Burqua : faut-il étendre l’interdiction du port du voile intégral à tout le Cameroun ? | Africatime
Lundi 20 Février 2017

Burqua : faut-il étendre l’interdiction du port du voile intégral à tout le Cameroun ?

Les autorités de la région du Littoral dont Douala est la capitale, ont décidé d’interdire le port du voile intégral.
C’est la deuxième région du Cameroun à prendre cette décision pour "se prémunir contre tout risque d'attaque terroriste".
L'annonce a été faite par le gouverneur du Littoral à l'issue du comité de coordination administrative. Le port et la commercialisation de cette tenue sont proscrits dans toute la région. Des équipes de sensibilisation vont sillonner les mosquées pour informer les imams et les fidèles en vue de les amener à adhérer à cette mesure "qui participe de la sécurisation des populations dans un climat de menace de Boko Haram."

Une décision similaire avait déjà été prise dans l'Extrême-Nord depuis un mois, bien avant les premiers attentats terroristes sur le sol camerounais. Dans le département du Noun (région de l'Ouest), le préfet a interdit le port du voile intégral. Nul doute que d'autres régions vont suivre.
Progressivement, les Camerounais intègrent la menace terroriste dans leurs comportements quotidiens. A Yaoundé par exemple, les contrôles routiers sont devenus stricts aux entrées et sorties de la ville ; les points névralgiques de la capitale font l'objet d'une surveillance particulière.

Commentaires facebook