Mercredi 28 Juin 2017
(Xinhua 20/07/13)
YAOUNDE -- Le comité de politique monétaire de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) réuni vendredi au siège de cette institution à Yaoundé a décidé de baisser de 4 à 3,5% son taux directeur en vue de « stimuler la croissance économique », a déclaré à la presse Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la banque centrale régionale et président du comité de politique monétaire. En dépit d'une surliquidité des banques, la CEMAC est un espace communautaire confronté à un problème de financement de l'économie. En décidant de baisser le taux de crédit, le comité de politique monétaire de la BEAC affirme vouloir favoriser l'accès aux crédits des opérateurs économiques de la région, d'après Abaga Nchama. « Nous sommes...
(Xinhua 20/07/13)
YAOUNDE -- La Communauté économique et monétaire de l'Afrique centrale (CEMAC, composée du Cameroun, du Congo, du Gabon, de la Guinée équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad) devrait enregistrer une croissance du PIB révisée en baisse de 5,2 à 3,2% en 2013, annonce le comité de politique monétaire régional réuni vendredi à Yaoundé. Révélatrice d'un ralentissement prévisible de l'activité économique dans cette région, cette baisse de croissance est justifiée par plusieurs facteurs comprenant le recul de la production pétrolière, la contraction de la demande mondiale puis la correction à la baisse des investissements publics, a expliqué à la presse Lucas Abaga Nchama, gouverneur de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC). A l'exception de la République centrafricaine...
(AFP 19/07/13)
Les deux avocates du militant camerounais des droits des homosexuels, Eric Lembembe, assassiné en fin de semaine à Yaoundé, ont accusé jeudi la police d'avoir bâclé l'enquête et de n'avoir "rien fait" pour collecter d'éventuels indices sur le corps supplicié. "Personne (les policiers) n'a relevé le moindre indice. Personne n'a fait la moindre photo. Personne n'a relevé tout ce qui devait rester pour permettre une investigation sérieuse et crédible", a accusé devant la presse Me Alice Nkom. "(Cela) est totalement ahurissant et tue tout espoir de pouvoir retrouver les auteurs de ce crime odieux", a-t-elle ajouté. Eric Lembembe, 33 ans, journaliste et militant de la cause homosexuelle au Cameroun - où l'homosexualité est passible de cinq années d'emprisonnement - a...
(Cameroonvoice 19/07/13)
La délégation chargée de déposer les dossiers de candidature du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) a bouclé sa mission seulement hier, vers 7 heures du matin. Longtemps après le délai légal fixé la veille à minuit. Selon le code électoral, le 17 juillet 2013 (15 jours après la signature du décret convoquant le corps électoral des élections législatives et municipales) à minuit, les antennes et la direction générale des Elections d’Elecam devaient fermer la réception des candidatures pour ce scrutin. Car passé ce délai légal, aucune liste ne devait plus être reçue. Seulement, au-delà de minuit, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) n’a pas bouclé ces procédures. Pis, jusqu’aux aurores, du 18 juillet 2013, l’équipe que conduit Grégoire...
(Journal du Cameroun 19/07/13)
Dans sa publication du 18 juillet 2013, le quotidien le Messager a publié un article dans lequel il ressort que les responsables en charge du dépôt des dossiers de candidature du rassemblement démocratique du peuple camerounais pour les législatives et les municipales du 30 septembre 2013 prochain ont été à la limite des délais. Selon l’article qui rapporte l’information, Monsieur Grégoire Owona qui est secrétaire général adjoint de ce parti serait arrivé au siège d’Elections Cameroon juste avant minuit dans la nuit du 17, date butoir de dépôt de candidature conformément à la loi, et au-delà de minuit c’est-à-dire au 18 juillet, ils accomplissaient encore les formalités de dépôts de dossier au courrier. Avec 180 dossiers pour les législatives et...
