| Africatime
Lundi 24 Avril 2017
(Camer.be 11/03/13)
FRU NDI a toujours été un homme proche du pouvoir. C’est devenu une habitude dans le SDF. Le parti du patriarche de Ntarekon est coutumier de la danse Bafia : Un pas en avant, deux pas en arrière. Le matin on dit oui et le soir c’est non. Désormais, les déclarations de FRU Ndi n’engagent que les myopes politique ou ceux qui refusent de voir. Et pourtant, l’opinion publique politique s’est embrasée à l’annonce par FRU NDI de participer aux élections sénatoriales du 14 avril 2013. Soit un mois après que le chairman ait mis Paul Biya en garde de « Tout gâter dans le pays » si ce dernier convoquait les sénatoriales avant les municipales et deux semaines après...
(Investir au Cameroun 11/03/13)
Le ministre camerounais de l'Agriculture, Essimi Menye, trouve que les médias et l'Ong auteur de la dénonciation en ont fait un peu trop autour de la controverse autour de la qualité d'une cargaison de 7000 tonnes de riz arrivée au port de Douala. « Le Cameroun a signé un contrat avec la Sgs pour contrôler nos marchandises à l'embarquement. Non seulement sur le prix et le volume, mais aussi sur la qualité. La Sgs a laissé embarquer cette cargaison en sachant que c'était un bon produit. Cela veut dire que l'Ong qui a soulevé ce problème doit nous donner des informations sur ses capacités à certifier le contraire. Quand j'ai vu le document que le promoteur de cette Ong nous...
(Le Mandat 11/03/13)
Issa Hayatou a été réélu pour un septième mandat à la présidence de la Confédération africaine de football (CAF), ce 10 mars 2013 à Marrakech, lors de la 35e Assemblée générale de la CAF. Le Camerounais était le seul candidat à sa propre succession. Son mandat doit s'achever en 2017. Salué, honoré, notamment par le président de la Fifa Sepp Blatter, Issa Hayatou a souligné les progrès de la CAF durant ses années de présidence. « Que me manque-t-il pour être heureux ? s’est-il interrogé. Qu’une de nos équipes remporte la Coupe du monde. Il ne me reste plus beaucoup de temps. Ce sera en 2014, car en 2018 je ne serai plus président » a-t-il déclaré. Issa Hayatou a...
(Afrik.com 11/03/13)
95% de l’énergie produite au Cameroun est le fait d’AES-SONEL, l’ex compagnie nationale d’électricité s’est américanisée et bat, depuis, des records d’impopularité, comme elle a pu le réaliser lors d’un sondage organisé et co-mené avec l’agence de communication AG-Partners Cameroun, en juillet 2012. Dans une communication maîtrisée, sans effet d’annonces, Schneider Electric a présenté sa réalisation, comme le fruit d’un partenariat gagnant-gagnant entre le groupe français et les forces vives de la Sanaga Maritime. Cela s’est passé le 06 mars dernier lors d’une conférence de presse dans un hôtel de Douala, où les journalistes ont été édifiés sur les tenants de ce projet pilote, déjà expérimenté avec succès au Nigeria et à Madagascar notamment. La presse camerounaise invitée à cette...
(Cameroon-Tribune 07/03/13)
Menaces sur les exportations du cacao camerounaisL’Union européenne qui absorbe 60% de la production mondiale, vient de limiter le seuil de teneur en métal lourd. 1er avril 2013. A partir de ce jour, toutes les fèves de cacao et autres produits dérivés exportés vers l’Union européenne (Ue) avec plus de 2 microgrammes de cadmium (métal lourd) par kilogramme seront purement et simplement refoulées. L’Union européenne qui absorbe 60% de la production mondiale, vient de limiter le seuil de teneur en métal lourd. 1er avril 2013. A partir de ce jour, toutes les fèves de cacao et autres produits dérivés exportés vers l’Union européenne (Ue) avec plus de 2 microgrammes de cadmium (métal lourd) par kilogramme seront purement et simplement refoulées...
