Jeudi 23 Novembre 2017

Comores: bras de fer des routiers autour de la vignette automobile

Comores: bras de fer des routiers autour de la vignette automobile
(RFI 17/10/17)
S’il est peu suivi dans la capitale, le mouvement de grève l’est très largement dans les régions où les routes principales sont dans un état de délabrement avancé. © Wikimedia Commons / Comoria de la republique

Une grève des transports en commun paralyse l’île de Grande Comore. A deux mois de la fin de l’année, les autorités ont décidé d’arrêter tous les véhicules n’ayant pas la vignette automobile 2017. Mais pour les professionnels du volant, pas question de s’acquitter de cet impôt puisque les routes ne sont pas réhabilitées. Ils ont donc entamé une grève à durée illimitée. Le porte-parole du syndicat des chauffeurs professionnels doit être déféré au parquet ce mardi 17 octobre.

Au premier matin de la grève, vendredi 13 octobre, le porte-parole du syndicat des chauffeurs Wusukani wa masiwa (le volant des îles), a été placé en garde à vue. Considéré comme l’instigateur de cette grève, qui reste cependant un droit aux Comores, le chef de file attend d’être déféré au parquet ce mardi matin.

Le mouvement de grève a pourtant été décidé par les représentants des chauffeurs de chaque région, jeudi soir, au sortir d’une réunion à la présidence avec le secrétaire général du gouvernement.

Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20171016-comores-bras-fer-routiers-vignette-au...

Commentaires facebook