(Cameroon-Info.Net 19/07/13)
La douloureuse histoire du Mrc s'est réécrite hier. Comme au commencement. Yaoundé. Août 2012. Le meeting de lancement des activités du parti de Maurice Kamto est interdit par les autorités administratives, L'ancien Ministre et ses camarades sont bloqués par la Police dans une salle de l'hôtel Hilton. Face à leur détermination, les forces de l'ordre ordonnent que la lumière y soit coupée. Le tout nouveau Président lira alors son discours à la lumière des torches et autres téléphones portables. «La nuit précède le jour», dira Maurice Kamto. Hier, il a remis ça. Après que les dossiers du Mrc ont été refusés par Elecam dans les circonscriptions du Mfoundi et des hauts-Plateaux, Maurice Kamto a convié la presse à une conférence...
(Afrik.com 19/07/13)
La délégation camerounaise dépêchée à Zurich a rassuré la FIFA et s’est engagée à suivre les décisions qui seront prises par l’instance internationale. La mise en place d’un comité de normalisation, synonyme de levée de suspension pour la Fécafoot, n’a jamais été aussi proche. Mission accomplie, ou presque, pour la délégation camerounaise qui s’est rendue à Zurich, en Suisse cette semaine. Si la FIFA n’a pas (encore) levé l’interdiction qui frappe la Fécafoot (Fédération camerounaise de football) depuis le 4 juillet dernier pour cause d’ingérence gouvernementale dans le processus électoral pour la présidence de la Fécafoot, l’instance mondiale a pris note de la bonne volonté de son interlocuteur. Et c’était sans doute là le principal objectif des émissaires camerounais, parmi...
(Les Afriques 19/07/13)
Les cas de lynchages en public, dans les grandes villes du Cameroun, ne sont pas rares. Souvent, c’est devant une foule surexcitée, que des présumés voleurs subissent le supplice du «collier» (pneu imbibé d’essence et brûlé autour du cou), sans aucune intervention des forces de l’ordre. Pour une simple accusation d’une chaîne en or et d’un téléphone portable, des citoyens camerounais accusés de vols subissent des sévices dégradants dans les rues de Yaoundé ou de Douala. Les forces de maintien de l’ordre et la justice camerounaise sont pendant ce temps aux abonnés absents. De telles scènes défraient régulièrement la chronique. Les accusations de vols, vont de motocyclettes à des objets de moindre importance, tels des gadgets électroniques, mais peuvent concernées...
(Journal du Cameroun 19/07/13)
L’antenne régionale d’Elecam pour l’Adamaoua a publié la liste des candidatures reparties dans les différentes municipalités. Les dés sont définitivement jetés pour les élections municipales et législatives du 30 septembre prochain. Après le délai du dépôt de dossier fixé par Elections Cameroon, la liste des partis politiques retenus pour la région de l’Adamaoua est connue depuis jeudi 18 juillet 2013. Il s’agit bien évidemment du parti au pouvoir, le RDPC, présent dans les six départements. L’union nationale pour le développement et le progrès fait un retour en force avec une présence remarquable dans les 21 municipalités reparties dans cinq départements à savoir le Djérem, la Vina, Faro et Déo, Mayo Banyo et le Mbéré. Le parti de Njohn FRU NDI,...
(Cameroonvoice 19/07/13)
Le leader du parti de l'opposition fait le point sur les investitures et la constitution des dossiers de même comme il fait une incursion dans la distribution des cartes électorales sur le terrain. Il s'est prêté aux questions des journalistes. « J'ai reçu des insultes des disqualifiés mais j'avance avec ce que je crois de juste» Vous êtes à pied d'œuvre depuis mercredi pour l'investiture de vos candidats issus des primaires pour le scrutin couplé du 30 septembre. Pouvez-vous résumer l'état de cet exercice ? Nous sommes en train de travailler comme vous le constatez sur les dossiers. Voyez-vous, les hommes et les femmes de cette commission passent des nuits et jours d'insomnie pour éplucher tous les dossiers reçus afin...
