Mardi 27 Juin 2017
(RFI 12/06/17)
Notre invité ce dimanche est l'écrivain camerounais Max Lobe. Il vient de remporter le prix Ahmadou-Kourouma pour Confidences, un roman historique qui se déroule au moment de l'indépendance du Cameroun, et centré autour d'une des figures du combat pour l'indépendance, Ruben Um Nyobé. C'est en Suisse, où il vit depuis de nombreuses années, qu'il a pris connaissance et conscience de l'existence même de ce conflit, et c'est ce qui l'a poussé à le raconter. Max Lobe répond aux questions de Xavier Besson. RFI: Les « Confidences », ce sont celles de Ma Maliga qui, de son village, à la fin des années 1950, a vécu la lutte pour l’indépendance du Cameroun. Pourquoi avez-vous voulu parler de cette époque-là ? Max...
(Financial Afrik 12/06/17)
En poste depuis le 17 février 2017, le tchadien Abbas Mahamat Tolli a les yeux rivés sur les comptes de l’institution qu’il dirige. Les réserves de change de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique Centrale (BEAC) ont fondu de 55%. La plupart des banques de la sous région présentent une tension nette sur les liquidités. Des solutions d’anticipation sont envisagées. Entre autres, procéder à des renflouements partiels de certains établissements de crédit solvables mais en situation de stress de liquidités. Problème, la BEAC ne dispose pas de la même force financière que la BCE (Banque Centrale Européenne) qui a eu à initier une Quantitative Easy Policy consistant à injecter de la liquidité sur le marché en rachetant 80 milliards...
(APA 12/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La sélection camerounaise de football a remporté, d’une courte tête et à domicile face au Maroc (1-0), la rencontre portant pour la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) que le pays accueille en 2019. Le but de la victoire est intervenu à la 28ème minute lorsque Vincent Aboubakar, tout en puissance, se débarrasse de trois défenseurs et bat à bout portant Munir El Kajoui. Le match,régulièrement heurté, aura été marqué en 1ère mi-temps par la sortiesur civière du latéral local Ambroise Oyongo Bitolo, à la suite d’un jeu durqui l’a directement conduit à l’hôpital militaire de Yaoundé, la capitale. A le reprise, lesMarocains se montreront particulièrement dangereux à l’entrée de la surface...
(APA 12/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le défenseur camerounais Ambroise Oyongo Bitolo (Impact de Montréal, Canada), victime d’une blessure au cours du match disputé ce samedi dernier à Yaoundé contre le Maroc (1-0), en match comptant pour la 1ère journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’accueille son pays en 2019, est «forfait» pour la Coupe des confédérations qui démarre le week-end prochain en Russie, selon un communiqué de la fédération nationale de la discipline (FECAFOOT). Aussitôt conduit dans un hôpital de la capitale, le diagnostic établi par le staff médical des «Lions indomptables», confirmé par une imagerie par résonance magnétique (IRM), fait état d'une rupture du tendon rotulien. Devant subir une opération chirurgicale, et alors que la durée de...
(L'Equipe 12/06/17)
Futur participant à la Coupe des Confédérations, le Cameroun s'est imposé à Yaoundé contre le Maroc (1-0). Le Cameroun a montré qui était le patron. Lors de la première journée de qualifications à la CAN 2019, les hommes de Hugo Broos ont pris la tête du groupe B en s'imposant contre leur grand rival marocain (1-0). Dans la chaleur de Yaoundé, le Maroc de Hervé Renard a surtout souffert dans l'entrejeu. Ainsi, Belhanda (ex-Nice) a été totalement muselé par l'excellent Zambo Anguissa (OM). Rapidement privés d'Oyongo, gravement blessé au genou droit, les Lions Indomptables ont ouvert le score dès la 29e : trouvé en profondeur sur un long dégagement, l'inévitable Aboubakar a passé Feddal en puissance avant de battre le...
(RFI 11/06/17)
Un nouvel attentat-suicide s’est produit dans la nuit du 9 au 10 juin dans l'extrême nord du Cameroun, dans la localité de Kolofata. Un soldat a été tué et deux autres blessés. Depuis plusieurs jours, les terroristes de Boko Haram multiplient les attaques et cette fois-ci, ils ont réussi à entrer dans un camp militaire. C'est la première fois qu'un terroriste arrive à s'introduire à l'intérieur d'un camp. Une femme est entrée vers 1h du matin, dans la nuit de vendredi à samedi. Surpris de voir une personne étrangère au camp sur les lieux, des militaires l'ont interpellée, lui ont demandé qui elle était et à ce moment-là, la femme a déclenché
(AFP 10/06/17)
Un militaire camerounais a été tué et un autre blessé dans la nuit de vendredi à samedi par un attentat-suicide à Kolofata, dans l'extrême-nord du Cameroun, régulièrement visé par des attaques du groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a appris l'AFP de sources concordantes. "Vers une heure du matin, une kamikaze a réussi à entrer dans un camp du BIR (Bataillon d'intervention rapide, unité d'élite de l'armée) à Kolofata. Elle s'est faite exploser", a affirmé une source sécuritaire locale. "Un militaire est mort. Un autre a été blessé", a ajouté cette même source.