(Camer.be 07/03/13)
Son dossier a été déposé hier devant la commission départementale de réception, d’analyse et d’évaluation des candidatures du Mayo Sava dans l’Extrême Nord, où Cavaye Yeguié Djibril se trouve en ce moment. Une option que d’autres députés vont imiter. Cavaye Yeguié Djibril a donc franchi le cap. Le président de l’Assemblée nationale (Pan) s’est porté candidat à l’investiture au sein du Rdpc pour les sénatoriales. Son dossier a été déposé hier devant la commission départementale de réception, d’analyse et d’évaluation des candidatures du Mayo Sava dans l’Extrême Nord, où Cavaye Yeguié Djibril se trouve en ce moment. La presse, notamment Le Messager, s’était récemment faite l’écho des hésitations du Pan sur la démarche à adopter dans le cadre des sénatoriales...
(Mutations 06/03/13)
Les premiers ont envoyé une motion de soutien au chef de l’Etat tandis que le second espère rencontrer Paul Biya d’ici demain. Les chefs traditionnels de la région du Nord-Ouest ont le timing millimétré. Vendredi dernier, soit la veille de la tenue de la réunion du comité exécutif national du Social Democratic Front (Sdf), au cours duquel le « parti de la balance » entendait arrêter sa position au sujet de la convocation du collège électoral en vue des sénatoriales, les Fons (appellation locale des chefs traditionnels) du Nord-Ouest ont pris leur plus belle plume pour adresser collectivement une motion de soutien à Paul Biya. Objectif, apporter leur caution à la démarche critiquée du président de la République d’organiser ces...
(Mutations 06/03/13)
Le nouveau Dg de la Sonara, Ibrahim Talba Malla, a par ailleurs été entendu comme témoin vendredi dernier à Limbe. Les juges du Tribunal de première instance (Tpi) de Limbe, dans le Sud-Ouest, n’ont pas accédé à la demande de l’ex-directeur général de la Société nationale de raffinage (Sonara) Charles Metouck. Une demande qui consistait, pour les conseils de la défense, de solliciter auprès des juges une mise en liberté sous caution de leur client. Que non ! Les juges du Tpi de Limbe ont estimé que le mis en cause ne présentait pas assez de garanties lui permettant de retrouver la liberté. La demande des avocats de la défense n’a pas été acceptée. Malgré cette fin de non-recevoir des...
(Mutations 06/03/13)
« Nous prendrons acte du Sénat issu des élections d’avril prochain ». Cette phrase du Pr Maurice Kamto a été prononcée au sortir de la conférence de presse que le président national du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (Mrc) , a donnée hier au siège de son parti à Yaoundé. Ce qui précède ne veut nullement dire que l’organisation de cette toute première élection sénatoriale dans notre pays dont le Mrc, comme la plupart des partis de l’opposition avaient souhaitée la tenue après les législatives et municipales de l’année en cours, est cautionnée par le leader de ce mouvement. Il trouve simplement que des conseillers municipaux dont le mandat a expiré depuis juin 2012 , et prorogé à deux...
(La Nouvelle Expression 06/03/13)
En prélude à la journée internationale de la femme qui se déroule le 8 mars prochain, notre rédaction met en exergue huit visages femmes qui ont été les pionnières dans leurs domaines au Cameroun Journalisme Denise Epoté Durand : directrice Tv5 Afrique Première femme camerounaise directrice d’une chaîne de télévision internationale. Elle est également la première femme camerounaise journaliste lauréat de panafrican Broadcasting heritage and achievment awwards. Denise Laurence Djengué Epoté, de son nom de jeune fille est marée depuis juillet 1991 à M Durand .elle née le 22 novembre 1954 à Nkongsamba, dans le département du Moungo (province du Littoral). D’une famille de quatre enfants (deux filles et deux garçons). Dont le père, Jean Claude Epoté est un ancien...
