Vendredi 19 Janvier 2018
(Cameroonvoice 04/07/13)
Un décret du président de la République signé hier, 2 juillet 2013, convoque le corps électoral le 30 septembre prochain, pour la tenue du double scrutin en vue de la désignation de nouveaux députés et conseillers municipaux. Paul Biya a enfin décidé. Hésitant depuis plus de douze mois sur le calendrier électoral en raison des tensions de trésorerie, des calculs personnels, des enjeux purement politiciens et de la pression de la classe politique, le chef de l’Etat s’est finalement déterminé. Il convoque les électeurs inscrits sur le fichier d’Elections Cameroon (Elecam) à se rendre aux urnes, le lundi 30 septembre 2013 entre 8 heures et 18 heures pour choisir en même temps, leurs députés et conseillers municipaux. Et pour cela,...
(Mutations 04/07/13)
La haut-commissaire aux droits de l’Homme propose au gouvernement de revoir ces méthodes de travail. L’indépendance judiciaire est considérée comme une utopie au Cameroun. C’est le constat fait par Navy Pillay, la haut-commissaire des Nations-Unies aux droits de l’Homme, qui achevait sa visite hier à Yaoundé. Au cours de ses entretiens avec le ministre de la Justice, des magistrats et des juges lundi dernier, Navy Pillay s’est dite préoccupée par «les procédures judiciaires lentes et longues» qui pénalisent de nombreux détenus coupables ou innocents dans les prisons camerounaises. L’une des conséquences des ajournements et retards judicaires au Cameroun réside dans le fait qu’il y a surpeuplement des prisons et les conditions de détention qui deviennent désastreuses ; avec environ 60%...
(Journal du Cameroun 04/07/13)
Lancées le 03 juillet par le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l'économie sociale et de l'artisanat, Laurent Serge Etoundi Ngoa, elles vont durer trois jours. Ils sont plus de 300 participants, réunis à Yaoundé pour cette première édition des Journées nationales de l'économie sociale. Cette manifestation, qui intervient sept ans après la tenue d'un forum international sur ce secteur d'activités, a pour objectif de promouvoir l'organisation de l'économie sociale, mal connue des Camerounais, a fait savoir le ministre Etoundi Ngoa qui a annoncé comme témoignage de cette volonté, l'élaboration d'un projet de loi spécifique au domaine. « Cette première édition est une édition de consultation des acteurs de l'économie sociale pour une formulation définitive des programmes du gouvernement...
(Cameroon-Info.Net 04/07/13)
A l’annonce de la convocation du corps électoral, Le Messager est allé à la rencontre d’Hilaire Kamga, le secrétaire exécutif du Réseau des observateurs nationaux d’Afrique centrale et occidentale (Ronaco). Ce membre élu du comité directeur des Nouveaux droits de l’Homme-France (Ndh-France) est également secrétaire permanent de la plate-forme de la société civile pour la démocratie au Cameroun, et secrétaire général du Réseau francophone des droits de l’Homme (Rfdh). Il décrypte la décision du chef de l’Etat et interroge la capacité d’Elecam, dans sa configuration actuelle, à mener à bien le processus. Le corps électoral a été convoqué 2 juillet 2013 par le président de la République. Quelle analyse faites-vous de cette décision du chef de l’Etat qui intervient quelques...
( 04/07/13)
Impossible de résister à l'actualité de chez nos très chers " oncles " .Le premier des " nokos " va changer de nom le 21 juillet prochain. Ah ! Ce 21 juillet ! Une date dont l'onde de choc arrivait jusqu'au bord du fleuve Congo. Du temps où la " Brabançonne " était chantée par des petits Congolais jusque dans la forêt équatoriale, fête nationale belge oblige. Voilà que le successeur du très connu- des Zaïro-congolais- Roi Baudouin s'engage à passer la main…à son fils. Dans un peu plus de deux semaines, le " noko " en chef s'appellera donc Philippe. Exit Albert II, voici le Roi Philippe. Au revoir la Reine Paola, bonjour la Reine Mathilde. Le Palais de...
