Dimanche 10 Décembre 2017
(Cameroon-Info.Net 08/10/13)
Les jeunes de cette circonscription disent en avoir marre du parti du flambeau qui, selon eux, n’est pas soucieux de leur bien-être. Non loin de l’agence Express Union de la ville Penja. Vendredi 4 octobre 2013. Une marrée humaine suit religieusement le discours d’une dame placée au centre. Mariane Ekanè, candidate du Manidem aux législatives dans le Moungo-sud est venue « remercier les populations ». Elle y tient comme à la prunelle de ses yeux. Le visage transpirant de colère et de rage, la dent dure, elle tire à boulets rouges sur le parti du flambeau, qu’elle accuse d’avoir « volé sa victoire » aux législatives dans le Moungo-sud. « Le peuple de Njombé/Penja en a marre de ce système...
(Cameroonvoice 08/10/13)
Le parti au pouvoir a augmenté son nombre de municipalités à l’Ouest et au Nord-Ouest mais a légèrement regressé au Sud-Ouest. Visiblement, les relais du pouvoir dans lesdites régions tiennent à la construction d’un axe de pouvoir avec le Centre-Sud-Est, majoritairement acquis au Rdpc. C’est bien simple. La liste conduite par Rosette Mboutchouang, la belle-mère de Paul Biya rempile à la commune de Bangou, avec le plus fort score de la région, 90%, face à l’Union des populations du Cameroun (Upc). Marcel Niat Njifendji tient à son maintien au perchoir du Sénat tout comme Philémon Yang veut rester à l’immeuble Etoile. Rayer le Sdf de la carte politique de la région de l’Ouest est donc l’objectif que s’est fixé Marcel...
(Africa Presse 08/10/13)
Au cours de l’audience d’hier lundi, le directeur général du Port autonome de Douala (poursuivi pour des faits commis alors qu’il était Dg de la Maetur, a accusé, Louis Roger Manga, son directeur administratif et financier au moment des faits, comme la source de son malheur. Comme d’habitude, il a fallu une longue attente avant de voir s’ouvrir l’audience de ce lundi 7 octobre 2013. Laquelle était consacrée à l’audition des témoins de la défense dont Etoundi Oyono, par ailleurs accusé. En ouverture, un mot plein d’humour de Gilbert Schlick, le président de la collégialité, plantait le décor de cette journée riche en révélations : « Il est enfin là et les choses peuvent se poursuivre là où elles s’étaient...
(Camer.be 08/10/13)
En ce jour du 08 octobre 2013, cela fait trente mois (30), jour pour jour que notre compatriote et frère Tchamba Ngassam Melvin a disparu à Zanaga au Congo Brazzaville. Notre compatriote Melvin Tchamba Ngassam a disparu dans la nuit du 07 au 08 avril 2011 dans le district de la Zanaga en République du Congo. Cet ingénieur était en mission de travail pour le compte de la société Geospatial Technology Group Congo. Le technicien avait été initialement recruté, par GTG Cameroun sise à Tsinga et muté en octobre 2010 à la GTG Congo. En réalité la disparition de Melvin Tchamba Ngassam n'est officialisée par les autorités congolaises qu'au moment du dépôt de la plainte à Sibiti par la société...
(Journal de Bangui 08/10/13)
L'éradication des criminalités transfrontalières au centre de la session. Ambiance de grand jour hier lundi 7 octobre au Ministère des Affaires Etrangères, Coopération internationale et Francophonie, à l'occasion de l'ouverture de la 14ème session ordinaire du Comité des chefs de police d'Afrique centrale (CCPAC). C’est une institution créée en avril 1997 à Brazzaville, la capitale de la République du Congo qui s'est donnée pour rôle de lutter efficacement contre toute forme de criminalité intra et transfrontalière. Pour une meilleure efficacité, les différentes polices nationales avaient donc décidé de travailler en synergie. D'où la création de ce comité. S'il tient pour la première fois ses assises en RDC, le Comité des chefs de police d'Afrique centrale s'est déjà réuni dans plusieurs...
