| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(Le Monde 28/03/17)
Un collectif de personnalités et d’organisations interpelle les candidats français sur la coupure numérique qui frappe les anglophones camerounais depuis le 17 janvier. Mesdames, Messieurs les candidats à l’élection présidentielle française, Nous vous écrivons afin de solliciter de votre part une prise de position claire sur une situation préoccupante dans un pays ami et allié de la France. Depuis le 17 janvier 2017, deux régions du Cameroun, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, sont totalement privées d’Internet : l’accès à la bande passante internationale y est coupé. Après avoir longtemps refusé de s’exprimer sur le sujet, le gouvernement du Cameroun a admis avoir ordonné aux fournisseurs d’accès Internet, dont Orange Cameroun, filiale d’Orange, de procéder à...
(Jeune Afrique 28/03/17)
L’archevêque camerounais Joseph Atanga s’est retrouvé au cœur d’un reportage de France 2 sur la pédophilie dans l’Église. Il aurait couvert des prêtres mis en cause. Si l’omerta en vigueur dans l’Église catholique avait un visage africain, ce serait le sien. À son corps défendant, Mgr Joseph Atanga, l’archevêque de Bertoua (Est), est devenu une célébrité. Près de 2,2 millions de téléspectateurs français (9,8 % de part d’audience) ont assisté à l’embarrassante interview du prélat camerounais par un journaliste de l’émission Cash Investigation – diffusée sur France 2 le 21 mars. Manifestement, Mgr Atanga, 64 ans, n’avait pas été prévenu du sujet de l’entretien : « Pédophilie dans l’Église : le poids du silence ». On plaindrait presque ce jésuite à la...
(Jeune Afrique 28/03/17)
Vainqueur en février de la CAN, ce qui ne lui était plus arrivé depuis 2002, le Cameroun manifeste sa reconnaissance à Hugo Broos d’une manière assez particulière. Le sélectionneur des Lions indomptables, qui a joué un rôle majeur dans la reconquête du titre, a certes touché ses primes. Pourtant, le compte n’y est pas : le Belge n’a pas été payé depuis près de sept mois (il touche un salaire mensuel d’environ 45 000 euros), un record en Afrique, les arriérés dus...
(BBC 27/03/17)
Le Front social démocrate (Social Democratic Front - SDF), premier parti d'opposition est pour le fédéralisme dans ce pays. Le SDF a affirmé dimanche cette position au cours d'une réunion de son comité exécutif tenu dans la banlieue de Yaoundé. Pour le premier parti d'opposition, dans l'état actuel de chose, la solution est le fédéralisme. C'est depuis 1997 que le social democratic front a émis cette idée. Selon le SDF, le fédéralisme aurait permis d'éviter la crise qui sévit dans...
(RFI 25/03/17)
Lors de la 15e audience de son procès, le correspondant de RFI en langue haoussa Ahmed Abba a été entendu par les juges pour la première fois. Accusé de « non-dénonciation d'acte terroriste, apologie et blanchiment », il est en prison depuis bientôt deux ans. Après plus d’un an de procès, la parole est enfin revenue à l’accusé. Face à ses juges, Ahmed Abba a pu pour la première fois livrer sa version des faits au tribunal. Un témoignage décisif...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Maître Akere Muna est ressorti libre, vendredi 24 mars, des locaux du Secrétariat d'État à la défense (SED), où il a été entendu pour avoir "intellectuellement amplifié la crise anglophone". Il était représenté par 22 avocats, dont le bâtonniers Jackson Ngnié Kamga. Quelque 200 avocats en provenance des quatre coins du Cameroun attendaient également aux abords du SED, prêts à en découdre s’il devait ne pas être libéré.
(Jeune Afrique 25/03/17)
Il ne l’avait pas vue venir. Après trois décennies de règne marqué par de nombreux abus de pouvoir, le président de la Confédération africaine de football a été mis sur la touche par un Petit Poucet, le Malgache Ahmad Ahmad. Révolution de palais et fin de règne sans gloire pour Issa Hayatou, 70 ans, candidat à une huitième réélection à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Le 16 mars, le Camerounais a été défait lors d’un scrutin...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Si Samuel Eto’o a la réputation de s'idolâtrer, l’opinion camerounaise ne se lasse pas non plus de le voir. La carrière de l’attaquant est une succession de cartes postales plutôt hagiographiques… A 36 ans, les footballeurs de dimension internationale choisissent le clou où raccrocher leurs crampons et se font discrets. Sauf quand ils sont de la même nationalité que Roger Milla qui joua les prolongations au-delà des logiques de calendriers. Son petit (faux) frère du Cameroun, Samuel Eto’o Fils, entend...
(RFI 24/03/17)
Au Cameroun, c’était ce jeudi 23 mars l’audience au tribunal militaire de Yaoundé des leaders et activistes anglophones. Ils sont près d'une trentaine, poursuivis par l'Etat pour rébellion et actions terroristes. Ils ont, pour certains, été interpellés à Bamenda, Kumba et Buea. Ces villes sont depuis trois mois au cœur des mouvements de protestations qui agitent les régions anglophones du pays, dont les populations se considèrent marginalisées par le pouvoir central. 13h30, la cour intérieure du tribunal militaire de Yaoundé...
