Mercredi 24 Mai 2017
(Financial Afrik 04/05/17)
Le rapport général des commissaires aux comptes de la Beac (Banque des Etats de l’Afrique Centrale) affiche un résultat positif. Le rapport de l’année 2016 publié mercredi 3 mai sur le site de la Beac, laisse entrevoir un résultat net bénéficiaire de 164,177 milliards de FCFA (environ 273 millions de dollars). Comparé à l’exercice précédent, ce résultat a connu une hausse de 4 milliards de F CFA car il s’était établi à 160,7 milliards en 2015. Par contre, le total bilan de cette année est en baisse, avec 7073 milliards de FCFA contre 9389,691 milliards de FCFA en 2015. A noter que les comptes de la Beac doivent être approuvés par le conseil d’administration pour ensuite être ratifiés par le...
(APA 04/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le résultat de l’exercice 2016 de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) est bénéficiaire de 164.177 millions FCFA, contre 160.795 millions FCFA pour l’exercice précédent, soit une progression de +2,10%, selon le rapport des commissaires rendu public mercredi. Cette performance, indiquent les cabinets KPMG et Mazars, est fortement liée à la réalisation de plus-value de cession des titres du portefeuille d'investissement de la Banque centrale. Le total actif et passif se situe néanmoins à -24,66% pour un résultat net de l’exercice affichant 2,10%, une situation contrastée s’expliquant, selon les commissaires aux comptes, par la chute continue des cours du pétrole, dans le prolongement de l’évolution constatée en 2015, et qui s’est traduite par une forte...
(Financial Afrik 04/05/17)
La Bourse des valeurs mobilières d’Afrique centrale (BVMAC) a levé des fonds d’un montant de plus de 800 milliards de francs CFA sur le marché sous régional de la Communauté économique des Etats d’Afrique centrale (CEMAC), durant la période 2008-2017. Selon le président de la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (COSUMAF), Rafael Tung Nsue, «sur le plan régional, l’évolution est positive. Nous sommes passés à plus de 800 milliards de FCFA de levée de fonds sur le marché financier sous régional entre 2008 et 2017. Ce qui veut dire que le marché évolue positivement ». Créée en 2003, la BVMAC est spécialisée dans l’organisation, la gestion et l’animation du marché financier sous régional de la CEMAC...
(APA 04/05/17)
APA – Douala (Cameroun) - Un forum sur l’assurance islamique regroupant des pays membres de la Conférence interafricaine du marché d’assurance (CIMA) s’est ouvert mercredi à Douala, à l’effet de sensibiliser des acteurs du secteur sur la promotion de l’assurance islamique. Cette rencontre, la première du genre au Cameroun, est une initiative conjointe du cabinet d’expertise African islamic finance consulting (AFC) et du Centre Alhuda de la Banque et de l’économie islamique (CISBE). A en croire les organisateurs, le but de ce forum est non seulement de présenter les atouts de la finance islamique, mais surtout d’explorer le marché inexploité de l’assurance islamique. Pendant trois jours, il sera en outre question de présenter les défis et opportunités qu’offre l’assurance islamique...
(La Voix de l'Amérique 04/05/17)
Au Cameroun, de graves menaces pèsent sur les droits fonciers des habitants et des communautés locales, ce qui inquiète l'ONG camerounaise "Centre pour l'environnement et le développement" qui a lancé un "appel mondial à l'action sur les droits fonciers autochtones et communautaires". Sur le terrain, de nombreux villages au Cameroun, situées en périphérie urbaine ou proches des grands projets d'investissement sont de plus en plus sans terres. La colère des populations rurales monte. Dans le village Meyo, où va passer l'autoroute qui desservira l'aéroport international de Yaoundé, les habitants sont mécontents. "C'est mon défunt père qui a cédé ces parcelles gratuitement à l'Etat pour qu'on y bâtisse l'unique école publique et le centre de santé du village. Avec le passage...
(RFI 03/05/17)
Au Cameroun, les avocats sont à la tête de la contestation dans les zones anglophones, ces régions qui se sentent marginalisées par le pouvoir central. Ils ont commencé une grève en octobre dernier et devaient en principe reprendre le travail ce mardi 2 mai. Mais dans les faits, beaucoup n'ont pas repris le chemin des tribunaux. Les avocats des régions anglophones n'ont pas respecté l'appel de l'ordre des avocats. Son président avait annoncé début avril que la grève serait levée ce mardi 2 mai. Mais à Bamenda, les tribunaux sont restés vides ce matin, le travail n'a pas repris. Le président de l'ordre des avocats avait déjà été démenti, il y a quelques semaines, par les défenseurs des leaders de...
(La Voix de l'Amérique 03/05/17)
Une opération d'envergure de la force multinationale mixte aurait neutralisé une cinquantaine de combattants de Boko Haram au Cameroun. L’armée camerounaise a participé à cette opération de ratissage dans dans la localité de Ndaba, située à 22.km de Kolofata, dans la région de l'extrême nord du Cameroun. L'offensive militaire menée par l'armée camerounaise, sous la bannière de la force multinationale mixte (FMM), a eu lieu jeudi 27 avril 2017 et vendredi 28 avril 2017. L'information a été rendue publique par le commandant du secteur 1 de la force multinationale mixte, le général de brigade Bouba Dobekréo.
