Mardi 16 Janvier 2018
(Investir au Cameroun 16/08/13)
Selon un communiqué paru dans Cameroon Tribune de mercredi, 14 août 2013, Jean-Fabien Monkam Nitcheu a été élu président du conseil d’administration de la Société camerounaise des dépôts pétroliers (SCDP), au cours d’une session extraordinaire tenue le 12 août 2013, à l’immeuble siège de l’entreprise, à Douala, sous houlette d’Ibrahim Talba Malla, directeur général de la Société nationale de raffinage (Sonara), qui assurait l’intérim à la tête du conseil d’administration de cette entreprise. Ce dernier, apprend le communiqué, a directement été installé dans ses nouvelles fonctions par le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Basile Atangana Kouna, qui lui a demandé d’insuffler à la société « une nouvelle dynamique nécessaire à la consolidation de l’embellie de plus en...
(Investir au Cameroun 16/08/13)
Le directeur central des activités commerciales d’AES-Sonel, Jean Pierre Moudourou, a procédé mardi, 13 août 2013, à Douala, au lancement officiel de la première agence en ligne de l’entreprise spécialisée dans la production, le transport et la distribution de l’énergie électrique au Cameroun baptisée « Easylight ». Selon Jean Pierre Moudourou, cette agence en ligne, qui est intégrée dans le site Internet de l’entreprise, participe de la volonté d’AES-Sonel d’offrir les espaces diversifiés de communication pratiques aux abonnés, la finalité étant de limiter davantage l’affluence aux guichets. «Avec Easylight, AES-Sonel franchit un nouveau palier dans la satisfaction de sa clientèle. Nous ne voulons pas que notre nouveau slogan qui est Satisfaire nos clients, notre passion, soit un slogan creux. C’est...
(Cameroonvoice 16/08/13)
Elecam a été sommé de recevoir les listes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) dans quatre circonscriptions électorales dont celle du Mfoundi dans le Centre. Le contentieux pré-électoral dans le cadre des législatives du 30 septembre prochain est désormais bouclé. Pendant deux jours, Alexis Dipanda Mouelle et ses collaborateurs de la Cour suprême siégeant comme Conseil constitutionnel ont statué sur les 74 recours introduits par des militants et leaders des partis politiques. Globalement, ces recours ont été jugés irrecevables, de même que certains plaignants ont préféré jeter l’éponge par des désistements en cascade. Mais le seul fait majeur de ce contentieux reste l’instruction donnée à l’organe en charge d’organiser des élections, de recevoir les listes du Mouvement pour...
(La Voix de l'Amérique 16/08/13)
La Cour suprême du Cameroun indique qu’elle ne suivra pas les lois électorales, qui lui donnent dix jours pour se prononcer sur les plaintes et pétitions concernant les élections législatives et locales prévues au mois de septembre. Pour les leaders de l’opposition, le parti du président Paul Biya « manipule » les règlements en vigueur pour assurer son maintien au pouvoir. Le chronogramme électoral au Cameroun a été caractérisé par un manque de certitudes. D’abord, les mandats des parlementaires et des conseillers ont été prorogés à plusieurs reprises par le président Biya, et les élections qui devaient se tenir l’année dernière ont été reportées au 30 septembre. Ensuite, la Cour suprême qui, en sa qualité de Conseil constitutionnel, est tenue...
(La Voix de l'Amérique 16/08/13)
Le Cameroun a pris mercredi le contrôle total de Bakassi, un territoire riche en pétrole, qu’il s’est disputé avec le Nigéria pendant des années. Les Nigérians, qui représentent 90 % des quelque 300.000 personnes vivant dans la péninsule, vont devoir obtenir un permis de séjour et seront considérés comme des ressortissants étrangers vivant au Cameroun s'ils décident d’y rester. En 2002 la Cour internationale de justice (CIJ) a alloué le territoire au Cameroun. Certains des Nigérians vivant dans la péninsule, à l'instar de Daniel Labawa, 27 ans, ne semblent pas particulièrement concernés, surtout s’ils ont droit à la double nationalité. Une femme d’affaire nigérianne, Janette Etta, fait remarquer de son côté que l’administration camerounaise doit encore faire sentir sa presence...