(La Croix 24/03/17)
Lors d’une rencontre au Vatican, les deux hommes ont souligné l’importance de « favoriser la cohésion nationale » mais n’ont pas abordé les questions politiques. Le pape François et le président camerounais Paul Biya ont salué, jeudi 23 mars, « la coexistence pacifique et (le) respect réciproque entre les divers groupes religieux » au Cameroun. Un communiqué a été publié par le Vatican, à l’issue d’une rencontre, à Rome, entre les deux hommes. Ils ont souligné « l’importance de favoriser...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Et si Paul Biya allait chercher la solution à la crise anglophone loin des frontières camerounaises ? C’est en tout cas ce que suggère une députée canadienne, qui encourage la ministre des Affaires étrangères de son pays à s’impliquer dans le dossier. Dans une lettre datée du 15 mars, en français, Hélène Laverdière interpelle la ministre des Affaires étrangères canadienne, Chrystia Freeland, concernant la situation au Cameroun. « Le Cameroun est aux prises avec une crise politique interne complexe »,...
(Jeune Afrique 24/03/17)
La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) infléchit sa politique monétaire, en relevant son taux directeur de 50 points de base, au terme de son premier comité de politique monétaire de l’année, tenu le 22 mars. Une première depuis 2008. La Beac infléchit sa politique monétaire. Elle a relevé son taux directeur de 50 points de base le 22 mars, au terme de son premier Comité de politique monétaire (CPM) de l’année. Le taux d’intérêt des appels d’offres (TIAO)...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Après vingt-neuf ans de présence ininterrompue à la présidence de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou (70 ans) a été battu le 16 mars dernier par le Malgache Ahmad Ahmad. L’occasion de revenir sur le bilan du désormais ex-président. Avec du bon et du moins bon. Bilan sportif Augmentation du nombre de sélections africaines en phase finale de Coupe du Monde, réformes de la CAN et des compétitions de clubs, création du CHAN, des CAN des moins de 23 ans,...
(Le Point 23/03/17)
Pour le ministre de l'Économie, le Cameroun a tous les atouts pour éviter la crise économique qui ronge la Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (Cemac). Il explique. Les pays d'Afrique centrale traversent une zone de turbulence sans précédent depuis la chute des cours du pétrole et des matières premières. Mais il en est un qui semble garder la tête hors de l'eau. Il s'agit du Cameroun. Comment le pays s'y prend-il pour garder le cap et éviter la...
(La Tribune 23/03/17)
Le Crédit communautaire d'Afrique (CCA), jusque-là classé comme établissement de microfinance (EMF) de 2ème catégorie vient d’obtenir l’agrément de la Commission bancaire de l’Afrique centrale (COBAC). A peine née, la nouvelle banque ambitionne déjà de se hisser, à moyen terme, à la troisième place du marché. Ce qui ne sera pas un long fleuve tranquille. La microfinance Crédit communautaire d'Afrique (CCA) devient officiellement la 15ème banque conventionnelle au Cameroun. L'annonce a été faite lundi 20 mars 2017, par son président...
(Jeune Afrique 23/03/17)
Le pape François recevra jeudi 23 mars au Vatican Paul Biya, selon un communiqué de presse de la présidence camerounaise. De passage à Rome pour une visite d’État de trois jours, le président camerounais a semble-t-il décidé de prolonger son séjour afin de rencontrer le souverain pontife. Ancien séminariste, Paul Biya est un habitué du Vatican, où il se rend régulièrement dans le cadre de visites dites privées.
(RFI 22/03/17)
Les Nations unies s'inquiètent de rapatriements forcés de réfugiés au Cameroun. Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) assure que 2 600 Nigérians ont été reconduits de force dans leur pays. Les récits recueillis par le HCR racontent tous les mêmes scènes : l'arrivée de militaires camerounais qui pressent les réfugiés de partir et les conduisent dans des villages isolés du Nigeria, de l'autre côté de la frontière. « C'est une violation très grave des lois internationales. Ces...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Pendant près de trente ans, Issa Hayatou a dirigé, d’une main de fer, le football africain. Un trop long règne, que Jeune Afrique a suivi de près, de son élection surprise, en mars 1988 à Casablanca, à sa chute, ce 16 mars à Addis-Abeba, au terme de sept mandats Comme beaucoup à l’époque, nous avions cru à ses promesses. Mais nous n’avons pu que constater, au fil du temps, que le fringant dirigeant de la fin des années 1980 s’était...
(Jeune Afrique 20/03/17)
Alors que le président rwandais, Paul Kagame, est au Vatican, son homologue camerounais, Paul Biya, vient d'atterrir à Rome, pour une visite d’État du 20 au 22 mars, à l’invitation du chef de l’État italien, Sergio Mattarella. Au programme de cette visite d’État, sur laquelle la présidence camerounaise planche depuis plus d’un mois : la coopération entre le Cameroun et l’Italie, en particulier dans le domaine économique. « L’actualité majeure de cette coopération porte sur la réactualisation récente du mécanisme de financement du développement dans notre pays, et sur les ressources d’annulation de la dette envers l’Italie », a ainsi détaillé le président Paul Biya, dans un communiqué le 17 mars.
(Jeune Afrique 20/03/17)
Une instruction a été ouverte le 13 mars en France au sujet de la catastrophe ferroviaire d’Eseka, après une plainte déposée contre X pour tentative de meurtre. La justice française devrait également se pencher sur les conditions de l’attribution de la concession de l’activité des chemins de fer camerounais à Camrail, filiale du groupe Bolloré. Le doyen des juges d’instruction du tribunal de grande instance de Créteil, Nadine Berthelemy-Dupuy, a rendu une ordonnance lundi 13 mars. Le document enterrine le déclenchement d’une enquête, suite à une plainte avec constitution de partie civile, déposée contre X le 17 février 2017 par le Comité de libération...

Pages