Vendredi 19 Janvier 2018
(APA 19/01/18)
APA – Douala (Cameroun) - L’enveloppe destinée au fonctionnement de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) pour l’exercice 2018 s’élève à 200 milliards de francs CFA, lit-on jeudi dans le journal officiel. Selon la source publiant un décret pris dans ce sens, il ressort clairement qu’il « est approuvé et rendu exécutoire le budget de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale pour l’exercice 2018 arrêté en recettes et en dépenses à la somme de Deux cent milliards (200 000 000 000) de francs CFA ». Avec cette dotation la CNPS devrait poursuivre sa mutation à travers non seulement l’intensification de la numérisation des procédés, mais également l’amélioration dans la couverture sociale des personnes affiliées.
(Xinhua 19/01/18)
Au moins deux civils ont été tués dans un attentat-suicide attribué à la secte islamiste Boko Haram dans la nuit de mardi à mercredi à Amchidé, localité camerounaise frontalière avec le foyer du groupe au Nigeria, a indiqué à Xinhua un riverain. L'attentat, commis par une femme kamikaze qui s'est tuée sur le coup, a également causé deux blessés et trois maisons incendiées, selon la même source. Dans la nuit de lundi à mardi déjà, les djihadistes de Boko Haram ont brûlé vifs quatre personnes dans la localité camerounaise de Tourou, toujours sur la frontière avec le Nigeria.
(AFP 17/01/18)
Quatre civils ont été tués dans la nuit de lundi à mardi dans des attaques imputées au groupe jihadiste Boko Haram contre des villages de l'extrême-nord du Cameroun, a-t-on appris mardi de sources concordantes. "Boko Haram a mené des attaques simultanées dans la nuit (de lundi à mardi) dans trois villages du canton de Tourou", situés vers la frontière du Nigeria, a affirmé sous couvert d'anonymat un responsable sécuritaire de la zone. "Quatre personnes sont mortes calcinées dans ces villages", les "assaillants" ayant incendié "une centaine de maisons", a-t-il ajouté. Le bilan des attaques a été confirmé à l'AFP par une autre source sécuritaire de la région.
(APA 16/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Quatre civils ont trouvé la mort dans la nuit de lundi à mardi dans la localité camerounaise de Roum (Extrême-Nord), à la suite d’un attentat attribué à la secte islamiste Boko Haram, a appris APA de sources sécuritaires. Les circonstances de cet acte terroriste, au cours duquel plusieurs maisons et une église ont été incendiées par les assaillants, ne sont pas encore clairement établies. En attendant, tout porte à croire les jihadistes sont aussitôt repartis du côté...
(Afrik.com 16/01/18)
La vocation sacerdotale était au cœur du 41ème séminaire annuel de la rencontre des évêques du Cameroun qui s’est tenue du 8 au 13 janvier 2018 dans la capitale politique de ce pays d’Afrique Centrale. Cette rencontre est placée sous le thème : « Le don de la vocation presbytérale ». Pendant une semaine, ces prélats avaient planché à travers des conférences et des ateliers sur les questions de la formation des futurs prêtres et de leurs vocations. Selon les...
(APA 16/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le directeur général des Douanes, Fongod Elvis Nuvaga, a alerté les chefs secteurs de son administration ainsi que tous les commandants de groupements actifs, quant au «déversement» sur le territoire camerounais, d’huiles végétales raffinées «non conformes aux normes». S’adressant ce lundi, à toutes les unités opérationnelles, plateformes portuaires, aéroportuaires et frontalières terrestres, il prescrit une «vigilance maximale», demande de rechercher et de saisir tout stock d’huiles végétales raffinées non conforme, insistant pour que ses services exigent, lors...
(BBC 15/01/18)
Au moins 17 personnes ont trouvé la mort samedi soir dans un accident de bus dans l'ouest du pays. Selon les premières enquêtes, le chauffeur du bus de 70 places aurait perdu le contrôle du véhicule qui a fini dans un ravin. Le bus est tombé à plus de 100 mètres de la falaise de Dschang, une ville principale du département de la Menoua. Selon les autorités, le bilan pourrait s'alourdir compte tenu de la gravité des blessures de nombreux...
(APA 15/01/18)
APA - Douala (Cameroun) - Vingt-trois personnes ont trouvé la mort dans un accident de circulation au Cameroun, lorsqu'un bus effectuant la ligne Dschang (Ouest) Douala (Littoral) transportant 65 personnes est tombé dans une falaise, occasionnant plusieurs tonneaux a-t-on appris lundi de sources concordantes. D'après les premiers éléments de l'enquête diligentée par la gendarmerie, cet accident serait la conséquence "d'un système de freinage défectueux" de ce gros porteur de 70 places appartenant à "une agence de voyage clandestine qui est...
(APA 13/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) L’entreprise Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) a repris le ramassage des ordures depuis deux jours dans la capitale camerounaise, Yaoundé, après un arrêt de travail de près d’un mois consécutif au non-paiement de ses factures par le gouvernement, a constaté APA sur place. Alors que la ville, de toutes parts, ployait déjà sous les immondices, l’État, sur hautes instructions du président de la République, a débloqué en procédure d’urgence quelque 6 des 13 milliards FCFA des arriérés...
