Mercredi 23 Août 2017
(Africa Top sports 24/08/13)
La presse malienne qualifie d’ «humiliation » la cinglante défaite des Aigles face aux Lions indomptables du Cameroun (89-35). Ce mauvais résultat était imaginable à l’entrée de jeu. Le Cameroun a étrillé son adversaire (29-6) au tout premier quart de la rencontre. La descente aux enfers malienne s’est poursuivie à la deuxième mi-temps. Les Aigles alignant maladresse dans la distribution des balles et improvisation ont été menés par une équipe camerounaise très en forme et adroite. « Dans cette rencontre, les Aigles ont présenté un visage très pale au maigre public du Palais des sports d’Abidjan. Cela à l’image du capitaine Modibo Niakaté à qui rien n’a presque réussi dans ce match. Visiblement dépité par des poulains méconnaissables », déplore...
(Camer.be 24/08/13)
L’entretien, qui a eu lieu à l'hôtel Intercontinental, a entre autre porté sur l'affaire des «faux listings» dans laquelle «l'expert financier» mandaté par Amadou Ali serait impliqué. Le Président Biya a fait une courte escale à Genève, en Suisse, avant de se rendre dans sa résidence privée de Baden Baden, en Allemagne, où il séjourne depuis quelques jours. Notamment à l'hôtel Intercontinental, où il a ses habitudes. Là-bas, le Chef de l'Etat a multiplié les rendez-vous, tout en prenant le soin de s'enquérir de la situation au Cameroun. Parmi ses multiples visiteurs, il y a eu un qui a fait l'objet d'où «mandat d'emmener» délivré par le Tribunal criminel spécial (Tcs) en avril: Francis Ebossé Dooh Collins. Les deux hommes,...
(Camer.be 24/08/13)
Le come-back des Français...Nous annoncions récemment que la France à travers le Quai d'Orsay faisait pression sur Yaoundé pour l'expédition d'une partie des troupes de l'opération Serval» dans ce pays après l'avoir convaincu, tant mal que bien, mais «preuves» à l'appui, que ce pays est menacé par des groupes islamistes radicaux. Si les médias-mensonges français ont subitement tu leurs campagnes contre leur homme de paille, Paul Biya, réticent au départ à l'idée de recevoir l'armée française sur son sol (affaires des biens mal acquis, affaire Lydie Eyoum Yen/Cour de cassation, et tutti quanti...) c'est sans doute parce que ce dernier aurait lâché du lest sur la question. Plusieurs centaines d'éléments de l'armée française en provenance du Mali ont, ainsi, déferlé...
(La Voix de l'Amérique 24/08/13)
Le gouvernement camerounais organise des mariages collectifs, l’objectif étant d'officialiser des couples, qui dans certains cas sont ensemble depuis 50 ans. Près de 90 % des Camerounais n'ont pas de contrat de mariage. Les conséquences peuvent être terribles pour les femmes qui se retrouvent démunies en cas de décès de leur compagnon. En l’absence de document juridique, ce sont les membres de la famille, et non la concubine, qui héritent des biens du défunt. A la communauté urbaine de Yaoundé, siège de l’administration municipale, une chorale chantait récemment pour encourager les 300 couples venus se marier. Certains d’entre eux croulaient sous le poids de l’âge et de la mauvaise santé. Parmi eux, Theordore Mehamere, âgé de 85 ans, qui se...
(Xinhua 24/08/13)
BEIJING, (Xinhua) -- Sur fond de crise économique mondiale, les pays émergents, notamment la Chine, sont progressivement devenus les nouveaux moteurs de croissance de l'Afrique. En tant que principal investisseur dans le secteur des infrastructures en Afrique, la Chine améliore l'environnement d'investissement et renforce le potentiel de développement du continent. Selon un récent rapport du cabinet d'audit Ernest & Young qui fait état du potentiel d'attraction de l'Afrique en 2013, le taux de croissance des projets d'investissement sur le marché africain des pays émergents a dépassé les 20,7%, contre 8,4% pour les pays développés. Les pays émergents investissent de plus en plus en Afrique. Le nombre de projets dans lesquels ils ont investi sur le continent a bondi de 99...
