Jeudi 26 Avril 2018
(APA 29/03/18)
APA – Douala (Cameroun) - Le ministère camerounais de la Santé publique, dans un communiqué publié jeudi, annonce l’interdiction d’importation, de distribution et de commercialisation des produits de charcuterie en provenance de France et contaminés par la bactérie dénommée listéria monocytogène. Dans ce communiqué dont APA a obtenu copie, le ministre de la Santé appelle « les chefs de poste de santé aux frontières à accroître la surveillance des produits carnés de transformations qui entrent dans le territoire national, notamment les jambons de Paul Prédault ». En tout état de cause, souligne le communiqué, « lesdits jambons sont frappés d’une mesure d’interdiction d’importation, de distribution et de commercialisation contaminés au germe listéria monocytogène ». De...
(AFP 28/03/18)
Un soldat camerounais a été tué et quatre autres blessés mardi dans une embuscade tendue dans le nord du Cameroun par des éléments du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, selon une source militaire tchadienne. Les quatre soldats camerounais blessés ont été "évacués par l'armée tchadienne par hélicoptère" vers N'Djamena, a indiquéà l'AFP cette source militaire à l'AFP. "Les assaillants ont emporté le corps du soldat camerounais", a-t-elle affirmé. L'attaque s'est déroulée "entre Fotokol et Kousseri" dans la région de l'Extrême-Nord camerounais, voisine du Tchad, où les incursions du groupe jihadiste sont fréquentes...
(APA 28/03/18)
APA-Douala (Cameroun)- Trois soldats camerounais ont perdu la vie dans une attaque de Boko Haram dans la localité de Fotokol (extrême-nord), a-t-on appris mercredi de sources militaires. L'attaque est intervenue dans la nuit de mardi à mercredi alors que les forces de défense et de sécurité effectuaient des patrouilles de routine dans cette localité frontalière avec le Nigeria régulièrement attaquée par les terroristes. Les trois éléments tombés sous les balles de l'ennemi faisaient partie d’un contingent de la Force multinationale...
(APA 28/03/18)
APA-Douala (Cameroun)- Le réseau des télécommunications du Cameroun connaît d’énormes perturbations depuis quelque temps, notamment le segment des communications de téléphonie mobile et de l’internet qui semblent les plus touchées. Selon des témoignages concordants recueillis mercredi par APA, il est difficile d’avoir un correspondant au bout de fil sans se faire envoyer au répondeur. « Nous avons eu des incompréhensions avec les usagers lorsqu’ils veulent passer un appel. Souvent, l’appel tombe sur le répondeur sec. Cela s’affiche sur le compteur...
(RFI 27/03/18)
Une audience atypique se tenait ce lundi 26 mars au tribunal de commerce de Paris : elle oppose le groupe Bolloré à France Télévisions. L'entreprise avait saisi la justice après la diffusion d'un reportage consacré, entre autres, à ses activités en Afrique (et qui a reçu le prix Albert Londres l'année dernière). D'ailleurs, Bolloré a également porté plainte pour diffamation au Cameroun, l'affaire est toujours en cours. Deux autres procédures ont été lancées en France, une pour diffamation, et une...
(APA 24/03/18)
APA – Douala (Cameroun) - Trois orpailleurs ont trouvé la mort dans la localité de Bétaré-Oya, à l’Est du pays, suite à des éboulements de mines, a appris vendredi APA de sources concordantes. D’après la délégation de la police judiciaire de l’Est chargée de diligenter l’enquête, le drame est survenu dans l’éboulement de deux sites miniers non restaurés par les exploitants. Les victimes sont deux Camerounais et un ressortissant centrafricain. En dehors des trois personnes décédées sur le coup, cinq...
