| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(Agence Ecofin 24/10/16)
(Agence Ecofin) - La compagnie espagnole Atunlo vient d’annoncer l’ouverture d’une usine de transformation de thons dans la ville de Mindelo, au Cap-Vert. L’Usine, que Atunlo détient à 51%, est le fruit d’un partenariat avec les groupes Frescomar et Frigo qui en détiennent respectivement 33% et 16%. L’infrastructure, qui a été inaugurée en présence du premier ministre du Cap-Vert, José Maria das Neves, a une capacité annuelle de production de 40 000 tonnes. Elle permettra la création de 300 emplois, révèle le Faro de Vigo. Pour Frescomar, qui est spécialisé dans la transformation des déchets de poissons en farine et en huile, cette usine vient renforcer sa présence dans un secteur où il s’était déjà illustré l’année dernière en améliorant...
(Xinhua 22/10/16)
PRAIA, (Xinhua) -- Jorge Carlos Fonseca, réélu président de République du Cap Vert, a prêté serment jeudi pour un second mandat de cinq ans. Devant 1.500 invités nationaux et internationaux, Jorge Carlos Fonseca a défendu la nécessité d'investir sérieusement dans la sécurité interne. Il a fait valoir que la lutte contre la criminalité "exige beaucoup plus" d'efforts de l'ensemble du pays. "Le problème de la sécurité est au cœur de nos priorités, car si son contrôle n'est pas efficace, tous les autres objectifs seront compromis", a déclaré Jorge Carlos Fonseca. Il a plaidé pour "une réévaluation" de la stratégie, des tactiques et des méthodes d'action, l'introduction de technologies adaptées pour le contrôle de la délinquance, la formation de cadres de...
(AFP 21/10/16)
Le président cap-verdien Jorge Carlos Fonseca réélu le 2 octobre pour un second mandat de cinq ans, a prêté serment jeudi à Praia en présence de trois chefs d'Etat d'Afrique de l'Ouest, a rapporté une correspondante de l'AFP. M. Fonseca, 67 ans, réélu dès le premier tour avec 74% des voix, a promis de "tout faire pour créer un environnement propice à l'approfondissement du débat démocratique au Cap-Vert et à la recherche de consensus sur les problèmes de base" du pays. Une croissance économique durable doit être une préoccupation...
(Xinhua 19/10/16)
PRAIA, (Xinhua) -- Le ministre capverdien de la Santé, Arlindo do Rosário, a affirmé mardi que la Chine est un "excellent partenaire" du Cap-Vert dans le domaine de la santé. "Il y a une coopération de longue date dans ce domaine et le nouveau gouvernement (capverdien), veut profiter de tout ce que peut offrir la Chine, comme grande puissance, dans le cadre des bonnes relations", a ajouté le ministre. Il s'exprimait au cours d'une cérémonie de pose de la première pierre pour la construction de la blanchisserie de l'hôpital Agostinho Neto, à Praia. Cette infrastructure est financée par un contrat sans intérêt de la Chine.
(Xinhua 18/10/16)
PRAIA, (Xinhua) -- Le Parti africain de l'indépendance du Cap-Vert (PAICV, ancien parti au pouvoir) tiendra des élections directes anticipées le 29 janvier et un congrès extraordinaire en février, a annoncé lundi son porte-parole lors d'une conférence de presse. Cette décision a été prise par le Conseil National (CN) à l'issue d'une réunion cette fin de semaine pour discuter de l'avenir du parti après ses défaites aux élections législatives et locales de mars et septembre derniers. Selon la porte-parole, Filomena Martins, le CN du PAICV a adopté à l'unanimité une résolution soutenant la présidente Janira Hopffer Almada...
