Dimanche 19 Novembre 2017

Politique

Français
Zimbabwe: le retour spectaculaire du "crocodile" Emmerson Mnangagwa
Surnommé le "crocodile" pour son caractère impitoyable, Emmerson Mnangagwa a longtemps attendu son heure. A 75 ans, cet ancien bras droit de Robert Mugabe est en passe d'atteindre son but: succéder au maître jusque-là incontesté du Zimbabwe. Première étape de sa conquête du pouvoir: la Zanu-PF, qui dirige le pays depuis l'indépendance en 1980, l'a choisi dimanche pour remplacer M. Mugabe à sa tête et l'a dans la foulée investi candidat à l'élection présidentielle de 2018. Deux semaines plus tôt, pourtant, son avenir semblait compromis.
Grace Mugabe, l'ex-secrétaire devenue Première dame assoiffée de pouvoir
Elle se décrivait comme une "villageoise" chanceuse d'avoir été choisie par le chef d'Etat. La Première dame du Zimbabwe Grace Mugabe a révélé sur le tard une inextinguible soif de pouvoir qui a poussé le régime de son mari au bord du gouffre. Ex-secrétaire du président Robert Mugabe, Grace, 52...
Regain de tension au Kenya, au moins quatre morts dans un bidonville de Nairobi
Au moins quatre personnes ont été retrouvées mortes dimanche matin dans un bidonville de Nairobi où la découverte des corps gisant dans la rue a provoqué des échauffourées, à la veille d'une décision très attendue de la Cour suprême sur l'élection du 26 octobre. Les quatre victimes - trois hommes et une femme - ont été découvertes dans le bidonville de Mathare, un des points chauds des violences électorales dans le pays depuis l'élection présidentielle du 8 août, annulée en justice, et la nouvelle élection du 26 octobre. Le chef de la police de Nairobi...
Zimbabwe: Mugabe poussé vers la sortie par son parti
Le règne du président du Zimbabwe Robert Mugabe, au pouvoir depuis 1980, ne semblait plus dimanche tenir qu'à un fil, après la décision humiliante de son parti de le limoger de la direction de la Zanu-PF, au lendemain de manifestations monstres exigeant son départ. Dimanche, la Zanu-PF a évincé Robert Mugabe de la présidence de sa propre formation, qu'il contrôlait d'une main de fer depuis des décennies. Il a été immédiatement remplacé par Emmerson Mnangagwa, le vice-président qu'il avait démis de ses fonctions le 6 novembre, a indiqué à l'AFP...
Un dimanche à Harare, jour de prières pour un départ de Mugabe
Après la démonstration de force, les prières. Comme chaque dimanche, les Zimbabwéens se sont rendus en nombre dans leurs églises avec au coeur cette semaine un voeu très politique: un départ en douceur du président Robert Mugabe. "Nous avons spécialement prié pour une solution à la crise que nous traversons",...
Algérie : «Bouteflika a le désir de se représenter»
Farouk Ksentini, avocat algérien et ex-président de la Commission nationale consultative pour la protection et la promotion des droits de l’Homme (CNCPPDH), estime que le président algérien Abdelaziz Bouteflika souhaite se présenter à sa réélection : « J’ai rencontré la semaine dernière le président Abdelaziz Bouteflika. Nous avons discuté pendant...
Zimbabwe: Mugabe en passe d'être lâché par tous ses pairs
Le règne du président du Zimbabwe Robert Mugabe ne semblait plus dimanche tenir qu'à un fil après les manifestations de la veille exigeant son départ et la perte de ses derniers soutiens au sein de son parti, qui s'apprêtait à l'écarter de sa direction. Jusque-là un des piliers de son...
La Côte d’Ivoire dénonce la vente des migrants en Libye et demande une enquête internationale
Le gouvernement ivoirien dénonce la vente des migrants aux enchères en Libye et demande une enquête de la communauté internationale, dans un communiqué lu samedi soir à la RTI 1, la première chaîne de télévision de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI, service public) . "Le gouvernement de la République de Côte d'Ivoire interpelle les autorités libyennes et l'Union africaine, l'Organisation internationale de la migration, les Nations Unies et la communauté internationale sur l'impérieuse nécessité de diligenter une enquête pour faire toute la lumière sur cette pratique et situer les responsabilités", indique le communiqué.
La détention de militaires ternit l'image de la "nouvelle Gambie"
Après 22 ans de règne du soupçon sous Yahya Jammeh, la Gambie pensait en avoir fini avec les purges inexpliquées dans l'armée. Mais la détention d'une dizaine de militaires sèment le doute sur la détermination du nouveau pouvoir à respecter les droits de l'Homme. Au pouvoir dans son pays depuis bientôt neuf mois, le président Adama Barrow a affiché sa volonté de rompre avec l'arbitraire et les violations des droits de l'Homme du régime de son prédécesseur, qui vit en exil en Guinée Equatoriale. En juillet, M. Barrow avait relativisé, dans un entretien à l'AFP...
A Bamenda l'anglophone, on veut quitter la maison Cameroun "sans dire au revoir"
"La séparation est la seule issue!": Comme Nick, ouvertement partisan de la sécession, une importante frange de la minorité anglophone du Cameroun s'est résolument radicalisée ces dernières semaines, conséquence notamment de la répression menée par les autorités de Yaoundé. Discrets depuis le début il y a un an de la...

Pages

Subscribe to RSS - Politique