(AFP 22/03/18)
Trois personnalités camerounaises, dont un ex-ministre, ont été écrouées à Yaoundé pour malversations financières présumées dans le cadre de l'opération anti-corrpution "Epervier", a indiqué jeudi à l'AFP une source judiciaire. Louis Max Ohandja, ex-secrétaire d'Etat auprès du ministre des Travaux publics, chargé des routes, Jean William Sollo, ancien patron d'une société publique et Bruno Bekolo Ebe, ex-recteur de l'université de Douala, ont été placés mercredi soir en détention provisoire à Kondengui, la prison centrale de Yaoundé, a précisé cette source.
(AFP 22/03/18)
Quatre élèves ont été tués mercredi au Cameroun, dans une bousculade dans une école primaire de Yaoundé, a appris l'AFP de sources concordantes. "Quatre élèves sont morts à la suite d'une bousculade à l'école publique d'Ekoudou", un quartier de la capitale camerounaise, "d'autres ont été blessés", a affirmé à l'AFP une source proche des autorités. La radio d'Etat, la Cameroon radio-television (Crtv), a donné un bilan similaire de quatre élèves tués, parlant "de nombreux blessés". Il n'était pas possible de savoir dans l'immédiat dans quel état se trouvaient les blessés.
(AFP 21/03/18)
Un Tunisien a été "assassiné" après son enlèvement au Cameroun en zone anglophone, premier étranger tué dans cette région en proie à des violences depuis plusieurs mois, a annoncé mardi le gouvernement camerounais. Un autre Tunisien et deux Camerounais enlevés en même temps, ont en revanche été libérés lors d'une "opération spéciale" lancée mardi matin par l'armée camerounaise. Cette opération "a permis la libération de trois des employés (d'une) société tunisienne enlevés le 15 mars par des terroristes" dans la région anglophone du Sud-Ouest, dont "un ingénieur tunisien", selon un communiqué du gouvernement.
(APA 21/03/18)
APA-Yaoundé (Cameroun)- Un ingénieur d’origine tunisienne, enlevé le 15 mars 2018 par des activistes sécessionnistes camerounais sur le chantier de construction de la route Kumba-Isanguele (Sud-Ouest), a été assassiné mardi matin au moment d’un assaut des forces de défense et de sécurité, informe le ministre de la Communication, Issa Tchiroma Bakary. Dans un communiqué, Issa Tchiroma Bakary explique que plus chanceux, le compatriote du défunt, lui aussi ingénieur, ainsi que deux techniciens camerounais, tous travaillant pour le compte de la...
(Xinhua 21/03/18)
Les forces de défense et de sécurité camerounaises ont libéré lors d'une "opération spéciale" menée mardi, un ingénieur tunisien et deux techniciens camerounais kidnappés par un groupe armé sécessionniste présumé la semaine dernière dans la région anglophone camerounaise du Sud-Ouest, plongée dans la crise avec celle du Nord-Ouest depuis fin 2016, selon un communiqué officiel lu à la télévision nationale. L'ingénieur de génie civil tunisien et les deux techniciens camerounais sont des employés de Sorabat, une entreprise de BTP tunisienne...
(Xinhua 21/03/18)
L'un des deux otages tunisiens, enlevé le 15 mars au Cameroun, a été tué par ses ravisseurs au cours d'une opération de sauvetage alors que le second a été sauvé, a annoncé le ministère tunisien des Affaires étrangères. Selon le ministère, il s'agit de Khaled Tinsa, décédé, et Mehrez Aouadi, blessé et transféré pour soins urgents à l'un des hôpitaux de Yaounde, capitale camerounaise. Les deux tunisiens opéraient dans le secteur des infrastructures. M. Tinsa, âgé de 53 ans, travaillait...
(Jeune Afrique 21/03/18)
Le Vatican ne relâche pas la pression sur les autorités camerounaises pour faire aboutir l’enquête sur la mort suspecte de Mgr Jean-Marie Benoît Bala, l’évêque de Bafia (Centre). Signe de la dégradation des relations bilatérales, le Saint-Siège a refusé de nommer un nonce apostolique à Yaoundé en remplacement de Mgr Piero Pioppo, muté le 8 septembre 2017 en Indonésie. Depuis six mois, la représentation diplomatique est assurée par un chargé d’affaires, Cosma Ambrosini. Lire la suite sur: http://www.jeuneafrique.com/mag/543225/politique/cameroun-qui-a-tue-mgr-...
