Mercredi 24 Mai 2017
(Cameroon-Tribune 27/06/13)
En plus de structures spécialisées, la célébration mercredi de la Journée internationale de lutte a mis l’accent sur la sensibilisation. Le Centre « La vie » à l’Hôpital central de Yaoundé, lieu d’écoute, d’information. Le Centre « La vie » à l’Hôpital central de Yaoundé, lieu d’écoute, d’information, d’encadrement et de reconversion des « toxicomanes» est vide ce mercredi 26 juin, alors qu’on célèbre la 26e édition de la Journée internationale contre l’abus et le trafic illicite des drogues. « Les gens viennent souvent, mais pas tous les jours », rassure Madeleine Boanimbek, responsable des lieux. Seule dans une grande salle, elle attend impatiemment le premier qui se présentera pour essayer d’en savoir plus sur les drogues et leurs conséquences...
(Afrik.com 27/06/13)
A la suite des nombreuses contestations et de l’enquête ouverte au sujet des élections à la présidence de la Fédération camerounaise, la Commission de recours des élections a annoncé l’annulation du scrutin qui s’est déroulé le 19 juin 2013. C’est le président sortant Iya Mohammed qui avait été désigné grand vainqueur, loin devant les autres candidats. La Fédération camerounaise se couvre chaque jour un peu plus de ridicule. Sauf que, si les péripéties devenues inhérentes à l’instance font souvent sourire les observateurs, elles sont aussi le signe que le football camerounais est gravement malade, et ce depuis les plus hautes sphères des instances dirigeantes. Dernier exemple en date, les élections à la présidence de la Fecafoot, qui se sont déroulées...
(Investir au Cameroun 27/06/13)
Abdou Namba est depuis hier, 25 juin 2013, le nouveau directeur général de la Sodecoton, au Cameroun. Le conseil d’administration extraordinaire de la Société de développement du coton (Sodecoton) tenu mardi dernier, à Garoua, l’a désigné à la tête de cette entreprise. Originaire du département du Mayo-Tsanaga dans la région de l’Extrême-nord, Abdou Namba est ingénieur agroéconomiste. Il est diplômé de la 22e promotion de l’école nationale supérieure d’agronomie. Il a été délégué provincial du ministère de l’Agriculture à Garoua et occupait le poste de directeur du Développement de l’agriculture au ministère de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), avant sa nomination. « Je suis conscient de la lourde responsabilité qui sera la mienne dans la conduite des affaires de...
(Investir au Cameroun 26/06/13)
La junior minière australienne Sundance Resources qui est encore à la recherche d’un partenaire dans l’exploitation du projet de fer de Mbalam-Nabeba poursuit désormais une nouvelle stratégie basée sur la séparation entre le développement de la mine et la construction d’infrastructures ferroviaires et portuaires, rapporte Business Spectator » le 26 juin. «Il n’y a pas assez de prétendants favorables à un partenariat qui englobe la totalité des composantes du projet alors qu’il existe un nombre important de partenaires potentiels intéressés par la séparation entre le développement de la mine et la construction d’infrastructures», a déclaré le directeur général de Sundance, Giulio Casello. Sundance Resources a annoncé, le 28 mai, que de nombreux groupes ayant des intérêts variés l’ont approché pour...
(Journal du Cameroun 26/06/13)
Une conférence de presse a eu lieu à cet effet lundi à Douala, la capitale économique du Cameroun. « Surliquidité bancaire, épargne et sous-financement du secteur privé : quels mécanismes et nouvelles techniques pour résoudre ce grand paradoxe de l’économie africaine ? ». C’est sous ce thème que va se dérouler la première édition du forum international de la finance en Afrique subsaharienne : FIFAS. L’événement est prévu du 20 au 22 novembre 2013 à Douala. C’est d’ailleurs cette ville qui a accueilli dans l’après-midi du lundi, 24 juin 2013, une conférence de presse initiée par le cabinet FinAfrique, organisateur du forum. Face aux journalistes, Fabrice Kom Tchuente le directeur exécutif dudit cabinet, a affirmé que le forum va réunir...
