Jeudi 22 Février 2018
(RFI 22/02/18)
Au Cameroun, le SDF, le principal parti de l'opposition, tient à compter de ce jeudi, un congrès très attendu dans son fief, à Bamenda, en zone anglophone. Les travaux, qui vont durer trois jours, vont permettre de choisir par une primaire interne le candidat du parti à l'élection présidentielle prévue cette année. Seulement, des invités inattendus ont décidé de se joindre aux débats. Il s'agit des séparatistes anglophones porteurs de l'idée de l'Etat virtuel de l'Ambazonie. Les nuisances consécutives à l'activisme de ces derniers ont conduit le SDF à aller tenir ses travaux dans l'enceinte de son principal concurrent...
(Jeune Afrique 22/02/18)
Bien que le groupe en charge du projet ait nommé un nouveau responsable, la démission récente de Marc Debandt, jusque-là chargé de la construction de l'édifice, éveille à nouveau les doutes quant à la livraison à temps du complexe devant abriter la cérémonie d'ouverture de la Coupe d'Afrique des nations, en 2019. C’est un nouveau rebondissement dans le projet de construction du stade d’Olembé de Yaoundé. Samedi 17 février, le groupe italien Piccini, en charge du chantier, a annoncé la démission du chef de projet, Marc Debandt. L’entreprise italienne dément la thèse – largement relayée sur les réseaux sociaux – selon laquelle cette démission est le fruit de pressions exercées par de hauts fonctionnaires camerounais. « Les allégations de pressions...
(Jeune Afrique 21/02/18)
Lydienne Yen Eyoum, libérée le 4 juillet 2016 après près de sept ans de détention au Cameroun, et son ancienne avocate, Caroline Wassermann, sont à couteaux tirés. En cause : un désaccord qui s'envenime depuis plus d'un an au sujet du paiement des honoraires. Les relations entre les deux femmes sont exécrables. Selon nos sources, elles avaient signé un accord de paiement d’honoraires s’élevant à 22 700 euros (25 000 moins les 2 300 euros déjà réglés), le 21 mars...
(RFI 21/02/18)
Quelque 224 millions de personnes ont été sous-alimentées en Afrique en 2016, quatre millions de plus qu'en 2015. L'insécurité alimentaire s'est aggravée, c'est le constat de la conférence régionale de la FAO, l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation, organisée à Khartoum jusqu'à la fin de la semaine. Les conflits et les aléas climatiques sont en cause, mais également l'absence d'un soutien public suffisant aux agriculteurs africains, estime la Fondation Farm. Près d'une personne sur quatre est sous-alimentée en...
(La Tribune 20/02/18)
Une délégation d'hommes d'affaires allemands, conduite par Günter Nooke, le représentant spécial pour l'Afrique de la chancelière Angela Merkel, a évoqué à Yaoundé avec les autorités camerounaises le projet d'installation d'une usine de fabrication d'engrais chimiques au sud-ouest du Cameroun. Datant de 2013, le projet avait depuis buté sur des entraves pour sa réalisation. En séjour au Cameroun du 14 au 18 février, le représentant spécial pour l'Afrique de la chancelière allemande Angela Merkel, Günter Nooke, à la tête d'une...
(Jeune Afrique 17/02/18)
Au tribunal de première instance d'Eseka, le procès de la catastrophe ferroviaire du 21 octobre 2016 se poursuit tant bien que mal. Suite à l’absence à la barre de Didier Vandenbon, l'ancien directeur de Camrail, l’audience a été renvoyée au 14 mars prochain. Le 14 février dernier, les avocats des familles de victimes et le tribunal se préparaient à interroger les prévenus français Didier Vandenbon et Jean-Pierre Morel, ancien et actuel dirigeant de Camrail. Le premier est coaccusé, avec la...
