Vendredi 18 Août 2017
(APA 14/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le message du chef de l’Etat camerounais Paul Biya sur les différents espaces publicitaires du pays dans lequel il prend l’engagement que « le Cameroun sera prêt le jour dit » pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 est considéré par la classe politique du pays comme « une campagne avant la campagne », en prélude à l’élection présidentielle prévue en 2018. Pour le parti-leader de l’opposition parlementaire, le Social democratic front (SDF), il ne fait l’ombre d’aucun doute que le président de la République et président du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC- au pouvoir » est d’ores et déjà en campagne, d’autant qu’une disposition de sa formation politique en fait...
(APA 14/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque islamique de développement (BID) a octroyé un crédit de 43,5 milliards de francs CFA au Cameroun pour la construction des infrastructures socioéconomiques et le développement du secteur pastoral dans la partie septentrionale du pays, a appris APA auprès du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT). La décision du chef de l’Etat qui habilite le gouvernement à signer ces accords de financement précise également que les lesdits fonds sont destinés au financement de la seconde phase du Projet de développement intégré Chari-Logone (PDRI-II) dans la région de l’Extrême-nord, et la commercialisation de bétail et des infrastructures d’élevage au Cameroun. Pour ce qui est du projet de commercialisation de...
(Cameroonvoice 14/08/17)
« La Can 2019 c'est déjà demain. Vous avez rendez-vous avec l'Afrique sportive ici même au Cameroun. Et le Cameroun sera prêt le jour dit, j'en prends l'engagement », a récemment (r)assuré le président camerounais dont le 6ème mandat à la tête de l'Etat expire en 2018. Paul Biya a laissé percevoir ainsi qu'il sera encore à la tête du pays au moment où se déroulera la prochaine Coupe d'Afrique des Nations, prévue en 2019. Autant le propos du chef de l'Etat camerounais a rassuré ses compatriotes qui tiennent, dans un rare élan d'union … patriotique à voir leur pays organiser le plus grand événement sportif continental, et qui se demandaient déjà s'il avait opté de faire une fois de...
(APA 14/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Eximbank USA a octroyé au Cameroun un prêt de 26 milliards de FCFA en vue de financer la construction des infrastructures sportives prévues dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) qu’abrite le pays en 2019, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Ce prêt majoré d’un taux d’intérêt de 2,5 % permettra notamment à l’entreprise américaine Prime Potomac et à ses partenaires, de réaliser les travaux de réhabilitation de quatre stades d’entraînement à Garoua, une ville du Nord du pays devant abriter l’une des poules de la CAN. En plus des infrastructures sportives, ces fonds permettront également de construire à Garoua des infrastructures hôtelières conforment aux normes de la Confédération africaine de football...
(Financial Afrik 14/08/17)
Gwendoline Abunaw, la directrice générale d’Ecobank Cameroun a réfuté, le 08 aout 2017, les rumeurs selon lesquelles la banque panafricaine devrait mettre la clé sous le paillasson. En effet, depuis quelque temps, ladite banque est entrée dans une phase de restructuration ayant entrainée la fermeture de beaucoup d’agence et une réduction de son personnel. Gwendoline Abunaw a catégoriquement démenti ces murmures. Selon elle, Ecobank est actuellement la 4e plus grande banque au Cameroun, avec des bénéfices avant impôt à la fin de l’année 2016 de 13,8 milliards de francs CFA et un rendement des capitaux propres de 50%. Par ailleurs, elle a reconnue que la banque est en restructuration, car dit-elle « c’est une option pour mieux servir la clientèle»...
(Afrik.com 14/08/17)
La synthèse historique exemplaire écrite par Thomas Deltombe, Manuel Domergue et Jacob Tatsitsa sur les conditions de la décolonisation du Cameroun est un essai à la fois intelligent, précis, clair, qui dégage parfaitement les responsabilités françaises et camerounaises dans cet épisode à la fois sanglant, tragique et durale de l’histoire contemporaine. "Le Cameroun contemporain, sorti tout droit de la tragique combinaison guerre de libération / guerre contre-insurrectionnelle/ guerre civile, que ce livre retrace de façon remarquable, est une entité sans poésie, tout à fait prosaïque, un agencement segmentaire, moi et gélatineux, dont le surmoi est demeuré colonial, c’est à dire pour l’essentiel, répressif. La sorte d’autoritarisme molaire, fait d’adhésion et d’inertie, qui aura caractérisé sont dernier demi-siècle, court tout droit...
