Jeudi 22 Février 2018

Dans le monde

(AFP)

Le numéro deux d'Unicef, le Britannique Justin Forsyth, a démissionné de ses fonctions après avoir été accusé de comportement inapproprié envers des femmes alors qu'il travaillait pour l'organisation Save the Children, a annoncé jeudi l'Unicef.

La directrice d'Unicef, "Henrietta Fore, a accepté aujourd'hui la démission de son adjoint Justin Forsyth", indique un communiqué. Ce dernier travaillait depuis deux ans à Unicef.

(AFP)

Après le boycott par l'opposition du scrutin présidentiel du 22 avril au Venezuela, qui a le plus à perdre? Entre discrédit d'une réélection de Nicolas Maduro et affaiblissement du camp adverse, voici trois scénarios pour ce pays en crise.

- Maduro et son ombre -

En refusant de participer à la présidentielle anticipée, les principaux partis de la coalition de la Table de l'unité démocratique (MUD) cherchent à ôter toute légitimité au chef de l'Etat socialiste en cas de réélection jusqu'en 2025.

Une pure formalité sans adversaire de poids, selon les analystes.

(AFP)

Sherwani sur le pantalon churidar pour Justin Trudeau et ses fils, le sari ou le salwar kameez pour Sophie Grégoire Trudeau et sa fille, le Premier ministre canadien est moqué sur les réseaux sociaux pour sa diplomatie de la mode en Inde.

"La séance photo de mode de Justin Trudeau interrompue par la visite officielle d'Etat", raille la journaliste canadienne Kathryn Kates sur son compte Twitter.

(AFP)

L'Allemagne a annoncé jeudi l'arrestation d'un hooligan russe présumé recherché par la France depuis l'Euro-2016 de football pour la "tentative de meurtre" d'un Britannique lors de violences à Marseille, provoquant une vive protestation de l'ambassade russe à Berlin.

Le Russe de 31 ans, qui faisait l'objet d'un mandat d'arrêt international émis par la France, a été interpellé mercredi à l'aéroport de Munich où il effectuait une escale.

(AFP)

Au rythme des bombardements, Oum Jamal cuisine dans une cave sommairement aménagée où elle s'est réfugiée avec sa famille, après la destruction de sa maison par les frappes du régime syrien sur la Ghouta orientale.

Comme elle, de nombreux habitants de ce fief rebelle à l'est de Damas ont trouvé refuge dans des sous-sols, après avoir fui un domicile en ruine, ou pour échapper à la violence meurtrière des raids aériens et tirs d'artillerie du régime de Bachar al-Assad.

(AFP)

La justice russe a condamné jeudi un cinéma de Moscou à une amende pour avoir diffusé le mois dernier dans ses salles la comédie franco-britannique "La Mort de Staline", malgré l'interdiction de ce film en Russie.

Le cinéma Pioner, qui n'a diffusé le film que quatre fois, a écopé d'une amende de 100.000 roubles (1.430 euros) pour cette infraction, ont rapporté les agences de presse russes.

La plupart des séances de cette comédie prévues dans le cinéma Pioner avaient été annulées fin janvier après une intervention de la police.

(AFP)

Bart Whitaker, un Américain qui avait planifié le meurtre de toute sa famille, doit être exécuté jeudi au Texas malgré les suppliques de clémence de son père, un fervent chrétien qui espère un sursis de dernière minute.

Ce drame familial rencontre un écho notable aux Etats-Unis en raison de son intensité: d'un côté se trouve un fils qui n'a pas hésité à commanditer l'assassinat en 2003 de ses parents et de son frère, de l'autre un père grièvement blessé, rescapé de l'attaque, qui a choisi le pardon et croit en la rédemption.

(AFP)

Le président américain Donald Trump a martelé jeudi sa conviction qu'armer certains enseignants permettrait de riposter face aux tireurs qui ciblent les écoles et aurait un effet dissuasif sur ces "lâches".

Dans une rafale matinale de tweets, le locataire de la Maison Blanche a défendu cette mesure très controversée et catégoriquement rejetée par nombre d'élus du Congrès, démocrates comme républicains.

