La Chine souhaite élargir sa coopération avec le Cap-Vert dans l'économie maritime, l'énergie et le tourisme (ambassadeur) | Africatime
Mardi 28 Mars 2017

La Chine souhaite élargir sa coopération avec le Cap-Vert dans l'économie maritime, l'énergie et le tourisme (ambassadeur)

La Chine souhaite élargir sa coopération avec le Cap-Vert dans l'économie maritime, l'énergie et le tourisme (ambassadeur)
(Xinhua 17/03/17)
L'ambassadeur de Chine au Cap-Vert, Du Xiaocong

PRAIA, (Xinhua) -- L'ambassadeur de Chine au Cap-Vert, Du Xiaocong, a affirmé la volonté de son pays d'accroître sa coopération avec l'archipel, notamment dans les secteurs de l'économie maritime, de l'énergie et du tourisme.

Le diplomate, qui s'adressait jeudi à la presse, a jugé que la coopération bilatérale au cours de ces 40 dernières années a été "très bonne, excellente", avec des succès en particulier dans les domaines de l'éducation, de l'économie et des échanges culturels entre les peuples.

"L'économie maritime, l'énergie et le tourisme sont les trois secteurs à fort potentiel au Cap-Vert et la Chine s'attache à élargir, approfondir, renforcer et promouvoir davantage de projets si les parties devaient parvenir à un consensus", a précisé M. Du.

En ce qui concerne le projet de création d'une zone économique spéciale sur l'île de Sao Vincente, proposé par le gouvernement capverdien en octobre 2016 au Forum de Macao, l'ambassadeur a indiqué que la Chine allait envoyer une équipe de techniciens et d'experts afin d'examiner les conditions sur place.

Il a ajouté que Beijing allait offrir des services de consultation et faire quelques suggestions, car la Chine a une longue expérience dans ce secteur.

En tenant en compte le fait qu'il s'agit d'un projet "stratégique", il a souligné la nécessité d'un travail de préparation car ce programme va doper le marché local et promouvoir l'économie du Cap-Vert, impliquant des politiques de développement économique, des infrastructures et des réformes dans les ressources humaines.

M. Du a aussi assuré que son pays restait ouvert et disponible à l'élargissement et au renforcement de la coopération avec le Cap-Vert, soulignant que l'archipel pouvait présenter des idées nouvelles, avec des projets détaillés, au gouvernement chinois.

Commentaires facebook