(AFP 23/08/13)
YAOUNDE, 23 août 2013 (AFP) - Plusieurs dizaines de lieux de cultes d'Eglises pentecôtistes ont été fermés au Cameroun dans le cadre d'une "opération d'assainissement" ordonnée par le président Paul Biya face aux pratiques illégales de certains pasteurs, a appris l'AFP vendredi de sources concordantes. Vendredi, le sous-préfet du premier arrondissement de Yaoundé, Jean-Paul Tsanga Foe, a rendu publique une liste de dix édifices religieux pentecôtistes fermés à Yaoundé "pour absence d'existence légale, activités contraires à la loi et aux bonnes moeurs (...) La fermeture consiste en l'apposition de scellés sur les principales ouvertures des églises concernées et la saisie du matériel de sonorisation", a notamment souligné M. Tsanga Foe. Plusieurs dizaines d'autres lieux de cultes d'Eglises pentecôtistes ont également...
(La Nouvelle Expression 23/08/13)
Le ministre des transports, lors de la réunion tenue à huis clos dans son département ministériel mercredi dernier avec les syndicats des transporteurs pour désamorcer la grève annoncée dans le secteur des transports, a nargué ses interlocuteurs en alléguant qu’il passerait encore du temps dans ce département comme ce fut le cas au ministère du travail. Robert Nkili est serein. Face à ses interlocuteurs courroucés mercredi dernier, il lâche avec un brin d’ironie «Vous savez, il paraît que j’ai droit à neuf ans partout où je passe. C’était le cas au ministère du travail et de la sécurité sociale, ce sera sans doute le cas au ministère des transports, où j’ai déjà passé deux années donc j’ai tout mon temps...
(Cameroon-Info.Net 23/08/13)
Intégrant les arrêts de la Cour suprême statuant comme Conseil constitutionnel relativement au contentieux préélectoral des élections des députés, Election’s Cameroon a réaménagé les listes des candidatures publiées le 1er août dernier. Ca y est. Les listes des candidats aux législatives du 30 août sont désormais définitives. Ceci à la suite des travaux d’une session de plein droit du Conseil électoral tenue le 21 août 2013 à Yaoundé. Dans une décision rendue publique, le même jour, Samuel Fonkam Azu’u et Cie annonce que le Conseil électoral a réceptionné sur ordre du Conseil constitutionnel, les listes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) dans le Mfoundi, dans le Wouri-Est, dans les Hauts plateaux et dans les Bamboutos ; lesquels n’avaient...
(Cameroon-Info.Net 23/08/13)
Augmenter sa capacité de fourniture de 250.000 m3/jour dans la ville de Douala et son aire métropolitaine. Tel est le nouveau défi que s’est fixée la Cameroon Water utilities. L’accès à l’eau potable est l’un des objectifs du millénaire pour le développement (Omd). Selon le directeur général de Camwater, Jean Williams Sollo, les pouvoirs publics se sont donnés pour objectif de porter le taux d’accès des ménages à l’eau potable à 72 % à l’horizon 2015. Pour y parvenir, indique-t-il, la Camwater a décidé de renforcer et d’améliorer l’alimentation en eau potable à Douala passant d’une capacité de fourniture de 15000 m3 à 250.000 m3/jour. Ceci grâce entre autres à la construction des infrastructures de captage et traitement de l’eau...
(La Nouvelle Expression 23/08/13)
Il est environ 15 heures, ce 22 août 2013. Une foule de militant du Scnc se rassemble devant les locaux de la sous préfecture de Bamenda III. Pancarte et drapeau du Southern Cameroon en mains. Leur objectif, défiler à travers les rues de Bamenda pour proclamer leur indépendance, après que la péninsule de Bakassi soit définitivement rétrocédée au Cameroun le 14 aout 2013 dernier. A leur tête, un certain Felix Alfred Galim, président du mouvement jeune du Scnc. Ces activistes traversent tour à tour la brigade de recherche de la gendarmerie de Bamenda, le commissariat de l’arrondissement sans se faire inquiéter. Certains à bord des motos effectuent des parades, question d’attirer l’attention des populations. Sur les pancartes l’on peut lire...