(AFP)

Des centaines de migrants africains ont manifesté jeudi en Israël contre l'emprisonnement de plusieurs des leurs, première mobilisation d'envergure depuis l'application d'une nouvelle politique migratoire controversée.

Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction. Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril -soit pour leur pays d'origine soit pour un pays tiers- ou aller en prison indéfiniment.

(AFP)

Menacé par les séparatistes anglophones, le congrès national du premier parti d'opposition camerounais, le Social democratic front (SDF) s'est ouvert jeudi dans Bamenda où les commerçants observent une journée "ville morte" suite à un appel des sécessionnistes.

"Oui, c'est vrai qu'ils peuvent venir, et avec des armes!": aux aguets, un agent de sécurité du SDF ne cache pas sa crainte de voir apparaître les sécessionnistes anglophones, en plein conflit armé contre les forces armées camerounaises dans les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

(AFP)

Démission retentissante, élections anticipées, statu quo pesant...: les scénarios possibles de la crise politique causée par les enquêtes de police qui se multiplient contre le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et ses proches.

- Le contexte -

(AFP)

Des centaines de migrants africains ont manifesté jeudi dans le sud d’Israël contre l'emprisonnement de plusieurs des leurs, incarcérés en vertu d'une nouvelle politique gouvernementale.

Israël se prépare à expulser des milliers d'Érythréens et de Soudanais entrés illégalement dans le pays et qui n'ont pas de demande d'asile en cours d'instruction. Il leur donne le choix: partir d'ici à début avril -soit pour leur pays d'origine soit pour un pays tiers- ou aller en prison indéfiniment.

(AFP)

Anticommuniste fervent, le prédicateur américain Billy Graham était aussi, paradoxalement, le bienvenu en Corée du Nord où le "Grand leader" Kim Il Sung l'avait reçu avec chaleur.

L'influent pasteur évangéliste, décédé mercredi à 99 ans, était devenu en 1992 le premier leader religieux à se rendre en Corée du Nord alors que le "Royaume hermite" était durement atteint par l'effondrement du bloc soviétique.

(AFP)

Déjà terni par la froideur de l'accueil des autorités, le voyage en Inde du Premier ministre canadien Justin Trudeau s'est encore gâté jeudi avec la découverte d'une invitation faite à un extrémiste sikh.

La diplomatie canadienne a annulé au dernier moment l'invitation de Jaspal Atwal à un dîner présidé par le chef de gouvernement jeudi soir. Un impair qui tombe mal alors que M. Trudeau essaye de contrer la perception à New Delhi qu'il ménage les mouvements séparatistes sikhs au Canada pour des raisons électorales.

(AFP)

Plus de 400 civils, dont une centaine d'enfants, ont été tués depuis dimanche dans l'enclave rebelle de la Ghouta orientale par des bombardements du régime syrien et de son allié russe, qui font fi des appels internationaux à stopper ce bain de sang.

Le patron de l'ONU Antonio Guterres avait pourtant demandé une trêve immédiate et dénoncé un "enfer sur Terre" dans cette région assiégée située aux portes de Damas.

(AFP)

Des militants de Greenpeace ont livré jeudi à la junte au pouvoir en Thaïlande un sablier en verre symboliquement rempli de l'air pollué de Bangkok, où le niveau de pollution a frisé ces dernières semaines ceux de New Delhi ou Pékin.

"Bangkok ne peut pas continuer d'étouffer ainsi à cause de la dangerosité de l'air", met en garde Tara Buakamsri, responsable de Greenpeace en Thaïlande, appelant à une action "urgente" du gouvernement.

(AFP)

Un Allemand et un Britannique ont été interpellés avec de faibles quantités de drogues sur l'île touristique de Bali, en Indonésie, où l'un d'eux risque jusqu'à la peine de mort, ont annoncé jeudi les autorités.

(AFP)

Dans le salon de beauté "Men's" d'Islamabad, on polit les ongles, on fait disparaître les points noirs et on boit son café pendant que des ciseaux taillent finement les crinières des chalands: depuis quelques années, le mâle pakistanais sait aussi être métrosexuel.

