Jeudi 19 Octobre 2017

Le Cap-Vert souhaite diminuer la criminalité de 30% avec le projet de vidéo-surveillance installée par Huawei

Le Cap-Vert souhaite diminuer la criminalité de 30% avec le projet de vidéo-surveillance installée par Huawei
(Xinhua 11/07/17)
Le ministre capverdien de l'Administration interne, Paulo Rocha

PRAIA, (Xinhua) -- Le gouvernement capverdien escompte une diminution de la criminalité de l'ordre de 30% avec l'installation prochaine d'un système de vidéo-surveillance dans les grandes villes par Huawei Technologies (Chine).

L'estimation a été faite lundi par le ministre capverdien de l'Administration interne, Paulo Rocha, lors de la cérémonie de signature d'un accord pour la mise en œuvre de la première phase de ce projet appelé "ville sûre" entre le gouvernement et Huawei.

Ce projet prévoit la construction d'un centre de commandement opérationnel, l'installation d'un système de vidéo-surveillance urbaine, l'installation d'un système d'alerte et de communication opérationnelle intégrée (voix, sms et données).

Selon le ministre, avec ce projet, le gouvernement a l'intention de moderniser le modèle de gestion de la sécurité publique au Cap-Vert et apporter la sécurité aux citoyens, avec efficience et efficacité.

La première phase du projet, d'une valeur de 4,5 millions de dollars, sera opérationnelle en janvier 2018 à Praia et la seconde phase couvrira les îles de Sao Vicente, Sal et Boa Vista avec démarrage dans le deuxième semestre de 2018.

L'accord a été signé entre le ministre de l'Administration interne, Paulo Rocha, et le représentant de Huawei, Gary Lee, qui a souligné comme avantages du programme la garantie de sécurité, l'existence d'une commande et un centre d'opérations unifié et l'amélioration de gestion urbain.

"Tous ces avantages augmentent l'efficacité et assurent la stabilité sociale et le développement économique du Cap-Vert", a déclaré Gary Lee.

Le ministre capverdien a déclaré que la mise en œuvre du projet "ville sûre" va changer la façon dont le pays gère et considère la sécurité urbaine dans la vie quotidienne.

"Il s'agit d'un concept moderne de sécurité, basé sur la technologie au service de la sécurité publique et des collectivités", a souligné M. Rocha.

Selon les donnes avancées en mars par la police nationale, la criminalité a diminué de 3,3% au Cap-Vert en 2016, mais il a augmenté dans les deux plus grands centres urbains, Sao Vicente et Praia.

La cérémonie de signature s'est déroulée au Palais du gouvernement, en présence du ministre des Finances, Olavo Correia, et du président de CV Telecom, partenaire stratégique et technologique du projet.

Commentaires facebook