(Investir au Cameroun 26/06/13)
Le directeur général de l’Office national du cacao et du café (Oncc), Michael Ndoping, a déclaré lundi 24 juin 2013, à l’ouverture d’un atelier international sur la certification du cacao, à Douala, que le Cameroun a déjà exporté 2000 tonnes de cacao certifié sur une production annuelle qui, cette année devrait atteindre 230 000 tonnes. « La certification représente un enjeu indéniable dans toute la filière cacaoyère, de la production à la transformation, en passant par la commercialisation », a déclaré Michael Ndoping, cité par Le Quotidien de l’économie de mardi 25 juin dernier. L’Oncc, apprend-on, a évoqué aussi des incitations fiscales que l’Etat a prévu pour ceux des industriels qui s’engagent à produire des engrais pour le secteur agricole,...
(Jeune Afrique 26/06/13)
Personne n'imaginait Marcel Niat Njifenji prendre la tête du Sénat camerounais. Pourtant, ce Bamiléké de 79 ans, retiré de la vie publique, est désormais le deuxième personnage de l'État. L'homme qui a été porté le 12 juin à la tête du nouveau Sénat camerounais n'est pas celui qu'on attendait. Pas un article de presse n'avait cité comme possible numéro deux du pays Marcel Niat Njifenji, un apparatchik de 79 ans, retiré de la vie publique mais toujours proche du parti au pouvoir. Il faisait déjà figure de revenant quand son nom est apparu, le 8 mai, sur la liste des trente sénateurs (sur cent) nommés par Paul Biya. Personne, à part lui-même, ne le voyait donc en président de la...
(Agence Ecofin 26/06/13)
Le Cameroun va abriter le tout premier Centre Inter-régional de coordination pour la mise en commun des moyens contre les actes de piraterie dans le Golfe de Guinée. C’est l’une des principales décision du Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Commission du Golfe de Guinée sur la sûreté et la sécurité maritimes dans cette région de l’Afrique qui s’est achevé hier, 25 juin 2013, à Yaoundé. « C’est l’occasion pour moi d’accueillir avec joie la création du Centre Interrégional de Coordination pour la mise en commun de nos moyens. Notre souhait est que ce centre soit...
(Afrik.com 26/06/13)
A l’issue du sommet sur la sécurité et la sûreté du Golfe de Guinée tenu à Yaoundé , il a été décidé de la création d’un centre inter-régional de veille basé dans la capitale camerounaise. Cette décision commune des chefs d’Etats de la CEEAC, Cedeao et de la CGG traduit leur volonté de lutter contre la piraterie. Une nécessite qui s’impose par l’importance du trafic économique transitant par ces différentes plates formes. Onze chefs d’Etats ont assisté au premier sommet sur la sécurité et la suréte maritime dans le golfe de Guinée. Ils sont issus de la communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (CEEAC), de la communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et de...
(Xinhua 26/06/13)
YAOUNDE-- Les pays membres de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) et de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) ayant pris part au sommet sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le golfe de Guinée tenu lundi et mardi à Yaoundé ont convenu de mutualiser leurs moyens pour la lutte contre la piraterie maritime. Les chefs d'Etat présents à ce sommet, au total treize issus des deux régions africaines, se sont mis d'accord pour une stratégie régionale relative non seulement à ce phénomène, mais aussi aux vols à main armée et aux autres activités illicites commis en mer dans cet espace géographique au centre de multiples enjeux géostratégiques, selon leur déclaration commune...