(Cameroon-Tribune 04/07/13)
Le président de l’Assemblée nationale du Québec a rencontré les deux chefs de Chambres et le PM mercredi. A la fin de l’entretien avec le président du Sénat, Niat Njifenji Marcel, Jacques Chagnon a indiqué n’être pas venu au Cameroun pour donner des leçons sur le fonctionnement de l’institution parlementaire dans notre pays. Mais avec son interlocuteur, comme quelques heures auparavant avec le président de l’Assemblée nationale, le président de l’Assemblée nationale du Québec a indiqué avoir partagé avec eux les quelques deux siècles d’expérience de son pays en la matière. « Nous avons au Québec deux orientations en termes de procédures parlementaires : nous avons la tradition britannique et la tradition française. C’est un système hybride qui fonctionne très...
(Congo-Site 04/07/13)
Les experts des pays membres de l’Organisation maritime de l’Afrique de l’ouest et du centre (OMAOC) se sont réunis le 2 juillet à Brazzaville dans la perspective de doter l’espace d’un code maritime. Cette réunion a également connu la présence des délégués des organes spécialisés de l’OMAOC tels l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA), l’Académie régionale des sciences et techniques de la mer (ARSTM), l’Association des armements africains (AAA) et l’Université maritime d’Accra. A l’ouverture des travaux, le ministre congolais délégué à la marine marchande Martin Parfait Aimé Coussoud Mavoungou a précisé la mission des experts. «L’exercice auquel vous allez vous soumettre ce jour prend son sens et sa motivation à partir du désir partagé de toute la communauté...
(Camer.be 04/07/13)
A l’occasion d’une formation sous la houlette d’experts en question électorale, des organisations de la société civile, quelques administrations camerounaises et deux associations regroupant des hommes de médias viennent d’être outillés.Le corps électoral est enfin convoqué et le Chef de l’Etat vient de se faire « remonter les bretelles » par Navy Pillay, haut commissaire aux droits de l’homme. Après une visite à Yaoundé, elle a été abreuvée par des revendications à caractères politiques à n’en pas finir ; preuve que la situation du Cameroun est préoccupant à ce jour.Pour essayer de redorer un blason déjà entaché par des années de fort soupçon de fraude lors des élections qui ont eu leur commencement en 1992 lors des années d’ouverture à...
(Journal du Cameroun 04/07/13)
Le quotidien sportif italien, «La Gazzetta dello Sport indique dans son édition de lundi 1er juillet 2013 : " Qu’une responsable du secrétariat général de la Fifa a informé la chaine de télévision italienne Sportitalia de la suspension imminente du Cameroun de toute compétition et manifestation organisée ou proche de cette instance. La source de la Fifa actuellement anonyme soupçonne les autorités camerounaises d'avoir exercé et de continuer de procéder par des pressions politiques sur de hauts responsables de l'administration dont elle doute de l'indépendance dans le dossier, en leur qualité de membres de certains organes de la Fecafoot. La source de la Fifa a estimé qu'au Cameroun, les responsables de l'administration sont mises à contribution, par des moyens politiques,...
(La Voix de l'Amérique 04/07/13)
Le réalisateur de « Mobutu, Roi du Zaïre » indexe le gouvernement de la RDC d’avoir fait censurer au Cameroun son film "L'affaire Chebeya, un crime d'Etat ?" Le festival « Ecrans Noirs » se tient au Cameroun depuis le 29 juin. Pour cette 17eme édition qui a lieu jusqu’au 6 juillet à Yaoundé, plusieurs films sont en compétition dont le documentaire du cinéaste belge Thierry Michel intitulé : "L'affaire Chebeya, un crime d'Etat ?" Ce film a été interdit de projection à la dernière minute par le gouvernement camerounais. C’est du moins ce que le réalisateur Thierry Michel a confié à la Voix de l’Amérique. Le réalisateur de « Mobutu, Roi du Zaïre » accuse le gouvernement de la...
