Dimanche 22 Avril 2018
(Fasozine 23/07/13)
La quarante troisième Session Ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est tenue les 17 et 18 juillet 2013 à Abuja, République Fédérale du Nigeria, sous la Présidence de S. E. M. Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire, Président en Exercice de la Conférence. 2. Etaient présents à cette Session, les Chefs d’Etat et de Gouvernement suivants ou leurs représentants dûment mandatés: - S. E. M. Thomas Boni YAYI, Président de la République du Benin - S. E. M. Blaise COMPAORE, Président du Burkina Faso - S. E. M. José Maria Pereira NEVES, Premier Ministre de la République du Cap Vert - S...
(Le Potentiel Online 23/07/13)
La Banque mondiale a mis en place un plan en 10 étapes pour améliorer la gouvernance foncière en Afrique subsaharienne. L’objectif est de transformer l’agriculture, stimuler la croissance et mettre fin à l’extrême pauvreté en Afrique. L’Afrique subsaharienne recense près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées du monde mais, à ce jour, le continent n’est pas parvenu à développer les 202 millions d’hectares de terres disponibles pour mieux lutter contre la pauvreté, générer de la croissance, créer des emplois et promouvoir une prospérité partagée. Selon un nouveau rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », rendu public aujourd’hui, les pays africains et les communautés pourraient mettre fin aux « accaparements...
(Agence Ecofin 23/07/13)
(Agence Ecofin) - L’Afrique possède près de la moitié de toutes les terres utilisables non cultivées de la planète. Ce sont environ 202 millions d’hectares qui pourraient être ainsi exploités. Elle affiche pourtant le niveau de pauvreté le plus élevé du monde. Ses piètres performances sur le front du développement suggèrent qu’elle n’a pas tiré parti de ses abondantes terres agricoles et ressources naturelles pour enclencher une croissance partagée et soutenue. Intensifier les progrès Le rapport de la Banque mondiale intitulé « Securing Africa’s Land for Shared Prosperity », affirme que la mauvaise gouvernance des terres – qui permet de déterminer et d’administrer les droits fonciers – pourrait bien être à incriminer. C’est ce que vient de découvrir la Banque...
(Agence Ecofin 22/07/13)
(Agence Ecofin) - Le Fonds Afrique50 de la Banque africaine de développement (BAD) est devenu vendredi 19 juillet le le principal véhicule financier pour les infrastructures du continent. « Nous, Mme Nkosazana Dlamini-Zuma, présidente de la Commission de l’Union africaine (CUA), Dr Carlos Lopes, secrétaire exécutif de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), M. Donald Kaberuka, président du Groupe de la Banque africaine de développement (BAD), les communautés économiques régionales, les institutions régionales de financement du développement et l’Agence de planification et de coordination du NEPAD, renforçons notre coopération dans la quête de nouveaux instruments innovants pour augmenter de manière significative les investissements dans l’infrastructure régionale et continentale en appui à la transformation de l’Afrique », déclare le communiqué commun...
(Afrik.com 22/07/13)
Quel est le rôle des intellectuels africains dans la démocratie en Afrique ? Une réponse précise à cette question est d’autant plus urgente que la démocratie libère la parole, appelle le débat d’idées, requiert la construction de projets de société et que les nouveaux régimes démocratiques sollicitent de plus en plus les intellectuels, pour penser la démocratie afin d’en déployer toute l’efficience dans le sens de l’émancipation des peuples. Bien souvent, par le passé, beaucoup d’intellectuels africains s’étaient, par affinité ethnique et pour des raisons pécuniaires, mis au service des dictatures. Nombre d’entre eux se sont fait conseillers des tyrans et ont été les intellectuels organiques des régimes despotiques du continent. Et lorsque, comme Laurent Gbagbo, ils eurent à exercer...
