Mercredi 25 Avril 2018

Bourse - Cedeao : la BRVM ouvre la porte aux PME

Bourse - Cedeao : la BRVM ouvre la porte aux PME
(Le Point 02/01/18)

La bourse régionale des valeurs mobilières, institution commune de pays d'Afrique de l'Ouest, a choisi d'enrichir la palette de financement des PME de la sous-région. Une initiative salutaire.

Ça bouge du côté des petites et moyennes entreprises en Afrique. Beaucoup de fonds d'investissement, d'agence de développement se tournent désormais directement vers elles pour les financer. Dernièrement on a pu compter : Investisseur et Partenaire (80 millions d'euros), Proparco (750 millions d'euros), Fisea (120 millions d'euros) ou encore le fonds franco-africain BPI et AFD (33 millions). Et pourquoi pas la Bourse ? Si en Europe, le pas est déjà sauté, en Afrique, le mouvement est plus lent. Il faut dire que les PME n'intéressaient pas jusqu'ici les places financières. Pourtant, elles représentent 80 % du tissu économique de la zone UEMOA, offrent 25 % des emplois dans la région et leur contribution au PIB dépasse les 30 % dans de nombreux pays. « Il est donc apparu plus que nécessaire de les embarquer dans cette aventure boursière en leur offrant une fenêtre d'accès pour le financement de leurs investissements à long terme », a commenté le directeur général de la BRVM, Edoh Kossi Amenounve, ce 19 décembre.

Un projet de longue date
Cela faisait quatre ans que la Bourse ouest-africaine y pensait. Puis il a fallu pendant deux ans argumenter et préparer un programme en interne axé sur l'information boursière auprès des financiers comme des porteurs de projets. Résultat : la BRVM est devenue la quinzième Bourse africaine offrant un compartiment dédié aux PME.

C'est à Abidjan qu'elle a procédé au lancement officiel de son troisième compartiment dédié aux petites et moyennes entreprises (PME) et aux entreprises à fort potentiel de croissance. Une avancée majeure pour le marché financier régional de l'UEMOA. L'objectif est d'offrir aux PME un accès à des capitaux à long terme en vue d'accélérer leur croissance et d'en faire des champions des économies de la sous-région. Contrairement à ce qui avait été imaginé au départ, il ne s'agira pas d'une Bourse des PME, qui exige l'existence d'un écosystème de PME structurées dans les pays membres. « Il revient aux PME d'utiliser ce compartiment mieux que l'ont fait les grandes entreprises au cours de ces vingt et une années », a souligné Edoh Kossi Amenounvé, patron de la Bourse créée en 1996 par les huit pays de la zone UEMOA.

Lire sur: http://afrique.lepoint.fr/economie/afrique-bourses-la-brvm-a-l-assaut-de...

Commentaires facebook