(Cameroonvoice 04/07/13)
Après la publication du décret présidentiel portant convocation du corps électoral, des leaders des partis de l’opposition accusent Paul Biya de verrouiller les institutions. Le décret pris mardi 2 juillet 2013 par le président de la République convoquant le corps électoral le 30 septembre, ce, quelques jours seulement après une nouvelle prorogation pour une durée de trois mois, du mandat des conseillers municipaux fait des gorges chaudes. Même si dans les différents états-majors, on s’organise pour prendre activement part à cette consultation électorale, des leaders de la société civile et des partis politiques de l’opposition condamnent avec fermeté cette décision unilatérale de « l’homme lion ». Estimant que Paul Biya devrait procéder au préalable à la consultation de toutes les...
(FIDH.org 03/07/13)
L’Observatoire pour la protection des défenseurs des droits de l’Homme, programme conjoint de la Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme (FIDH) et de l’Organisation mondiale contre la torture (OMCT), vous prie d’intervenir de toute urgence sur la situation suivante au Cameroun. Description de la situation : L’Observatoire a été informé de source fiable de l’interdiction de diffusion sur l’ensemble du territoire du Cameroun du film documentaire « L’affaire Chebeya, un crime d’État ? » réalisé par le journaliste et réalisateur belge M. Thierry Michel, qui retrace la procédure judiciaire ouverte à l’encontre de plusieurs membres des forces de l’ordre suspectés du double assassinat de MM. Floribert Chebeya Bazire, directeur exécutif de la Voix des sans voix (VSV) et...
(Le Griot 03/07/13)
A la conclusion de ses consultations 2013 avec le Cameroun, le Fonds Monétaire International s’est dit satisfaits des avancées. L’institution a, tout de même, mis l’accent sur la réduction des subventions aux produits pétroliers, ressuscitant ainsi le débat qui l’oppose à l’Etat camerounais. En effet, selon l’administrateur du FMI, du fait que les subventions ont un effet d’éviction sur les dépenses de développement et favorisent la génération d’encours d’obligations de paiement, elles constituent un risque pour « la viabilité des finances publiques ». Ceci n’étant qu’un rappel, l’institution a, de nouveau, encouragé le gouvernement à maîtriser le déficit 2013 et à se reconstituer une marge de manœuvre en matière budgétaire.Ainsi, tout en adressant des éloges aux autorités du Cameroun par...
( 03/07/13)
Après plusieurs prorogations des mandats des députés et élus locaux qui ont expiré il y a douze mois, le Président Paul Biya a enfin décidé de convoquer le corps électoral le 30 septembre prochain. L'annonce a déclenché une véritable course contre la montre pour tous les partis. Les formations politiques ne disposent en effet que de quinze jours pour les dépôts des candidaturs à l'ELECAM (Commission électorale du Cameroun), la structure en charge de l'organisation du procesus électoral. Au RDPC (parti presidentiel), un débat s'engage déjà sur l'opportunité de discuter des investitures auprès de la base ou de laisser à la direction la désignation des candidats vu le court délai. Dans l'opposition des vélléités de regroupement de certains partis sont...
(Africa Presse 03/07/13)
Les textes d’application de la récente loi fixant les incitations à l’investissement privé conditionnent la signature de la convention avec les partenaires chinois. L’annonce a été faite en grande pompe en novembre 2012 et puis, plus rien. Les Camerounais attendent toujours de savoir où on en est avec le projet d’assemblage des véhicules à Kribi. Porté par des investisseurs chinois de la Cameroon First Automobile Manufacture co Ltd, le projet semble avoir pris du plomb dans l’aile, suscitant ainsi au sein de l’opinion, moult supputations. Lundi dernier, le sujet animait encore les débats dans les couloirs du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt). C’est après que les promoteurs du projet sont passés par là, apprendra-t-on par...
