Samedi 19 Août 2017
(RFI 31/07/17)
Cela fait deux ans, ce dimanche 30 juillet 2017, qu'Ahmed Abba est en prison au Cameroun. Aujourd'hui, le correspondant de RFI en haoussa attend son procès en appel. En première instance, il a été condamné par un tribunal militaire à dix ans de prison pour non-dénonciation et blanchiment du produit d'un acte terroriste. Condamné alors qu'il n'a fait que son travail de journaliste. Cela fait deux ans qu'Ahmed Abba est en prison pour rien. Et pourtant, il affiche toujours le même sourire discret lorsqu'on lui rend visite. Le journaliste veut croire que son procès en appel permettra enfin de l'innocenter. Il a déjà été acquitté du crime d'apologie du terrorisme, une charge qui aurait pu lui valoir la peine de...
(APA 31/07/17)
APA-Douala (Cameroun) - Les autorités camerounaises ont décidé de réinstaurer le couvre-feu dès 20 heures locales dans la région de l’Extrême-nord qui connait depuis quelque temps un regain d’attaques suicides, de prises d’otages ainsi que des incursions armées de la secte terroriste nigériane Boko Haram. Dans un communiqué dont APA a obtenu copie samedi, le préfet du Diamaré à Maroua, Ernest Samuel Ebelle, annonce «des contrôles d’une intensité particulière en vue du respect scrupuleux de la réglementation de crise prescrivant l’interdiction de la circulation des motos-taxis à partir de 20h et la fermeture systématique des débits de boisson ainsi que des locaux à exploitation commerciale à la même heure vont s’intensifier dès ce jour». Cette décision prise à l’issue d’une...
(AfricaNews 31/07/17)
Les drapeaux sont restés en berne au Cameroun vendredi et samedi pour respecter les deux jours de deuil national en hommage aux victimes du naufrage d’un navire de l’armée survenue le 16 juillet 2017 et qui a onze morts et 23 disparus. L‘émotion était aussi grande que la solennité de l‘événement. Le Cameroun a rendu vendredi un vibrant hommage aux victimes du naufrage d’un navire de l’armée le 16 juillet dernier. Un deuil national de deux jours a été décrété par le président Paul Biya. Une cérémonie en hommage des victimes dont la plupart sont militaires, a été organisée vendredi à Douala, en présence du ministre de la Défense, Joseph Beti Assomo et de l‘État major des armées. Les cercueils...
(APA 31/07/17)
APA-Douala (Cameroun) - Trois kamikazes tous de sexe féminin, agissant au nom du groupe terroriste Boko Haram qui tentaient de perpétrer une série d’attentats suicides à Meme, dans la région de l’Extrême-nord du Cameroun, ont trouvé la mort en faisant exploser leurs charges tandis qu’une autre personne a péri dans ces attentats, a appris samedi APA de sources sécuritaires. Des personnes blessées ont été directement prises en charge dans les institutions sanitaires environnantes, où des sources hospitalières affirment que leurs jours ne seraient pas comptés. Selon des informations fiables, ces adolescentes venues du Nigeria voisin sont rentrées dans la petite localité et se sentant repérées par les forces de l’ordre et des populations locales, ont fait sauter leurs charges explosives...
(RFI 31/07/17)
Au Cameroun, le groupe de travail de l'ONU sur la détention arbitraire a rendu ses conclusions au sujet de l'emprisonnement de l'homme d'affaires, Yves Michel Fotso. Et pour l'organisme onusien, il ne s'agit pas d'un cas de détention arbitraire. Incarcéré depuis 2010, Yves Michel Fotso a été condamné en 2016 à la prison à vie. La justice lui reproche le détournement de fonds publics lorsqu'il était à la tête de la Camair, l'ex-compagnie aérienne camerounaise. Lire la suite sur: http://www.rfi.fr/afrique/20170731-le-groupe-onu-ex-patron-camair-est-pa...
(APA 31/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Un taux de couverture de l’ordre de 211,5% a été enregistré au cours d’une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’un montant de 5 milliards FCFA, effectuée le 26 juillet dernier par l’État camerounais sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA auprès des services compétents du ministère des Finances. Avec une valeur nominale unitaire de 1 million FCFA pour un taux d'intérêt moyen pondéré de 3,495%, elle a en effet connu un montant total des soumissions à hauteur de 10.575 milliards FCFA. Cette opération s’est déroulée auprès de 16 banques et établissements financiers spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) du pays émetteur mais aussi du Congo, du...
(APA 31/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque des communes du Cameroun dénommée Fonds spécial d’équipement et d’intervention intercommunale (FEICOM), a réalisé un chiffre d’affaires de 53,9 milliards de francs CFA au cours du 1er semestre de l’année en cours, a-t-on appris lundi au terme de la 19è session du conseil extraordinaire de cette entreprise publique. Cette enveloppe accuse une baisse d’environ 5 milliards de francs CFA par rapport aux prévisions semestrielles qui étaient de 58,5 milliards de francs CFA. Toutefois, cette somme représente un taux de réalisation semestriel de 92 % et un taux de réalisation de 50 % par rapport aux projections annuelles. En tout état de cause, « le conseil s’est félicité des activités réalisées au cours du...