(Agence Ecofin 14/08/17)
(Agence Ecofin) - Enko Capital, une firme de private equity basée à Londres, mais fondée et dirigée par le camerounais Cyrille Nkontchou, s'est offert une participation minoritaire significative dans le capital d'AMI Logistics, une société de services de logistiques basée à Dubaï, avec des opérations en Afrique de l'est et australe. L'opération d'une valeur de 7 millions $ a été financée via le fonds d'investissement Enko Africa Private Equity Fund, dont le closing avait été effectué à 64 millions $. Le financement apporté, servira à soutenir la stratégie d'expansion de la société de logistiques, notamment l'acquisition de Manica Holdings, une entreprise de transport et de fret terrestre, opérant dans cinq pays d'Afrique australe. « Nous avons la conviction que la...
(RFI 14/08/17)
Le Tchad a annoncé, jeudi 10 août, sa décision de supprimer l'obligation de visas pour les ressortissants des Etats membres de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac). Joint par RFI, Hissein Brahim Taha, ministre tchadien des Affaires étrangères, souligne que son pays devient ainsi le premier à mettre en application une décision prise par les chefs de l’État de l'organisation régionale, il y a plus de quatre ans.
(APA 14/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - La rupture du contrat de distribution des journaux avec la société de droits français Messagerie de presse (MESSAPRESSE) intervenue en début de semaine, a amené les éditeurs camerounais à expérimenter d’autres modes de distribution, a constaté APA. Les activités aux des locaux, aussi bien la Coopérative pour l’édition et la distribution de la presse du Cameroun (CEDIPRESSE) que Ces nouvelles initiatives ont notamment pour objectif d’étendre le réseau dans les dix régions du pays, contre deux seulement comme par le passé que couvrait MESSAPRESSE. Le « divorce » est intervenu après que le distributeur ait décidé de manière unilatérale d’augmenter de 40 % à 50 % ses commissions par journal vendu, soit 400 francs CFA...
(APA 14/08/17)
APA – Dakar (Sénégal) - Le Cameroun et la Libye, victorieux en déplacement respectivement à Sao Tome et Principe (0-2) et en Algérie (1-2), et l’Ouganda, vainqueur du Rwanda (3-0), lors de la manche aller du 2ème et dernier tour des éliminatoires du Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2018 disputée le week-end, sont en bonne posture pour valider leurs tickets pour la phase finale de la compétition. Forts de leurs victoires, Camerounais et Libyens ont fait un grands pas vers « Kenya 2018 », même s’il leur faudra confirmer dans une semaine à Yaoundé et à Sfax (Tunisie). Quant aux Ougandais, ils disposent d’une marge confortable qui leur permet d’effectuer le voyage de Kigali avec sérénité. Les autres matches ont...
(Jeune Afrique 12/08/17)
Les prestataires de service d’investissement désireux d’arranger l’opération ont déposé leurs offres au ministère des Finances le 5 août. D’une maturité de cinq ans, l’emprunt sera le cinquième du genre lancé par le pays. Le Cameroun lancera son cinquième emprunt obligataire avant la fin de l’année, d’un montant de 130 milliards de F CFA (200 millions d’euros). Les prestataires de service d’investissement (PSI) agréés avaient jusqu’au 5 août pour déposer leurs offres en vue d’accompagner l’État dans l’arrangement de l’opération. Parmi eux figure le consortium composé de Société générale du Cameroun, Afriland First Bank Cameroun et Ecobank Development Corporation (EDC), la banque d’affaires du groupe bancaire panafricain, a appris Jeune Afrique. Ce groupement avait du reste été retenu l’année dernière...
(APA 12/08/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le président Paul Biya a signé, jeudi, un décret ordonnant la publication, dans le Journal officiel d’un texte relatif à l'accord de crédit d'un montant de 100 millions de dollars, soit environ 59 milliards FCFA, conclu le 7 juin dernier entre le Cameroun et l'Association internationale de développement (IDA, Groupe Banque mondiale) pour le financement du Projet de développement de l'élevage (PRODEL). D’une durée de 6 ans, le projet ambitionne de remédier à certains effets des changements climatiques à l’instar de la diminution de la production agricole, de la dégradation des ressources naturelles, de l’insécurité alimentaire et ses menaces sur les moyens de subsistance des éleveurs les plus vulnérables. A travers l’appui aux éleveurs pour la commercialisation...
(Xinhua 12/08/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Un comité chargé de l'organisation de la prochaine Coupe d'Afrique des nations de football (CAN), que le Cameroun se prépare à accueillir en 2019, a été mis sur pied vendredi par les autorités du pays, jugé récemment par le président de la Confédération africaine de football (CAF) incapable d'offrir les conditions nécessaires au bon déroulement de cette compétition. Cette CAN est la deuxième organisée au Cameroun après celle de 1972, qui avait été émaillée par des scandales de détournement de fonds publics alloués par le pouvoir pour son organisation. Le Cameroun a de nouveau été désigné pays hôte en 2014 parmi d'autres dossiers de candidature examinés par la CAF, l'instance de gestion du football en Afrique. Selon...