(Journal du Cameroun 03/07/13)
L'achat de cet équipement de plus de 320 millions de FCFA est un fruit du Plan d'urgence du Président Américain pour la lutte contre le Sida. Mardi 2 juillet 2013, l'Ambassadeur des Etats-Unis au Cameroun, M. Robert P. Jackson, a procédé à la présentation du don d'équipement d'une banque de sang au Ministre de la Santé publique, M. André Mama Fouda. Cette banque est logée dans un entrepôt situé à côté du commissariat central N°1, non loin de la direction des Douanes à Douala. Le ministère de la Santé publique va utiliser cet équipement pour aider à la réalisation des tests de diagnostic dans toutes les dix régions du pays, afin de réduire les infections liées à la transfusion sanguine...
(Journal du Cameroun 03/07/13)
La présidente du Cameroon People’s Party (CPP), taxe le Sénat d’institution farfelue.Quelle est la lecture, le point de vue du CPP sur l’actualité sénatoriale au Cameroun ? Le CPP a l’annonce des sénatoriales a pris une position ferme. Il dit non à ce Sénat. Non parce que le Sénat tel qu’il est conçu dans notre constitution n’apporte pas une valeur ajoutée à la démocratie camerounaise. C’est une législature qui n’a pratiquement pas de rôle à jouer en ce qui concerne les lois au Cameroun. Ils font la relecture. En fait, l’Assemblée nationale initie les lois, les projets de lois sont déposés au niveau de l’Assemblée nationale(AN), l’AN vote et puis envoie les lois au Sénat pour relecture et uniquement pour...
(Journal du Cameroun 03/07/13)
Le Premier Ministre a reçu le 02 juillet 2013 Navanethem Pillay, arrivée à Yaoundé le 30 juin 2013 pour sa première mission officielle dans le pays. Accompagnée de cinq personnes dont le représentant pays de la Commission, Mme Pillay s’est dit contente d’avoir pu rencontrer le Chef du gouvernement, fraîchement de retour d’Addis Abeba où il représentait le Chef de l’Etat Paul BIYA à la réunion des dirigeants africains et internationaux sur « les nouvelles approches unifiées pour éliminer la faim en Afrique ». Une thématique qui rencontre la bataille de S. E. Pillay qui assure avoir fait de la lutte contre la pauvreté et la faim la priorité des quatre prochaines années de son mandat à la tête de...
(Journal du Cameroun 03/07/13)
Le projet de Dieudonné Dong Thry Dong consiste en la construction d'une usine de production, d'une unité de production d'électricité et d'une distillerie produisant 13,5 millions de litres d'éthanol p. Le projet prévoit, outre la construction d'infrastructures de base tels les logements sociaux, des écoles, un centre de formation, des hôpitaux, un centre commercial, etc., le développement d'un programme de sécurité alimentaire élaboré autour du site par des Chinois qui vont produire du riz, du maïs et du manioc. Dans cette optique, JSM a signé en avril dernier avec la société indienne Hi-Tech un contrat pour la livraison clés en main d'une usine pour un coût de 40 millions USD qui se chargera de la transformation de la canne à...
(Camer.be 03/07/13)
Christine Robichon est pressentie à l’ambassade de France à Yaoundé après le départ annoncé de l’actuel titulaire du poste. C’est une femme qui sera très probablement nommée ambassadrice de France au Cameroun, sauf dernier changement. Sans être officielle pour l’instant, la nouvelle du choix porté par la présidence française sur Christine Robichon pour remplacer Bruno Gain au Cameroun circule déjà dans les milieux politiques et diplomatiques de Yaoundé. Mme Robichon, 60 ans, est ambassadrice de France au Sri Lanka (Asie du Sud près de l’Inde) depuis le 24 janvier 2010 avec résidence à Colombo, la capitale. Elle est diplômée de l'Institut des études politiques de Paris (Iep), a été en poste à Damas en Syrie, Rabat au Maroc, Oran en...

Pages