(Cameroonvoice 16/08/13)
Les séquelles de la violence post-électorale de 1992 - qui a conduit au décès par calcination de Tita Fomekong dans sa résidence de Ngomgham, l’incendie des maisons dont l’ex-chefferie de Mankon en plein cœur de la ville de Bamenda, le pillage ou destruction des autres biens- restent gravées dans la mémoire des populations du Nord-Ouest. On se souvient aussi des violences physiques sur certaines personnes soupçonnées d’acheter les bulletins de vote de certains partis au sortir des urnes ou encore des personnes attrapées avec plusieurs cartes d’électeurs, ou enfin d’autres qui votaient plusieurs fois lors de la présidentielle de 2011. Les Fons du Nord-Ouest, réunis au sein de leur association dénommée Nowefu entendez NorthWest Fons Union ont certainement tiré les...
(Cameroon-Info.Net 16/08/13)
En fin de mission, l'ambassadeur de France au Cameroun se confie sans détours sur son bilan, ses joies, ses déceptions, ses espoirs. Il porte aussi un regard avisé sur la situation économique, la démocratie, la gouvernance, les otages de Boko Haram, les relations entre l'Hexagone et ce pays où il vient de séjourner pendant 4 ans. Quel sentiment vous anime-t-il, à la veille de la fin de votre séjour au Cameroun? Je suis traversé par de multiples sentiments. La nostalgie, d'abord: celle que j'éprouve déjà avant même d'avoir quitté ce pays où j'ai vécu quatre années, parmi les plus importantes et les plus fortes de mon existence. La surprise, ensuite: celle de ne pas avoir vu le temps passer depuis...
(Cameroon-Tribune 16/08/13)
Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre, secrétaire général de la présidence a reçu mercredi Toshiko Abe, vice-ministre des Affaires étrangères de l'empire du Soleil levant. Pour la mise en route de son agriculture de seconde génération , le Cameroun peut compter sur l’appui de Tokyo, en matière de formation. L’assurance en a été donnée mercredi, en fin d’après-midi à Yaoundé par Mme Toshiko Abe, vice-ministre des Affaires étrangères du Japon. Ce fut à l’issue d’un entretien au palais de l’Unité, avec Ferdinand Ngoh Ngoh, ministre, secrétaire général de la présidence de la république. Lequel l’a reçue au nom du chef de l’Etat. Toshiko Abe séjourne au Cameroun pour le suivi des résolutions du Ticad V (Tokyo International Conference on African Development). On...
(Xinhua 16/08/13)
Le Conseil de sécurité de l'ONU a apprécié jeudi la conclusion pacifique du régime transitoire de la péninsule de Bakassi, une région riche en pétrole et contestée entre le Cameroun et le Nigeria. Le Conseil a applaudi la résolution pacifique d'une crise concernant la péninsule de Bakassi et a fait l'éloge des deux pays africains pour leurs efforts acharnés dans la résolution de leurs différends par voie pacifique. Située dans le golfe de Guinée, la péninsule de Bakassi a fait l'objet pendant des décennies de disputes intenses et parfois violentes entre les deux pays, jusqu'à ce qu'ils conviennent de s'engager dans un processus soutenu par l'ONU pour résoudre le problème. La Cour internationale de Justice (CIJ) a rendu un jugement...
(Cameroon-Info.Net 16/08/13)
Le courant passe-t-il déjà des deux côtés de la frontière entre le Cameroun et la République centrafricaine? La question semble digne d'intérêt, lorsqu'on se souvient de faits, qui ont animé l'actualité après le renversement de l'ancien Président centrafricain, François Bozizé, le 24 mars 2012. Pour avoir accueilli le «réfugié politique en transit», le Cameroun avait été considéré comme terre d'accueil de l'ancien homme fort de Bangui et son Président. D'où, ce «coup de froid» entre Paul Biya et Michel Djotodia. Comment s'opposer à une certaine opinion publique, qui avait estimé que «Michel Djotodia est indésirable au Cameroun». Michel Djotodia était l'un des rares chefs d'Etats riverains absents à la conférence internationale sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le...
