Mardi 17 Octobre 2017

Après le Cap-Vert, l’Angola touché par le virus Zika

Après le Cap-Vert, l’Angola touché par le virus Zika
(Agence Ecofin 12/01/17)

(Agence Ecofin) - L’Angola devient le second pays africain touché par le virus Zika, après le Cap-Vert qui en a été victime en mai dernier. Luanda a en effet annoncé l’apparition de deux cas sur son territoire hier.

«Il y a encore deux mois, nous n’avons détecté aucun cas mais maintenant nous en avons deux.» a indiqué José Luis Gomes Sambo, ministre angolais de la santé qui a poursuivi en déclarant : «Nous devons prendre désormais des mesures préventives surtout dans la lutte contre les moustiques qui sont le vecteur de la maladie.»

Cette apparition de Zika constitue un second grand test pour le système sanitaire du pays, déjà éprouvé il y a trois mois par une épidémie de fièvre jaune qui a fait au moins 400 morts. La maladie qui avait tôt fait de s’étendre en République Démocratique du Congo n’avait pu être maîtrisée qu’au terme d’une campagne menée par l’organisation mondiale de la santé qui avait permis de vacciner 12 millions de personnes.

Le virus Zika provoque une fièvre éponyme qui entraîne une malformation du fœtus quand le malade est une femme enceinte. Le seul mode prévention face à ce mal sans traitement connu à ce jour, est d’éviter les piqûres de moustiques.

Aaron Akinocho

Commentaires facebook