(Cameroon-Tribune 06/03/13)
210 milliards de F pour la route Loum-AkpaLe financement sera disponible une fois que l’accord de prêt récemment autorisé par le chef de l’Etat sera signé. Du cash, il y en aura bientôt pour la construction de la route Loum-Kumba-Ekondo-Titi-Mundemba-Isangele-Akpa. Pour réaliser cette infrastructure routière, le Cameroun va contracter un prêt de 320 millions d’euros, soit environ 210 milliards de F auprès de Strelitzia Holdings Limited du Royaume-Uni. Le président de la République a signé récemment le décret habilitant le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Emmanuel Nganou Djoumessi à signer avec faculté de délégation, l’accord de prêt y relatif. Loum-Kumba-Ekondo-Titi-Mundemba-Isangele-Akpa, c’est 235 kilomètres de route en terre, sous entretien dans le cadre du...
(Afrik.com 06/03/13)
Le Tribunal arbitral du sport a rejeté ce mardi le second recours déposé par Jacques Anouma contre la réforme des statuts de la Confédération africaine de football, visant à modifier les conditions pour être éligible à la présidence de l’instance. Ainsi, le Camerounais Issa Hayatou sera le seul candidat à sa propre succession, ceci sans que personne ne trouve rien à redire. La CAF n’a donc pas peur de se couvrir de ridicule. Une fois de plus serait-on tenté de dire. Au moment où le Tribunal arbitral du sport a rejeté le second recours de Jacques Anouma contre la réforme des statuts de la CAF qui le prive de pouvoir se présenter lors des élections présidentielles de l’instance prévues pour...
(Investir au Cameroun 06/03/13)
Selon le quotidien public camerounais Cameroon Tribune, Gérard Quentin, le Dg de Camrail, la société concessionnaire du chemin de fer camerounais, au cours d’une séance de travail entre le ministre des Transport du Cameroun (Robert Nkili) et le ministre des Infrastructures et des Equipements publics du Tchad (Gata Ngoulou), a présenté le projet d’extension du chemin de fer camerounais au Tchad. Un projet en deux hypothèses. Première hypothèse, une ligne de chemin de fer de 400 km qui partirait du terminus Camrail de Ngaoundéré au Cameroun, pour aboutir à la ville industrielle tchadienne de Moundou. Coût des investissements nécessaires pour ce premier tracé : 1160 milliards de FCFA. Ce tracé, slon Cameroon Tribune, remporte la préférence des autorités tchadiennes. La...
(22 Septembre 01/03/13)
Le volume des marchandises transportées par la société Camrail, entreprise du groupe Bolloré Africa Logistics, concessionnaire du chemin de fer camerounais depuis 1999, a doublé entre 1999 et 2012. Il est passé de 730 millions de tonnes à 1,5 milliard de tonnes, tandis que celui des passagers a été porté à 484 millions en 2012, contre seulement 283 millions au moment de la signature du contrat de concession en 1999. Ces statistiques ont été révélées le 26 février 2013 à Yaoundé par le Pca de Camrail, Hamadou Sali, à l’occasion de la cérémonie de mise en service de 6 nouvelles locomotives acquises l’année dernière, au prix de 9 milliards de FCFA. Dans le détail, précise le Pca de Camrail, le...
(22 Septembre 01/03/13)
Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov s’est entretenu mercredi avec son homologue camerounais Pierre Moukoko Mbonjo, en visite à Moscou, de la coopération économique bilatérale, y compris d’une participation plus large des sociétés russes dans la réalisation de projets au Cameroun. « Les interlocuteurs ont constaté le haut niveau du dialogue politique russo-camerounais, tout en insistant sur la nécessité de rendre plus dynamique la coopération économique et commerciale, dont les volumes ne correspondent toujours pas au potentiel des deux pays », lit-on dans le communiqué du ministère russe des Affaires étrangères. Les ministres ont aussi abordé le problème de sécurité de la navigation maritime internationale dans le Golfe de Guinée et de la répression des raids des pirates...
