Vendredi 21 Juillet 2017

Chan 2018: après la victoire des verts à Moroni “Nous avons une mission importante à remplir au Lesotho le 22 juillet”

Chan 2018: après la victoire des verts à Moroni “Nous avons une mission importante à remplir au Lesotho le 22 juillet”
(Al-Watwan 17/07/17)

Les Comores ont battu samedi à Moroni le Lesotho (2-0) au cours du match aller du second tour préliminaire du Championnat d’Afrique des Nations (Chan) 2018. Pour accéder au troisième et dernier tour, il faut, au moins, un match nul pour les protégés de Mohamed Abdérémae Chamité, après les réalisations de Youssouf Ibroihim et Raidou Boina Bakar avancées samedi à Moroni. La manche retour est prévue dans une semaine au stade Setsotso de Maseru à Lesotho. Ce temps de récupération, repos, adaptation, acclimatation, rectification des erreurs permettra-t-il aux Coelacanthes locaux d’avoir les moyens de passer au troisième et dernier tour éliminatoire? “Les garçons doivent comprendre qu’on doit oublier le match aller. Nous avons une mission importante à faire à Lesotho le 22 juillet”, a déclaré peu après la rencontre, le sélectionneur, Mohamed A. Chamité.

L’équipe nationale sèniore locale de football a battu samedi au stade de Moroni la sélection de Lesotho par 2 buts à 0. Les Coelacanthes ont réussi avec succès ce match aller d’une double confrontation dont la manche retour est programmée samedi 22 juillet.

Au Setsotso stadium de Maseru, les hommes de Mohamed Abdérémane Chamité auront une seule mission, celle de gérer leurs prochaines quatre-vingt-dix minutes de jeu.

Pour l’heure, les Comores ont déjà un pied dans la prochaine étape des qualifications. Après la belle victoire réalisée à domicile devant son public, la pression sera, samedi prochain, du côté des Crocodiles lesothans qui devront éviter d’être humiliés devant leur public.

Des Crocodiles dans le piège des Coelacanthes

Leur sélectionneur, Moses Maliehe, a, certes, trois points de retard sur les six possibles de la double opposition. Cependant, il faudrait au trio Tumelo Khutlang, Hlompho Kalake et Sera Motobane marquer au moins trois fois sans encaisser le moindre but, pour espérer passer le tour.

Nous avons gagné aujourd’hui, mais le match le plus important reste à venir. Nous avons franchi un grand pas mais la qualification n’est pas encore acquise. Le Lesotho nous connait. Il nous a déjà vus jouer. Cela veut dire que le prochain match ne sera pas facile à négocier mais, c’est là l’importance de la manche retour,

a analysé, peu après la fin de l’opposition, le préparateur physique des Coelacanthes, Zakaria Adam.
Les Comoriens ont dominé le match aller. Dès l’entame de la partie dirigée par un arbitre mauricien, les partenaires du capitaine Faouz Faidine se sont créés la toute première occasion, qui a abouti à un corner.

Malgré une chaleur «infernale» amplifiée par le tapis synthétique du stade de Moroni, les Verts ont été en forme à l’image de leur casseur de jeu Andhumoudine Simba.

Après une première période vierge de buts, les deux adversaires étaient revenus dans le rectangle vert avec l’envie de débloquer le compteur de but. Le butteur Youssouf Ibroihim alias Djouda explique comment il l’a réussi à la 47e minute :

on avait décidé d’aller plus vite, de jouer très haut afin de surprendre nos adversaires. On l’a réussi après un long chevauchement du latéral Djaloud Adad, il a m’a ajusté un bon centrage que j’ai juste dévié la balle sur un coup de tête à bout portant au filet du gardien Lesothan (Likano Mphuthi, Ndlr).

Cependant, Djoudja attaquait presque seul avec le soutien de Chadhouli Mdradabi et Narcisse jusqu’à la 78e mn quand le meneur de jeu, Fasoiha Goula Soilihi alias Rapide, cédait sa place Raidou Boina Bakar.

Ce milieu offensif du Fomboni fc a profité d’un tir de Chadhouli repoussé par le portier lesothan Likano Mphuthi pour envoyer le cuir rond au fond de filet (82e).

Après ce second but, je me suis senti soulager. Maintenant, il faut un discours accrochant aux joueurs. Ils doivent comprendre qu’on doit oublier le match aller. Nous avons une mission importante à faire à Lesotho le 22 juillet, a déclaré Mohamed A. Chamité. Plus de la moitié des Crocodiles, au moins six, ont déjà perdu un combat en 2015 contre les Coelacanthes au Lesotho.

«No comment»

Quant à son adversaire lesothan, Moses Maliehe, il n’a jamais voulu se confier à la presse nationale. Abattu et déçu par son échec, le technicien lesothan a vite fait entrer ses poulains aux vestiaires pour les y enfermer quelques instants.

Le 140e du classement mondial a su s’imposer dans la logique des choses devant le 138e, qu’est le Lesotho. Les Coelacanthes en ont profité pour savourer leur première victoire à domicile, devant leur public.

«J’ai apprécié la prestation de mes collègues. J’ai aimé leur jeu et je vois qu’ils progressent bien. J’espère qu’ils vont à Lesotho pour jouer leur match, avec tout le plaisir possible. Ça sera un match difficile à gérer mais, ils peuvent se donner les moyens pour s’en sortir. J’ai confiance en eux», a dit l’ancien capitaine des Coelacanthes, Ben Ahmed Athoumane, en vacances au pays.

Les Comores ont signé samedi leur première victoire en match préliminaire du Chan. En 2012 et en 2015, les Comores s’étaient inclinées respectivement devant Maurice et le Zimbabwe par les mêmes scores de 2-0 et 0-0 au cours des rencontres dont les allers ont été disputés à l’extérieur. Cette année, les données semblent différentes avec un aller joué et remporté samedi à domicile (2-0). Croisons les doigts.

Commentaires facebook