(Xinhua 22/07/13)
ZHENGZHOU -- Poings serrés, coups de pied sautés et coups de poing éclairs -- le kung-fu Shaolin a fait forte impression sur les enfants du village de Mabre N' guessan Valérie, en Côte d'Ivoire. "Le temple de Shaolin est très connu dans mon pays. Je suis tombé amoureux du kung-fu de Shaolin en regardant le film 'La 36e Chambre de Shaolin' à l'âge de dix ans", se rappelle Valérie, aujourd'hui âgé de 23 ans, en s'exprimant avec un léger accent français. Cependant, les rêves des enfants de son village ont pour la plupart été entravés par la pauvreté. Faute d'éducation et de formation, beaucoup luttent pour survivre. "Je suis chanceux", déclare Valérie, qui est entré au temple de Shaolin en...
(Xinhua 22/07/13)
YENAGOA (Nigeria)-- L'Etat nigérian de Bayelsa accueillera le Festival des arts et de la culture afro-caribéens prévu en septembre, a annoncé samedi soir le ministre nigérian de la Culture Edem Duke. L'Etat de Bayelsa a été choisi pour accueillir cet événement parce qui est devenu au fil des ans l'une des plus importantes destinations touristiques en Afrique, a-t-il expliqué lors de la 26e édition du concours Miss Nigeria à Yenagoa, capitale de l'Etat. Plus de 7 000 personnes des quatre coins du monde se réuniront dans l'Etat de Bayelsa pour cet événement, qui se déroulera du 5 au 25 septembre prochains, a ajouté le ministre.
(Africa Top sports 20/07/13)
La sanction de la Guinée équatoriale vient de tomber. Après l’Ethiopie et le Togo, la FIFA a infligé une sévère sanction à la Guinée équatoriale suite aux procédures ouvertes au terme de la 4ème journée des éliminatoires de la Coupe du Monde, Brésil 2014. La Guinée équatoriale perd la double confrontation contre le Cap Vert. Alors que le 24 mars dernier pour le compte de la 3ème journée, le Nzalang avait dominé les Requins Bleus 4-3. Cette victoire sur tapis vert permet au Cap Vert d’empocher les trois points et remet en cause la qualification de la Tunisie pour le tour suivant. Le Cap Vert bénéficie en retour du goal du match de la 4ème journée mais pas le point;...
(Angola Press 20/07/13)
Luanda - La participation de plus 1000 exposants à la Foire Internationale de Luanda (Filda/2013), pour la première fois de son histoire durant ses 30 ans d'existance, est le reflet de la crédibilité conquise par l'organisation, de la paix et stabilité politique que le pays connaît. C'est ce qu'a affirmé jeudi, à Luanda, le secrétaire d'État de l'Industrie, Kiala Gabriel, pour qui la présence massive des entreprises au forum prouve également la capacité de mobilisation de la Foire International de Luanda (FIL) qui, à son avis, réalise un travail noble et gigantesque concernant l'attraction des investissemnts pour le pays. “C'est un sentiment d'orgueil le fait de pouvoir compter aujourd'hui avec mille exposants à la 30èME édition de la Filda. C'est...
(Xinhua 19/07/13)
MAPUTO-- Les dirigeants des huit pays membres de la Communauté des pays lusophones (CPLP) vont se réunir ce week-end à Maputo, capitale mozambicaine, et examiner entre autres la situation en Guinée-Bissau, pays qui prépare des élections prévues en novembre prochain, a-t-on appris jeudi lors de la réunion des minstres des Affaires étrangères de la CPLP. Le ministre mozambicain des Affaires étrangères Oldemiro Baloithe, a déclaré que la CPLP et la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (Cedeao) s'efforce de restaurer la loi et l'ordre en Guinée-Bissau. La Guinée-Bissau a été jetée dans la tourmente le 12 avril 2012, lorsque des soldats ont déclenché un coup d'Etat à l'occasion de l'élection présidentielle. Un gouvernement de transition a été formé...