(La Tribune 31/07/17)
Le Cameroun vient d'annoncer la signature d'une convention avec les Emirats Arabes Unis. Signée par les ministres des finances des deux pays, Alamine Ousmane Mey du Cameroun et Obaid Humaid Al Tayer pour les Emirats, elle permet aux deux nations de s'éviter mutuellement la double imposition et de prévenir l'évasion fiscale sur les revenus. Le Cameroun poursuit le renforcement de son système fiscal dans le but de maximiser les recettes du pays. Une convention vient d'être signée à Dubaï avec les Emirats Arabes Unis. L'accord porte sur les mesures d'évitement de la double imposition et la prévention de l'évasion fiscale en matière d'impôts sur le revenu entre les deux pays. Représentant son gouvernement à la signature, le ministre camerounais des...
(La Voix de l'Amérique 31/07/17)
Le 26 juillet 2017, Abdoulaye Babale, directeur général des élections, a brillé par son absence, lors de la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux membres du conseil électoral devant la cour suprême. Selon certains observateurs de la scène politique, l'organe en charge d'organiser les différents scrutins au Cameroun est secoué par un conflit ouvert opposant le directeur général des élections et les membres du conseil électoral. L'image parle d'elle-même. Sur le perron de la cour suprême à Yaoundé, le directeur-général des élections est absent sur la photo de famille à l'issue de la cérémonie de prestation de serment de trois nouveaux membres du conseil électoral, désignés le 25 avril 2017, par le président Paul Biya. Au cours de...
(Agence Ecofin 31/07/17)
(Agence Ecofin) - L'assainissement du secteur financier camerounais annoncé par le Secrétaire général du Ministère des finances, lundi 24 juillet 2017, prévoit une capitalisation de la Commercial Bank of Cameroon à hauteur de 92,6 milliards de FCFA. L'argent qui doit être mobilisé via un emprunt obligataire d'une maturité de 10 ans, permettra au trésor public de racheter les créances douteuses de la banque qui est redevenue publique en septembre 2016. Au-delà de ce rachat de créances douteuses, le gouvernement devrait injecter sur son budget de l'exercice 2017 en cours, un montant total de 27,5 milliards de FCFA, afin de recapitaliser la Commercial Bank of Cameroon, mais aussi la Banque Camerounaise des PME qui a été récemment créée. Le management de...
(Afrique sur 7 31/07/17)
L’ancien avocat général Ayah Paul Abine, près la Cour Suprême du Cameroun, réclame à l’Etat 50 milliards de fcfa pour avoir été, selon ses termes, une victime « arbitraire » de la crise anglophone qui l’a vu être démis de ses fonctions et être contraint à aller à la retraite de façon précipitée. La crise anglophone a fait de nombreuses victimes non des moindres comme cet ancien avocat général près la Cour Suprême du Cameroun, Ayah Paul Abine, qui a été forcé par le Président Paul Biya d’aller à la retraite sans aucune forme de procès. Cet avocat, rompu au droit national camerounais comme à celui de l’international aussi, entend obtenir devant l’Organisation des Nations-Unies (ONU), la justice qu’il quantifie...
(Agence Ecofin 31/07/17)
(Agence Ecofin) - Au dernier trimestre 2014, le parc d’abonnés de MTN Cameroon, filiale locale du groupe télécoms sud-africain MTN International, a enregistré la baisse la plus importante en 16 ans d’activités dans le pays. D’après le rapport financier de l’exercice 2014 publié par le groupe, la base clientèle de cet opérateur de mobile a chuté de 1,6 million d’abonnés au cours de la période sous revue, passant de 11,3 millions de clients à la fin du mois de septembre, à seulement 9,7 millions d’abonnés au 31 décembre 2014; à cause de l’adoption «en interne, d’une nouvelle méthodologie de calcul de la base clientèle», souligne le rapport. Cependant, cette réduction considérable du nombre d’abonnés du leader de la téléphonie mobile...
(APA 31/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le gouvernement camerounais a annoncé lundi qu’un contingent de 339 gendarmes camerounais serait déployé en République centrafricaine dès cette semaine pour aider à la stabilisation de ce pays en butte à des violences sociales, dans le cadre de la Mission intégrée multidimensionnelle des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA). Selon le Secrétariat d’Etat à la Défense (SED), avant de quitter le Cameroun pour rejoindre leur nouveau poste, ces gendarmes avec l’appui avec des Etats-Unis, à travers le projet «International Police Peacekiping Operation Support» (IPPOS), ont été formés à la tactique d’intervention, au maintien et au rétablissement de l’ordre. Lancé le 5 juillet 2017 au Centre de perfectionnement aux techniques de maintien de l’ordre...
