| Africatime
Mardi 28 Mars 2017
(APA 07/03/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque des communes plus connue sous l’appellation du Fonds spécial d'équipements et d'intervention intercommunale (FEICOM), vient d’octroyer une subvention de 1,5 milliard de francs CFA à dix municipalités de la région de l’Extrême-nord en butte aux attaques de la secte terroriste nigériane Boko Haram, a-t-on appris mardi de sources concordantes. Les conventions de financements signés avec lesdites Collectivités territoriales décentralisées (CTD) permettront, notamment, la réalisation de projets sociaux. Il s’agit, entre autres, de projets d’éclairage public au solaire, de la construction de routes, de l’adduction d’eau et de l’aménagement des voiries municipales. Les subventions visent également l’amélioration du secteur éducatif, de la santé et de l’hygiène et de l’assainissement du cadre de vie des...
(APA 07/03/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le total du bilan des banques qui est l’équivalent de leurs chiffres d’affaires au Cameroun s’élève à 5054,9 milliards de FCFA pour l’année 2016, a appris mardi APA auprès du Conseil national du crédit (CNC). L’examen de la situation du système bancaire camerounais composé de 14 établissements, a permis d’observer, de manière générale, une courbe évolutive des chiffres. Dans ce sillage, l’on a relevé que l’enveloppe connait une augmentation de 7,8 pour cent en valeur relative puisque l’on est passé de 4 687,3 milliards de FCFA au 31 décembre 2015 à 5054,9 milliards de FCFA sur la même période en 2016. L’on note aussi une hausse des dépôts de la clientèle sur la période considérée,...
(La Voix de l'Amérique 07/03/17)
Au Cameroun, les partis politiques de l’opposition dénoncent les restrictions administratives autour de leurs manifestations publiques et réunions politiques après l'interdiction de rassemblements samedi et dimanche. Dernier parti politique à s’en plaindre, le social democratic front (SDF), principal parti de l’opposition, n’a pas pu organiser une marche pour sensibiliser les populations sur le fédéralisme et l’unité nationale à Douala. L’administration a évoqué le motif de trouble à l’ordre public, une décision récurrente des autorités administratives, que les partis politiques de l’opposition au Cameroun assimilent désormais à une restriction de leurs activités. Le gouvernement n’a pas lésiné sur les moyens pour empêcher à Douala -capitale économique du Cameroun - la tenue d’une marche des militants du SDF. Un jour avant, la...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Parmi les nouveaux visages incontournables de la Cemac, le tchadien Abbas Mahamat Tolli hérite d'un poste d'autant plus important que la récession économique de la zone ne fait que commencer. Il a été adoubé le 17 février par les chefs d’État de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Dix jours après avoir pris ses quartiers dans le vaste bureau de gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), au 15e étage du siège, à Yaoundé. En attendant son installation officielle, Abbas Mahamat Tolli a déjà choisi son directeur de cabinet en la personne du Centrafricain Aimé-Dominique Bida-Kolika, qui avait déjà occupé ce poste du temps du Gabonais Philibert Andzembé (de 2007 à 2010). L’arrivée du...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Depuis la fin de son mandat de commissaire de l’Union africaine au Commerce et à l’Industrie, il y a quelques jours, la Tchadienne Fatima Haram Acyl n’a pas chômé. La belle-sœur du président Idriss Déby Itno va désormais seconder Daniel Ona Ondo en tant que vice-présidente de la Commission de la Cemac. Son parcours dans les organisations internationales a débuté au Bureau des Nations unies pour les services d’appui aux projets (Unops), où elle a assuré la direction des finances et de l’administration. Titulaire d’un MBA en finance de l’université Xavier de Cincinnati, cette fille et épouse de diplomate entame sa carrière aux États-Unis, exerçant dans plusieurs cabinets d’audit, dont PWC. Elle regagne son pays en 2004 pour être rapidement...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Fragilisés par la chute des cours du pétrole, les États d’Afrique centrale se voient contraints de frapper à nouveau à la porte du FMI. Ajustements structurels, orthodoxie financière…les mauvais souvenirs des années 1980 refont surface. La potion sera-t-elle aussi amère cette fois-ci ? Deux sommets de chefs d’État en deux mois. Le fait est suffisamment rare au sein de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac) pour être relevé. Il témoigne de l’urgence pour ces présidents de trouver une solution à la grave crise économique qui ébranle leur zone. Le 23 décembre 2016 à Yaoundé, en présence de Michel Sapin, ministre français de l’Économie et des Finances – et à ce titre garant de la parité fixe entre le...