(Cameroon-Tribune 19/07/13)
Une quinzaine de formations politiques a déposé des listes pour les législatives à la direction générale des Elections. Huit heures. C’est le temps mis par la délégation du Comité central du Rdpc venue déposer les listes de cette formation politique pour les législatives du 30 septembre 2013. C’est l’air visiblement satisfait que l’ensemble de la délégation conduite par le secrétaire général adjoint du Comité central a quitté la direction générale des Elections (Dge) « Nous sommes candidats dans toutes les circonscriptions. Ça veut dire que nous avions 180 dossiers fois deux, ce qui a justifié ces huit longues heures. Nous avons tout à fait le sentiment du devoir bien accompli. Parce que tous ces dossiers devaient être pointés l’un après...
(Cameroon-Tribune 19/07/13)
La moisson de la coopération entre le Cameroun et l’Agence française de développement (AFD) est bonne ». Dixit Yves Boudot, directeur Afrique subsaharienne de l’AFD hier, en parlant des relations entre le Cameroun et l’Agence. C’était au sortir d’un entretien d’environ une demi-heure avec Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat). En effet, dans le cadre d’une visite de travail entamée le 15 juillet dernier, il était question pour le français de faire, avec le gouvernement, de la coopération entre le Cameroun et cet organisme qui finance le développement. Ainsi, pour Yves Boudot, l’ensemble des projets financés par l’Afd au Cameroun dans six principaux secteurs (eau, énergie, santé, éducation, agriculture, élevage) évoluent...
(Investir au Cameroun 19/07/13)
Selon Le Quotidien de l’économie de jeudi, 18 juillet 2013, Yannick Vernet a été nommé directeur général de la Société camerounaise des palmeraies (Socapalm) et de la Société africaine forestière et agricole du Cameroun (Safacam), en remplacement de Jean Pierre Charbon qui a démissionné lors du conseil d’administration extraordinaire tenu du 6 juin dernier, dans la capitale économique du Cameroun. Yannick Vernet entre en action dans un contexte particulièrement difficile pour la Socapalm. En effet, l’entreprise vient d’enregistrer une baisse de son chiffre d’affaires, ainsi que de ses bénéfices, de 14,35% et 58%, respectivement. La mission première du nouveau venu est de sortir l’entreprise de la zone rouge. Les deux entreprises qui ont certifié l’ensemble de leurs sites à la...
(Investir au Cameroun 19/07/13)
Le ministre camerounais des Finances (Minfi), Alamine Ousmane Mey, a divulgué mercredi, 17 juillet 2013, à travers un communiqué de presse, les décisions prises entre 2010 et 2012, à l’encontre de plusieurs établissements de microfinance (Emf) coupables de plusieurs manquements, a appris l’agence Ecofin. Concrètement, ce communiqué de presse fait état du retrait des agréments à 33 EMF basés dans une dizaine de villes camerounaises, avec une forte concentration à Yaoundé et Douala. Les motifs de ces retraits d’agréments tournent principalement autour de la cessation de paiement et d’activités. En effet, 27 EMF sont fermés pour cessation d’activités, deux pour cessation de paiement et trois autres respectivement pour sanction disciplinaire, liquidation et liquidation en cours. Les raisons de fermeture d’un...
(Cameroon-Info.Net 19/07/13)
Le Ministre des Postes et Télécommunications, Jean Pierre Biyiti bi Essam a signé mercredi dernier à Yaoundé avec Philippe Recco, représentant du groupe Orange, un mémorandum d'entente en vue de la construction et de l'exploitation du point d'atterrissement à Kribi du câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe). Le Ministre des Postes et Télécommunications, Jean Pierre Biyiti bi Essam a signé mercredi dernier à Yaoundé avec Philippe Recco, représentant du groupe Orange, un mémorandum d'entente en vue de la construction et de l'exploitation du point d'atterrissement à Kribi du câble sous-marin ACE (Africa Coast to Europe). La mise en œuvre de cet engagement pris en présence de Jean Bardet, Directeur Général d'Orange Cameroun, permettra d'ici fin juin 2014, d'accroître le...