(22 Septembre 27/02/13)
Qui sont les ravisseurs des sept Français enlevés au Cameroun ? Des négociations sont-elles possibles avec leurs ravisseurs ? Éléments de réponses avec Marc-Antoine Pérouse de Montclos, spécialiste du Nigeria, invité sur FRANCE 24. Au lendemain de la revendication, dans une vidéo postée sur YouTube, de l'enlèvement des sept Français kidnappés au Cameroun le 19 février par le groupe islamiste Boko Haram, Marc-Antoine Pérouse de Montclos, chargé de recherche au Centre population et développement (CePed), spécialiste du Nigeria, répond aux questions de FRANCE 24. FRANCE 24 : La vidéo diffusée lundi permet-elle d'affirmer que les auteurs de l'enlèvement appartiennent à la secte Boko Haram? Marc-Antoine Pérouse de Monclos : Certes, beaucoup d'éléments indiquent que le groupe émane de Boko Haram...
(22 Septembre 26/02/13)
Ce lundi 25 février, le voile s’est un peu plus levé sur le sort des sept français membres d’une même famille, enlevés dans le nord du Cameroun, le 19 février dernier. A travers une vidéo qui a été postée hier sur le site de partage, You Tube, les informations françaises selon lesquelles, les otages avaient été enlevés par la secte islamiste Boko Haram sont désormais confirmées. Par la même occasion, on a une idée des revendications ou plutôt des raisons qui ont motivé les ravisseurs. Des revendications à la fois floues et vagues. Au point que François Hollande, Goodluck Jonathan et Paul Bia se trouvent tous trois dans la ligne de mire de Boko Haram. Pour les proches des victimes,...
(22 Septembre 26/02/13)
Le mouvement extrémiste est connu pour ses actions violentes menées au Nigeria. L'ACTU. Dans une vidéo postée sur YouTube, la famille française enlevée au Cameroun, mardi dernier, annonce être retenue par le groupe Boko Haram, une secte islamiste violente. Boko Haram ou Jama'atu Ahlu Sunna Lidda'awati Wal Jihad. Dans la vidéo postée lundi sur le site de partage YouTube, le père de la famille Moulin-Fournier, Tanguy, lit un message face à la caméra. Il annonce être retenu, avec sa famille, par le groupe islamiste Boko Haram. "Nous avons été arrêtés par Jama'atu Ahlu Sunna Lidda'awati Wal Jihad", peut-on l'entendre lire, sur une feuille qu'il tient à la main.Il s'agit de l'autre nom donné à ce groupe islamiste basé au Nigeria...
(22 Septembre 25/02/13)
La pourriture et la décomposition de la gouvernance administrative est du Renouveau est patente. Sur les cendres cancérogènes de la fameuse Rigueur et Moralisation L’Ecole nationale d’administration et de magistrature (Enam), au cœur du Système Sécuritaire, dispose comme bras armés, l’École militaire interarmes (Emia) et l’École de Police. Tout le monde n’y entre pas, n’est pas jugé apte au Commandement de lessivage constant des administrés. Un trio de couvents laïcs où se sélectionnent et se façonnent dans le cynisme une espèce de compatriotes révélés plus promptes à se « lécher (goulûment) les doigts » tout autant qu’ils se montrent énormément rentables, des plus disposés à participer, sans état d’âme, à la répression néocoloniale. Le grand moule acéré de maillage du...
(22 Septembre 25/02/13)
L’Etat du Cameroun a réussi à mobiliser 25 milliards de Fcfa par deux émissions de bons du Trésor, la somme de 25 milliards de Fcfa sur le marché des titres publics de la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Beac). Selon les informations recueillies au ministère des Finances, la première opération a été réalisée le 30 janvier 2013 et a permis de lever 15 milliards de F.CFA sur une offre totale de 53 milliards de FCFA, tandis que la seconde opération a été bouclée le 19 février 2013, avec à la clé un montant de 10 milliards de FCFA récolté. Selon la loi des finances 2013, l’Etat du Cameroun émettra au total, des titres publics d’un montant total...

Pages