(Agence Ecofin 26/06/13)
(Agence Ecofin) - Le code de conduite des Etats du Golfe de Guinée relatif à la prévention et la répression des actes de piraterie, des vols à main armée à l’encontre des navires et des activités maritimes illicites en Afrique de l’Ouest et du Centre, a été approuvé hier, 25 juin 2013, à Yaoundé par 12 chefs d’Etat africains à savoir Paul Biya (Cameroun), Goodluck Jonathan (Nigeria), Thomas Yayi Boni (Bénin), Mamadou Issoufou (Niger), Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Pinto Da Costa (São Tomé-et-Principe), Teodoro Obiang Nguema (Guinée équatoriale), Blaise Comparé (Burkina Faso), Denis Sassou Nguesso (Congo Brazza), Ali Bongo (Gabon), Faure Gnassimbé (Togo) et Idriss Déby Itno (Tchad). C’était lors du sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de la...
(Le Pays 26/06/13)
Le phénomène est suffisamment rare pour être souligné. Le ci-devant Emir du Qatar, vient de passer le témoin à son fils. Le père, 61 ans et le rejeton, 33 printemps. Raison invoquée par le souverain qatarite : écrire de nouvelles pages du Qatar avec les jeunes générations. C’est donc, en substance, la motivation fondamentale du souverain qatarite. Au-delà de l’événement, c’est la morale qui en émane, qui est intéressante du point de vue de la pédagogie politique. Voici donc un Emirat, disons un royaume, qui donne une belle leçon d’alternance aux républiques d’Afrique. Le Zimbabwe, l’Angola, le Burkina, le Cameroun, le Tchad, la Gambie, toutes ces républiques où le mot alternance donne de l’urticaire aux gouvernants, doivent en prendre plein...
(Cameroon-Tribune 26/06/13)
La GIZ a présenté récemment à Yaoundé, un instrument de coopération à l’intention des entreprises nationales et multinationales. Pour atteindre les objectifs de développement, la Coopération internationale allemande (GIZ) a opté pour un partenariat donnant-donnant avec le secteur privé. C’est dans ce cadre qu’elle a initié depuis 1999, les partenariats de développement avec le secteur privé (DPP) sous le mandat du ministère fédéral de la Coopération économique et du Développement. D’abord Public private partnership (PPP) jusqu’en 2010, le DPP, dans son fonctionnement, n’a rien à voir avec les partenariats public-privé (PPP) mis en place au niveau national pour financer les grands travaux. Les DPP mis en œuvre actuellement dans les pays émergents et les pays en développement, soit 70 au...
(Journal de Brazza 26/06/13)
Les ministres de l'économie et des finances de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale vont notamment examiner le projet de création d'un fonds vert. Les ministres de l'économie et des finances de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEEAC) vont se réunir du 1er au 3 juillet 2013 à Brazzaville pour discuter de la mise en œuvre du Fonds pour l'économie verte en Afrique centrale (FEVAC). La nécessité de ce fonds a été décidée en 2012 à Brazzaville par les ministres en charge des forêts et du Développement durable de la sous-région. Le FEVAC doit servir au financement du développement du système de l'économie verte en Afrique centrale, un autre mécanisme adopté par les acteurs de...
(Investir au Cameroun 26/06/13)
Le ministre camerounais des Finances (Minfi), Alamine Ousmane Mey, a publié dans Cameroon Tribune de lundi dernier, un arrêté portant prorogation du délai initial de mise en œuvre du plan de restructuration de la Commercial Bank Cameroun (Cbc). D’après cet arrêté signé le 17 juin 2013 à Yaoundé, le délai de mise en œuvre du plan de restructuration de la Commercial Bank-Cameroun prorogé de trois mois à compter du 13 mai 2013. La Cbc est un établissement de crédit créé par le milliardaire Victor Fotso. La banque a été placée sous administration provisoire depuis 2009 à cause des indélicatesses constatées dans la gestion de cette banque à capitaux majoritairement camerounais, notamment la dilapidation de ses fonds propres et le volume...
