Mercredi 25 Avril 2018
(Xinhua 19/12/13)
L'Union européenne (UE) a annoncé qu'elle verserait 12,5 millions d'euros pour soutenir la gestion des opérations de maintien de la paix sous commandement africain, indique un communiqué publié mercredi à Gaborone par la délégation de l'UE au Botswana. Concrètement, ces fonds serviront à soutenir l'établissement d'un « Système de commandement, de contrôle, de communications et d'information » sur une période de deux ans, selon le communiqué. Ce système fournira des services de transmission sécurisée de données informatiques, vocales et vidéos par communication satellite entre l'Union africaine et les différentes organisations régionales ou subrégionales et missions de maintien de la paix dé ployées au niveau national. « Notre nouveau système de soutien aidera nos partenaires africains à mettre en place les...
(RFI 18/12/13)
Trente-cinq ans de prison pour détournement de fonds publics. C'est la double peine que la Cour suprême de Yaoundé a confirmée, mardi 17 décembre, à l'encontre du Camerounais Titus Edzoa et du Franco-Camerounais Michel Thierry Atangana. Les appels à la clémence lancés par la communauté internationale, notamment par François Hollande, n'y ont rien changé. Maître Caroline Wassermann, avocate au barreau de Paris, suit ce dossier de près et se rend régulièrement au Cameroun. Entretien. La Cour suprême du Cameroun confirme la seconde peine de prison pour Titus Edzoa et Michel Thierry Atangana. Comment réagissez-vous ? C’est une décision absolument effrayante. Il faut savoir qu’on inflige à ces deux hommes de passer la majeure partie de leur vie derrière les barreaux,...
(Cameroon-Tribune 18/12/13)
Mardi, le pourvoi introduit auprès de la Cour suprême par l’ex-Sgpr et Thierry Michel Atangana n’a pas abouti. Le pourvoi introduit par Titus Edzoa et Thierry Michel Atangana contre un jugement rendu par le Tribunal de grande instance du Mfoundi dans une affaire de détournement de deniers publics a été rejeté mardi par la Cour suprême. Le 26 novembre dernier, la haute juridiction avait rouvert ce dossier à la demande des accusés qui avaient contesté le jugement en instance. Les accusés avaient plaidé non-coupables. La cause avait été alors renvoyée. Hier, la collégialité des juges conduite par Marc Ateba Omballa, par ailleurs, président de la Chambre des comptes de la Cour suprême, a rendu son verdict. Elle a confirmé le...
(APA 18/12/13)
La Thaïlande vient au peloton de tête des pays exportateurs du riz en direction du Cameroun, avec quelque 300 000 tonnes par an, soit 52 pour cent du volume total des importations du riz, d’après des statistiques de la direction générale des douanes. D'après la même source, pour l'année qui s'achève, le Cameroun a importé 552 000 tonnes de riz, alors que la production nationale culmine autour de 100 000 tonnes de riz par an. Les autres pays fournisseurs de riz au Cameroun sont l'Inde 26,9 pour cent des importations, le Vietnam 16,6 pour cent et le Pakistan 2,7 pour cent. Des importations qui ont coûté 156 milliards de francs CFA au Cameroun en un an, ce qui est énorme...
(APA 18/12/13)
Les engagements financiers de l’Agence française de développement (AFD) en faveur du Cameroun depuis 2006 sont estimés à près de 1000 milliards de francs CFA, a appris mercredi APA auprès de l’ambassade de France au Cameroun. Cette enveloppe d'après l'ambassadrice de France au Cameroun, Christine Robichon, en fait une moyenne de 135 milliards de francs CFA par an. En dehors du deuxième pont sur le fleuve Wouri dont les travaux ont été lancés en novembre dernier par le chef de l'Etat Paul Biya, où l'AFD devrait contribuer à plus de 65 milliards de francs CFA, cette structure intervient également dans plusieurs projets de développement. Il s'agit entre autres projets, de la construction du barrage de Lom Pangar dans la région...