(La Nouvelle Expression 23/08/13)
«J’ai vécu une scène traumatisante ce 21 aout 2013 lors de comparution à la chambre administrative de la cour Suprême. Pour le soutien à la requête à la requête du Mouvement progressiste en vue de réhabiliter la liste du mouvement progressiste dans l’arrondissement de Douala 4ème. J’ai été profondément choqué par le déroulement de cette audience aux antipodes de la majesté qu’inspirent les cours suprêmes tant leurs sorties sont imprégnés de droit et de justice. Il ne s’agissait pas d’une parodie de justice puisque les formes mêmes de celle-ci n’étaient pas respectées.» C’est par ces phrases introductrices que Jean Jacques Ekindi, le président du mouvement progressiste (MP) a commencé son point de presse. Tout vert de colère, il expliquait aux...
(Investir au Cameroun 23/08/13)
M. Tang Ahanda, chef de Division des normes et de la planification au ministère des Travaux publics, vient de révéler lors de la «Journée des travaux publics» au Salon de l’action gouvernementale (Sago), qui s’achève ce 22 août 2013 à Yaoundé, que le gouvernement camerounais ambitionne d’accélérer le bitumage des routes, pour atteindre 8500 Km d’ici à 2020. En effet, a-t-il indiqué, au dernier pointage qui date de 2009, seulement 10% du réseau routier camerounais était bitumé, soit 5250 Km. Il est donc question, selon les prescriptions du Document de stratégie pour la croissance et l’Emploi, de porter le pourcentage du réseau routier bitumé au Cameroun a 17% à l’horizon 2020, ce qui équivaut, souligne M. Tang Ahanda, à un...
(Cameroon-Info.Net 23/08/13)
Le Cameroun, dispose d’un très riche potentiel hydroélectrique évalué à 20 gigawatts (Gw). Sur ce point, il est classé deuxième en Afrique, après la République Démocratique du Congo (Rdc). Toutefois, seulement 5% de ce riche trésor est utilisé. Dans ce pays d’Afrique Centrale, 52 % de la population n’a pas accès au réseau électrique. En termes plus clairs, cela fait plus de dix millions (10 000 000) de personnes qui ne bénéficient pas d’éclairage moderne. Le déficit d’électrification touche surtout les populations des zones rurales. Conséquence, pour satisfaire leurs besoins, elles utilisent les lampes à pétrole, dont la dangerosité sanitaire due à l’usage du pétrole est bien réelle. Elles dépensent aussi bien plus d’argent pour recharger leurs téléphones portables, lorsqu’il...
(Camer.be 23/08/13)
A quelques jours de la prochaine rentrée scolaire, prévue le 02 septembre 2013, les acteurs en charge du secteur de l’enseignement primaire et maternelle au Cameroun, se sont réunis autour de madame Youssouf Hadjidja Alim, Ministre de l’éducation de Base.Le but de la réunion de concertation des responsables des services centraux et déconcentrés dudit Ministère, aussi bien ceux du public que du privé a permis d’une part de faire le bilan de l’année écoulée et d’envisager des projections sur celle à venir. L’évaluation a permis de revisiter les activités scolaires et périscolaires annuelles. Elles prennent en compte quatre programmes majeurs visant l’amélioration des conditions de l’élève et des formateurs dudit secteur d’activité et axés sur l’appui au développement du préscolaire,...
(Investir au Cameroun 23/08/13)
Le Quotidien de l’Economie révèle ce 22 août 2013 que les employés du Chantier naval et industriel du Cameroun (Cnic), entreprises publique camerounaise qui pilote le projet de construction du Yard pétrolier de Limbé, dans la région du Sud-Ouest du Cameroun, on organisé un sit-in le 20 août dernier devant la direction générale de cette société à Douala. Ces employés, apprend-on, réclamaient le payement du salaire du mois de juillet 2013. A la faveur de cette manifestation pacifique, indique notre source, une réunion de crise a eu lieu entre le directeur générale du Cnic, le Coréen Seoung-Rok Yang, et les délégués du personnel. Décision a alors été prise de payer le mois d’arriéré de salaire revendiqué par les grognards le...