(LibreAfrique 19/07/13)
« Une rockstar qui prêche le capitalisme… Oh la la… Parfois je m’entends et je ne peux pas le croire ! » Et pourtant… Bono l’a bien dit ! Après avoir prêché et organisé pendant des années l’aide internationale pour tenter de solutionner les problèmes de développement… Aujourd’hui le chanteur du groupe de rock mythique irlandais U2, a, à plusieurs reprises reconnu que les vrais remèdes à la pauvreté sont « le commerce et le capitalisme entrepreneurial ». L’aide ne serait qu’une « solution de dépannage »… Ce témoignage est important. Il démontre que même les artistes à l’idéologie parfois utopiste et officiellement « anti-matérialiste » peuvent un jour comprendre les mécanismes de l’économie et du développement. Un curieux mépris...
(Xinhua 18/07/13)
MOMBASA (Kenya) -- Mercredi, l'Union africaine (UA) a appelé à mobiliser les efforts pour éliminer les terroristes qui continuent de sévir en Somalie. Le représentant spécial de l'UA pour la Somalie, l'ambassadeur Mahamat Saleh Annadif, a déclaré lors d'une réunion de trois jours dans la ville côtière kényane Mombasa que les actes perpétrés par les terroristes n'avaient aucune frontière et devraient être confrontés de manière très coordonnée. « Après avoir essuyé d'importants revers, les shebab ont désormais adopté la méthode de la guerre asymétrique. La bonne façon de traiter cette nouvelle menace est de maîtriser les informations en termes de collectes de renseignements », a expliqué M. Annadif. Les Agences somaliennes de sécurité nationale (armée, police, Agence nationale des renseignements),...
(Le Soleil 18/07/13)
La Commission économique pour l’Afrique (Cea) en collaboration avec Oxford University Press, a publié la 3ème édition du Rapport sur la gouvernance en Afrique (Agr III). «Alors que l'Afrique a enregistré des progrès remarquables dans la régularité des élections, le contenu et la qualité de ces élections demeurent suspects dans de nombreux pays. Les élections sont devenues source de conflits avec la violence, les tensions et les acrimonies et les divisions d'élite pointue qui retardent les résultats des élections. Ceci constitue une tendance préoccupante à l'avenir démocratique de l'Afrique », lit-on dans le communiqué. Ce rapport retrace la généalogie des élections en Afrique; les infrastructures politiques et constitutionnelles sur lesquelles les élections sont faites, les formes de transition politique par...
(Xinhua 18/07/13)
JOHANNESBURG-- La conférence de deux jours sur les infrastructures africaines s'est achevée mercredi à Johannesburg, en appelant la Chine et d'autres pays à investir dans le développement des infrastructures du continent. Les représentants des gouvernements, de l'industrie et du secteur privé du continent africain ont participé à la conférence. Les représentants ont déclaré que développer les infrastructures boostera l'économie en Afrique car de meilleures infrastructures facilitent le commerce et le mouvement des marchandises entre pays. Les infrastructures en Afrique sont vieilles, mauvaises, dilapidées ou absentes, ce qui est considéré comme un obstacle pour le développement commercial et économique sur le continent. Dans son rapport, la Banque mondiale a déclaré que l'Afrique souffre d'un déficit infrastructurel d'au moins 93 milliards de...
(AFP 17/07/13)
PRAIA, 17 juillet 2013 (AFP) - Le Cap-Vert espère "de bonnes nouvelles" concernant ses deux policiers arrêtés la semaine dernière à Bissau et accusés d'expulsion non conforme d'une Bissau-Guinéenne de Praia, a affirmé la ministre cap-verdienne de l'Intérieur Marisa Morais, parlant d'un "simple incident". Le gouvernement cap-verdien "travaille" sur le dossier des deux policiers qui demeuraient détenus mercredi en Guinée-Bissau "et attend de bonnes nouvelles, à tout moment", a dit Mme Morais, ministre de l'Administration interne (Intérieur), dans des propos rapportés mercredi par l'agence officielle d'information Inforpress. Les deux policiers sont des agents de la Direction des étrangers et des frontières (DEF, police nationale) qui étaient en mission en Guinée-Bissau. Ils y avaient escorté une citoyenne bissau-guinéenne qui purgeait une...