(Cameroon-Info.Net 18/12/13)
L’ex directeur général du Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunal (Feicom) a été condamné à 30 années de prison ferme hier, mardi 17 décembre 2013, par la section spécialisée de la Cour suprême. Soit 5 années de plus. Des condamnés qui pleurent à chaudes larmes, des proches qui tentent de consoler leurs amis et connaissances, des avocats conseils qui réconfortent leurs clients meurtris par les lourdes peines infligées par la section spécialisée de la Cour suprême. Voilà l’ambiance d’après audience hier devant la salle de délibération de l’auguste juridiction. Condamné par la Cour d’appel du Centre à 25 années de prison ferme, Emmanuel Gérard Ondo Ndong avait fait appel auprès de la Cour suprême. Mais contre toute attente, il s’est...
(Le Griot 18/12/13)
Selon une information fournie par le Groupement Interpatronal de Cameroun, plusieurs entreprises situées dans la zone industrielle de Bonaberi à Douala, la capitale économique du pays, seront bientôt alimentées en gaz. Cette annonce fait le bonheur de plus d’un. En effet, les entreprises établies dans ladite zone, ne bénéficiant jusqu’à lors pas de cette source d’énergie, faisaient l’objet de nombreuses suspensions de la distribution de l’énergie électrique.D’où le retard qu’elles accusent actuellement en matière de développement. Pour rappel, le Cameroun est souvent confronté à des problèmes de couverture électrique sur l’ensemble de son territoire. Ainsi, en augmentant la disponibilité de services énergétiques abordables, il se ménage de meilleures chances de donner non seulement de l’emploi, mais de lutter efficacement contre...
(Cameroon-Tribune 18/12/13)
C’est l’évaluation faite mardi à l’occasion de la 4esession du Conseil conjoint de mise en œuvre de l’Apv/ Flegt. « Je peux vous confier que le Cameroun vient en tête des pays qui ont conclu ce type d’accord avec l’Union européenne (UE). C’est ici que les développements sont importants. » Dixit, l’ambassadeur, chef de délégation de l’UE, Françoise Collet. C’était à l’occasion de la 4e session du Conseil conjoint de mise en œuvre de l’Accord de partenariat volontaire (Apv/Flegt) entre le Cameroun et l’UE tenue hier à Yaoundé. Et de poursuivre : « l’UE est très engagée et certains de ses membres notamment la France et l’Allemagne, à accompagner le Cameroun pour une bonne gestion de ses ressources forestières. »...
(APA 18/12/13)
Le Nigeria qui est devenu premier fournisseur du Cameroun ces deux dernières années confirme sa place prépondérante, d’après un récent rapport du ministère des Finances portant sur les perspectives économiques et financières du Cameroun. En 2011, le Nigeria s'est adjugé la première place, en fournissant 22,6 pour cent des importations, des chiffres qui ont connu un recul en 2012 avec 17,8 pour cent. Malgré cette baisse, ce pays voisin qui revendique un millier de kilomètres de frontières avec le Cameroun est confortablement installé au peloton de tête, assez loin devant la France qui avec respectivement 12,8 pour cent en 2011 et 11,8 en 2012, parvient à conserver la seconde place. Un trio de tête complété par la Chine avec 10,8...
(Investir au Cameroun 18/12/13)
Les fêtes de fin d’année au Cameroun risquent d’être marquées par des pénuries de certains produits alimentaires de grande consommation, à cause des opérations de maintenance en cours sur l’un des portiques du port de Douala, ainsi que l’état de son chenal dont les travaux de dragage n’ont pas été effectués depuis plusieurs mois. Conséquences : en même temps que le déchargement des navires se fait désormais au ralenti depuis plusieurs jours, certains bateaux, notamment ceux transportant d’importantes cargaisons de produits alimentaires et nécessitant un tirant d’eau important pour entrer dans le port, sont obligés de se détourner de la place portuaire de Douala au chenal sérieusement ensablé (23 navires y ont échoué depuis le début de cette année), pour...