(Xinhua 13/10/16)
PRAIA, (Xinhua) -- L'engagement de la Chine de réaliser une zone économique spéciale dans l'île de Sao Vicente, a été bien accueilli par les opérateurs dans l'île. L'annonce de ce projet a été faite par le Premier ministre capverdien, Ulisses Correia e Silva, lundi à Macao où il participe à un forum sur la coopération entre la Chine et les pays lusophones. Lors d'une conférence de presse à Mindelo (Sao Vicente), le président de la chambre de commerce, Belarmino Lucas, a considéré qu'il s'agit d'une initiative qui apportera de grands avantages à l'île et au pays. "C'est un projet qui sera sûrement bénéfique pour la dynamisation de l'économie de l'île", a-t-il souligné, compte tenu du nombre de bateaux de pêche...
(Xinhua 11/10/16)
MACAO, (Xinhua) -- Le Premier ministre chinois Li Keqiang et son homologue du Cap-Vert, Ulisses Correia e Silva, sont parvenus, lundi, à un accord pour faire avancer la coopération tripartite dans des domaines variés, en particulier dans l'économie maritime. La Chine est prête à faire avancer la coopération avec le Cap-Vert dans les domaines tels que l'économie maritime, la communication d'informations, le tourisme, l'éducation et la sécurité en ville, tout en travaillant ensemble pour coopérer avec des tiers, a indiqué M. Li lors d'une rencontre avec M. Correia e Silva. Les deux dirigeants sont à Macao pour participer à la cérémonie d'ouverture de la 5e Conférence ministérielle du Forum pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les...
(Angola Press 11/10/16)
Macau - Les échanges commerciaux entre la Chine et les pays lusophones ont atteint en 2015, le volume d'environ 100 milliards de dollars, a annoncé le premier ministre chinois Li Keqiang, à l'ouverture de la 5e Conférence ministérielle pour la coopération économique et commerciale entre la Chine et les pays lusophones, dénommée Forum de Macau. Selon le gouvernant chinois, la deuxième plus grande économie du monde est devenue l’un des principaux partenaires commerciaux et l'un des marchés d’exportation de grande croissance pour les pays lusophones. En ce qui concerne la situation actuelle de l'économie chinoise, Li Keqiang a dit que la Chine était engagée à développer de nouvelles opportunités commerciales, sur la base de la modernisation et transformation économique, ouvrant...
(AFP 10/10/16)
APA-Dakar (Sénégal) - Le Sénégal a bien démarré les éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018 en s’imposant devant le Cap-Vert sur le score de 2 buts à 0, samedi au stade Léopold Sédar Senghor de Dakar, en match comptant pour la 1ère journée éliminatoire du groupe D. Nettement supérieurs à leurs adversaires, les «Lions» se sont logiquement imposés grâce aux réalisations de Diao Baldé Keïta (23e mn) et de Moussa Sow (79e mn). Ce dernier, qui revient en sélection après dix-huit mois d’absence, a délivré son équipe sur une lumineuse talonnade de Diao Baldé Keïta, l’attaquant de la Lazio (Italie) qui a été un poison pour les «Requins bleus».
(Afriquinfos 08/10/16)
Praia (Afriquinfos) – De l’élection présidentielle cap-verdienne du dimanche 2 octobre 2016, Jorge Carlos Fonseca, est sorti vainqueur. En effet, il a été réélu dès le premier tour avec près de 73% des voix. Président sortant, Jorge Carlos Fonseca s’est présenté à cette élection sous la bannière du Mouvement pour la démocratie (MPD, libéral). A 66 ans, il vient d’être ainsi plébiscité par l’électorat cap-verdien. Ses challengers Albertino Graça et Joaquim Monteiro ont respectivement obtenu 23% et un peu plus de 3%. C’est du moins, ce qui ressort des résultats provisoires partiels publiés le lundi 3 octobre sur un site du gouvernement. Des résultats obtenus à l’issue du dépouillement des urnes dans plus de 1000 bureaux de vote sur un...
