| Africatime
Mercredi 26 Avril 2017
(Xinhua 12/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Pour la seconde fois depuis février, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l'Afrique centrale, François Louncény Fall, est en visite au Cameroun pour des discussions en vue "des solutions durables à la crise qui prévaut dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du pays", indique un communiqué officiel mardi. Depuis fin novembre, une grève d'enseignants et d'avocats devenue incontrôlable après avoir tourné aux journées "villes mortes" et occasionné des violences meurtrières, surtout à Bamenda, la principale ville du Nord-Ouest et fief de John Fru Ndi, le leader du Social Democratic Front (SDF) et principal opposant au régime de Paul Biya, paralyse ces deux régions anglophones camerounaises. Les tentatives de solution menées par...
(Jeune Afrique 12/04/17)
L’écrivain, cofondateur de l’Université des montagnes (UDM), explique que le peuple bamiléké, considéré comme rebelle, a été exclu du champ politique en premier lieu par l’empire colonial. En 2000, des Bamilékés issus de la société civile créaient l’Université des montagnes dans les hauts plateaux de l’Ouest. Mais, depuis trois ans, un conflit entre ses dirigeants menace cet établissement d’excellence particulièrement prisé. Cofondateur et ex-vice-président de l’UDM, démis de ses fonctions en 2015, l’écrivain Ambroise Kom estime que cette situation témoigne bien de l’incapacité des Bamilékés à conduire ensemble un projet politique. Dans Pour solde de tout compte, son ouvrage paru le 15 mars aux Éditions des peuples noirs, il en explore les raisons. Jeune Afrique : Comment est née l’UDM, cette...
(Jeune Afrique 12/04/17)
Alors que le monde des affaires est depuis longtemps le terrain de jeu favori de nombre d’entre eux, la sphère politique leur résiste encore. À moins qu’elle ne les intéresse pas vraiment… Meubles et accessoires scintillants, imposantes colonnes avec des moulures en or 24 carats… La pièce rappelle le penthouse new-yorkais de Donald Trump. Nous sommes au siège social du groupe Congelcam, dans la salle d’attente de son président, Sylvestre Ngouchinghé… Au téléphone, on imagine un milliardaire distant. On découvre en fait un homme chaleureux, rieur, qui assure n’avoir rien à nous dire, rien à cacher non plus. Il vient du monde rude des vendeurs de poissons à l’étal, mais accapare désormais 80 % du marché des produits de la...
(Jeune Afrique 12/04/17)
Influence fantasmée ou réelle, leur pouvoir ne laisse pas indifférent. Trois personnalités témoignent. Philosophe « Je n’ai jamais considéré les Bamilékés comme un groupe homogène pouvant avoir une politique contraignante ou significative au bénéfice de toute cette ethnie. Parler des Bamilékés qui ont le pouvoir économique, c’est se référer à une élite restreinte, qu’on retrouve d’ailleurs aussi dans d’autres régions du pays et dans les instances du parti majoritaire. Si ceux-là veulent le pouvoir, cela ne signifie pas que la région dont ils sont issus le veuille également. Le décréter est irresponsable et n’a sociologiquement pas de sens. Cela confine à la reconduction d’idéologies simplistes, qu’on peut malheureusement diffuser auprès du plus grand nombre. Au risque de provoquer des émeutes,...
(Agence Ecofin 12/04/17)
En 2010, assure Kadima Kalondji, représentant résident du FMI au Cameroun, en visite à Libreville dans le cadre d’un séminaire destiné aux hommes de médias de la sous-région, les réserves de change de l’espace communautaire s’établissaient à 6000 milliards de Fcfa. Elles ont dégringolé depuis lors et se situent à 2000 milliards de Fcfa, soit une érosion de 4000 milliards de Fcfa en six ans. Ceci est la résultante de l’effondrement des recettes et de la chute des exportations pétrolières ainsi que de l’explosion des dépenses d’investissement public dans un contexte financier difficile et défavorable aux économies rentières. La dette communautaire est, quant à elle, passée de 15% du PIB en 2010, à 45% en 2016. Cette dégradation va se...
(La Tribune 11/04/17)
La Banque mondiale vient d'approuver un accord entre le ministère camerounais de la Défense et celui des Travaux publics autour des travaux de construction d'une route ouvrant sur le Nigeria et le Tchad. D'une longueur de 205 km, cette voie stratégique pour les échanges commerciaux traverse une zone menacée par Boko Haram. C'est la première fois que la Banque mondiale (BM) procède ainsi. L'institution financière mondiale vient de cautionner l'attribution du marché de construction d'une route à l'armée camerounaise. Cette attribution fait suite à un accord passé entre le ministère camerounais de la Défense et celui des Travaux publics pour ce projet routier de 70 milliards de francs CFA. « On a collaboré pour s'assurer qu'on peut avoir un cadre...