(Jeune Afrique 16/02/18)
La compagnie camerounaise a mis en place un ambitieux plan de relance, combinant chasse aux coûts et recentrage sur le réseau domestique, qui a porté ses fruits : entre 2016 et 2017 Camair-co a presque doublé le nombre de ses passagers, tout en réduisant son déficit d'exploitation. Il s’en est fallu de peu pour Camair-Co : la compagnie camerounaise, créée en 2011, dont la dette avait atteint les 35 milliards de francs CFA (49 millions d’euros) fin 2016, a frôlé...
(La Tribune 16/02/18)
Après le départ fin 2017 de la sud-africaine Philisiwe Sibiya, le groupe panafricain des télécoms MTN annonce la nomination de Saim Yaksan au poste de directeur général par intérim. La filiale de MTN au Cameroun attend toujours la nomination d'un CEO définitif. Mais en attendant, Saim Yaksan devient directeur général par intérim, annonce la firme dans un communiqué parvenu à la presse locale ce mercredi 14 février. Après trois ans aux commandes de MTN Cameroun, la sud-africaine Philisiwe Sibiya avait...
(La Tribune 16/02/18)
Après la direction générale d’Orange Cameroun, Elisabeth Medou-Badang devient directrice zone et porte-parole d’Orange pour la zone Moyen-Orient et Afrique (MEA). En annonçant son départ d'Orange Cameroun en début de semaine, Elisabeth Medou Badang connaissait déjà l'étape suivante de son parcours, mais ne pouvait visiblement pas devancer sa hiérarchie. Comme confié sur Twitter, elle reste effectivement au sein du groupe français des télécoms et officiera désormais en qualité de directeur de zone et porte-parole d'Orange pour la zone Moyen-Orient et...
(La Tribune 15/02/18)
Le gouvernement camerounais vient de mobiliser 3,6 milliards de Fcfa en guise d'appui à la filière élæïcole. Etalé sur 8 ans, ce nouveau financement bénéficiera aux exploitants de la palmeraie villageoise sous forme d'engrais subventionnés. Après la restructuration, le gouvernement camerounais intensifie ses efforts pour assurer la durabilité de la filière palmier à l'huile. Mercredi 14 février à Yaoundé, le ministre de l'Economie Louis Paul Motaze, vient en effet de ratifier une convention visant la mise en œuvre du Programme...
(RFI 15/02/18)
L’Etat de Cross River au sud-est du Nigeria voit affluer chaque semaine, énormément de réfugiés fuyant l’insécurité dans les Etats anglophones du Cameroun. Il y aurait ainsi au moins 33 000 réfugiés selon l’agence nigériane de gestion des urgences. Ces personnes sont soutenues par les habitants qui les hébergent dans des structures publiques ou chez elles. Mais ces populations manquent de ressources. Cette nouvelle situation les fragilise. Reportage à Okwangwo, village enclavé au milieu de la forêt, Bineta Diagne C’est...
(Jeune Afrique 15/02/18)
Le fonds d’investissement Actis a annoncé lundi le lancement des travaux de construction du Douala Grand Mall, dans lequel sera installé un supermarché Carrefour, exploité par le groupe franco-japonais CFAO. Le capital-investisseur britannique Actis a annoncé lundi 12 février le lancement des travaux de construction du Douala Grand Mall, à proximité de l’aéroport international de la capitale économique camerounaise. Fruit du partenariat entre Actis et l’entreprise locale Craft Development, ce centre commercial – dont le coût est estimé à 250...
(RFI 15/02/18)
Le groupe Rougier, l’un des principaux exploitants forestiers en Afrique, est en difficulté, pénalisé par les difficultés qu’elle enregistre au Cameroun. Avec une baisse de 7,5% de son chiffre d’affaires l’année dernière, Rougier négocie déjà des cessions d’actifs et mardi 13 février, le conseil d’administration a rappelé Francis Rougier, petit-fils du fondateur, aux commandes du groupe pour tenter de reprendre une trajectoire de croissance. Lors de la publication de ses résultats pour l’exercice 2017, le groupe français a précisé que...