(APA 03/05/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le chef de l’Etat camerounais, Paul Biya, a signé deux décrets, d’un montant total de 16,57 FCFA portant sur le financement, par la Banque islamique de développement (BID), de projets d'alimentation en eau et assainissement en milieu rural. Le premier texte porte ratification de l'Accord dit d'«Istisna'a», signé le 21 février dernier entre les parties, alors que le second, conclu le même jour, fait référence à un accord de services «Ijara». Début mars dernier, le Cameroun avait déjà contracté deux prêts auprès de la BID d’un montant total de 24,85 FCFA, portant sur le financement du Projet participatif de développement rural intégré «Grassfield», qui couvre la région anglophone du Nord-Ouest et ambitionne de contribuer à la réduction...
(RFI 03/05/17)
Le 24 avril dernier, après des mois de procédure et bien qu'aucune preuve n'ait été présentée lors du procès, le tribunal de Yaoundé a condamné Ahmed Abba, correspondant de RFI en langue haussa au Cameroun, à dix ans de prison ferme pour «non-dénonciation d’actes de terrorisme et blanchiment d’actes de terrorisme». Un message adressé aux journalistes du pays, estiment les ONG. Ses avocats ont fait appel. Retour sur son histoire en cette journée de la liberté de la presse. Ce qui frappe le plus chez Ahmed Abba, c'est son calme. Malgré le tourbillon dans lequel il est pris depuis son arrestation en juillet 2015, le journaliste apparaît toujours maître de lui-même. « Il est très fort mentalement », dit de...
(Dw-World 03/05/17)
Depuis le 20 avril les populations des régions anglophones sont reconnectées à Internet, après 3 mois de coupure du réseau par les autorités du pays. Mais l'arrêt d'Internet a causé d’énormes manques à gagner. ela fait plus d'une semaine que la censure sur Internet a été levée, après plus de trois mois de coupure dans les deux régions anglophones du Cameroun. La mesure a coûté chère aux internautes en général, aux entrepreneurs numériques en particulier, et la relance économique reste difficile. C'est le cas à Buea, une ville dans le sud-ouest anglophone du Cameroun. L’affluence est de retour dans les points de service Internet. Au quartier Molyko, autour de l’Université, les opérateurs de téléphonie reçoivent du monde. Après plus de...
(Afrique sur 7 03/05/17)
La liberté de presse et d’expression est plus que menacée au Cameroun. Il ne se passe d’années que des journalistes ne soient emprisonnés pour leurs articles qui ne vont pas dans le sens du pouvoir du Président Paul Biya. Avec la crise anglophone qui bat son plein en ce moment au Cameroun, il fallait encore s’attendre à ce que des journalistes soient emprisonnés comme d’habitude, à la moindre étincelle d’une article qui n’arrange pas le régime Paul Biya. Le calvaire des journalistes est tel que s’ils ne sont pas mis sous écoute par les renseignements généraux, notamment ceux dont les écrits enflamment le pouvoir en place, ils sont parfois agressés physiquement ou leurs domiciles sont cambriolés, leurs ordinateurs emportés. Aussi...
(Afrik.com 03/05/17)
Une réunion relative à la relance de la filière Cacao-Café par le biais des Collectivités territoriales décentralisées s’est tenue dans la salle des fêtes de la Commune de Ndom, au Cameroun, le 27 avril dernier. Cette rencontre, organisée par M. Bati Luc, Maire de la Commune de Ndom et présidée par Monsieur Aminou Hamadou, 1er Adjoint préfectoral d’Edéa, a connu la participation de Monsieur Dibongue Daniel Michel, Sous-préfet de Ndom, de Monsieur François Soman, Maire de la Commune de Pouma, 1er Vice-président de l’Association des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC ) et représentant personnel du Président de la CVUC , du Minepat, du Minader, de l’exécutif communal, des conseillers, des leaders de la société civile, des autorités traditionnelles...
(Afrik.com 03/05/17)
Le chef de l’Etat camerounais, chef des armées, a présidé le 21 avril 2017 à la cour d’honneur de la brigade du Quartier général, le triomphe de la 35e promotion baptisée « Paix et émergence ». Une cérémonie à forte teneur militaire qui a connu une constellation des grands corps de l’Etat, des membres du corps diplomatique, des parents et amis des promus du jour. C’est à 11 heures précises, comme prévu, que le cortège présidentiel fait son entrée dans la mythique cour d’honneur du Quartier général. Après l’accueil par le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo et le salut au drapeau, Paul Biya, d’un pas martial, passe les troupes en revue avant de...
