| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(Afrique7 07/03/13)
Cap-Vert une nouvelle taxe tourismeAu Cap-Vert, c’est désormais un secret de polichinelle que le gouvernement du pays a décidé d’appliquer d’ici peu une nouvelle taxe sur le tourisme. Tous les médias en parlent et il semblerait même qu’un bulletin officiel du Cap Vert l’ait annoncé. Cette nouvelle taxe tourisme s’élèverait à 2 euros par jour et pour une personne. D’après les informations disponibles sur les média locaux, la perception de la taxe se ferait directement via les différents sites d’hébergement tels que les hôtels les auberges et assimilés. L’entrée en vigueur de ladite taxe devrait se faire à partir du mois de Mai, certaines sources auraient avancé la date du 5 Mai de l’année en cours. Elle concernerait toute personne...
(China.org 06/03/13)
L'île de Santiago, qui abrite Praia, capitale du Cap-Vert, a étrenné vendredi son premier réseau électrique à haute tension avec l'ouverture de la centrale de Palmarejo. Cette centrale, dont la construction a été cofinancée par le Japon et deux banques ouest-africains, a été inauguré par le Premier ministre, José Maria Neves, en présence de l'ambassadeur du Japon au Cap Vert, Hiroshi Fukada. Selon le directeur général de l'Energie, Antonio Baptista, la nouvelle centrale, qui a coûté plus de 5 milliards escudos ( environ 60 millions de dollars), augmentera la capacité de production électrique de 25 à 47 mégawatts, en raison de l'installation de deux nouveaux générateurs, avec une capacité totale de 22 mégawatts. Le projet permettra aussi la construction d'un...
(Agence Ecofin 06/03/13)
(Agence Ecofin) - Pour l’année 2013, le DG de la Bourse du Cap-Vert (BVC), Manuel Lima, compte émettre des obligations sur le marché international en raison du partenariat stratégique signé en 2012 avec NYSE Euronext - le groupe des bourses en Europe et aux Etats-Unis, avec des bureaux en Belgique, en France, Pays-Bas, Portugal, Royaume-Uni et États-Unis - et avec Interbolsa, entité de règlement de titres et de garde. Manuel Lima a donné cette information dans un entretien accordé au journal Asemana, le 10 janvier 2013.
(22 Septembre 01/03/13)
Alors que plus de 2 milliards de personnes bénéficient d'un accès Internet dans le monde, un internaute sur trois n’a pas accès à un Internet libre et ouvert à tous en raison de la censure des gouvernements, de filtrage et de la surveillance en ligne. Près de 180 citoyens-journalistes, blogueurs et net-citoyens à travers le monde sont actuellement en prison, pour leurs activités d’information en ligne. Pour soutenir leurs efforts, et à l’occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure, Reporters sans frontières et Google remettent chaque 12 mars le prix du Net-citoyen afin de sensibiliser le grand public à la nécessité de défendre la liberté d'expression en ligne. Depuis 2008, le Prix a rendu hommage à des journalistes, blogueurs...
(22 Septembre 01/03/13)
(Agence Ecofin) - Premier pays exportateur de textile de la planète, la Chine investit de plus en plus directement sur le sol africain et tend à y maîtriser l'ensemble de la filière, rapporte Le Monde citant une étude menée par la Fédération française de la maille et de la lingerie et rendue publique hier au Salon Zoom by Fatex à Paris. Les Chinois interviennent à travers l'achat de champs de coton pour sécuriser les approvisionnements ou la création de filatures et d'usines de confection. « Les ventes des entreprises chinoises fléchissant aux Etats-Unis et en Europe, l'Afrique offre de nouvelles opportunités », selon Anne-Laure Linget, Ulyana Sukach et Louis-François Bacou, auteurs de cette étude. Entre janvier et août 2012, les...
(22 Septembre 01/03/13)
(Agence Ecofin) - Le président de la Bourse du Cap-Vert, Pinto Veríssimo , a proposé des alliances stratégiques aux autorités de la Guinée équatoriale. 2013 devrait être l’année de concrétisation de cet accord signé lors de la visite du président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang Mbasogo en juin 2012. Celui-ci avait exposé un certain nombre de projets. Le président de la BVC, Veríssimo Pinto Veríssimo, a précisé qu’il n'y a aucune restriction aux investissements d'entités étrangères, comme c'est le cas dans de nombreux autres pays. « Les investisseurs de notre bourse peuvent transférer leur argent vers un autre pays sans aucune restriction », a-t-il souligné dans les colonnes du journal capverdien, Asemana.
( 28/02/13)
Les islamistes maliens ne s'avoeunt pas encore vaincus La CEDEAO est en conclave. Il s’agit du 42e sommet ordinaire des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation régionale, qui se tient les 27 et 28 février à Yamoussoukro, la capitale politique de la Côte d’Ivoire. Autour de la table d’Alassane Ouattara, son hôte et président en exercice, des chefs d’Etat et représentants des 15 pays membres, allés s’entretenir des sujets brûlants de l’heure. Comme c’est le cas depuis bien longtemps, ce sont les dossiers politiques qui auront largement monopolisé tous les esprits, éclipsant une fois de plus le volet développement. Il se trouve, en effet, que l’organisation, à vocation économique, est régulièrement appelée au chevet de l’un ou l’autre de...
(22 Septembre 21/02/13)
Pour le Cinéma Numérique Ambulant (CNA), le Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou est désormais un rendez-vous incontournable. Pour sa cinquième participation consécutive au Fespaco, le CNA a choisit de prendre ses quartiers au «Maquis du Festival» à la Cité An III en plein cœur de Ouagadougou, où il a installé un Village CNA. C’est sur ce site que se tiendront les activités du CNA. Pour ce 23ème Fespaco, le CNA initie le projet «Fespaco classique » et revisite, en cinq soirées thématiques, les classiques du cinéma africain plébiscités par les publics des villages d’Afrique. Ainsi, du dimanche 25 février au vendredi 1er mars, six films seront projetés. Il s’agit de Yaaba d’Idrissa Ouédraogo (Burkina Faso)...
(22 Septembre 20/02/13)
(Agence Ecofin) - La Banco Comercial do Atlantico SA a commencé le payement des intérêts aux porteurs d’obligations. En effet, la banque avait levé des fonds au taux fixe de 6,0% avec maturité pour 2018 réservé à ses actionnaires pour un montant de 324 765 000,00 escudos soit 3 972 494,64 de dollars. L’emprunt avait été sursouscrit à 745 611 000,00 escudos (9 120 242,94 dollars), soit plus du double de l'offre. Le paiement de ces intérêts correspond au neuvième coupon, dont la valeur nominale est 500 000 ECV soit 6115,95 de dollars.

Pages