(Jeune Afrique 15/02/18)
La concurrence sur le marché de l'eau minérale au Cameroun pousse la Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC) dans ses retranchements. En zone Cemac, le groupe Castel a établi une répartition des marchés pour ses sociétés d’eaux en bouteille. Soboleco reste sur le marché gabonais, en dépit de sa capacité à exporter. Plus solide et plus ancienne au sein du groupe, sa filiale Société des eaux minérales du Cameroun (SEMC, groupe Brasseries du Cameroun) approvisionne les marchés camerounais, tchadien,...
(La Tribune 15/02/18)
Les arriérés de cotisation des Etats membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale ont grimpé en flèche ces dernières années, pour atteindre 35 milliards de francs CFA. La Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) fait face depuis quelques années à des arriérés non apurés de ses pays membres. A en croire le conseiller des réformes institutionnelles de l'organisation, Mangaral Banté, qui s'exprimait ce 13 février dans la capitale tchadienne Ndjamena, à l'ouverture d'un atelier régional...
(La Tribune 13/02/18)
Le chef de l’Etat camerounais s’est adressé à la jeunesse du pays ce samedi 10 février lors d’un message à la nation qui met fin aux rumeurs sur son état de santé. Sans grandes annonces, Paul Biya a invité la jeunesse camerounaise à s’impliquer dans la stratégie d’émergence à l’horizon 2035. Avec à la clé, de nouvelles promesses d’emploi et d’opportunités qui ont du mal à enchanter la population ciblée par l’opération de charme présidentielle. Paul Biya va bien !...
(RFI 13/02/18)
L’Etat de Cross River, dans le sud-est du Nigeria, voit affluer, chaque semaine, énormément de réfugiés fuyant l’insécurité dans les Etats anglophones du Cameroun. Il y aurait ainsi au moins 33 000 réfugiés, selon l’Agence nigériane de gestion des urgences. Ces personnes sont soutenues par les populations locales qui les hébergent dans des structures publiques ou bien chez elles. Malgré tous ces efforts, les réfugiés vivent dans la précarité la plus totale. Avec notre envoyée spéciale à Ikom Plusieurs centaines...
(La Tribune 13/02/18)
Après quatre ans aux commandes de la filiale d’Orange au Cameroun, Elisabeth Medou Badang se tourne vers de nouveaux horizons. Elisabeth Medou-Badang quitte la direction générale d'Orange Cameroun, a-t-elle annoncé sur Twitter. En fonction depuis décembre 2013, Medou-Badang est l'une des rares femmes -la deuxième aux côtés de la française Corinne Lozé aux commandes d'Orange Centrafrique- à diriger les activités d'une filiale africaine du groupe français. Elle quitte cette fonction au moment où la filiale camerounaise essuie de nombreuses critiques...
(RFI 12/02/18)
Nouvelles violences dans l'ouest anglophone camerounais. En dépit du couvre-feu décrété samedi pour une semaine dans la zone par le ministre de la Défense camerounais, des heurts ont éclaté dans différentes localités. Trois gendarmes ont été tués. Un sous-préfet a été enlevé. Et quelques attaques parsemées ont été enregistrées, entachant les cérémonies de commémoration de la « Journee de la jeunesse », célébrée ce dimanche par les autorités. « Trois gendarmes ont été tués à Kembong par plus d'une dizaine...
(RFI 12/02/18)
Des rumeurs incessantes le disaient très malade ces derniers jours. Mais Paul Biya a bel et bien, en début de soirée, tenu son traditionnel discours à la jeunesse camerounaise à la faveur de la fête qui lui est consacrée chaque année. Discours scruté et suivi comme rarement par le passé, tant les Camerounais étaient désireux d'avoir des indices sur l'état de santé de leur président. Paul Biya, costume sombre et cravate bleue à rayures blanches, est apparu sur les écrans...

Pages