Le pays, davantage connu pour son conservatisme que pour son goût pour la mode occidentale, a ses propres critères de masculinité. Au Pakistan, la virilité doit être assumée, le poil fourni et la moustache abondante. Dans les zones rurales, le Coran régit les questions d'hygiène et la taille des barbes.

(AFP)

Un Monténégrin de 43 ans s'est fait exploser dans la nuit de jeudi à vendredi devant l'ambassade des Etats-Unis à Podgorica après avoir jeté une grenade à l'intérieur de l'enceinte du bâtiment.

"A l'heure actuelle, nous n'avons pas trouvé d'éléments nous permettant de parler de terrorisme", a commenté la procureure Lepa Medenica, sans plus de précisions sur le mobile de cet homme.

(AFP)

Amnesty International a dénoncé la politique de l'Union européenne et celle de Donald Trump en matière d'immigration et d'accueil des réfugiés, fustigeant une "diabolisation" des migrants, dans son rapport annuel publié jeudi.

"Tout au long de l'année 2017, des millions de personnes à travers le monde ont goûté les fruits amers des politiques de diabolisation", indique le rapport de l'ONG, présenté pour la première fois aux Etats-Unis, à Washington.

(AFP)

Lorsque 15 hommes armés ont fait irruption lors d'une messe au début de l'année 2017 pour exiger sa bénédiction, le père mexicain Jesus Mendoza leur a demandé d'abord de déposer les armes.

"Tant que vos garderez vos armes, il n'y aura pas de bénédiction", leur a-t-il lancé dans son église, située dans le violent État de Guerrero (sud du Mexique).

Une fois qu'ils ont obtempéré, le père a prononcé une prière de paix: "Touche le cœur de ceux qui oublient que nous sommes frères et qui causent la souffrance et la mort."

(AFP)

Un fait divers sordide, des représailles racistes... Macerata, petite ville tranquille du centre de l'Italie, s'est retrouvée au coeur de la campagne électorale pour les législatives du 4 mars en Italie, dont elle a révélé les profondes tensions autour des migrants.

Loin des villages de Vénétie qui se barricadent contre les migrants, mais épargnée aussi par les immenses centres d'accueil qui inquiètent le Sud, Macerata est à l'image de la plupart des villes d'Italie qui ont pris une petite part dans l'accueil des milliers de migrants débarquant chaque semaine depuis 2013.

(AFP)

La justice allemande pourrait ouvrir la voie jeudi à des interdictions des véhicules diesel les plus anciens en centre-ville pour purifier l'air, une perspective cauchemardesque pour les industriels et les pouvoirs politiques.

La Cour administrative fédérale se réunit à partir de 10H00 GMT à Leipzig (est) et devrait rendre un arrêt de principe dans la journée.

(AFP)

Avec sa bataille pour bannir le diesel des centres-villes allemands, Jürgen Resch, chef de l'association Deutsche Umwelthilfe, a réussi une prouesse: liguer contre lui les puissants constructeurs automobiles et la quasi-totalité de la classe politique.

"C'est un simple citoyen, sans mandat, mais avec le pouvoir d'acculer les plus grandes entreprises de la République", résumait l'an dernier le Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

(AFP)

L'horizon s’obscurcit de jour en jour pour le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, à présent confronté à la perspective d'un témoignage potentiellement dévastateur d'un proche collaborateur dans l'une des enquêtes de corruption menaçant son long règne.

(AFP)

L'opposition vénézuélienne a exclu de participer au scrutin présidentiel du 22 avril en dénonçant un "simulacre d'élection", laissant la voie libre à une réélection du chef de l'Etat socialiste Nicolas Maduro, à la tête d'un pays au bord de l'implosion.

"Ne comptez pas sur l'Unité démocratique ni sur le peuple pour valider ce qui, jusqu'à présent, n'est qu'un simulacre frauduleux et illégitime d'élection présidentielle", a annoncé dans un communiqué la MUD, la principale coalition opposition.