(Xinhua 16/08/13)
BEIJING, 16 Août (Xinhua) -- La Chine et les pays africains redoubleront d'efforts dans leur coopération durable et à long terme en matière de santé, selon la Déclaration de Beijing du Forum ministériel sino-africain sur le développement de la santé, dont le thème était "les priorités de la coopération sanitaire sino-africaine dans la nouvelle ère". La déclaration a été signée par les responsables sanitaires chinois et africains réunis au forum, le premier du genre organisé dans le cadre du Forum sur la coopération sino-africaine établi en 2000. Selon la déclaration, la Chine et l'Afrique résoudront ensemble les principales difficultés auxquelles sont confrontés les pays africains, en particulier le paludisme, la bilharziose, le VIH, la santé reproductive, les vaccins et les...
(AFP 16/08/13)
PARIS, 16 août 2013 (AFP) - Jacques Vergès, un des avocats français les plus controversés et redoutés, est mort jeudi d'un arrêt cardiaque à l'âge de 88 ans, recevant un hommage quasi unanime de ses pairs, certains dénonçant cependant son attitude au procès de Klaus Barbie. Décrit comme un "chevalier" de la défense, "courageux" et "indépendant", Me Vergès s'est éteint en début de soirée chez des amis à Paris, dans l'appartement où l'écrivain Voltaire mourut en 1778. Il est mort "dans la chambre de Voltaire. (...) Un lieu idéal pour le dernier coup de théâtre que devait être la mort de cet acteur-né", ont écrit dans un communiqué les éditions Pierre-Guillaume de Roux, qui avaient publié ses mémoires en février...
(RFI 15/08/13)
L’équipe du Cameroun est en stage à Lisses, en région parisienne, du 11 au 14 août 2013. Ce rassemblement sert à préparer un match décisif face à la Libye le 8 septembre 2013 à Yaoundé, en éliminatoires de la Coupe du monde 2014. Il doit aussi permettre aux Lions indomptables d’afficher un état d’esprit plus positif après des mois de tensions au sein de la tanière.
(AFP 14/08/13)
YAOUNDE, 14 août 2013 (AFP) - Le Cameroun a pris mercredi pleine possession de la souveraineté de la péninsule de Bakassi, après cinq ans d'administration transitoire suite à l'accord du 14 août 2008 qui avait clos un conflit frontalier de 15 ans parfois sanglant avec le Nigeria, a rapporté la radio d'État camerounaise. "La période transitoire en matière administrative dans la péninsule camerounaise de Bakassi s'achève" mercredi, a indiqué la radio. "Cette affaire se poursuit depuis dix ans. Nous sommes au courant. Nous sommes partie prenante de ce processus", a déclaré mercredi à l'AFP le vice-ministre nigérian des Affaires étrangères Nurudeen Mohammed. Le 14 août 2008, le Nigeria avait formellement remis Bakassi au Cameroun, mettant fin à 15 ans de...
(Agence Ecofin 14/08/13)
(Agence Ecofin) - Le ministre camerounais de l’Agriculture et du Développement (MINADER), M. Essimi Menye, a annoncé, au cours d’une réunion tenue il y a quelques jours, dans les locaux du Collège régional d’agriculture (CRA) situé à Ebolowa, dans la région du Sud, que le Cameroun disposait déjà d’une Académie nationale de cacao (ANC), révèle le quotidien Le Messager de mardi, 13 août 2013. Cette académie est située dans la localité de Nkoenmvone, à une dizaine de kilomètres de la ville d’Ebolowa. Selon M. Essimi Menye, l’ANC va former les jeunes camerounais aux techniques de production, de commercialisation et de transformation des fèves de cacao dans le pays. « On ne peut plus produire du cacao avec des hommes et...
