Mercredi 18 Octobre 2017

Le Chef de l’Etat a pris part à l’ouverture du Débat général de la 72è Session de l’ONU à New York

Français

Le Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, a pris part le mardi 19 septembre 2017, à New York, à l’ouverture des travaux du Débat général de la 72ème Session ordinaire de l’Assemblée Générale des Nations Unies, qui a pour thème: ’’PRIORITE A L’ÊTRE HUMAIN : PAIX ET VIE DECENTE POUR TOUS SUR UNE PLANETE PRESERVEE’’.

Cette séance inaugurale a été marquée par plusieurs interventions, notamment celle du Secrétaire Général des Nations Unies, S.E.M. Antonio GUTERRES, qui a souhaité la bienvenue aux Chefs d’Etat, Souverains, Chefs de Gouvernement et participants ; mais aussi celles des Présidents Américain et Français, Leurs Excellences Donald TRUMP et Emmanuel MACRON, qui ont tous deux, fait partager à l’Assemblée, leurs visions du monde.

Le Chef de l’Etat a ensuite eu des entretiens avec le Président du Conseil Européen, Monsieur Donald TUSK, puis avec S.E.Mme Kersti KALJULAID, Présidente de la République d’Estonie.

Avec le Président du Conseil Européen, il a été question de faire le point de l’état d’avancement de la préparation du Sommet Union Européenne / Union Africaine qui aura lieu à Abidjan les 29 et 30 novembre prochains.

L’entretien avec la Présidente d’Estonie a, quant à lui, porté sur le renforcement les relations de la coopération entre la Côte d’Ivoire et l’Estonie, notamment dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication.

En milieu d’après- midi, le Chef de l’Etat a pris part au lancement du Pacte Mondial pour l’Environnement, à l’invitation du Président de la République Française, S.E.M. Emmanuel MACRON.

Situant le cadre et les objectifs de cette initiative de la France, le Président français a indiqué que la préservation de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques, ont donné lieu à des textes, des conventions et des protocoles.

Cependant, selon lui, il est apparu nécessaire et utile à la France de proposer une initiative qui fasse en sorte que tous ces textes et efforts conjoints aboutissent à l’adoption d’un « cadre unique universel ».

Le pacte mondial pour l’environnement est donc une initiative qui se propose de porter « plus haut les ambitions des peuples et des Gouvernements pour la protection de la planète ; et qui établira des droits mais aussi des devoirs pour l’humanité à l’égard de la nature ».

A la suite du Président français, plusieurs personnalités dont le Secrétaire Général de l’ONU et le Président de la République Gabonaise (Coordonnateur du Programme Environnement pour l’Afrique) ont pris la parole pour marquer leur adhésion à cette initiative.

En fin de journée, le Président Alassane OUATTARA a pris part à une réunion de Haut niveau organisée par S.E.Mme Thérésa MAY, Première Ministre du Royaume-Uni de Grande Bretagne. Cette rencontre, sur le thème : ‘’Appel à l’Action contre le travail forcé, l’esclavage moderne et la traite des êtres humains’’, a mis l’accent sur la nécessité de renforcer la coopération internationale et de disposer d’une approche globale en vue de lutter plus efficacement contre le phénomène qui dépasse les frontières des Etats.

Dans la soirée, le Chef de l’Etat a pris part, en compagnie de la Première Dame, Madame Dominique OUATTARA, à la réception offerte par le Président américain, Donald TRUMP et son épouse, en l’honneur des Chefs d’Etat et de Gouvernement.

Date parution: 
Jeudi, 21 Septembre, 2017 - 09:15
Source du communiqué: 
Présidence

Commentaires facebook