Mercredi 25 Avril 2018
(Agence Ecofin 16/07/13)
(Agence Ecofin) - Donald Kaberuka, président du groupe de la Banque africaine de développement (BAD), Nkosazana Dlamini Zuma, présidente de la Commission de l'Union africaine (CUA) et Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique des Nations unies pour l'Afrique (UNECA) se réuniront ces 19 et 20 juillet à Tunis autour d’une table ronde sur le thème «Financer la transformation de l’Afrique». Ibrahim Assane Mayaki, directeur général de la planification et de la coordination du NEPAD, les secrétaires généraux de toutes les Communautés économiques régionales (CER) et les dirigeants des institutions financières de développement sous régionales africaines (IFD) prendront également part à la rencontre. «Nous avons besoin d'optimiser l'impact des différentes initiatives dans un cadre collectif et coordonné», a déclaré...
(L'essentiel 16/07/13)
C'est l'aboutissement de deux ans de travail. Treize scouts de Saint-Alphonse, âgés de 15 à 18 ans, plus deux accompagnateurs, ont pris l'avion, samedi, au Findel, vers le Cap-Vert, où ils vont y séjourner huit jours. «On va aller peindre une école et donner du matériel scolaire», affirme Sofia Martines, 16 ans. Comme ses camarades, la jeune fille ne cache pas sa joie d'aller découvrir l'archipel. Aucun d'entre eux n'avait jamais vu le Cap-Vert. L'ambiance est fébrile et impatiente dans le hall de départ. «On est vraiment contents de partir, sourit Sofia. C'est la récompense de tout le travail qu'on a fait». Pendant des mois, les jeunes ont d'abord récolté du matériel scolaire auprès des clients de différents supermarchés. Une...
(Sud Quotidien 16/07/13)
Le stage international de danses africaines démarre ce mercredi 17 juillet jusqu’au mardi 27 aout à Dakar. Une rencontre qui sera rythmée par une série d’ateliers, de formation et enfin de pratique à travers les danses. Selon un communiqué des animateurs, l’Ecole des Sables, centre international de danses traditionnelles et contemporaines d’Afrique, organise cette manifestation dénommée : « Empreintes [dé]croisées ». Le stage va réunir 25 danseurs de tous les continents et une quinzaine de danseurs de toute l’Afrique. A cet effet, la source indique : « il s’agit d’un formidable moment de rencontre, d’ouverture et de partage. L’enseignement sera assuré par des professeurs internationaux de renom invités aux côtés de Germaine Acogny et Patrick Acogny. La richesse, la variété,...
(AFP 15/07/13)
Le chanteur capverdien Bana, surnommé le "roi de la morna", est décédé vendredi soir dans un hôpital près de Lisbonne des suites d'une longue maladie, à l'âge de 81 ans, a annoncé samedi l'agence Lusa. De son vrai nom Adriano Gonçalves, Bana a été l'un des ambassadeurs dans le monde de la "morna", un genre musical du Cap-Vert, rendu populaire par Cesaria Evora, disparue le 17 décembre 2011. Bana avait débuté sa carrière en 1942, à l'âge de 10 ans, dans les rues de Mindelo, où il est né, sur l'île de Sao Vicente. Après avoir vécu au Sénégal, en France et aux Pays-Bas, il s'était installé au Portugal en 1969. lf/jeb
(RFI 15/07/13)
Le chanteur Bana est décédé vendredi 12 juillet dans un hôpital près de Lisbonne des suites d'une longue maladie, à l'âge de 81 ans. Il a été, avec Césaria Evora, l'un des ambassadeurs dans le monde de la Morna, ce style musical très populaire au Cap-Vert. C'est avec une voix profonde, triste et pleine de couleurs que Bana a chanté pendant des décennies, le vague à l'âme et le déchirement de l'exil. Il était le roi de la Morna, ce style musical du Cap-Vert rappelant à la fois le fado portugais et la bossa nova brésilienne. Il a seulement 10 ans quand il commence à chanter dans les rues de Mindelo où il est né, sur l'île de Sao Vicente...