(Investir au Cameroun 18/12/13)
Le ministre camerounais de l’Economie, Emmanuel Nganou Djoumessi, et le représentant résident de la Banque africaine de développement (BAD) au Cameroun, Racine Kane, ont signé le 16 décembre 2013 à Bamenda, capitale régionale du Nord-Ouest, deux accords de prêt et de don, d’un montant total de plus de 12 milliards de francs Cfa. Le prêt de 10,4 milliards de francs Cfa, couplé à un don de 2,3 milliards de francs Cfa, a-t-on appris, vont permettre de financer la phase 2 du projet Grassfield, qui vise à doter la région du Nord-Ouest du Cameroun d’infrastructures rurales et de projets agricoles permettant de lutter contre la pauvreté. La première phase du projet Grassfield implémenté entre 2005 et 2011, a-t-on appris, a permis...
(Cameroon-Tribune 18/12/13)
Le Minatd demande à ses collaborateurs de redoubler de vigilance pour maintenir l’ordre républicain. La deuxième conférence semestrielle des gouverneurs de région se poursuit ce mercredi au palais des Congrès de Yaoundé. Principal point inscrit au programme des patrons des dix régions : les exposés. Chaque chef de circonscription administrative rendra compte de l’état de son unité de commandement. Place nette sera ensuite faite à la discussion générale sur les exposés des gouverneurs. La réflexion continue donc d’occuper une place de choix dans cette concertation. Mardi déjà, à l’ouverture de ce traditionnel rendez-vous, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation (MINADT), René Emmanuel Sadi, a rappelé à ses collaborateurs que ce rendez-vous est surtout un moment de réflexion...
(La Nouvelle Expression 18/12/13)
Lors de la session d’ouverture de la 2ndeconférence semestrielle des gouverneurs de région, le Minadt a souligné que le contexte leur impose désormais des compétences inédites en matière de sécurité. Sans surprise, la rencontre du Palais des congrès lancée ce 17 décembre 2013 s’adresse en premier aux gouverneurs des régions frontalières. Il suffit de jeter un coup d’œil sur le thème de la rencontre de Yaoundé pour en être convaincu. «La contribution de la préfectorale à la sécurité nationale». Tout un programme qu’il va falloir éplucher en trois jours. De fait, l’acuité et l’actualité de la crise en Centrafrique dans la région de l’Est d’une part et les problèmes avec Boko Haram dans celles du Nord et de l’Extrême Nord...
(Camer.be 18/12/13)
Clean Oil, le projet d’usine de raffinage des huiles usées de kribi, porté par l’homme d’affaires en prison et des investissements indiens à hauteur de 10 milliards FCFA, est en train de fermer du fait du blocage de ses comptes bancaires par les autorités camerounaises. Les temps sont décidément durs pour M. Fotso Yves Michel. Le dernier coup de massu asséné à l’homme d’affaire par les autorités camerounaises prend la forme d’une réquisition à Banque du Tribunal Criminel Spécial (TCS). Une ordonnance signée le 21 Octobre 2013 par Mme Annie Noëlle Bahounoui Batenge, juge d’instruction au TCS, demande aux institutions bancaires de « recenser tous les comptes bancaires ouverts au nom de Fotso Yves Michel et ceux ouverts mêmes sous...
(Cameroon-Tribune 18/12/13)
Une convention de partenariat signée mardi à Yaoundé entre le Minader et une société brassicole. Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Essimi Menye, a signé mardi une convention de partenariat avec le directeur général de Guinness Cameroun S.A, Baker Makunda. Par cet accord, le gouvernement s’engage à fournir à l’entreprise brassicole, du maïs, du manioc et du sorgho comme matières premières pour son industrie. Le ravitaillement se fera au travers du Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (Pidma) financé à hauteur de 50 milliards de F par la Banque mondiale. Le secteur de l’agro-business (entreprises de nutrition animale, boulangeries, minoteries, etc.) a exprimé un grand besoin de s’approvisionner localement. Cette demande, d’après les chiffres présentés...
