Mardi 23 Janvier 2018
(APA 13/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) L’entreprise Hygiène et salubrité du Cameroun (Hysacam) a repris le ramassage des ordures depuis deux jours dans la capitale camerounaise, Yaoundé, après un arrêt de travail de près d’un mois consécutif au non-paiement de ses factures par le gouvernement, a constaté APA sur place. Alors que la ville, de toutes parts, ployait déjà sous les immondices, l’État, sur hautes instructions du président de la République, a débloqué en procédure d’urgence quelque 6 des 13 milliards FCFA des arriérés querellés. Comme pour confirmer ce retour à la normale, le ministre de l’Habitat et du Développement urbain, Jean-Claude Mbwentchou, a effectué une descente sur le terrain jeudi afin de s’assurer de la reprise effective des activités par la filiale du...
(APA 12/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Deux kamikazes, présumées membres de la secte islamiste Boko Haram, se sont fait exploser dans la nuit de jeudi à vendredi au quartier Ouro-Kessoum situé dans la localité camerounaise d’Amchidé, a appris APA de sources sécuritaires. En dehors de ces «bombes humaines», l’attentat-suicide a également fait deux blessés parmi les civils, qui selon des témoignages concordants visait une zone de grande concentration humaine. Quelques heures auparavant, ce sont quatre personnes, dont une jeune kamikaze, qui ont trouvé la mort à Gangawa, situé non loin de là, lors d’une incursion de Boko Haram. Depuis août 2014, constate-t-on, le mouvement jihadiste caresse le rêve d’investir cette zone...
(AFP 12/01/18)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Plus de 94 milliards FCFA, représentant 73 dossiers d’infractions relatives au blanchiment de fonds ont été repérés et transmis à la justice au cours de l’année 2016 au Cameroun, selon le rapport que publie bientôt l’Agence nationale d’investigation financières (ANIF) et que APA a pu consulter en exclusivité. Selon la répartition par infraction sous-jacente, le financement du terrorisme pointe en 1èreplace (30,14%), suivi des fraudes diverses et du détournement de deniers publics (20,55% respectivement), le faux et usage de faux (13,70%), les trafics divers (6,85%), la cyber escroquerie («scramming», 4,11%), l’escroquerie (2,74%), et la corruption (1,37%). Au chapitre de la répartition des dossiers transmis aux juridictions et autorités compétentes par flux financiers repérés en fonction des infractions...
(Jeune Afrique 12/01/18)
Les premiers jours de 2018 ont marqué le lancement de la distribution gratuite de 500 000 ordinateurs portables aux étudiants camerounais dans le cadre du programme « higher education vision » du président Paul Biya. Mais pour ce dernier, comme pour ses bénéficiaires, il semblerait que le cadeau de début d’année soit devenu empoisonné. C’était une promesse formulée en 2016. Le président Paul Biya s’était alors engagé à distribuer gratuitement de janvier à juin 2018, 500 000 ordinateurs portables aux étudiants camerounais du public et du privé dans le cadre de son programme baptisé « higher education vision ». Inspirée d’initiatives similaires lancées au Gabon, en Guinée et en Côte-d’Ivoire, l’opération « un étudiant, un ordinateur », chiffrée à 75...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le leader du marché du cacao au Cameroun, Telcar Cocoa, négociant de la firme américaine Cargill, a acheté une cargaison globale de 43 700 tonnes de cacao certifié, au cours de la campagne 2016-2017, apprend-on de sources internes à l’entreprise. Ces volumes représentent plus de 50% des achats et des expéditions effectués par cet opérateur de la filière cacao camerounaise, au cours de la dernière campagne cacaoyère, pour le compte de laquelle Telcar Cocoa a d’ailleurs versé une prime totale de 2,2 milliards de francs Cfa, à environ 15 000 producteurs de cacao certifié. Pour rappel, Telcar Cocoa est l’un des principaux promoteurs de la production du cacao certifié au Cameroun, grâce au lancement, en 2011, d’un programme de certification...