(APA 07/03/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) a officiellement invité l’Union européenne (UE) à revenir sur les négociations de l’Accord de partenariat économique (APE) au terme de la 16ème session du Comité ministériel des négociations (COMINA) de l’APE tenue à Douala. Le communiqué des ministres de la COMINA dont APA a obtenu copie mardi, est sans équivoque : les ministres ont adopté la position « de ne pas adhérer à l’Accord d’étape en l’état, et de poursuivre les négociations en vue de la conclusion d’un APE régional complet, suivant des formes à définir ultérieurement ». Dans ce sillage, le conseil de ministres a décidé de convenir avec la partie européenne d’organiser une réunion...
(France TV Info 07/03/17)
Le Conseil de sécurité de l’ONU visite les pays du bassin du lac Tchad du 3 au 7 mars. Une région ravagée par la secte islamiste Boko Haram. Le groupe serait très affaibli militairement, mais la région qui comprend le Nigeria, le Niger, le Cameroun et le Tchad est plongée dans une grave crise humanitaire. Depuis janvier 2017, la secte islamiste Boko Haram a multiplié embuscades et attentats-suicides dans le nord-est du Nigeria. C’est là que le groupe djihadiste avait lancé ses attaques il y a sept ans, transformant cette région en véritable abattoir. Entre le 25 février et le 1er mars, 7.000 personnes se sont regroupées dans la ville de Chibok, cherchant une protection après des attaques contre leurs...
(APA 07/03/17)
APA – Douala (Cameroun) - Au moins deux éléments de l’armée camerounaise appartenant au génie militaire et détachés au secteur n°1 de la Force Multinationale Mixte (FMM) ont trouvé la mort au Nigeria dans la guerre contre la secte terroriste Boko Haram, a appris mardi APA de sources sécuritaires. Ces soldats, dont le sergent-chef Adamou et le caporal Etoa Walter, étaient en patrouille avec leurs camarades nigérians dans la zone de Kumshe, lorsque leur véhicule a sauté sur une mine. Un autre militaire camerounais, le sergent-chef Hamidou, a été sérieusement touché dans l’explosion et il se trouve toujours sous soins intensifs à Maroua, dans l’Extrême-nord du pays. Cet endroit est depuis quelques temps l’objet d’attaques suicides perpétrées à l’aide de...
(Jeune Afrique 07/03/17)
Après de deux années passées à diriger le Gabon en tant que Premier ministre, le nouveau président de la Commission de la Cemac va se pencher sur des dossiers d'envergure, comme la lutte contre corruption et la libre circulation des personnes. FMI : voici venu le temps de l’austérité en Afrique centrale Congo et Guinée équatoriale : les hauts fonctionnaires devront revoir leur dépenses à la baisse Sa retraite aura été de courte durée. Premier ministre du Gabon jusqu’en septembre, Daniel Ona Ondo a été nommé le 17 février président de la Commission de la Communauté économique et monétaire des États de l’Afrique centrale (Cemac). Un poste taillé sur mesure pour cet agrégé d’économie âgé de 71 ans, qui a...
(RFI 07/03/17)
Avec Marc-Antoine Pérouse de Montclos, directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD).
(Agence Ecofin 07/03/17)
(Agence Ecofin) - Au Cameroun, GDC Bomono, une filiale de la junior britannique Victoria Oil & Gas (VOG) vient de signer un accord cadre d’amodiation avec EurOil, une filiale en propriété exclusive du pétro-gazier britannique Bowleven qui contrôle le permis. L’objectif pour VOG est d’arracher 80% des participations sur le périmètre. Bowleven conservera les 20% restants ainsi que le statut d’opérateur. Il importe d’indiquer que les deux parties ont donné l’opportunité au gouvernement camerounais d’entrer dans l’actionnariat de Bomono, à hauteur de 10%. D’après un communiqué de Bowleven, cette opération consistera à mettre rapidement en valeur le potentiel de Bomono en commercialisant plus de gaz et en développant davantage les activités en aval sur le périmètre. Selon les termes de...
(APA 07/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun)- Le défenseur de la sélection de football du Cameroun, Nicolas Nkoulou, a annoncé dans un communiqué qu’il prenait un repos temporaire avec les «Lions indomptables». Au lendemain de la victoire de son groupe en Coupe d'Afrique des nations (CAN) gabonaise, le sociétaire de l’Olympique Lyonnais (France) a dit son sentiment du devoir accompli envers son pays, et «décidé de faire une pause avec la sélection nationale». Se disant en pleine possession de ses moyens, il souhaite aujourd’hui se concentrer sur les objectifs qu’il s’est fixé en club. Depuis le début de sa carrière, Nicolas Nkoulou affirme que défendre les couleurs du Cameroun a toujours guidé ses pas, une mission ayant constitué un moteur et l'une de ses priorités...