(Cameroonvoice 26/06/13)
Les partis politiques réunis au sein de la plateforme baptisée « Convergence des forces pures » entend donner du change aux leaders actuels du pouvoir et de l’opposition. «Mettre sur pied une plateforme pour l’alternance au Cameroun», c’est le projet que nourrissent les six partis politiques réunis dans le cadre du projet «Convergences des forces pures». Peu ou prou connus dans l’espace politique traditionnel, le Forum républicain de Roland Romain Kouotou, l’Union pour un mouvement patriotique du Cameroun d’Honoré Aboh, le Mouvement populaire pour le salut du Cameroun (Mpsc) d’Aboubacar Sidiki, le Mouvement camerounais pour la sociale démocratie (Mcpsd) de Vincent Sosthène Fouda, le Parti socialiste populaire camerounais (Pspc) d’André Teuabo et le Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs)...
(Cameroon-Info.Net 26/06/13)
L'hebdomadaire panafricain en kiosque se veut péremptoire: «Enfin les législatives! Les élections législatives et locales camerounaises se tiendront finalement au mois d'octobre prochain. Le mandat des députés aurait dû s’achever le 21 août 2012. Il a été prorogé une première fois de six mois, puis de trois mois, puis de deux mois. Officiellement aucune explication n'a été donnée pour justifier ces reports. En coulisses, on évoque la mise en place du Sénat, qui a tenu sa séance inaugurale le 14 mai. Seul maître d'œuvre du calendrier électoral, le Président Paul Biya n'a pas encore fixé le jour du scrutin». La publication de cette information intervient après le discours d'ouverture de la session en cours du Président de l'Assemblée nationale. Cavaye...
(AFP 26/06/13)
Pretoria (AFP) - Les Sud-Africains attendaient avec appréhension mercredi matin des nouvelles de Nelson Mandela, toujours entre la vie et la mort, au lendemain d'une réunion de la famille de l'ancien président qui a prié avec l'archevêque anglican du Cap pour qu'il connaisse une fin de vie "parfaite" et paisible. "Que ta bénédiction repose sur Madiba maintenant et à jamais. Donne lui, nous te prions, une nuit calme et une bonne, une parfaite fin", a dit le révérend Thabo Makgoba, venu soutenir la famille dans l'épreuve à la clinique de Pretoria où Mandela est hospitalisé depuis plus de deux semaines. Le chef de l'église anglicane d'Afrique australe a prié avec Graça Machel, l'épouse de Mandela, et plusieurs de ses proches,...
(Cameroon-Info.Net 26/06/13)
Les logements sortent de terre. Six hectares de canne à sucre déjà cultivés. Le projet de la sucrière de l'Est avance à petits pas. C'est à Tikondi, localité située à 60 km de Bertoua et à 30 km de Batouri, sur l'axe Mandjou-Batouri, que l'on peut avoir une idée de l'avancement de l'implantation de ce vaste complexe agro-industriel sucrier, d'une superficie de plus de 33.000 hectares. A partir du village Tikondi jusqu'au site de l'usine à implanter, on est à 12 kilomètres de route déjà clairement ouverte. «La première chose que nous avons réalisée ici, c'est la route. Son ouverture a débuté le 03 juin 2012 et elle est déjà praticable», explique Achille Yangman, technicien supérieur chargé du génie civil...
(Camer.be 26/06/13)
Le nommé Matamba Jacob, de nationalité camerounaise, et connu comme ancien consul honoraire du Niger, révoqué au début des années 2000. Il a essayé de ravir la vedette à Abdul Mohamed, le véritable consul honoraire du Niger connu des autorités diplomatiques camerounaises depuis 2006. Démasqué, par les services de sécurité, l’homme est curieusement porté disparu jusqu’à à la fin du sommet. Juste après la clôture du sommet des chefs d’Etat de la Céeac, de la Cedeao, et de la Cgg, sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le golfe de Guinée, à la sortie du Palais des congrès, le président Paul Biya a eu un temps d’entretien personnel avec son homologue nigérien, Mohamadou Issoufou. En dehors des membres respectifs...

Pages