(Agence Ecofin 12/01/18)
C’est une exclusivité du journal camerounais Essingan. Le bihebdomadaire révèle, dans son édition du 10 janvier, que l’entreprise chinoise Sinomach a été désignée pour réaliser une centrale hydroélectrique de 940 MW, à Lebanga sur le fleuve Sanaga, dans la région du Centre du Cameroun. L’accord pour la mise en œuvre de ce projet a été marqué, le 20 décembre 2017, par la présidence de la République. Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire général à la Présidence, a saisi le ministre en charge de l’eau et de l’énergie (Minee), Basile Atangana Kouna, par correspondance, pour lui signifier le « haut accord » du chef de l'Etat, Paul Biya. « J’ai l’honneur de vous faire connaître que la présidence de la République a...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Au Cameroun, Eneo, le producteur et distributeur d’électricité a suspendu depuis le 9 janvier dernier ses approvisionnements en gaz naturel pour le compte de sa centrale thermique de Logbada qui a une capacité de 50 MW. L’information a été donnée par un communiqué de Gaz du Cameroun (GDC), filiale locale du britannique Victoria Oil and Gas (VOG), exploitant du champ Logbada et fournisseur d’Eneo. En effet, GDC a expliqué dans son communiqué avoir reçu le 5 janvier une notification de la décision d’Eneo de suspendre, dans les prochains jours l’approvisionnement gazier en raison d’une dette de 182,18 millions de dollars qu’il réclame à l’Etat camerounais sans succès. Toujours selon le communiqué, cette dette rend pénible les conditions de fonctionnement d’Eneo...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le fournisseur d’accès internet, Vodafone Cameroun, vient d’effectuer un revirement à 180 degrés, au sujet de ses activités sur le marché camerounais. En effet, après avoir annoncé la cessation de ses activités, le 9 novembre 2017, Afrimax Group qui exploitait la marque Vodafone, avant sa suspension par le régulateur (en septembre 2017) pour défaut de licence, a repris contact avec les autorités camerounaises, au cours de la dernière semaine du mois de novembre 2017. Selon des sources internes aux services du Premier ministre, dans lesquels une copie de la correspondance adressée à la ministre Minette Libom Li Likeng a été reçue, Lars Stork réaffirme dans sa lettre, l’intérêt d’Afrimax Group pour l’obtention d’une licence de première catégorie, en vue de...
(Agence Ecofin 12/01/18)
Le Premier ministre, Philémon Yang, a signé, le 5 janvier, un décret fixant les conditions et modalités de passation des marchés publics par voie électronique. Le texte du Premier ministre indique que la passation des marchés publics, par cette voie novatrice, va s’effectuer sur la plateforme de dématérialisation nommée « Cameroon On Line E-procurement System » (Coleps). Ce décret fixe ainsi les règles relatives à la programmation des marchés publics par voie électronique. Ceci, du lancement de la consultation au retrait des documents y relatifs, en passant par les modalités de dépôts des offres, leur évaluation, l’attribution des marchés, les lettres de commandes ainsi que les notifications. Enfin, le Coleps va permettre les modalités d’archivage des données relatives aux marchés...
(RFI 12/01/18)
La Confédération africaine de football (CAF) est en visite d’inspection au Cameroun du 12 au 23 janvier 2018. La CAF vient évaluer le degré de préparation du pays en vue de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019), prévue en juin 2019. Du côté camerounais, on se déclare confiant. Le Cameroun a douze jours pour convaincre la Confédération africaine de football (CAF) qu’il est capable d’organiser la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN 2019). La CAF est en effet en visite à travers le pays, du 12 au 23 janvier 2018, afin d’évaluer l’état des préparatifs pour la CAN 2019. Ses émissaires, accompagnés de membres du cabinet d’audit Roland Berger, vont se rendre tour à tour dans la région...