(Sud Quotidien 15/07/13)
Avec un milliards d’habitants répartis dans 54 pays, le commerce intra-africain peut contribuer à une croissance soutenue et au développement en Afrique. Pour cela, il faut libérer le dynamisme du secteur privé et adopter une approche de l’intégration fondée sur le «régionalisme développementiste». Commerce intra-africain: libérer le dynamisme du secteur privé», c’est le titre du Rapport 2013 de la CNUCED publié avant-hier jeudi 11 juillet 2013. Occasion pour Mme Bneswaree Bolaky du Secrétariat de la CNUCED à Genève (Suisse) qui a présenté ce document à Dakar, d’inviter, en plus de libérer le dynamisme du secteur privé, à adopter une approche de l’intégration fondée sur le développement dénommé dans le document sous le vocable de «régionalisme développementiste». A l’en croire, l’accélération...
(Africatime 14/07/13)
La réunion tripartite entre la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) et le Groupe de la Banque mondiale a pris fin ce jour dimanche 14 juillet 2013, à Abidjan, note Africatime. Au terme des deux jours de concertations (du 11 au 12 Juillet 2013), les trois institutions ont décidé de renforcer leur coopération en vue d’impulser le développement intégré de l’Afrique de l’Ouest qui regroupe plus de 300 millions d’habitants. Il a aussi été mis au cœur des débats les problèmes liés au développement et à la sécurité transfrontalière, notamment « dans la bande sahélo-saharienne qui nécessite un leadership et une volonté politique des dirigeants de la CEDEAO.» par ailleurs,...
(AFP 14/07/13)
BRAZZAVILLE (RD Congo) (AFP) - L'Afrique du Sud et le héros de la lutte contre l'apartheid Nelson Mandela ont été mis "à l'honneur" du Festival panafricain de musique (Fespam) qui a débuté samedi soir à Brazzaville et s'achèvera le 20 juillet. Quelque 3.000 à 4.000 personnes assistaient au lancement du Fespam, sous forte surveillance policière, a constaté l'AFP. Au stade Félix Eboué du quartier Poto-Poto, reconnu comme le "berceau de la musique congolaise", cette 9e édition s'est ouverte en présence de la directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova et du président congolais Denis Sassou Nguesso. "Cette année c'est l'Afrique du Sud qui est à l'honneur", a dit le ministre congolais de la Culture, Jean Claude Gakosso en annonçant que la...
(CRI 13/07/13)
Le Premier ministre capverdien, José Maria Neves, a posé vendredi à l'île du Sal la première pierre d'un complexe éducatif, financé par la Chine à hauteur de 15 millions de dollars. Ce complexe, qui aura une capacité d'accueil de 1 800 étudiants, avec 32 salles de classe ainsi que neuf laboratoires, une bibliothèque, sera "l'embryon des collèges techniques du pays pour l'avenir proche", a indiqué à la presse le chef du gouvernement. "Nous voulons transformer nos écoles secondaires en collèges techniques afin qu'après la formation, les jeunes aient une qualification qui permet l'accès au marché du travail ou de poursuivre leurs études universitaires", a-t-il expliqué. Ce complexe scolaire accueillera, en plus de l'école secondaire, un établissement de formation professionnelle et...
(Xinhua 12/07/13)
PRAIA -- La dette publique capverdienne a atteint 95% du produit intérieur brut (PIB) en 2012, selon un rapport de la Banque du Cap-Vert (BCV), publié cette semaine. Le document indique que l'augmentation des besoins de financement a entrainé une hausse de 20% de la dette, ce qui représente 95% du PIB en 2012, contrairement aux données fournies par le gouvernement (83%) et le Fonds monétaire international (81%) . La BCV explique cette évolution par l'augmentation de la dette extérieure pour financer des investissements publics (dans l'ordre de 21%) et de la dette interne (20%) pour financer la trésorerie de l'État et les différents projets d'investissement, "dans un contexte de réduction sensible des dons". Au cours des cinq dernières années,...