(Journal du Cameroun 14/08/13)
La presqu’île de Bakassi située entre les territoires nigérians et camerounais est officiellement sous le contrôle exclusif de Yaoundé depuis ce 13 août 2013 à minuit, conformément aux accords pris par les deux chefs d’Etat du Nigéria et du Cameroun à Greentree en Ecosse. Le transfert d’autorité de Bakassi au Cameroun il faut le rappeler avait déjà eu lieu le 14 août 2008 à Calabar au Nigéria, mais il faut le rappeler avait été assorti d’un régime spécial transitoire pour une durée de cinq ans non renouvelable. 11 ans après le verdict de la Cour International de Justice, c’est quasiment dans la discrétion que l’évènement survient. Certains journaux dont le quotidien officiel sont revenus sur le sujet pour davantage saluer...
(Journal du Cameroun 14/08/13)
La cour suprême du Cameroun statuant comme Conseil constitutionnel a ouvert mardi 13 août 2013 les débats sur le contentieux pré-électoral en vue des législatives et municipales du 30 septembre prochain. En fin de journée, de nombreux dossiers avaient fait l’objet de rétractation par les plaignants ou de rejet. La première plainte était celle d’un candidat au mandat de député du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun de Maurice Kamto. Fidel Ndjoumbissi avait introduit une requête auprès du Conseil pour demander l’annulation des listes de l’Union démocratique du Cameroun (Udc) de Ndam Njoya dans l’une des circonscriptions du Wouri, pour non-respect de la prise en compte de toutes les composantes sociologiques. Mais sans qu’on ne puisse comprendre pourquoi, le plaignant...
(La Nouvelle Expression 14/08/13)
Le conseiller-rapporteur et le procureur général du Conseil constitutionnel ont pourtant demandé le rejet du recours en annulation de la résolution présentée par le président de l’Add. Le premier grain de sable dans la linéarité de l’audience tenue ce 13 août est venu de l’examen du recours de l’Alliance pour la démocratie et le développement (Add). Au bout d’une demi-heure de débat, les juges ont décidé de mettre leur décision en délibéré. Applaudissements étouffés dans la salle. Garga Haman Adji a expliqué aux juges qu’il n’a pas été facile pour lui d’intégrer les femmes dans ses listes comme le recommande le Conseil électoral. L’ancien ministre a expliqué dans sa plaidoirie qu’en réalité la politique n’est pas un sujet qui passionne...
(Cameroon-Info.Net 14/08/13)
La Commission nationale de lutte anti-corruption invite tous les partis politiques à barrer la voie à toutes les pratiques de corruption. Les élections Municipales et Législatives du 30 septembre 2013 constituent l'actualité au Cameroun. Du coup, la Commission nationale de lutte anti-corruption (Conac) juge urgent de sensibiliser tous les acteurs directs et indirects de la politique contre la corruption en période électorale. Car, «le jour du vote est le grand moment où la corruption prospère», constate M. Joly Koum, membre de la Conac. Si la corruption se porte très bien en période électorale dans le pays de Paul Biya, c'est que la démocratie est otage de certains travers. «Vous avez le manque de professionnalisation de certains hommes politiques. Il y...
(Camer.be 14/08/13)
L’ancien ministre de la Santé réagit à sa deuxième condamnation infligée le 12 août dernier par le Tribunal criminel spécial (Tcs).La décision du Tribunal criminel spécial (Tcs) me condamnant une fois de plus à une lourde peine d’emprisonnement de 20 ans pour collusion et coaction avec un faussaire nommé Soue Mbella, pour détournement d’une somme de 80.864.242 F.Cfa entièrement encaissée par ledit faussaire, est un scandale et une insulte absolue à mon engagement républicain et patriotique au service de l’Etat pendant plus d’un quart de siècle. Au demeurant, cette juridiction d’exception caporalisée confirme de procès en procès, concernant les personnalités notamment, sa vocation d’instrument d’épuration politique, nonobstant quelques subterfuges de pure malice. Il en est ainsi de la libération des...

Pages