(Jeune Afrique 12/01/18)
L'année 2018 sera à quitte ou double pour l'avenir ou le devenir de certaines démocraties africaines. L'attention va se concentrer sur le Zimbabwe, pays en pleine refonte. Mais le Cameroun de Paul Biya, le Mali d'IBK ont aussi rendez-vous dans les urnes. Enfin le feuilleton des élections congolaises devrait connaitre son lot de rebondissements. Détails en infographie. Qui aurait cru que les Zimbabwéens choisiraient en 2018 le successeur de Robert Mugabe ? Sous la contrainte, « Bob », 93 ans dont 37 au pouvoir, a annoncé sa démission le 21 novembre 2017. Mais après l’intérim d’Emmerson Mnangagwa, la prochaine élection présidentielle sera-t-elle libre et transparente ? Rien ne permet de l’affirmer. Au Cameroun, Paul Biya, 84 ans, devrait quant à lui rempiler...
(RFI 12/01/18)
Le 20 janvier 2018, Francis Ngannou affrontera l’Américain Stipe Miocic pour le titre de champion du monde des poids lourds de l’Ultimate Fighting Championship (UFC). En l’espace de deux ans et de six combats spectaculaires, le Camerounais est devenu une des nouvelles stars des Arts martiaux mixtes (MMA) et des réseaux sociaux. Francis Ngannou s’apprête à disputer le combat de sa vie, le 20 janvier 2018 à Boston. Le Camerounais y affrontera l’Américain Stipe Miocic pour la ceinture de roi des poids des lourds, en Ultimate Fighting Championship (UFC). L’UFC est la ligue d’arts martiaux mixtes (MMA) la plus renommée et Francis Ngannou est l’une de ses nouvelles icônes. L’Ultimate Fighting Championship lui a ainsi décerné le trophée du plus...
(AFP 11/01/18)
Un avocat représentant plusieurs séparatistes anglophones camerounais a assuré jeudi qu'ils avaient été arrêtés par les services de renseignement nigérians et qu'ils étaient détenus dans ce pays. Sisiku Ayuk Tabe, président du mouvement séparatiste anglophone au Cameroun, ainsi que neuf de ses partisans, ont été arrêtés pendant une réunion la semaine précédente dans la capitale nigériane, Abuja, selon l'avocat, Femi Falana. "Des agents du Service de la sécurité d'État ont fait irruption dans l'établissement, se sont emparé de nos clients et les ont emmené vers une destination inconnue", a assuré Femi Falana. Un responsable des services de renseignement nigérians a démenti dimanche cette affirmation...
(AFP 11/01/18)
Quatre civils ont été tués dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'extrême-nord du Cameroun dans deux attaques distinctes attribuées au groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a-t-on appris de sources concordantes. "Boko Haram a tué trois personnes et en a enlevé deux lors de l'attaque de la nuit d'hier (mercredi)" de la localité de Gangawa, située dans l'arrondissement de Kolofata, cible régulière d'attaques de jihadistes nigérians, a rapporté une source proche des services de sécurité camerounaise jointe par téléphone depuis Yaoundé. "Les trois victimes ont été égorgées", a précisé la source. L'information a été confirmée à l'AFP par un responsable sécuritaire de la région. Selon ce dernier, les combattants de Boko Haram "ont (aussi) attaqué dans la même nuit...
(APA 11/01/18)
APA – Douala (Cameroun) - Quatre personnes, y compris une jeune fille kamikaze, ont trouvé la mort jeudi dans la localité de Gangawa (Extrême-nord), lors d’une attaque de la secte terroriste Boko Haram, a appris APA de sources sécuritaires. L’attaque a eu lieu très tôt dans la matinée, lorsque des populations riveraines sortaient de leur lit pour vaquer à leurs occupations quotidiennes. D’après des témoignages concordants, c’est le marché de cette localité située à la frontière avec le Nigeria qui a été la cible de l’attaque. Selon toute vraisemblance, les terroristes voulaient se ravitailler en vivres. « On savait que leurs stocks de nourriture sont épuisés depuis quelques mois. Les éléments restés fidèles à la secte sont obligés de ravitailler...