(AFP)

"Plus jamais ça": fédérés par ce mot d'ordre répercuté sur les réseaux sociaux, les jeunes de Parkland ont investi mercredi la petite capitale de la Floride, Tallahassee, pour tenter d'arracher un durcissement de la législation sur les armes aux Etats-Unis, après la tuerie qui a fait 17 morts dans leur lycée.

(AFP)

Londres semble envisager une période de transition post-Brexit un peu plus longue que prévu, indique un document publié mercredi par l'exécutif britannique.

Selon ce document de travail, dévoilé dans un premier temps par la presse, Londres souhaite le retrait de la mention du 31 décembre 2020 comme date de fin de cette période de transition du texte de l'accord en cours de négociation.

(AFP)

Plusieurs syndicats argentins ont lancé un avertissement au gouvernement en mobilisant des dizaines de milliers de personnes mercredi à Buenos Aires contre les réformes économiques du président de centre-droit Mauricio Macri.

Les manifestants étaient 400.000 selon les organisateurs, 140.000 selon les autorités mlunicipales.

"Le gouvernement méprise les travailleurs et hypothèque le pays en s'endettant", a déclaré à la tribune le chef de file du mouvement, Hugo Moyano, patron du puissant syndicat des camionneurs et principale figure syndicale du pays.

(AFP)

Depuis plusieurs jours, les habitants de la Ghouta orientale, enclave rebelle près de la capitale syrienne, vivent dans la terreur, cloitrés dans des sous-sols et des abris, mais non loin de là, dans le Vieux Damas, les rues sont aussi désertes.

Si l'enclave rebelle subit un déluge de feu, la peur s'est également emparée d'une partie de la population damascène en raison des frappes de représailles des insurgés.

(AFP)

Deux soldats français ont été tués et un blessé mercredi dans l'explosion d'une mine artisanale dans le nord-est du Mali, une zone frontalière du Niger réputée servir de refuge à des groupes jihadistes que la force conjointe du G5 Sahel s'est donnée pour mission de chasser.

"C’est avec une très vive émotion que le président de la République a appris la mort en opération de deux militaires tués ce matin au Mali dans l’attaque à l’engin explosif improvisé de leur véhicule blindé", a annoncé l’Élysée dans un communiqué.

(AFP)

Des voix brisées, des larmes, de la colère aussi: face aux témoignages des rescapés de la fusillade de Floride, Donald Trump a promis mercredi des mesures "fortes", évoquant notamment la possibilité d'autoriser le port d'armes pour certains enseignants.

Cette idée extrêmement controversée a été vivement critiquée mercredi soir lors d'un débat organisé près de Miami par CNN, dans une salle rassemblant des milliers de personnes.

(AFP)

Israël a commencé mercredi à installer des habitations dans la première colonie impulsée par le gouvernement israélien depuis plus de 25 ans en Cisjordanie occupée, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Des camions-grue ont disposé une dizaine de préfabriqués sur le site de la nouvelle colonie appelée Amichai, tandis que des engins de terrassement et des ouvriers aménageaient les alentours.

Amichai se situe non loin de la colonie de Shilo, dans le nord de la Cisjordanie, territoire palestinien occupé depuis 50 ans par l'armée israélienne.

(AFP)

Le gouvernement britannique semble envisager une période de transition post-Brexit un peu plus longue que prévu, au vu d'une déclaration qui a fuité dans les médias britanniques mercredi.

Selon ce document, Londres souhaite le retrait de la mention du 31 décembre 2020 comme date de fin de cette période de transition du texte de l'accord en cours de négociation.

(AFP)

Au moins 44 personnes sont mortes mercredi au Pérou dans la chute d'un autocar dans un ravin profond d'environ 80 mètres depuis une route sur la côte Pacifique, ont annoncé les autorités.

Le général Walter Ortiz, chef de la police de la région d'Arequipa, où s'est produit l'accident, "confirme 44 décès", selon un tweet du ministère de l'Intérieur.

Onze blessés ont été transférés en hélicoptère vers la ville d'Arequipa, capitale de la région éponyme, pour être soignés, a ajouté le général Ortiz. Le nombre total de blessés n'a pas été précisé par les autorités.