(Afriquinfos 07/10/16)
De l’élection présidentielle cap-verdienne du dimanche 2 octobre 2016, Jorge Carlos Fonseca, est sorti vainqueur. En effet, il a été réélu dès le premier tour avec près de 73 % des voix. Président sortant, Jorge Carlos Fonseca s’est présenté à cette élection sous la bannière du Mouvement pour la démocratie (MPD, libéral). A 66 ans, il vient d’être ainsi plébiscité par l’électorat cap-verdien. Ses challengers Albertino Graça et Joaquim Monteiro ont respectivement obtenu 23 % et un peu plus de 3 %. C’est du moins, ce qui ressort des résultats provisoires partiels publiés le lundi 3 octobre sur un site du gouvernement. Des résultats obtenus à l’issue du dépouillement des urnes dans plus de 1000 bureaux de vote sur un...
(Xinhua 05/10/16)
PRAIA, (Xinhua) -- Les observateurs internationaux ont considéré que l'élection présidentielle dimanche au Cap-Vert, a été "libre et transparente", mais conseillent l'adoption de réformes visant à encourager une plus grande participation des citoyens. A l'issue de cette élection, qui s'est déroulée sans incident, le président sortant Jorge Carlos Fonseca, a été réélu au premier tour avec 92.055 voix (74%) avec un taux de participation de seulement 35,7% des 361.206 électeurs, selon les données provisoires. Le suffrage a été supervisé par des missions d'observation de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) et de l'Union africaine.
(Agence Ecofin 04/10/16)
(Agence Ecofin) - Le président sortant du Cap-Vert Joaquim Carlos Fonseca a été réélu dès premier tour à l'issue d'un scrutin marqué par une forte abstention selon des résultats partiels provisoires. M. Fonseca, 66 ans, qui défendait les couleurs du Mouvement pour la Démocratie (MPD, libéral, au pouvoir), a obtenu plus de 73% des suffrages exprimés contre 23% pour Albertino Graça, 57 ans, et un peu plus de 3% pour Joaquim Monteiro, 76 ans, selon ces résultats qui concernent plus de 1000 bureaux de vote sur un total de 1265, soit plus de 80%. Les deux challengers de M. Fonseca étaient des indépendants étant donné que le Parti africain de l'indépendance du Cabo-Verde (PAICV, ex-parti au pouvoir), qui a été...
(AFP 03/10/16)
Le président cap-verdien Jorge Carlos Fonseca, réélu dimanche avec plus de 70% des voix, s'est félicité d'avoir remporté "une victoire historique" en gagnant dans la totalité des circonscriptions. M. Fonseca a remporté 74% des voix, selon les derniers résultats officiels, portant sur 93,5% des bureaux de vote, publiés lundi, au cours d'un scrutin marqué par une très forte abstention, de plus de 64%. "C'est une victoire historique du point de vue des résultats", a affirmé M. Fonseca, 66 ans, candidat du Mouvement pour la Démocratie (MPD, libéral, au pouvoir), dans une déclaration dans la nuit de dimanche à lundi. "La victoire que nous avons obtenue, en gagnant dans toutes les îles et dans toutes les circonscriptions électorales de la diaspora,...
(AFP 03/10/16)
Le président sortant du Cap-Vert Joaquim Carlos Fonseca a été réélu comme prévu dimanche au premier tour avec plus de 70% des voix à l'issue d'un scrutin marqué par une abstention de plus de 60%, selon des chiffres officiels partiels. M. Fonseca, 66 ans, candidat du Mouvement pour la Démocratie (MPD, libéral, au pouvoir), était crédité de plus de 73% des suffrages contre 23% pour Albertino Graça, 57 ans, et plus de 3% pour Joaquim Monteiro, 76 ans, selon ces résultats provisoires partiels publiés sur un site du gouvernement. MM. Graça, un universitaire, et Monteiro, qui avait remporté 2,1% des voix en 2011, sont deux candidats indépendants. Ces résultats officiels partiels concernent plus de 1.000 bureaux de vote sur un...