(Journal du Cameroun 08/10/13)
L’institution communautaire est au bord du gouffre, à cause des Etats membres jamais à jour avec le versement de la Taxe communautaire d’intégration (Tci). La Guinée Equatoriale et la RCA n’ont pas versé leur quotte part au titre de la Tci dans les caisses de la Commission de la Cémac en cette année 2014. Les derniers pointages de la Commission, en date du 31 juillet 2013, sont assez clairs sur la situation des reversements de cette taxe de financement autonome de la Communauté. Selon des chiffres de la Commission déjà révélés dans les colonnes de ce journal, les dettes cumulées des Etats – membres s’élèvent actuellement à plus de 100 milliards de Fcfa. D’où le très faible niveau d’exécution du...
(Camer.be 08/10/13)
C´est la 2ème fois en 2013 que le capitaine des lions indomptables, Samuel Etoó, se rend au palais de l´Unité pour y être reçu par le chef de l´Etat et ses plus proches collaborateurs pour parler de football, et à chaque fois dans un contexte particulier. Le présent contexte est marqué par le flou crée par lui-même sur son vrai-faux départ de la sélection nationale. À l´occasion du match aller des barrages de la Coupe du monde de football, Brésil 2014, prévu le 13 octobre prochain à Radès, entre Lions Indomptables du Cameroun et Aigles de Carthage de la Tunisie la principale question qui taraudait l´esprit de tous les amoureux du ballon rond, surtout des fans des lions indomptables, était...
(Le Potentiel Online 08/10/13)
Le commissaire général de la Police nationale congolaise (PNC), le général Charles Bisengimana a proposé aux chefs de police de l’Afrique centrale réunis à leur XIVè sommet du 7 au 11 octobre 2013 à Kinshasa (RDC) de « contourner les procédures judiciaires lentes » dans leur lutte contre la criminalité transfrontalière. « Les criminalités internationale et nationale comme les violences sexuelles et le gangstérisme ont pour cible les frontières que la RDC partage avec 9 voisins limitrophes », a-t-il déclaré à l’ouverture des travaux, en appelant à une coopération fondée sur « l’extradition des criminels de police à police, en contournant les procédures judiciaires parfois lourdes et lentes ». Il a rappelé que la RDC occupe une «position géostratégique déterminante...
(Investir au Cameroun 08/10/13)
Après la première édition organisée en 2004, la seconde édition de la «Semaine ivoirienne au Cameroun s’ouvre ce 7 octobre 2013 à l’hôtel Sawa à Douala, la capitale économique du Cameroun. Au menu, confirment les organisateurs, une exposition-vente de produits de l’industrie, de la recherche et de la gastronomie ivoirienne, des rencontres B to B entre opérateurs économiques, des ateliers, notamment celui sur la nécessaire convertibilité entre le franc Cfa de l’Afrique de l’Ouest et celui de l’Afrique centrale. Finalement, apprend-on, sur la cinquantaine de participants annoncés, seulement 30 entreprises et institutions ont fait le déplacement du Cameroun. Au rang de ceux-ci, les groupes Woodin et Uniwax, connus pour leur expertise dans la fabrication des pagnes, puis le Centre national...
(Xinhua 08/10/13)
LE CAP, (Xinhua) -- L'Afrique reste frappée par des taux de pauvreté et de chômage élevés malgré la croissance économique observée ces dernières années, a souligné lundi l'ex- secrétaire général de l'ONU Kofi Annan. L'Afrique sub-saharienne a connu "la plus récente success story économique du monde", mais cette croissance n'a pas eu pour conséquence l'éradication des taux élevés de pauvreté et de chômage, a souligné M. Annan lors de la 3ème Conférence annuelle internationale pour la paix en l'honneur de Desmond Tutu à l' Université du Cap-Ouest dans la ville du Cap. Cette conférence fait partie des célébrations marquant le 82ème anniversaire de la naissance de M. Tutu. M. Annan a qualifié "d' enthousiasmants" les progrès enregistrés par les pays...