(Africa Presse 18/12/13)
Le Groupe de Travail Nkeng-Shalom s’est retrouvé, ce lundi 16 décembre 2013 à la Commission Nationale Épiscopale du Cameroun (CENC). Son coordonnateur national, l’Abbé Isaac Justin Mabouth a ouvert cette rencontre à la presse et les participants aux échanges ont eu droit à trois exposés, notamment l’intervention de Monseigneur Bienvenu Tchoungui, axé sur l’enjeu de l’intégralité morale dans la construction nationale et le rôle du laïcat. De l’exposé du moraliste, on retient que nombre de chrétiens sont dotés de deux tuniques. La première tunique leur permet, d’afficher leur sainteté dans les temples et les chapelles mais la deuxième dévoile toute leur méchanceté légendaire, en matière de gouvernance. La preuve : les prisons sont remplies de chrétiens ayant éventré les caisses...
(Cameroon-Info.Net 18/12/13)
95% des femmes âgées de 15 à 49 ans et 90% des hommes de la même tranche d’âge ne peuvent pas citer trois moyens de prévention et de transmission de cette pandémie. Plan-Cameroon à travers un projet de lutte implémenté dans le district de santé d’Okola espère renverser la tendance. Selon les résultats de l’enquête démographique sur la santé (Eds) menée en 2011 par l’Institut national de la statistique, la région du Centre affiche le taux le plus élevé d’infection, soit 6,1% par rapport à la moyenne nationale qui est de 4,1%. A en croire les indicateurs de base du cadre de suivi évaluation du projet Vih de Plan Cameroun au district de santé d’Okola, cette localité du département de...
(Investir au Cameroun 18/12/13)
Après la zone industrielle de Bassa, dans la banlieue de la capitale économique du Cameroun, le pipeline construit par la société Rodeo Development pour transporter le gaz naturel traité à l’usine de Logbaba-Ndog-Passi, va bientôt traverser le fleuve Wouri pour alimenter les entreprises situées dans la zone industrielle de Bonabéri. La bonne nouvelle vient d’être annoncée aux opérateurs économiques camerounais au cours de la 116 ème Assemblée générale du Groupement interpatronal du Cameroun organisée à Douala. Ce prolongement du pipeline de Rodeo Development jusqu’à la zone industrielle de Bonabéri va permettre aux entreprises qui y sont établies, de bénéficier des bienfaits de cette source d’énergie moins onéreuse. Dans le même temps, ces entreprises seront désormais à l’abri des nombreuses suspensions...
(Xinhua 18/12/13)
DOUALA (Cameroun), (Xinhua) -- Le Comité de politique monétaire (CPM) de la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC), réuni mardi à Douala, a décidé de baisser encore son taux de crédit de 3,25 à 2,75% afin de favoriser le financement de l'économie régionale, annonce un communiqué de presse publié au terme de cette réunion tenue dans la métropole économique camerounaise. Ramené dans un premier temps en juillet de 4 à 3,5%, ce taux de crédit a une fois de plus été baissé à 3,25% lors de la récente concertation du CPM fin octobre à Yaoundé. "Vu le ralentissement de la croissance dans notre sous-région (. .) le Comité de politique monétaire a décidé, pour donner un signal, de baisser...
(Xinhua 18/12/13)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Le recours au marché financier pour le financement de l'économie, option en croissance dans la plupart des pays de la région, est salué par la Banque des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) qui, dans un intervalle de six mois, vient de baisser pour la troisième fois son taux directeur en vue notamment d'aider à doper la croissance de ses Etats membres. Ramené dans un premier temps en juillet de 4 à 3,5% et ensuite à 3,25% en octobre, le taux de crédit de la banque centrale s' établir désormais à 2,75%, selon un communiqué officiel du Comité de politique monétaire (CPM) de cette banque centrale régionale au terme de sa quatrième et ultime réunion annuelle de l'année...

Pages