(Afrik.com 03/05/17)
A l’issue du 1er séminaire d’intégration de la Cameroon Women Business Leaders Association (CWBLA), Afrik.com s’est rapproché de madame Adelaïde Ngallè-Miano, Présidente-fondatrice de la CWBLA, afin de s’enquérir du bien-fondé de l’association dont elle a la charge. Afrik.com : Qui est Adelaïde Ngallè-Miano ? Adelaïde Ngallè-Miano : Je suis la Présidente-fondatrice de la CWBLA. Après une riche carrière en entreprise comme Assistante de Direction au Port Autonome de Douala, j’ai demandé une mise en disponibilité en 2003 et je me suis lancée dans la libre entreprise. Ma première entreprise, je la créé dans le secteur de l’imprimerie. Ainsi démarre pour cette dynamique et discrète jeune femme, sa toute première expérience d’entrepreneure. Parallèlement, j’exerce comme Consultante en Relations publiques auprès de...
(Agence Ecofin 03/05/17)
(Agence Ecofin) - Le Centre d’Environnement durable (CED) vient de lancer à Yaoundé une plateforme destinée à recueillir les dénonciations d’abus et litiges fonciers. Dénommée « Atlas colères et résistances communautaires en Afrique », cette plateforme devrait servir à dénoncer des comportements répréhensibles d’organismes aussi bien publics que privés. « Les problèmes fonciers ont pignon sur rue au Cameroun, comme dans près de 200 pays dans le monde. Entre déguerpissements, accaparement de terres et autres abus liés au domaine foncier, les populations autochtones et/ou communautés locales sont généralement des victimes de l’abus des autorités administratives, cumulées à celle des entreprises. Cette plateforme va servir à répertorier les endroits où les populations se plaignent d’accaparements des leurs terres par des tiers...
(APA 02/05/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’armée camerounaise, sous la bannière de la Force multinationale mixte (FMM), a mené une expédition punitive contre des éléments de la secte terroriste nigériane Boko Haram à Ndaba, dans l’Extrême-Nord du pays, tuant une cinquantaine de terroristes, a appris APA mardi de sources sécuritaires. En plus de ces dizaines de terroristes « définitivement neutralisés », les forces de défense ont récupéré un arsenal de guerre, constitué de véhicules, des armes et des munitions, des armes blanches et du nécessaire pour la fabrication des explosifs. Selon le commandant du secteur 1 de la FMM, le Général de brigade Bouba Dobekréo, l’armée a lancé cette offensive...
(RFI 02/05/17)
En principe, les avocats camerounais doivent reprendre le travail ce mardi 2 mai dans les régions de l'ouest anglophone. Leur mouvement est à l'origine des protestations qui se sont ensuite élargies au sentiment de marginalisation ressenti par de nombreux anglophones. La grève a commencé en octobre dernier, mais l'issue n'est pas encore tout à fait certaine. La date a été fixée il y a plusieurs semaines déjà : les tribunaux se remettront en ordre de marche le 2 mai. Le président de l'Ordre des avocats au Cameroun insiste d'ailleurs sur le fait qu'il n'a pas pris cette décision tout seul, mais après avoir rencontré des avocats de l'ouest anglophone et après des déplacements à Bamenda et Buea. Mais certains ont...
(APA 02/05/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le chef de l’Etat camerounais Paul Biya pourrait avoir sa première rencontre officielle avec le président américain Donald Trump dans deux semaines, a-t-on appris mardi de plusieurs sources concordantes. Actuellement, les Etats-Unis ont décidé d’intensifier leur appui au Cameroun et aux pays de la région dans la lutte contre le terrorisme incarné par la secte nigériane Boko Haram. Même si la rencontre entre les deux dirigeants n’a pas encore été confirmée par les autorités camerounaises, il reste qu’elle est fortement évoquée par la presse locale. Selon l’hebdomadaire Intégration, certaines indiscrétions assurent que les deux chefs d’Etat...
(Afrique sur 7 02/05/17)
Au Cameroun, tout le monde ne parle que du défi des élections présidentielles de 2018 à venir et que le Président Paul Biya se doit de relever. Le Cameroun connaîtra des élections présidentielles en Octobre 2018. Pour cela, le Président Paul Biya se met déjà à la tâche pour relever ce défi. Le hic est qu’il compte encore se présenter à ces nouvelles élections là, attitude qui stimule les opposants camerounais à se préparer aussi minutieusement pour lui ravir le fauteuil présidentiel au moment venu. Après 35 ans passés au pouvoir, le Président Paul Biya qui totalise 84 années de vie sur terre n’entend pas se retirer parce que rassasié du pouvoir. Avec les tractations qu’il fait en ce moment...
(Afrique sur 7 02/05/17)
L’Armée camerounaise vient de neutraliser à mort une dizaine de djihadistes de la secte islamique de Boko Haram, au Cameroun. Les combattants terroristes ont pris la fuite lors de la rixe. Les combats qui ont eu lieu entre l’Armée du Cameroun et les djihadistes de la secte islamique de Boko Haram, ont penché en terme de victoire dans la bataille, du côté de l’Armée camerounaise. Ce week-end a été très salé pour les combattants de Boko Haram qui ont perdu une dizaine d’hommes dont l’un qui s’est fait exploser dans un attentat-suicide. Ce jour là, dans le département du Mayo-Sava, précisément à Kolofata dans l’Extrême-Nord du Cameroun, l’attaque menée par les terroristes de Boko Haram n’a pas eu du succès...

Pages