(AFP 08/10/13)
Le Cap - L'ancien secrétaire général des Nations unies Kofi Annan a estimé lundi que ce serait «une marque de honte» pour l'Afrique si ses dirigeants votaient pour que leurs pays quittent la Cour pénale internationale (CPI). «Quelques dirigeants résistent (à la CPI) et la combattent», a relevé M. Annan dans un discours au Cap, mettant en garde contre l'éventualité d'un tel vote. «S'ils combattent la CPI, s'ils votent contre la CPI, ce sera une marque de honte pour chacun d'entre eux et pour leurs pays», a affirmé M. Annan dans ce discours prononcé pour le 82e anniversaire de l'archevêque sud-africain Desmond Tutu. L'ancien secrétaire général de l'ONU a rejeté les accusations de certains dirigeants africains selon lesquelles la CPI,...
(Cameroon-Tribune 07/10/13)
A trois mois de la fin de l’exercice, seulement 394 milliards collectés sur les 420 attendus à cette période. Au 31 août 2013, ce sont 394,1 milliards de F de recettes qui ont été collectés par les services des Douanes à travers le pays, contre les plus de 420 attendus à cette période de l’année. Soit un peu plus de la moitié des 638 milliards de F de recettes douanières attendus dans les caisses de l’Etat pour cette année. « Cet objectif est encore à notre portée, puisque l’année dernière à la même période, nous étions déjà à 102% de taux de réalisation. Mais pour cela, il faut que les uns et les autres se mettent réellement au travail »,...
(Cameroon-Tribune 07/10/13)
Face à la presse, l’hôte du chef de l’Etat, ne s’est pas prononcé sur la qualité de l’organisation du double scrutin. Le chef de la mission d’observation du Commonwealth pour les élections législatives et municipales du 30 septembre dernier, Irfan Abdool Rahman, a été reçu vendredi dernier au palais de l’Unité. A la tête d’une importante délégation, il a profité de l’occasion pour faire part de ses remarques au président de la République, Paul Biya. Au sortir du palais de l’Unité, Irfan Abdool Rahma a révélé qu’il a parlé des avancées de la démocratie au Cameroun avec le président Paul Biya. Pour ce qui est du déroulement du scrutin, on a appris que les observateurs du Commonwealth sont en ce...
(La Nouvelle Expression 07/10/13)
Depuis le département jusqu'aux services centraux, ses équipes ont donné l’impression que rien n’a été prévu pour centraliser les résultats de l’élection municipale. La situation peut se résumer à la question suivante : comment mettre la main sur l’ensemble des résultats de l’élection des conseillers municipaux après leur publication par les antennes communales disséminées à travers le Cameroun ce 03 octobre 2013 ? A l’observation, aucune plateforme de centralisation n’a été mise en place pour gérer la question. Cas pratique Yaoundé, avec ses sept arrondissements et ses sept communes. A défaut d’avoir le don d’ubiquité, il n’était pas possible de se faire une idée précise de la carte politique de la capitale même après la publication des résultats. A cause...
(Africa Presse 07/10/13)
C’est une vraie leçon faite par Omer Faruk Dogan, ambassadeur de la République de Turquie au Cameroun. Vendredi 4 octobre 2013, le diplomate a profité de sa présence à une conférence de presse pour faire quelques propositions « concrètes » pouvant permettre au Cameroun d’impulser davantage la création d’emplois dans le pays. Ladite conférence de presse était donnée par l’Ong Youth employment services (Yes) Cameroon, en prélude au Sommet international de l’entreprenariat et la création d’emplois qui doit se tenir au Cameroun dans un mois. Le diplomate turc résume sa stratégie en trois principaux points. Le premier est qu’il faut que les Camerounais connaissent leur pays, ses potentialités, ses moyens ainsi que les poches de création d’emplois. La deuxième chose...
