensemble une solution afin de ne plus revivre les scènes de pugilat de vendredi dans l'hémicycle. Précisions sur les enjeux de ce contentieux.

En plus des députés élus, trois conseillers de chaque île siègent à l'Assemblée nationale. Sur l'île d'Anjouan, une liste de trois conseillers signée par le doyen d'âge contredit le procès-verbal signé par le président du conseil de l'île comme il est légalement prévu.

Par ailleurs, les conseillers désignés par le PV sont membres ou proches du parti Juwa, le parti de l'ancien président Sambi qui avait apporté tout son soutien à l'élection du président Azali Assoumani. Quand le président de l'Assemblée nationale désavoue les conseillers de l'île d'Anjouan membres de Juwa, les députés du parti présents dans l'hémicycle s'insurgent et crient à la trahison.

Commentaires facebook