Lundi 21 Août 2017

Plus de 67 millions de tonnes de céréales produites en 2017 dans les pays du CILSS

Plus de 67 millions de tonnes de céréales produites en 2017 dans les pays du CILSS
(APA 25/03/17)

APA-Dakar (Sénégal) - La campagne agricole 2016 a été satisfaisante dans les pays membres du Comité permanent Inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), a affirmé vendredi à Dakar, Mouhamadou Hamadoun, coordonnateur du Programme régional de sécurité alimentaire de cette organisation, soulignant que ce sont plus de 67 millions de tonnes qui ont été produites.

"La campagne agricole a été satisfaisante. En novembre 2016, nous estimions la production céréalière à 66 millions de tonnes. Mais, le bilan définitif fait état de 67,2 millions de tonnes de céréales produites", a expliqué M. Hamadoun.

Il s'adressait à la presse au terme d'une Concertation régionale sur la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel et en Afrique de l'Ouest du CILSS qui réunit le Bénin, le Burkina, le Cap-Vert, la Côte d'Ivoire, la Guinée, la Guinée-Bissau, le Mali, la Mauritanie, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo.

Le CILSS a été créé en 1973, lors de la première grande sécheresse sur la région afin de mobiliser les populations sahéliennes et la communauté internationale autour de l’aide d’urgence et de la mise en œuvre des programmes dans différents domaines : agriculture pluviale et irriguée, hydraulique, environnement, transport, communication.

En 1995, il a recentré ses activités autour notamment de la sécurité alimentaire et de la gestion des ressources naturelles.

Poursuivant, M. Hamadoun a souligné que cette bonne production céréalière ne cache pas les difficultés de certains pays dont le Libéria, la Mauritanie et la Gambie.

"Au total, a-t-il révélé, 9,7 millions de personnes vivant dans les pays du CILSS sont en situation alimentaire ou nutritionnelle difficile contre 10,4 millions selon les estimations de novembre 2016. Mais si rien n'est fait, au mois de juin, nous en serons à 13 millions de personnes en situation nutritionnelle difficile".

S'agissant des enfants, il a indiqué qu'ils sont 3,5 millions en situation nutritionnelle très difficile.

Commentaires facebook