Lundi 23 Octobre 2017
(Xinhua 23/10/17)
Le Cameroun a commémoré samedi l'anniversaire de sa pire catastrophe ferroviaire de l'histoire, le déraillement à Eséka (centre) ayant causé 79 morts et environ 500 blessés, le 21 octobre 2016. Un culte religieux tenu sur le site de la tragédie pour cette commémoration en présence des ministres des Affaires sociales, Pauline Irène Nguéné, et des Arts et de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi, a rassemblé de nombreux proches de victimes et des témoins de l'accident causé par le train désormais désigné par son numéro d'exploitation, 152. Opéré par Cameroon Railways Company (Camrail), filiale du groupe français Bolloré Africa Logistics qui détient à ce jour le monopole de transport ferroviaire au Cameroun, ce train dédié au...
(Jeune Afrique 21/10/17)
Il y a un an, le train Yaoundé-Douala déraillait à hauteur d’Eseka, faisant officiellement 79 morts et plus de 600 blessés. Douze mois plus tard, les procédures judiciaires n’ont apporté que peu de réponses aux familles des victimes, dont certaines cherchent toujours des proches disparus. 21 octobre 2016. 11h15, heure de Yaoundé. Le train de voyageurs 152VE, reliant la capitale camerounaise à Douala, s’ébranle. Il a cinquante minutes de retard et ses rames sont bondées. Depuis l’effondrement d’une buse sur l’axe routier qui relie les deux villes, nombreux sont les usagers à s’être rabattus sur le rail. Les tickets se sont arrachés. Certains n’ont pas de place assise. Beaucoup préviennent leur famille du retard. Puis la communication est coupée. Il...
(RFI 20/10/17)
Notre confrère correspondant de RFI en haoussa, arrêté à Maroua dans l'extrême-nord du Cameroun en juillet 2015 et emprisonné depuis alors qu’il faisait son travail de journaliste, est poursuivi pour non dénonciation et blanchiment d'un produit issu d'un acte de terrorisme. Il avait été condamné en première instance à dix ans de détention ferme. L'audience d'hier qui a duré près de quatre heures a opposé l'accusation et la défense sur la question de la recevabilité de documents présentés comme à charge par le ministère public. Le procès a finalement été renvoyé au 16 novembre 2017.
(Agence Ecofin 19/10/17)
ONU Femmes, l’entité des Nations Unies pour l’autonomisation des femmes et l’égalité des genres, a profité de la célébration de la Journée internationale de la femme rurale, ce 15 octobre 2017, pour rappeler les inégalités dont sont victimes les femmes dans l’accès aux terres agricoles, particulièrement dans les pays en développement. « Les agricultrices sont tout aussi productives et entreprenantes que leurs homologues masculins, mais ne sont pas toujours en mesure d’obtenir des prix comparables pour leurs cultures. Elles n’ont...
(APA 17/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - Deux personnes ont trouvé la mort et cinq autres enlevées par « une bande armée » dans la localité de Touboro, région de l’Extrême-nord, où les preneurs d’otages exigeraient une rançon de 35 millions de francs CFA pour libérer les personnes kidnappées, a-t-on appris lundi de sources sécuritaires. Des événements qui se seraient produits pendant le week-end et confirmés lundi par le gouvernement camerounais, laissent croire que des assaillants ont traversé la frontière nigériane après leur forfait. Pour l’instant, difficile de savoir s’il s’agit du groupe terroriste Boko Haram, dont des incursions armées, des attaques suicides et des prises d’otages sont réguliers dans la région de l’Extrême-nord du Cameroun.
(APA 17/10/17)
APA - Douala (Cameroun) - L’armée camerounaise bénéficie de l’assistance technique et logistique des Etats-Unis dans la mise en place des centres opérationnels de surveillance côtière dont les trois premier à Douala (Littoral), Kribi (Sud) et Limbe (Sud-ouest) sont opérationnels a appris lundi APA auprès du ministère de la Défense (MINDEF). Les trois centres opérationnels de surveillance côtière, relevant de la marine nationale et hébergés par les bases navales de leur ressort territorial, ont été entièrement équipés par le partenaire...
(AFP 16/10/17)
Près de 60 membres présumés du groupe jihadiste Boko Haram et leurs proches, soit au total environ 350 personnes, se sont rendus aux autorités du nord Cameroun, a constaté vendredi un correspondant de l'AFP. Après avoir passé plus de deux ans au sein de Boko haram, ils ont décidé de fuir et de se rendre auprès des autorités camerounaises suite à l’appel lancé il y a six mois par le gouverneur de la région de l'Extrême Nord, Midjiyawa Bakari, ont expliqué plusieurs d'entre eux à la presse, au cours d'une cérémonie organisée par les autorités locales.
(Journal du Cameroun 13/10/17)
La commission chargée de cette problématique au sein de l’institution internationale va se réunir à Genève du 16 octobre au 10 novembre. La commission des droits de l’Homme de l’Organisation des nations unies (Onu) se réunit à Genève du 16 octobre au 10 novembre 2017. La traditionnelle rencontre annuelle va aborder la situation des droits de l’Homme dans différents pays du monde, notamment en Australie, en République démocratique du Congo, en Roumanie, à l’Île Maurice ou encore en République dominicaine...
(APA 12/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - Quelque 235 condamnés à mort séjournent actuellement dans les prisons camerounaises, d’après des chiffres obtenus par APA auprès du Réseau des avocats contre la peine de mort au Cameroun. Après des enquêtes menées dans les prisons à travers le pays, le réseau des avocats contre la peine de mort rapporte que «235 condamnés à mort sont présents dans les prisons du Cameroun». Dans les détails, la prison de Bafoussam compte 21 condamnés à mort, la...