(RFI 11/04/17)
Les avocats anglophones, en grève depuis 6 mois et à l'origine de la grave crise socio-politique qui paralyse les 2 régions anglophones du pays seraient prêts à reprendre le travail, a annoncé l'ordre des avocats du Cameroun dans un communiqué ce lundi 10 avril. Cette décision fait suite à des annonces du gouvernement sur leurs revendications portant sur la préservation de leur sous-système juridique. Le communiqué signé du bâtonnier de l’Ordre des avocats du Cameroun annonce en substance que les avocats des régions du sud-ouest et du nord-ouest anglophone reprendront leurs activités le 2 mai 2017. Ce communiqué intervient après un train de mesures annoncées par le gouvernement le 30 mars dernier...
(APA 11/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le président par intérim du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), le Français Armel François et son vice, Henri Fosso, ont démissionné de leurs fonctions pour des raisons qui n’ont pas été explicitées. Dans un communiqué publié lundi soir, le conseil exécutif dudit mouvement, le plus important du pays, a pris acte de ces capitulations et demandé au premier cité de rester en fonction jusqu’à l’assemblée générale prévue le 29 juin prochain, «ce que ce dernier a accepté». Armel François, qui est par ailleurs le patron des Plantations du Haut Penja (PHP), une agro-industrie spécialisée dans la banane, avait été désigné en début août 2016 pour assurer l’intérim du Gicam, suite au décès des suites de maladie du...
(Investir au Cameroun 11/04/17)
A travers la GIZ, son organisme de coopération, la République fédérale d’Allemagne débloquera bientôt une enveloppe de 9 milliards de francs Cfa, en vue de l’implémentation du Projet d’appui au développement rural (PADER) qui vise principalement les agriculteurs des trois régions septentrionales du Cameroun. L’information a été révélée au cours d’un atelier sur la gestion de cette enveloppe qui vient de se tenir à Yaoundé, la capitale politique du Cameroun. Ce programme, apprend-on, consistera en la mise à disposition de petits agriculteurs de divers appuis, dans l’optique de booster leur production, encourager la transformation et améliorer les circuits de commercialisation des produits. La période de démarrage du programme sur le terrain n’est pas encore connue. A la GIZ, l’on souligne...
(Agence Ecofin 11/04/17)
(Agence Ecofin) - Dans la nuit du 3 au 4 avril 2017 vers 1h du matin, apprend-on de bonnes sources, un incendie s’est déclaré dans un magasin de la société française Necotrans à Douala, dans la capitale économique du Cameroun. Selon les mêmes sources, cet incendie, qui s’est propagé dans des entrepôts environnants, a entièrement consumé une cargaison de coton estimée à 2481 tonnes. La cargaison appartenant à la Société de développement du coton (Sodecoton), le fleuron de l’agro-industrie dans la partie septentrionale du Cameroun, était prête pour l’embarquement. De sources internes à la Sodecoton, le volume de fibres ainsi consumées représente une valeur financière estimée à un peu plus de 2,3 milliards de francs Cfa. Ce sinistre est un...
(APA 11/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le prix de la participation au Hadj 2017 a été fixé à 2,342 millions FCFA pour chacun des 3500 pèlerins camerounais, soit une hausse de 282.000 FCFA, selon un arrêté du ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation et président de la Commission nationale du Hadj, René Emmanuel Sadi. Cette revalorisation, explique la note reçue par APA, est la conséquence de l’institution d’un service nouveau sur le site d’Arafat, avec l’installation de tentes modernes et climatisées, de l’élévation du standing de logement à la Mecque. Dans le même temps, M. Sadi fait état de l’augmentation du prix du billet d’avion, ainsi que de l’effet induit par l’augmentation du cours du dollar, monnaie dans laquelle sont libellés...
(Investir au Cameroun 11/04/17)
(Investir au Cameroun) - Alain Blaise Batongué, le secrétaire exécutif du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam), a signé, le lundi avril 2017, une note d’information selon laquelle, le président par intérim du Gicam, le Français Armel François, a décidé, au cours d’une réunion du comité exécutif, de ne pas aller au terme de son mandat actuel. Dans le sillage de Armel François, le vice-président, le Camerounais Henri Fosso, président directeur général de Fimex International, et par ailleurs président de Croplife Cameroun, a présenté sa démission. Le conseil exécutif du Gicam a pris acte de la démission du président et du vice-président. Ledit conseil a néanmoins demandé à Armel François de rester en fonction jusqu’à l’élection du nouveau président. Ce que...
(Agence Ecofin 11/04/17)
(Agence Ecofin) - La start-up camerounaise Will & Brothers vient de réussir à lever des financements d’un montant de 200 000 dollars (environ 124 millions de francs Cfa), au terme d’une opération de mobilisation de fonds dont les besoins initiaux étaient de 300 000 dollars (un peu plus de 185 millions de francs Cfa), a-t-on appris officiellement. Les détails de cette opération n’ont pas été révélés. Cependant, selon William Elong, promoteur de cette start-up spécialisée dans l’intelligence économique et l’innovation technologique, les fonds ainsi levés permettront de mettre en œuvre un projet de production de drones au Cameroun. Pour ce faire, renseigne-t-on, Will & Brothers qui a aménagé dans de nouveaux locaux dans la capitale économique du Cameroun, a recruté...