(APA 12/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Deux kamikazes, présumées membres de la secte islamiste Boko Haram, se sont fait exploser dans la nuit de jeudi à vendredi au quartier Ouro-Kessoum situé dans la localité camerounaise d’Amchidé, a appris APA de sources sécuritaires. En dehors de ces «bombes humaines», l’attentat-suicide a également fait deux blessés parmi les civils, qui selon des témoignages concordants visait une zone de grande concentration humaine. Quelques heures auparavant, ce sont quatre personnes, dont une jeune kamikaze, qui ont trouvé la mort à Gangawa, situé non loin de là, lors d’une incursion de Boko Haram. Depuis août 2014, constate-t-on, le mouvement jihadiste caresse le rêve d’investir cette zone...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Les premiers jours de 2018 ont marqué le lancement de la distribution gratuite de 500 000 ordinateurs portables aux étudiants camerounais dans le cadre du programme « higher education vision » du président Paul Biya. Mais pour ce dernier, comme pour ses bénéficiaires, il semblerait que le cadeau de début d’année soit devenu empoisonné. C’était une promesse formulée en 2016. Le président Paul Biya s’était alors engagé à distribuer gratuitement de janvier à juin 2018, 500 000 ordinateurs portables aux...
(AFP 11/01/18)
Quatre civils ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'extrême-nord du Cameroun dans deux attaques distinctes attribuées au groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a-t-on appris de sources concordantes. "Boko Haram a tué trois personnes et en a enlevé deux lors de l'attaque de la nuit d'hier (mercredi)" de la localité de Gangawa, située dans l'arrondissement de Kolofata, cible régulière d'attaques de jihadistes nigérians, a rapporté une source proche des services de sécurité camerounaise jointe par téléphone...
(APA 11/01/18)
APA – Douala (Cameroun) - Quatre personnes, y compris une jeune fille kamikaze, ont trouvé la mort jeudi dans la localité de Gangawa (Extrême-nord), lors d’une attaque de la secte terroriste Boko Haram, a appris APA de sources sécuritaires. L’attaque a eu lieu très tôt dans la matinée, lorsque des populations riveraines sortaient de leur lit pour vaquer à leurs occupations quotidiennes. D’après des témoignages concordants, c’est le marché de cette localité située à la frontière avec le Nigeria qui...
(APA 11/01/18)
APA – Douala (Cameroun) - Les activités commerciales au Port autonome de Kribi (PAK) seront opérationnelles dès le 1er mars 2018, a annoncé jeudi l’armateur CMA-CGM, précisant que les premières cargaisons partiront d’Asie dès lundi 15 janvier prochain. A l'issue des échanges avec les autorités camerounaises, en l’occurrence le ministère des Transports (MINT), Lionel Odeyer, directeur général de CMA-CGM Cameroun a rassuré que cette date a été retenue en collaboration avec la société Kribi terminal conteneurs (KCT) et le PAK...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Le drame survenu dans la nuit du 29 au 30 décembre 2017, dans la localité de Ngoegoe, dans laquelle neuf artisans miniers, lancés à la recherche de l’or, ont péri dans une mine non restaurée, est venu alourdir le nombre de décès survenus dans les mêmes circonstances, au cours de l’année 2017. C’est du moins ce que rapporte l’ONG Forêt et développement (Foder), dans un communiqué officiel qui pointe au moins 43 décès d’orpailleurs dans des trous non restaurés par...
(AFP 10/01/18)
Au moins 43 personnes sont mortes au Cameroun en 2017 sur des sites miniers exploités puis abandonnés par des sociétés minières, a appris l'AFP mercredi auprès de l'ONG Forêts et développement rural (Foder). "Le compteur du nombre de personnes décédées dans les trous miniers (...) monte à 43 personnes en l’espace de 10 mois" en 2017, principalement dans la région administrative de l'Est du Cameroun, a dénombré l'ONG Foder, qui se bat pour la réhabilitation des trous "béants" laissés par des exploitants de sites miniers, principalement des entreprises chinoises.
(Xinhua 10/01/18)
Un jeune agresseur a été tué par les militaires lundi vers 22h00 à Garoua, chef-lieu de la région camerounaise du Nord, a appris Xinhua mardi auprès des témoins. Depuis quelques jours, des agressions répétées entre jeunes bandits et hommes en tenue ont été enregistrées au quartier Yelwa à Garoua. Lundi, deux éléments du Bataillon d'intervention rapide (BIR), une unité d'élite de l'armée camerounaise, avaient été grièvement agressés, et c'est en réaction à cet affront que les soldats du BIR sont...
(APA 10/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Les dépouilles de deux soldats camerounais, membres de la Force multinationale mixte de l’Union africaine (FMM-UA), abattus par des éléments présumés de la secte islamiste Boko Haram dans la forêt nigériane de Sambisa, ont été remises lundi soir à l’armée camerounaise dans la ville de Maroua (Extrême-Nord), ont indiqué des sources sécuritaires. Selon les premières données, recueillies au téléphone par APA, ces militaires, qui font par ailleurs partie d’un contingent éliminé et dont le chiffre n’a pas...
(AFP 09/01/18)
Les militaires nigérians appuyés par des soldats de pays voisins ont lancé une grande offensive contre les deux factions du groupe islamiste Boko Haram et leurs dirigeants dans le nord-est du Nigeria, a annoncé mardi l'armée nigériane. Des soldats du Cameroun, du Tchad, du Niger et du Nigeria visent les chefs jihadistes Abubakar Shekau, dans la forêt de Sambisa, et Mamman Nur, dans la région du lac Tchad, dans les deux zones de l'Etat du Borno où le groupe est...
(RFI 08/01/18)
Que sont devenus les leaders de la République de l'Ambazonie - ces militants de la cause des zones anglophones du Cameroun, réfugiés au Nigeria ? Huit responsables de ce mouvement auraient été interpellés au Nigeria. Parmi eux figure leur leader, Sisiku Ayuk Tabe. Mais les autorités nigérianes et camerounaises ne fournissent aucun détail sur ce dossier. C’est un communiqué diffusé sur les réseaux sociaux qui évoque une série d’interpellations. Selon Chris Anu, le secrétaire chargé des communications au sein de...

Pages