(Afriquinfos 12/07/13)
WHASHINGTON - De nombreuses entreprises africaines jusque là bien planquées dans des paradis fiscaux ont été découvertes ces deniers jours. L’information a été révélée au monde par l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ). Créée en 2001, cette organisation est composée de 86 journalistes d’investigation répartis aux quatre coins du globe. Grâce à l’efficacité de ses journalistes, elle a pu récupérer 260 gigabits de données, ce qui est de loin, une des plus grandes fuites de l’histoire. Ce contenu baptisé Offshore Leaks a été fourni par d'anciens salariés de Portcullis TrustNet et Commonwealth Trust Limited, deux entreprises de services financiers offshore qui ont aidé à la création de centaines de milliers de sociétés, de la fin des années 1990 aux années...
(Afrik.com 12/07/13)
Peut-on raisonnablement espérer qu’après l’échec des despotismes et des Etats mobilisateurs à réaliser l’émancipation socio-économique des populations, la démocratie électorale-représentative puisse réussir à relever la gageure du développement en Afrique ? N’assiste-t-on pas de nouveau, à un artificialisme porteur de désillusions qui consiste à confondre le libéralisme politique avec l’affirmation de l’économie de marché et à considérer la démocratie comme l’accompagnement politique du développement économique lui-même assimilé à la croissance ? Il faut en effet se souvenir que l’économie de marché n’est pas en Afrique une nouveauté qui naît aujourd’hui avec la démocratie. Les Etats dirigistes africains proclamaient leur libéralisme économique sans toutefois pouvoir transformer leur économie de marché en développement. A contrario, récemment, certains régimes démocratiques africains, oubliant les...
(CRI 11/07/13)
L'Association capverdienne de protection de l'environnement (Biosphère I) a accusé les autorités capverdiennes de se voiler la face devant les bateaux européens et chinois qui continuent de pêcher des requins dans les eaux du Cap- Vert "sans surveillance ni contrôle". Dans une déclaration à la presse, le président de la Biosphère I, Jorge Melo, a également félicité l'Union européenne pour l'approbation de la loi interdisant le "Shark Finning", une pratique consistant à capturer des requins pour leur couper les ailerons et la nageoire caudale, puis à les rejeter mutilés à la mer. M. Melo a aussi exhorté le gouvernement capverdien à mettre en oeuvre dès que possible la même interdiction au Cap-Vert, en créant des lois sur la protection des...
(Le Potentiel Online 11/07/13)
Monsieur Aigboje AIG-IMOUKHUEDE, Directeur Général du Groupe Access Bank, a émergé comme le gagnant de l’édition 2013 du prix de «Banquier africain de l’Année». Cette annonce a été faite lors de la cérémonie de remise des prix organisée par « African Banker Awards », l’éditeur du magazine « African Banker », IC Events et événementiels « Business in Africa » durant les assemblées annuelles de la Banque Africaine de Développement (BAD) tenues le mercredi 29 mai 2013 à Marrakech, au Royaume du Maroc. Déjà arrivée en sa 7ème édition, la cérémonie de remise des prix d’excellence par « African Banker Awards» est devenue l’un des plus grands événements annuels qui reconnaissent et célèbrent les réalisations du secteur bancaire et financier...
(Agence Ecofin 11/07/13)
(Agence Ecofin) - Werner Hoyer, le président de la Banque européenne d’investissement (BEI), a profité de la visite annuelle des ambassadeurs des pays Afrique, Caraïbes et Pacifique (ACP) au siège de la banque à Luxembourg, pour annoncer, d’ici 2020, une augmentation prévue de 25% des prêts à la région en coopération avec la Facilité d'investissement ACP. Il a réaffirmé l'engagement de l'institution européenne à soutenir les projets d'infrastructure, le secteur privé et les initiatives d'intégration régionale dans les pays ACP. « Nous sommes la seule institution financière internationale engagée à la fois à travers l'Europe et dans la zone ACP et nous nous réjouissons de renforcer encore nos activités au cours des années à venir, que ce soit sous la...