(APA 31/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le président de la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT), Tombi à Roko Sidiki, a affirmé que son organisme «apportera sa contribution au gouvernement de la République et à la Confédération africaine de football en vue d’une organisation optimale de la toute première phase finale à 24 équipes de la Coupe d’Afrique des nations» (CAN) qu’accueille le pays en 2019. Dans une mise au point publiée samedi soir, il explique sa sortie par l’annonce, faite par son éternel ennemi Abdouraman Ahmadou Baba, de saisir le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne (Suisse) en vue de l’annulation de la décision du 20 juillet du comité exécutif de l’instance continentale portant augmentation du nombre de sélection en phase finale...
(Agence Ecofin 31/07/17)
(Agence Ecofin) - C’est à Douala, la capitale économique du Cameroun que les experts de la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale (CEMAC), ont planché sur les attendus du projet d’adoption du dispositif réglementaire en matière d’exploitation des ressources du sous-sol dans l’espace communautaire. En gestation depuis mai 2016, ce projet de code minier sous-régional, initié par le projet REMAP (renforcement pour la gouvernance des matières premières) et la coopération Allemande pour le développement (GIZ), a été présenté aux autorités communautaires qui l’ont, dans les grandes lignes approuvé. «Ce code permettra à nos Etats de tirer avantage de l’exploitation des ressources extractives en ce sens que celles-ci permettront d’augmenter leur contribution dans les budgets des Etats de la sous-région »,...
(APA 31/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - La région de l’Ouest Cameroun qui constitue l’une des principales zones d’élevage du porc du pays, est frappée depuis quelques semaines par la peste porcine ayant provoqué la mort des milliers de bêtes, a-t-on appris lundi de sources concordantes. D’après des informations confirmées par les services compétents du ministère de l’Elevage, des Pêches et des Industries animales (MINEPIA), les départements de la Mifi, de la Menoua, des Bamboutos, des Hauts-Plateaux et du Noun enregistrent des décès massifs de porcs. Les raisons invoquées par des experts sont, entre autres, la défectuosité du système d’alerte rapide, la mauvaise collaboration entre les autorités administratives et les intervenants de la filière. Selon plusieurs vétérinaires, «la peste porcine africaine est...
(Cameroon-Info.Net 29/07/17)
Vendredi matin, peu avant 7h, une explosion a retenti dans la localité située à 13km de la ville de Mora, faisant quatre victimes. Selon des sources sécuritaires, des kamikazes, des femmes, sont rentrées dans la petite ville. Sans doute repérée, l’une d’elles a fait sauter sa charge explosive. Elle est morte. Deux autres kamikazes ont également été emportés par l’explosion. Une quatrième terroriste aurait été abattue par un policier. De source généralement bien informée, une civile aurait également perdu la vie après cette intrusion. Meme est situé à 13km de la ville de Mora, dans la région de l’Extrême-Nord du Cameroun.
(AFP 28/07/17)
Le correspondant de RFI au Cameroun, Ahmed Abba, condamné à dix ans de prison en avril par un tribunal militaire, aura passé dimanche deux ans en prison "pour rien", a dénoncé vendredi l'ONG Reporters Sans Frontières (RSF). "Ce dimanche, cela fera deux ans que le correspondant de RFI au Cameroun, Ahmed Abba, est détenu, accusé d’avoir collaboré avec le groupe djihadiste Boko Haram, alors qu’il n’a fait que son travail d’information", a déclaré RSF dans un communiqué. Correspondant en langue haoussa pour RFI dans le nord du Cameroun, cible d'attentats du groupe djihadiste nigérian Boko Haram, le journaliste avait été arrêté le 30 juillet 2015 à Maroua (Extreme-Nord). Il a été condamné le 24 avril dernier à dix ans de...
(AFP 28/07/17)
Le volet judiciaire de la crise anglophone au Cameroun a pleinement commencé avec l'audition jeudi des premiers témoins de l'accusation dans le procès de trois leaders de cette minorité linguistique jugés pour "terrorisme", a appris l'AFP vendredi auprès d'un avocat impliqué dans le dossier. Deux témoins de l'accusation, sur huit présents à l'audience, "ont déposé" pendant plus de six heures devant le tribunal militaire de Yaoundé et le procès a été renvoyé au 31 août pour la suite des auditions, a rapporté Me Emmanuel Simh, l'un des avocats des leaders anglophones. Les témoins entendus sont le patron de la gendarmerie dans la région anglophone du Nord-Ouest et un le commissaire de police de Bamenda, épicentre de la crise anglophone, selon...
(BBC 28/07/17)
Quatre personnes ont été tuées dans un attentat-suicide à Mora, dans la ville de Meme, dans l'Extrême-Nord du Cameroun. Selon un journal local, quatre femmes-kamikazes sont entrées dans la ville à l'aube et l'une d'elle a actionné sa charge explosive tuant deux d'entre elles. La quatrième a été tuée par un policier, d'après ce journal. Mora est situé à 13 km de la ville de Meme, dans la région de l'Extrême-nord du Cameroun. Cette localité accueille de nombreux déplacés nigérians et victimes de la guerre contre Boko haram. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40752987

Pages