(RFI 10/06/17)
Au Cameroun, le président Paul Biya vient de publier une série de décrets pour entériner les nominations et les mutations au sein de l'appareil judiciaire. Parmi ces décrets, figure une décision qui ne manque pas de surprendre, celle de la mise à la retraite de Paul Ayah Abine. Opposant, ancien candidat à la présidentielle, il est aussi avocat général auprès de la Cour suprême. Il est détenu depuis quatre mois et demi à Yaoundé. Cette mise à la retraite risque d'avoir des conséquences sur son avenir. Paul Ayah a été arrêté fin janvier, au plus fort de la crise qui secoue toujours les deux régions, à majorité anglophone, à l'ouest du Cameroun. Quelques jours plus tôt, les leaders de la...
(APA 09/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le président du conseil d’administration de la Cameroon Railways (Camrail), le Camerounais Hamadou Sali et son directeur général, le Français Didier Vandenbon, ont été démis de leurs fonctions au terme d'une session extraordinaire conseil d'administration de l’entreprise, filiale du groupe français Bolloré, tenue vendredi dans la métropole économique, Douala. Ils sont remplacés respectivement, et par ordre de nationalité, par Aboubakar Abbo et Jean Pierre Morel, alors que Gilbert Nkana et Michel Ossock sont nommés directeurs généraux adjoints. Selon des sources introduites, ces limogeages devraient permettre de mettre les concernés à la disposition de la justice, suite à l’accident ferroviaire...
(Jeune Afrique 09/06/17)
René Emmanuel Sadi, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation, s’en serait sans doute bien passé, mais, début juin, le dossier de la catastrophe d’Eseka a atterri sur son bureau. Le 29 mai, la justice camerounaise a en effet estimé qu’il incombait à « l’autorité administrative », et non au ministère de la Justice ou au tribunal de Douala, saisi par les avocats des familles, de rechercher les personnes portées disparues depuis le 21 octobre 2016, jour du déraillement du train. Le 31 mai, lesdits avocats ont donc adressé une requête au ministère de l’Administration territoriale, René Emmanuel Sadi. D’où ce commentaire d’un proche du dossier : « Laurent Esso, le ministre de la Justice, a refilé la patate...
(La Voix de l'Amérique 09/06/17)
Au moins deux kamkazes sont morts en se faisant exploser vendredi matin à Kolofata, une commune située dans l'extrême nord du Cameroun et frontalière avec l’état de Borno au Nigeria, rapporte le correspondant de VOA Afrique sur place. Des témoins affirment qu’une aucune victime civile n’a été enregistrée. Kolofata est voisine à l’état de Borno où des attaques suicide ont régulièrement lieu. Des kamikazes se réclamant du groupe jihadiste Boko Haram s’y font souvent exploser.
(AfricaNews 09/06/17)
Les sanctions n’auront pas eu raison de leur mouvement. Les agents de la santé publique au Cameroun remettent le couvert avec l’annonce d’une nouvelle période de grève. Cette fois, c’est le Syndicat des médecins du Cameroun (Symec) qui appelle à une grève dans les hôpitaux publics dès le 12 juin, sur l’ensemble du territoire national. Avec cette nouvelle sortie, les médecins frondeurs espèrent obtenir gain de cause sur les dossiers de la revalorisation salariale, l’augmentation de l‘âge de départ à la retraite de 55 à 65 ans, ou encore la mise en place d’une assurance-maladie universelle. Mi-avril, les médecins camerounais avaient entamé un mouvement d’humeur, relancé le 15 mai malgré la décision du ministre de la Santé d’affecter dans les...
(AFP 09/06/17)
Dix-neuf pays d'Afrique ont lancé jeudi à Yaoundé, sous la bannière de l'Union européenne, un réseau pour combattre la criminalité maritime sous toutes ses formes dans le Golfe de Guinée, vaste espace stratégique qui va du Sénégal à l'Angola, a constaté un journaliste de l'AFP. "Dix-neuf pays littoraux africains, du Sénégal jusqu’à l’Angola, ont commencé à travailler ensemble afin de combattre la criminalité en mer", a annoncé dans un communiqué le Réseau inter-régional pour le Golfe de Guinée. Le réseau, en anglais Gogin (Gulf of Guinea interregional network), est une initiative de l'UE pour favoriser la lutte contre la criminalité sur "6.000 kilomètres de côtes, des eaux proches du Sénégal au nord jusqu'en Angola dans le sud, ainsi que les...
(APA 09/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le directeur général de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) du Cameroun, Jean Louis Beh Mengue, en poste depuis la création de l’organe en 1999, a été limogé au terme d’un décret présidentiel publié jeudi soir. Il est remplacé par Philémon Zo’o Zame, jusque-là secrétaire général du ministère des Travaux publics après avoir occupé plusieurs postes à la présidence de la République, notamment dans le domaine des infrastructures et des affaires économiques. Le partant a été éclaboussé en début 2015 par un rapport du Contrôle supérieur de l’État qui lui a attribué plusieurs fautes de gestion ayant fait perdre des milliards de FCFA aux caisses publiques. Jean Louis Beh Mengue s’est également signalé, ces derniers mois, par...