(APA 11/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC), filiale du groupe français Banques populaires et crédits mutuels (BPCE), propose à sa clientèle le service « Teletrans Virement plus » dont le but est d’accompagner les entreprises dans la gestion de leurs virements électroniques unitaires et de masse, ont annoncé mardi à APA les responsables de cette entreprise. Selon ces derniers, « 2017 est une année de renouveau et de reconquête. Nous allons continuer à développer la banque et poursuivre cette reconquête à travers de nouveaux produits, à l’image de Télétrans ». Dans ce sillage, l’authentification de l’utilisateur basée sur un mot de passe avec réinitialisation du code secret à chaque connexion favorise...
(Jeune Afrique 10/04/17)
Le 16 avril, cela fera cinq ans que Marafa Hamidou Yaya est incarcéré. À cette époque, en 2012, il passait de pilier du système à bête noire du régime. Depuis sa cellule, il a répondu aux questions de Jeune Afrique. Enfermé dans une cellule du secrétariat d’Etat à la Défense (SED), l’ancien ministre de 65 ans que les États-Unis ont récemment présenté comme un prisonnier politique purge une peine de vingt ans de réclusion pour « complicité intellectuelle de détournement d’argent public ». Lui assure qu’on veut l’éliminer de la course à la succession du président Paul Biya, dont cet ingénieur en pétrochimie formé à l’université du Kansas fut le conseiller spécial, le secrétaire général de la présidence puis le...
(AFP 10/04/17)
La peine de mort a été requise jeudi par le parquet du tribunal militaire de Yaoundé à l'encontre du correspondant camerounais de Radio France Internationale (RFI), Ahmed Abba, poursuivi pour "complicité" de terrorisme, a annoncé vendredi la radio française dans un communiqué. Le journaliste, correspondant en langue haoussa dans le nord du Cameroun visé par les attaques du groupe nigérian jihadiste Boko Haram, sera fixé sur son sort le 20 avril, date à laquelle son affaire a été mise en délibéré, a précisé RFI dans un communiqué publié sur son site. Lors de l'audience de jeudi, le commissaire du gouvernement, représentant du parquet, "est allé jusqu’à réclamer la peine de mort alors que la loi ne prévoit pas de réquisition...
(APA 10/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque islamique de développement (BID) pourrait ouvrir une ligne de crédit de 15 milliards de francs CFA destinés au financement des Petites et moyennes entreprises (PME) dans le cadre de la deuxième phase du Projet microfinance Cameroun (PMC), a-t-on appris vendredi dans le cadre de la restitution d’un projet pilote de microfinance basé sur le financement islamique. Cette seconde phase du PMC qui concerne les dix régions du pays intervient après la première phase entre 2006-2010 du financement islamique dénommé « Projet microfinance Nord Cameroun (PMNC). Dotée d’une enveloppe de 600 millions de francs CFA, la première phase a couvert uniquement les trois régions septentrionales du pays. A ce sujet, le gouvernement camerounais à...
(APA 10/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Deux personnes ont trouvé la mort dans la nuit de samedi à dimanche dans la localité camerounaise de Sandawadjiri (région de l’Extrême-Nord), à la suite d’une incursion d’éléments présumés de la secte islamiste Boko Haram, a appris APA de sources sécuritaires. La veille, au moins quatre morts ont été enregistrés à Ganei, non loin de là, lors d’une opération similaire et dont les auteurs proviendraient du même groupe jihadiste. Samedi matin, c’est la ville de Kolofata, toujours dans cette région frontalière avec le Nigeria, qui était la cible d’un attentat-suicide ayant fait au moins un mort et de nombreux blessés. En début de semaine, ce sont deux femmes kamikazes, présumées membres de la secte islamiste, qui ont...
(APA 10/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque mondiale (BM) a qualifié d’«entreprise titanesque» l’ambition du Cameroun de parvenir au statut de pays à revenu intermédiaire de la tranche supérieure en 20 ans. Dans le Mémorandum économique (CEM) 2017 intitulé «Marchés, administration publique et croissance», qu’elle vient de présenter, cette institution constate qu’après un certain succès initial, avec une croissance réelle passée de 1,9 % à 5,9% entre 2009 et 2014, le pays est de nouveau confronté à des tensions budgétaires, son risque de surendettement étant passé de «faible» à «élevé» en seulement 3 ans. La faible compétitivité de l’économie camerounaise à l’échelle nationale, régionale et internationale est, selon la BM, «un indicateur des distorsions qu’entraîne la forte participation de l’État à l’activité...
(APA 10/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L'aéroport international de Douala, situé dans la métropole économique du Cameroun et principale porte d’entrée du pays, sera fermé pour travaux de réfection lundi prochain de 4 heures à 12 heures (heure locale), puis du 11 au 18 avril de 4 heures à 8 heures, a annoncé vendredi la radio nationale. Cette information a été relayée aux usagers par plusieurs compagnies aériennes desservant de cette place aéroportuaire, qui ont fait état d’importants travaux de réhabilitation des deux pistes d’atterrissage. Le même aéroport, rappelle-t-on, a déjà fermé du 1er au 21 mars 2016 pour les mêmes raisons de mise aux normes de l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), le chantier ayant été financé à hauteur de 30 milliards...

Pages