(AFP 17/07/13)
BISSAU, 17 juillet 2013 (AFP) - Deux policiers cap-verdiens, qui avaient accompagné une Bissau-Guinéenne expulsée de Praia pour trafic de drogue, ont été arrêtés à Bissau pour n'avoir pas respecté les règles en matière d'expulsion, a appris mardi l'AFP auprès de la police judiciaire (PJ) bissau-guinéenne. Les deux policiers cap-verdiens, détenus dans des locaux de la PJ, n'ont pas respecté les règles concernant l'accompagnement d'un expulsé et ont caché le motif de leur déplacement en Guinée-Bissau, a indiqué Victor Bacurim, directeur de la PJ. Ils ont été appréhendés lundi à l'aéroport au moment où ils s'apprêtaient à prendre leur vol pour Praia. Ils avaient accompagné à Bissau une Bissau-Guinéenne expulsée du Cap-Vert. Cette femme, une "mule" ayant transporté de la...
(La Prospérité 17/07/13)
Il y a quinze années de cela, le 17 juillet 1998, une page d’histoire était écrite. La communauté internationale, réunie à Rome, en Italie, décidait de la création d’une cour internationale permanente, qui serait chargée de punir les auteurs des crimes les plus inhumains que l’on puisse imaginer et d’accorder réparation aux victimes de tels actes. En adoptant le Statut de Rome de la Cour pénale internationale, la communauté internationale s’est engagée dans un projet audacieux de créer un système de justice à l’échelon mondial, reposant sur la coopération internationale pour que les responsables de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité répondent enfin de leurs actes. Pour beaucoup de commentateurs, la tâche était impossible, et l’adversité...
( 17/07/13)
ASI24 - (Dakar) Les télécommunications en Afrique avaient pour règle quasi générale de passer par l’Europe, même lorsqu’il s’agissait de communiquer entre deux pays africains voisins, et même entre deux régions d’un pays, ce n’est plus le cas. L’Afrique est en train de s’affranchir de cette tutelle. Bientôt, le trafic entre l’Afrique australe et l’Afrique de l’Est ne sera plus routé par l’Europe, a indiqué samedi l’Agence Ecofin. L’opérateur des télécommunications Liquid Telecom a annoncé s’être lancé dans le perfectionnement de son réseau de fibre optique à travers l’Afrique de l’Est. Ces travaux « ont déjà permis de décongestionner le réseau, améliorer la connectivité et fournir des taux de latence très bas sur le contient africain ». Depuis l’acquisition de...
(AFP 17/07/13)
ABUJA, 17 juillet 2013 (AFP) - Les dirigeants ouest-africains, réunis à partir de mercredi à Abuja, vont échanger principalement sur la situation au Mali et en Guinée-Bissau, deux pays en transition. Le 43e sommet ordinaire de la Communauté des Etats d'Afrique de l'Ouest (Cédéao, 15 pays) doit débuter à 14H00 GMT dans la capitale nigériane et s'achever jeudi en fin de journée. La situation au Mali, à dix jours du premier tour d'une présidentielle censée amorcer la réconciliation et rétablir l'ordre constitutionnel interrompu par un coup d'Etat en mars 2012, va être au coeur des débats. Le président de la Commission électorale nationale indépendante du Mali avait déclaré en juin qu'il serait "extrêmement difficile d'organiser" cette élection à la date...
(Le Pays 17/07/13)
Sur quoi repose ou se fonde la force de l’Etat républicain moderne ? Selon Hegel, elle repose, comme un roc indestructible, sur le dévouement, l’engagement civique désintéressés et surtout sur la loyauté des fonctionnaires. Dans les « Principes de la philosophie du droit », Hegel définit, très clairement, l’Etat rationnel moderne comme l’Etat des fonctionnaires. Et l’on peut aussi ajouter que la République, c’est d’abord la chose du fonctionnaire avant d’être celle du peuple tout entier. Un fonctionnaire loyal, sérieux, compétent, intègre, regarde l’Etat républicain comme quelque chose de grand, les affaires publiques l’emportant sur les privées dans son esprit. Ainsi, la liberté du fonctionnaire et l’autorité de l’Etat ne sont donc pas incompatibles. Créé pour la liberté des individus...

Pages