(RFI 06/03/17)
Au Cameroun, la crise dans les deux régions anglophones se poursuit depuis plus de quatre mois. Internet est toujours coupé, les leaders de la contestation, arrêtés, sont toujours emprisonnés et le sentiment des populations n'a pas changé. Au contraire, elles se sentent toujours autant marginalisées. Cette situation de crise est venue raviver un malaise profond entre les communautés francophones et anglophones du Cameroun. De manière générale, la minorité anglophone se considère comme l'enfant mal aimé du pays.
(Jeune Afrique 06/03/17)
Rarement le principal parti d’opposition avait à ce point paru empêtré dans ses querelles internes. En toile de fond : la succession de l’inamovible chairman, John Fru Ndi. Le Social Democratic Front trouvera-t-il un second souffle avant les élections de l’année prochaine ? C’était il y a moins d’un an, le 26 mai 2016. Le Social Democratic Front (SDF) fêtait ses 26 ans à Bamenda, son fief du Nord-Ouest, et son président, l’emblématique John Fru Ndi, annonçait pour le mois de février 2017 le prochain congrès du parti. Avec une ambition de taille : contrarier les plans du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), qui espère bien conserver son hégémonie sur la scène politique nationale à l’issue des élections municipales, sénatoriales, législatives et...
(La Tribune 06/03/17)
Le gouvernement camerounais est à la recherche de 5 milliards de Fcfa sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). L’opération, une émission de bons du trésor assimilables (BTA), sera lancée dès mercredi prochain. Le montant maximum dont le gouvernement camerounais a besoin est de 300 milliards de Fcfa. D'ailleurs cette émission de titres est la troisième de ce type organisée depuis le début de l'année. Deux opérations similaires ont été lancées le 1er et 8 février derniers, pour un montant de 7 milliards Fcfa chacune, ayant permis d'enregistrer des taux de couverture de l'ordre de 97,5%. « Cette opération, dont la valeur nominale unitaire est de 1 million Fcfa, se déroulera auprès de 16...
(APA 06/03/17)
APA – Douala (Cameroun) - La secte terroriste nigériane Boko Haram dont la capacité militaire a été fortement réduite depuis le déploiement l’année dernière de la Force multinationale mixte (FMM) a muté son mode opératoire en procédant à « la remise de colis piégés à des enfants naïfs en vue de semer dans le désarroi dans des familles paisibles », a-t-on appris samedi de sources sécuritaires. Les colis piégés constituent en réalité le troisième mode opératoire de ce groupe terroriste, après les incursions armées, les attaques kamikazes. Une information confirmée par le gouverneur de la région de l’Extrême Nord, Midjiyawa Bakari, qui, dans un message porté informe que les populations de cette partie du pays en butte aux attaques de...
(APA 06/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le gouvernement camerounais procède, mercredi prochain, à une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’un montant de 5 milliards FCFA sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA de source officielle. Cette opération, dont la valeur nominale unitaire est de 1 million FCFA, se déroulera auprès de 16 spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) du pays émetteur mais aussi du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad. Il s’agit de la troisième opération de ce type organisée depuis le début de l’année, celles effectuées le 1er et le 8 février derniers, pour un montant de 7 milliards FCFA chacune, ayant permis...
(Afrique sur 7 06/03/17)
Jusque-là, le Président Paul Biya du Cameroun faisait mains et pieds pour en venir à bout de la crise sociopolitique déclenchée par les manifestants anglophones. Mais, ces jours-ci, Paul Biya a mis à contribution son Premier Ministre qu’il ne cesse de dépêcher dans la partie anglophone du pays. Le Président du Cameroun, Paul Biya et son Premier Ministre, Philemon Yang, sont à pied d’oeuvre pour en venir à bout de la crise dans la partie anglophone du pays. Selon le programme arrêté par les deux ténors de l’exécutif camerounais, des visites de travail sont prévues dans le département de la Mezam, pour une nouvelle tentative d’apaisement. Ensuite, le chef du gouvernement camerounais, se rendra dans les six autres départements de...
(APA 06/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le ministre camerounais en charge des Enseignements secondaires, Jean Ernest Ngalle Bibehe, a publié vendredi un calendrier portant sur l’organisation pédagogique du système scolaire anglophone en instaurant la poursuite des cours pendant les congés de Pâques dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, perturbées depuis octobre 2016 par une crise identitaire. Afin de «rattraper les heures de cours et autres activités pédagogiques», les activités pédagogiques vont ainsi se dérouler pendant deux semaines, pour les classes d’examen, et pendant une semaine pour les autres classes, pendant lesdits congés annoncés du 31 mars au 17 avril prochain. Il est également question de l’augmentation hebdomadaire de l’ordre de 17 heures de cours dans la section anglophone, pour la période...

Pages