(Investir au Cameroun 11/01/18)
(Investir au Cameroun) - Le projet de performance 2018 du ministère camerounais en charge de l’Economie (Minepat) informe, qu’en 2017, le plafond d’endettement du pays a été fixé à 1 700 milliards FCFA et plus de 1 384 milliards ont été mobilisés au mois d’octobre 2017. Selon le Minepat, les principaux projets ayant donné lieu à la mobilisation desdits financements, au cours de la période de référence, inclus celui de la remise à niveau des réseaux de transport d’électricité pour un montant de 190,949 milliards FCFA, le projet de développement du secteur transport pour un montant de 113,086 milliards FCFA, la construction des ouvrages d'évacuation d'énergie électrique du barrage...
(APA 11/01/18)
APA – Douala (Cameroun) - Les activités commerciales au Port autonome de Kribi (PAK) seront opérationnelles dès le 1er mars 2018, a annoncé jeudi l’armateur CMA-CGM, précisant que les premières cargaisons partiront d’Asie dès lundi 15 janvier prochain. A l'issue des échanges avec les autorités camerounaises, en l’occurrence le ministère des Transports (MINT), Lionel Odeyer, directeur général de CMA-CGM Cameroun a rassuré que cette date a été retenue en collaboration avec la société Kribi terminal conteneurs (KCT) et le PAK. «Nous venons étudier les conditions d’ouverture du terminal de Kribi puisque nous sommes partenaires dans ce projet qui permettra de moderniser l’économie du Cameroun. La réunion avec le ministre a permis d’étudier ces conditions et de lever les deux ou...
(APA 11/01/18)
APA – Douala (Cameroun) - L’organe en charge de la supervision des consultations électorales et référendaires Elections Cameroon (ELECAM) a annoncé ce jeudi une « descente spéciale » de ses membres sur le terrain dans l’optique de mobiliser les électeurs dans la perspective de l’organisation des quatre prochaines élections, prévues en 2018, dont l’élection présidentielle qui est au centre des attractions. Selon le président du conseil électoral, Enow Abrahams Egbe, il est question de « mieux planifier ces descentes, remettre les pendules à l’heure, donner le mot d’ordre et les activités à mener durant lesdites descentes. Il s’agit d’une descente spéciale », a-t-il souligné. A cette occasion, « les membres vont se rendre exceptionnellement dans tous les démembrements territoriaux. En...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a récemment sollicité son homologue des Finances, afin d’obtenir son intervention dans les tensions que vit actuellement le marché du poisson au Cameroun, sur lequel des spéculations se font jour, du fait du blocage des importations. A en croire une note d’information émanant du département ministériel en charge du Commerce, depuis plusieurs semaines, les importateurs sont confrontés aux difficultés d’approvisionnement du marché local, ne pouvant pas «payer leurs fournisseurs, du fait des retards dans le transfert des fonds et du renchérissement des couts des transferts». «Notre marché s’en trouve durement affecté et la grogne commence à naitre au sein des couches populaires. Afin de prévenir les risques éventuels de dérapage, je...
(Agence Ecofin 11/01/18)
Le drame survenu dans la nuit du 29 au 30 décembre 2017, dans la localité de Ngoegoe, dans laquelle neuf artisans miniers, lancés à la recherche de l’or, ont péri dans une mine non restaurée, est venu alourdir le nombre de décès survenus dans les mêmes circonstances, au cours de l’année 2017. C’est du moins ce que rapporte l’ONG Forêt et développement (Foder), dans un communiqué officiel qui pointe au moins 43 décès d’orpailleurs dans des trous non restaurés par des entreprises minières dans la région de l’Est du Cameroun. Pourtant, la réglementation en vigueur dans le pays impose aux exploitants miniers, l’obligation de refermer les trous et autres tranchées, creusés au moment de la recherche de l’or, une fois...

Pages