(APA 09/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Richard Evina Obam, jusqu’ici conseiller technique au ministère camerounais en charge des Finances, a été nommé directeur général de la Caisse autonome d’amortissement (CAA) aux termes d’un décret rendu public vendredi. Obam remplace Dieudonné Evou Mekou, devenu depuis février dernier vice-gouverneur de la Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC). Établissement public créé en août 1985, la CAA assure la gestion des fonds d'emprunts publics de l’État, des organismes publics, parapublics et de ses correspondants, fournit au gouvernement des éléments nécessaires à l'élaboration de politique d'endettement du pays. Elle est également chargée de rechercher, d’étudier et de négocier les financements extérieurs et intérieurs de l’État, en liaison avec les départements ministériels intéressés, et de participer au marché...
(BBC 09/06/17)
C'est à l'issue d'une réunion jeudi à Yaoundé qu'il a été mis en place un réseau constitué de 19 pays africains pour combattre la criminalité maritime dans le Golfe de Guinée. Le projet est appuyé par l'Union européenne. Ce Réseau Inter-régional couvre l'ensemble des pays côtiers du Golfe de Guinée, du Sénégal à l'Angola. Le projet se concentrera, les deux premières années, principalement sur une zone pilote qui va duTogo au Gabon. Il s'agit de développer des moyens techniques et humains propices à un échange d'information inter-régional en matière d'activités en mer. Le projet est doté d'un budget de 9.2 millions d'euros sur quatre ans. Lire la suite sur: http://www.bbc.com/afrique/region-40211526
(Agence Ecofin 09/06/17)
(Agence Ecofin) - Le président de la République, Paul Biya, a signé le 8 juin 2017 un décret limogeant Jean Louis Beh Mengue, désormais ex-directeur général (DG) de l’Agence de régulation des télécommunications (ART) au Cameroun. M. Beh Mengue est remplacé par l’ancien secrétaire général du ministère des Travaux publics (Mintp) Philémon Zo’o Zame. Le nouveau promu est né le 18 octobre 1962 à Djoum, dans le département du Dja et Lobo. Avant d’être promu au Mintp, M. Zo’o Zame a été nommé en janvier 1999 comme attaché au Secrétariat général de la présidence de la République. En 1989, il a occupé le poste d'ingénieur d’études au sein du groupe italien de BTP Cogefar SA. Deux ans plus tard, en...
(Financial Afrik 09/06/17)
Le chemin de fer entre la Tchad et le Cameroun sera bientôt une réalité. A en croire le ministre tchadien en charge des Infrastructures et du Désenclavement, Adoum Younousmi, les financements pour les études de faisabilité de cette infrastructure «sont disponibles». Le ministre tchadien a fait l’annonce en présence du premier ministre camerounais, Philemon Yang, en marge d’une visite à Yaoundé visant à évoquer les avancées du projet de construction de cette ligne ferroviaire entre les deux pays. Pour rappel, c’est en fin décembre 2011, que le chef de l’État Tchadien, Idriss Deby Itno, en visite au Cameroun, avait solennellement émis le vœu de voir se réaliser le projet de rail devant relier le chef-lieu de la région camerounaise de...
(APA 09/06/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Syndicat patronal des industries d’hôtellerie (SPIHT) du Cameroun vient d’exiger la suppression de la «taxe de séjour», en vigueur depuis le 1er janvier 2017 et, entre autres, à l’origine de la chute drastique des recettes qui se situeraient aujourd’hui entre 50 et 60%. En conclave dans la capitale du pays, Yaoundé, ses membres estiment que cette nouvelle tarification, adossée sur chaque nuitée et qui rentre dans la logique de l’élargissement de l’assiette fiscale, constitue un frein à leur activité. Le SPIHT, qui évoque la mise au chômage technique de près de 75% des personnels des établissements de tourisme depuis le début de l’année, se plaint de n’avoir pas été associé à l’instauration de cette mesure fiscale...
(La Tribune 09/06/17)
La Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale prépare un dispositif financier devant lui permettre d'apporter en urgence des liquidités aux banques de l'espace CEMAC. Face au déficit de trésorerie des institutions financières dans la zone, ce dispositif pourrait être une solution anticipative sur des situations de crises pouvant survenir d'ici la fin de l'année. La Banque centrale des Etats de l'Afrique centrale (BEAC) ne veut pas attendre «la tempête» pour agir. L'institution financière multilatérale de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (CEMAC) travaille actuellement sur un dispositif d'apport de liquidités, en urgence, aux banques des pays membres. L'information a été révélée par la Banque elle-même qui a expliqué qu'il s'agit surtout d'une solution «anticipative». Le gouverneur de...

Pages