(AFP 19/07/13)
Un tribunal de Yaoundé a reporté vendredi l'annonce de son verdict sur la culpabilité de deux hommes et d'un mineur accusés d'homosexualité, passible de cinq ans de prison au Cameroun, dans un climat de peur au sein de la communauté homosexuelle après le meurtre d'un militant des droits des gays. La tribunal devait annoncer si les accusés étaient déclarés ou non coupables. "Le délibéré a été prorogé au mardi 23 juillet", a déclaré à l'AFP un des avocats de la défense, Michel Ntogué. "Cela veut sans doute dire que le tribunal n'était pas encore prêt", a-t-il ajouté, sans autre commentaire. Les deux adultes poursuivis, Séraphin Ntsama et Joseph Omgba, sont en détention préventive à la prison centrale de Yaoundé depuis...
(Cameroon-Tribune 19/07/13)
Une formation s’ouvre lundi prochain à Yaoundé pour les rendre aptes à détecter et combattre efficacement ce fléau. Un séminaire de formation démarre lundi, 22 juillet prochain, au Centre technique de la CAF à Yaoundé sur le thème : « Leadership and Ethics ». Il est question de former les douaniers au développement de leur leadership de manière à en faire des personnels aptes à porter les mutations qui marquent la modernisation des douanes camerounaises. Les assises sont organisées par le Comité pour la promotion de l’éthique et de la gouvernance en douanes (Cpeg), en partenariat avec Pointman Leadership Institute (Pli) dont le siège mondial est aux Etats-Unis et le siège Afrique en Afrique du Sud d’une part, et Advocates...
(Cameroon-Info.Net 19/07/13)
L'ancienne candidate à la présidence de la Fécafoot qui a commencé à rembourser ses dettes pourrait être présentée au Procureur aujourd'hui ou lundi. On commence à voir un peu clair dans «l'affaire Marlène Emvoutou». Selon des sources crédibles, proches du Parquet de première et de grande instance centre administratif, l'ancienne candidate à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), est poursuivie pour deux affaires la première porte sur 5 millions de F. Dans la deuxième plainte déposée par une douzaine de personnes, 26 millions sont réclamés à Marlène Emvoutou. Notre informateur précise que l'ancienne représentante du projet Aspire au Cameroun a commencé à rembourser ses dettes. L'idéal est qu'elle restitue ce qu'on lui réclame mais «l'opportunité des poursuites...
(Camer.be 19/07/13)
Juguler la crise financière, consolider la flotte de la compagnie aérienne nationale et assainir le climat social... Les charges de Frédéric Mbotto Edimo, désormais en fonction, sont énormes. Le nouveau directeur général adjoint de la Cameroon Airlines corporation (Camair-Co) a été installé dans ses fonctions mardi 16 juillet 2013. Au cours de cette prise de fonction, le ministre des Transports, Robert Nkili, a prescrit les missions du nouveau numéro deux de la compagnie aérienne nationale, qui est au bord de l’asphyxie. Il a été demandé à Frédéric Mbotto Edimo notamment, de procéder à la révision des contrats antérieurs afin qu’elles soient désormais compatibles avec la trésorerie de l’entreprise, mener un combat acharné contre l’endettement en éliminant au plus vite les...
(Cameroon-Tribune 19/07/13)
Pour l’heure, l’aéronef chinois utilisé par le Mindef se porte bien. Où sont les MA60, ces avions de fabrication chinoise annoncés pour septembre 2012 au Cameroun ? Selon le ministre des Transports, Robert Nkili, les procédures pour leur arrivée et leur intégration dans la flotte de Camair-Co sont en cours. De nombreux pays tant en Afrique qu’en Asie, se servent déjà de ces aéronefs. Depuis leur mise en service en l’an 2000, les avions MA60 ont été livrés à quatorze pays en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud et sont en service sur une centaine de lignes aériennes, indiquent des statistiques de AVIC Xi'an Aircraft Industry (Group) Co., le constructeur de ces avions. D’ailleurs, le spécimen offert par...

Pages