(Camer.be 23/08/13)
Le parti au pouvoir et certains de ses membres s’entredéchirent devant la barre. L’audience publique spéciale de la Chambre administrative de la Cour suprême sur le contentieux préélectoral des municipales a permis à quelques observateurs de relever des dissidences dans le Rdpc, le parti au pouvoir. En effet, ils sont plusieurs, les militants de ce parti à avoir introduit des recours au greffe de la Chambre administrative de la Cour suprême. Le motif pour tous ces cas est le même, qu’importe la circonscription querellée : « Annulation de la décision d’Elecam déclarant recevable la liste déposée par le Rdpc », peut-on lire sur le rôle d’audience de la Cour suprême. C’est notamment le cas de Olinga Olinga, Marie-Thérèse Akono Ondoua,...
(Cameroon-Tribune 23/08/13)
Réunis depuis jeudi à Yaoundé dans le cadre de la 6è édition du Davoc, les Camerounais de l’étranger développent leurs idées avec le gouvernement. Ils viennent de France, de Russie, de Belgique, d’Allemagne, de Chypre, d’Afrique de l’Ouest, du Brésil, du Canada … Ils sont tous membres de la diaspora camerounaise établie hors de nos frontières. Depuis hier, ils sont réunis dans la salle des huis clos du palais des Congrès de Yaoundé dans le cadre de la sixième édition du forum Draw a vision of Cameroon (Davoc), sur le thème « Accélérer le passage à l’agriculture de seconde génération : l’apport de la diaspora. » En ouvrant les travaux hier au nom du chef de l’Etat, le ministre des...
(Cameroon-Tribune 23/08/13)
Le Comité national de pilotage du Programme routier intégrateur et du projet de facilitation des transports en zone Cemac (Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale) s’est réuni jeudi à Yaoundé.Autour de son président, Hans Nyetam Nyetam, par ailleurs secrétaire d’Etat auprès du ministre des Travaux publics chargé des Routes, le Comité a entre autres évalué l’état de mise en œuvre du plan de travail du budget 2013, mais aussi l’état d’avancement des activités du projet Cemac (volets routier, facilitation et Camrail).M. Nyetam Nyetam, en ouvrant les assises, s’est notamment appesanti sur les travaux d’aménagement de la route Garoua Boulaï-Ngaoundéré, où l’axe Garoua Boulaï-Nandeke est réalisé à 92%.Toutefois, les sections Nandeke-Mbéré et Mbéré-Ngaoundéré, réalisées à plus de 90% chacune, sont...
( 23/08/13)
Selon les autorités camerounaises rien que lundi dernier un policier camerounais a été tué par des rebelles de Seleka. Le policier chef de poste d'une localité située à 420 kilomètres de Yaoundé aurait été froidement abattu par des éléments du mouvement armé centrafricain. L'assassinat selon des sources officielles fait suite à une série d' incidents qui ont considérablement alourdi les relations entre Yaoundé et Bangui. Selon un de nos correspondants au Cameroun ,il ne se passe pas un mois sans que des incidents dans lesquels sont impliqués des éléments de Seleka ne soient signalés par les responsables camerounais. En mai dernier, un autre policier travaillant à la frontière entre les deux pays a même été enlevé par les rebelles centrafricains...
(La Nouvelle Expression 23/08/13)
Sur ces sujets qui touchent à l’orgueil du gouvernement, le pays doit souvent supporter les remontrances de l’extérieur. Lesquelles finissent par lui dicter son comportement en bien des points. Depuis plusieurs semaines, le climat sociopolitique à la Fédération camerounaise de football est calme. Normal, car un comité de normalisation inspiré par la Fédération internationale de football association (Fifa) a été mis en place pour gérer une transition commencée dans la douleur des contestations pré et postérieures aux élections du 19 juin 2013. En tentant de rapprocher les différents camps qui s’opposaient alors, le gouvernement de la République a été accusé d’ingérence. Et a dû déployer des trésors de sa diplomatie pour convaincre l’instance faitière du football à l’échéance mondiale de...

Pages