(Le Pays 11/07/13)
C’est un véritable tremblement de terre que vient de connaître le monde de la finance avec la révélation ces derniers jours de millions d’informations balancées au compte-gouttes sur des sociétés basées dans les paradis fiscaux, une révélation faite à partir de millions de courriers, de centaines de milliers de sociétés, et de milliers de noms, reliés à des paradis fiscaux. L’information a été récupérée et diffusée par une poignée de médias sélectionnés à travers le monde par l’International Consortium of Investigative. Cette organisation, créée en 2011 et composée de 86 journalistes d’investigation répartis un peu partout sur la planète, a ainsi récupéré il y a plus d’une année ce qui semble être la plus grande fuite de l’histoire, soit 260...
(Le Nouveau Réveil 10/07/13)
Le ministère d’Etat, ministère de l’Emploi, des affaires sociales et de la formation professionnelle en collaboration avec l’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (Adea) organise un important séminaire les 8 et 9 juillet sur «Les cadres nationaux de certification». Au début des travaux, Amara Kamaté, conseiller du ministre d’Etat, Moussa Dosso, a situé sur les enjeux de cette rencontre. «Le Président de la république l’a dit, il faut qu’il y ait 1 million d’emplois pour les jeunes. Ceux pour qui on cherche des emplois sont les jeunes du système formel. Or il ne faut pas laisser de côté les jeunes du système informel. D’où la réflexion, comment mutualiser les expériences afin que les jeunes issus du système informel...
(Sud Quotidien 10/07/13)
La dette odieuse de l’Afrique est un ouvrage d’avant-garde qui devrait être lu par tous les hommes soucieux de connaître les causes du sous-développement de l’Afrique. D’une manière magistrale, mais facilement compréhensible et professionnellement approfondie, les auteurs démolissent le mythe selon lequel les pays africains ont reçu d’importants flux nets de capitaux étrangers… Ce livre devrait modifier radicalement la pensée et la politique. C’est probablement le livre le plus important sur l’Afrique de ces dernières années, une lecture capitale pour quiconque a un intérêt dans les affaires africaines … Enrageant, éclairant et encourageant dans une égale mesure, ce livre conjugue passion et excellence en recherche : un réel tourde force. C’est l’opinion de John Christensen, Directeur, Tax Justice Network, Etats-Unis...
(L'Express 10/07/13)
L'ONG Transparency International présente ce mardi son Baromètre Mondial de la Corruption 2013. Pour Chantal Uwimana, directrice du département Afrique, l'ampleur du phénomène est inquiétante. Plus d'une personne sur deux dans le monde estime que la corruption s'aggrave. C'est le constat de l'ONG Transparency International qui dévoile ce mardi son 8e Baromètre Mondial de la Corruption. L'enquête de cette année est la plus importante jamais réalisée, couvrant 114 000 personnes dans 107 pays. Si les institutions sont désignées comme premières responsables, les citoyens participent pleinement à l'accroissement du phénomène. Chantal Uwimana, directrice du département Afrique de Transparency International, dresse un tableau alarmant. Plus d'une personne sur quatre (27% des interrogés) affirme avoir dû verser un pot de vin pour accéder...
(CRI 10/07/13)
La prémière reunion ordinaire du bureau de la conférence des ministres de l'Union africaine en charge de la jeunesse (COMY IV), s'ouvre jeudi prochain à Brazzaville, capitale de la république du Congo. La conférence des ministres de l'Union africaine en charge de la jeunesse avait été instituée au cours de la 17ème session ordinaire de la conférence des chefs d'Etats et de gouvernements de l'UA tenu en juillet 2011 à Malabo en Guinée Equatoriale, en vue de matérialiser la récommandation des chefs d'Etats sur l' accélération de l'autonomisation des jeunes pour le devéloppement de l'Afrique. Au cours de cette prémière session ordinaire qui se tient une année après la mise en place de ce bureau, en septembre dernier à Addis...

Pages