(APA 20/03/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Un taux de soumissions de l’ordre de 180,57% a été enregistré par l’État du Cameroun à la suite d’une émission, par voie d’adjudication, de bons du Trésor assimilables (BTA) d’un montant de 10 milliards FCFA effectuée le 14 mars 2018 sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA auprès des services compétents du ministère des Finances. Avec une valeur nominale de 1 million FCFA, cette opération s’est déroulée auprès...
(AFP 20/03/18)
Un haut fonctionnaire de l'administration camerounaise enlevé samedi dans le Sud-Ouest anglophone, une des deux régions du Cameroun anglophone en proie à des velléités séparatistes, a été libéré lundi, a rapporté le gouverneur de cette région, dans une déclaration à la radio d'Etat. "Le professeur Leke Tambo, le président du conseil d'administration du GCE (General Certificate of Education) Board (office anglophone des examens) vient d'être libéré dans son Lebialem natal où il a été kidnappé par des ravisseurs alors qu'il...
(AFP 20/03/18)
Deux Tunisiens travaillant sur un chantier ont été enlevés par un groupe armé au Cameroun, a annoncé lundi le ministère tunisien des Affaires étrangères. "Une cellule de crise a été mise en place au sein du ministère", qui est en contact avec les autorités camerounaises "pour faire libérer les Tunisiens enlevés le plus vite possible", a dit le ministère dans un communiqué. Les deux Tunisiens ont été enlevés "par un groupe armé dans le sud-ouest du Cameroun le 15 mars",...
(Xinhua 20/03/18)
Au Cameroun anglophone, un responsable de l'éducation secondaire a été libéré lundi par des sécessionnistes présumés après deux jours de captivité dans le Sud-Ouest, selon des sources concordantes. L'otage, Ivo Leke Tambo, est président du Conseil d'administration du GCE Board du Cameroun, l'organisme chargé de l'organisation et de la gestion du baccalauréat anglophone du pays. Il avait été enlevé avec une trentaine d'étudiants alors qu'ils étaient en déplacement dans le Sud-Ouest samedi sans escorte de sécurité. La délégation avait été...
(RFI 19/03/18)
Au Cameroun, un cadre de l'administration et une trentaine de personnes ont été enlevées ce samedi 17 mars par des séparatistes camerounais dans le sud-ouest anglophone. Quatre personnes ont également été blessées dans l'attaque du cortège d'un ministre délégué en visite. C'est en fin de matinée que les attaques ont eu lieu. Le directeur de l'Office anglophone des examens, Ivo Leke Tambo, était en route vers une localité voisine lorsqu'il a été enlevé. Il se rendait à une célébration en...
(APA 19/03/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’Ambazonia Defense Force (ADF), un mouvement armé exigeant la sécession des régions anglophones du Cameroun, a posté samedi, sur les réseaux sociaux, une vidéo revendiquant l’enlèvement une quarantaine de personnes, dont deux Tunisiens travaillant sur un chantier routier, le même jour dans la localité de Fontem (Sud-Ouest). Les images présentent des hommes cagoulés et armés, obligeant les occupants d’un autobus et d’un tout-terrain, dont les vitres ont été explosées, à mettre pied sur une route en terre...
(APA 19/03/18)
APA – Douala (Cameroun) - Les Etats-Unis ont pris l’engagement de renforcer les moyens logistiques et techniques de la lutte contre le paludisme au Cameroun en mettant notamment à la disposition de ce pays, plus de 7,5 millions de doses de traitement prophylactique antipaludéen et 256 000 moustiquaires imprégnées d’insecticide, a-t-on appris samedi de sources concordantes. Le Cameroun qui a bénéficié pour cette année de plus de 5 millions de doses d’antipaludéens et de plus de 200 000 moustiquaires imprégnées,...

Pages