(Camer.be 07/10/13)
Après un répit électoral consenti par ses juges, le Dg du Port autonome de Douala (Pad) renoue avec ses démêlés judiciaires. La grande salle du Tribunal de grande instance de Mfoundi (Tgi), sauf séisme, abrite ce lundi une nouvelle audience de l'affaire Ministère public-Maetur contre Etoundi Oyono. L'incertitude réside dans la présence au tribunal de l'accusé. Devant répondre des faits présumés de «complicité de faux et d'usage de faux», Emmanuel Etoundi Oyono a plutôt brillé par son absence à la barre. Au point de mettre à rude épreuve la patience du président du tribunal, Gilbert Schlick. Néanmoins, après une série de défections pour des motifs qualifiés de fantaisistes par l'accusation, le Dg du Pad s'est assis à nouveau dans le...
(Camer.be 07/10/13)
Suite à la publication d’un Arrêté ministériel modifiant et complétant les dispositions de l’arrêté N°019 du 26 Mai 1993 portant sur les modalités d’élection des délégués du personnel dans les entreprises, Grégoire Owona entame désormais un bras de fer avec ses « partenaires ».Le 1er Octobre 2013, date de commémoration du 52e anniversaire de la réunification des « deux Kamerun », a été choisi par le Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale pour assener un coup très important aux centrales syndicales. Cet acte par ses dispositions consacre une proportionnelle intégrale sans panachage par vote sur un scrutin de liste met le gâteau de la représentation du personnel au partage des 13 centrales syndicales existantes compte non tenu des...
(Cameroon-Tribune 07/10/13)
Avant la célébration mercredi prochain, une « journée des valeurs » organisée vendredi dernier. Journée inhabituelle ce vendredi 04 octobre au bureau de poste de Yaoundé 10, situé au Boulevard du 20 mai. A l’entrée, un monsieur tout souriant, accueille les usagers et les oriente après avoir pris connaissance de leurs préoccupations. A l’intérieur, confortablement assis derrière l’un des cinq guichets ouverts ici, Hervé Béril, directeur général de la Cameroon Postal Services (Campost), s’apprête à servir son deuxième client de la journée. Il est bientôt 11 h et comme pour la première cliente, c’est aussi un retrait d’argent. « Vérifiez que le compte est bon », lance Hervé Béril au jeune homme qui n’a pas fini de s’étonner. « Se...
(Investir au Cameroun 07/10/13)
Selon Adrien Champey, directeur du développement et du réseau international à PlaNet Finance, les frais des transferts d’argent de la diaspora africaine pourraient diminuer de 30%, s’ils sont effectués par le réseau postal public de certains pays, dont le Cameroun. C’est l’objectif que vise l’Initiative d’amélioration des transferts d’argent des migrants vers l’Afrique, que vient de lancer cette ONG internationale, avec le concours de l’Union postale Universelle (UPU), sur financement de l’Union européenne. La Cameroon Postal Services (CAMPOST), l’entreprise postale camerounaise, a été retenue dans ce projet, avec les entreprises postales du Mali, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire. Concrètement, au bout des 36 mois que va durer ce projet, les opérations de transfert d’argent de la diaspora...
(Investir au Cameroun 07/10/13)
Le gouverneur de la région du Nord du Cameroun, Joseph Otto Wilson, vient de lever l’interdiction de pêcher dans les eaux de Lagdo, en contrebas du barrage éponyme. Cette interdiction de pêcher qui avait été décidée fin juin 2013, visait à reconstituer les ressources halieutiques dans ce bassin, principale source d’approvisionnement en poissons, des populations de la partie septentrionale du Cameroun. En effet, apprend-on de bonnes sources, à cause de la pêche sauvage, qui a même provoqué la disparition de certaines espèces, la production du poisson à Lagdo est rapidement passée de 40 tonnes par an, à seulement 4 tonnes annuelles depuis quelques temps. Afin de réguler les activités de pêche dans les eaux de Lagdo, le gouverneur Joseph Otto...

Pages