(Journal du Cameroun 12/10/17)
Les membres de la secte ont fait incursion dans la localité lundi dernier. La riposte de l’armée camerounaise aurait fait des morts chez les terroristes. Des membres de la secte terroriste Boko Haram ont fait irruption à Laoutsaf, le lundi 09 octobre dernier, et s’en sont pris aux populations. Cette attaque, qui a duré environ deux heures, a laissé deux civils sur le carreau. Des maisons ont également été pillées. Après leur forfait, les assaillants se sont repliés vers le...
(AFP 12/10/17)
Les personnes qui ont du fuir leurs foyers à cause de l'insurrection menée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram auront besoin d'une aide humanitaire sur de nombreuses années, a annoncé mercredi l'ONG Conseil Norvégien pour les Réfugiés (NRC). "Nous serons là pour les dix prochaines années, les donateurs doivent rester dans la course. C'est un marathon", a expliqué Jan Egeland du NRC, contacté par l'AFP. "Nous entamons la neuvième année de conflit contre Boko Haram. C'est deux ans de...
(APA 12/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les autorités camerounaises ont annoncé le renforcement des mesures de sécurité dans la région de l’Est frontalière de la Centrafrique, pour éviter l’entrée dans son territoire, des « éléments armés » suite à la décision des Nations unies de désarmer des « bandes armées » qui sévissent dans le Sud-ouest de ce pays, a appris mercredi APA de sources sécuritaires. Une annonce faite par le Chef d’état-major des armées (CEMA) le général de corps d’armée,...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Avocat anglophone et figure de la lutte anticorruption, il s’est longtemps tenu à distance de la politique, mais a décidé, à 65 ans, de se lancer dans la course. Il a choisi Jeune Afrique pour l’annoncer. Jeune Afrique : Vous avez donc décidé de vous présenter à l’élection présidentielle de 2018… AKERE MUNA : Oui. Je suis candidat, car l’état de mon pays m’incite à vouloir faire partie de la solution. Depuis deux décennies, j’ai beaucoup travaillé sur la gouvernance, l’économie, mais...
(APA 11/10/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Coalition 15%, Positive-Generation, Cameroon TB Group et le Treatment Access Watch a exhorté le gouvernement camerounais à «tenir ses promesses an matière de vaccination», et appelé à ce que toutes les filles aient accès à tous les vaccins importants tels que ceux contre le tétanos, la rubéole et les virus du papillome humain (VPH). Dans une déclaration publiée mercredi, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la fille, elle dénonce la subsistance de...
(Jeune Afrique 11/10/17)
Après plus de trois ans de détention, le notaire camerounais Abdoulaye Harissou voit le bout du tunnel. Alors qu’il était accusé « d’hostilité contre la patrie, d’assassinat et de détention et port illégal d’armes et de munitions de guerre », les faits ont été requalifiés le lundi 9 octobre en « non dénonciation » et ses avocats espèrent maintenant sa libération. Le 27 août 2014, Abdoulaye Harissou, notaire originaire de l’Extrême-Nord, avait été arrêté par les hommes de la Direction...
(AFP 09/10/17)
Le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, dont plus de 2.300 membres présumés sont jugés à partir de ce lundi, mène une lutte armée dans la région du lac Tchad depuis 2009 et s'est affilié au groupe Etat islamique (EI) en 2015. Ses offensives ne se cantonnent pas au Nigeria, mais se prolongent au carrefour du Niger, du Tchad et du Cameroun. A l'origine de nombreux raids et attentats-suicides souvent menés par de jeunes adolescentes, Boko Haram utilise aussi les kidnappings...
(AFP 06/10/17)
Les évêques catholiques des régions anglophones du Cameroun ont dénoncé la "barbarie" et "l'usage irresponsable" des armes à feu pour réprimer des civils, dimanche dernier, lors des manifestations visant à proclamer symboliquement l'indépendance de ces régions, selon une déclaration obtenue vendredi par l'AFP. "Nous condamnons (...) la barbarie et l'usage irresponsable d'armes à feu contre les civils non armés par les Forces de défense et de sécurité, même en réaction à des provocations", écrivent les évêques de la province ecclésiale de Bamenda, couvrant les régions du nord-ouest et du sud-ouest.
(APA 06/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le Programme alimentaire mondial (PAM) a mis sur pied, une opération destinée à transférer l’argent aux réfugiés centrafricains et nigérians à l’Est et à l’Extrême-nord du pays, afin de mieux assurer leur prise en charge, a-t-on appris de sources concordantes. D’après des sources concordantes, dans les camps de réfugiés de Gado, Lolo et Timangolo à l’Est, et ceux de Mokolo, Kousseri et Mora dans l’Extrême-nord, le PAM a lancé un programme d’assistance à travers les...
(RFI 04/10/17)
Au Cameroun, la crise anglophone se transporte dans les médias. Des dizaines de journalistes anglophones ont saisi le 3 octobre le Conseil national de la communication (CNC) avec une plainte visant un journaliste d'une chaîne de télévision privée, coupable à leurs yeux d'« incitation à la haine ». Une plainte que le Conseil a aussitôt décidé d'examiner en promettant des sanctions sévères en cas de faute professionnelle avérée. Plusieurs autres médias sont dans le collimateur de cet organe de régulation...
(APA 04/10/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’Union européenne (UE) a octroyé une aide de 12 milliards de FCFA au Cameroun pour l’aider ce pays à faire face au flux des réfugiés centrafricains et nigérians notamment en butte aux affrontements fratricides et aux attaques terroristes de Boko Haram, a appris mardi APA de sources concordantes. Cette enveloppe permettra au Cameroun de gérer plus de 300 000 réfugiés provenant de ces deux pays voisins, installés dans les camps aménagés dans la partie septentrionale...

Pages