(Xinhua 03/10/16)
APA-Praia (Cap-Vert) – Le président sortant du Cap-Vert, Joaquim Carlos, a été réélu pour un second mandat de cinq ans, a-t-on appris dimanche de source officielle, au terme du premier tour de la présidentielle dans cet archipel situé dans l’Océan Atlantique au large des côtes du Sénégal. Elu en 2011, à l’issue du second tour, avec un score de 54 pour cent, Joaquim Carlos, 66 ans, a cette fois-ci gagné nettement avec plus de 73 pour cent des suffrages contre 23 % pour Albertino Graça, 57 ans, et plus de 3 % pour Joaquim Monteiro, 76 ans, selon des résultats provisoires publiés sur le site du gouvernement capverdien. D’après la même source, ces résultats concernent plus de 1 000 bureaux...
(RFI 03/10/16)
Au Cap-Vert, sans surprise, le président sortant Jorge Carlos Fonseca a été élu à sa propre succession dimanche 2 octobre. D'après des résultats officiels partiels, il aurait obtenu plus de 73% des voix. Ses deux rivaux, un indépendant et un universitaire, n'ont pas fait mieux que 23 et 3%. Une victoire écrasante, donc, et très attendue dans cette présidentielle qui aura surtout été marquée par un fort taux d'abstention : moins de 40% des électeurs se sont déplacés. Deux facteurs expliquent ce très fort taux d'abstention. Le premier, c'est la répétition : plus de 350 000 Cap-Verdiens étaient appelés à voter pour la troisième fois de l'année, après les législatives de mars et les municipales de septembre, il y a...
(Xinhua 03/10/16)
PRAIA, (Xinhua) -- Le constitutionnaliste Jorge Carlos Fonseca est réélu ce dimanche président de la République du Cap-Vert dans le premier tour, avec 74 % des suffrages, suivi par Albertino Graca (22,6 %) et Joaquim Monteiro (3,4 %). Selon les données provisoires officielles, l'élection présidentielle de dimanche au Cap-Vert ont enregistré un taux d'abstention de 63,6 %, le plus élevé au niveau de toutes les élections (élections présidentielles, législatives et locales) effectué dans le pays. Lors de cette élection, Jorge Carlos Fonseca a axé son message politique dans son parcours d'indépendance et d'autonomie, notant chaque étape qu' il y a une vingtaine d'années qui n' appartient à aucun parti. Dans un scénario où le MpD contrôle le gouvernement, le Parlement...
(AFP 02/10/16)
Les électeurs ont commencé à voter dimanche au Cap-Vert à l'élection présidentielle, un scrutin pour lequel le président sortant, Joaquim Carlos Fonseca, opposé à deux candidats indépendants, est donné grand favori. Au total, 314.000 résidents de l'archipel et 47.000 Cap-Verdiens vivant à l'étranger sont inscrits sur les listes électorales. A Praia, la capitale, dans un bureau de vote près du centre-ville, les électeurs ont commencé à voter dans le calme à 08H00 (09H00 GMT), selon une journaliste de l'AFP. La clôture du scrutin est prévue à 19H00. M. Fonseca, 66 ans, candidat du Mouvement pour la Démocratie (MPD, libéral, au pouvoir), est face à deux candidats indépendants, Joaquim Monteiro, 76 ans, qui avait remporté 2,1% des voix en 2011, et...
(BBC 01/10/16)
Le président sortant Jorge Carlos Fonseca, qui brigue un second mandat, a la faveur des pronostics face à deux autres candidats indépendants pour l'élection présidentielle de dimanche. La campagne électorale, qui s'est achevée vendredi, s'est déroulée sans incident et avec un faible engouement. Le candidat du Mouvement pour la Démocratie (MPD, au pouvoir) a appelé les électeurs à aller voter massivement. M. Fonseca, 66 ans, a tenu un meeting à Praia, la capitale, à son retour de l'île de Sao Vicente, d'où il est originaire. Le président Fonseca, élu en août 2011, sera face à deux adversaires : Joaquim Monteiro, 75 ans...

Pages