(AFP 12/08/17)
L'Afrique centrale continue de marcher à petit pas vers la libre-circulation avec l'accord du Tchad annoncé vendredi mais un nouveau refus de la Guinée équatoriale la veille. Le Tchad a accepté de supprimer le 8 août l'obligation de visa pour les ressortissants des pays de la Communauté économique et monétaire d'Afrique centrale (Cémac, Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon et Guinée équatoriale et Tchad), selon une note ministérielle parvenue à l'AFP vendredi. La veille, la Guinée équatoriale avait réitéré son refus, sauf pour les détenteurs de "passeports diplomatiques, officiels et de service (...) si le séjour a une durée de moins de trois mois". Les six membres de la Cémac étaient parvenus en 2013 à un accord sur la libre-circulation, en vigueur...
(APA 12/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des diamants bruts d’une valeur de 650 millions de FCFA ont été saisis à l’aéroport international de Douala sur un citoyen britannique, a appris APA vendredi de sources douanières. Selon les premiers éléments de l’enquête, le mis en cause, Abadi Choudi, qui est d’origine libanaise, était en transit à l’aéroport de Douala d’où il devait se rendre en Europe lorsqu’il a été interpellé. Le dossier qui été transmis au parquet devrait permettre de voir plus clair dans ce dossier, question de savoir par exemple si le sieur Abadi Choudi a agit seul ou aurait bénéficié des complicités. Choudi, de source informée, serait un habitué de ce genre de trafic, « notamment en Afrique de l’Ouest...
(AFP 11/08/17)
Le président camerounais Paul Biya a déclaré jeudi que son pays "sera prêt" pour l'organisation de la Coupe d'Afrique des Nations 2019, en réponse aux doutes émis samedi par la Confédération africaine (CAF). "Le Cameroun sera prêt le jour dit (celui de la CAN 2019, NDLR). J'en prends l'engagement", a affirmé M. Biya lors de la réception au Palais présidentiel à Yaoundé des athlètes camerounais ayant pris part aux derniers jeux de la Francophonie, qui se sont tenus fin juillet à Abidjan (Côte d'Ivoire). Cette déclaration intervient en pleine polémique sur la capacité du Cameroun à organiser la CAN 2019. Samedi, le président de la CAF Ahmad Ahmad a indiqué que des experts mais aussi un cabinet d'audit spécialisé allaient...
(Le Monde 11/08/17)
Le torchon brûle entre la Confédération africaine de football et Yaoundé. Un sentiment nationaliste affirme, à l’instar du président, que le pays construira ses stades à temps. Le Cameroun sera-t-il prêt à temps pour accueillir la prochaine Coupe d’Afrique des nations, prévue en juin 2019 ? Rien n’est plus sûr. « Même à quatre équipes, le Cameroun n’est pas prêt (…) En l’état actuel des choses, aucun site au Cameroun n’est en mesure d’accueillir la Coupe d’Afrique des nations de football », s’est alarmé Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football (CAF), lors d’un déplacement au Burkina Faso. Des propos accueillis avec une « profonde consternation » par le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot)...
(Jeune Afrique 11/08/17)
Alors qu'Ahmad Ahmad, le président de la Confédération africaine de football, a créé la polémique en évoquant la non préparation présumée du Cameroun concernant l'organisation de la CAN 2019, le président de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) lui répond. Tombi A Roko estime au contraire que son pays est largement dans les temps. « En l’état actuel des choses, aucun site au Cameroun n’est en mesure d’accueillir la CAN ». La déclaration d’Ahmad Ahmad, président de la Confédération africaine de football, a fait l’effet d’une bombe dans le monde du football africain. Choquée, la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) tente d’encaisser l’uppercut, alors que la CAF doit envoyer une mission d’inspection sur place à partir du 20 août. Tombi...
(APA 11/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le ministre de la Communication Issa Tchiroma Bakary, par ailleurs porte-parole du gouvernement, a dans annoncé jeudi, l’interpellation de cinq personnes dans la ville de Mbengwi dans le Nord-Ouest, par les forces de sécurité, alors que celles-ci se préparaient à commettre des attentats terroristes. Ces personnes sont tous des activistes du Southern Cameroon national council (SCNC) partisans de la partition des régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest. Selon le ministre de la Communication, les premières exploitations des personnes interpellées ont permis d’opérer une descente au domicile du nommé Dasi Alfred Ngyah, visiblement le chef de la bande, où les policiers ont découvert, dissimulés dans un bunker aménagé par les soins de l’intéressé, plusieurs effets...
(APA 11/08/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les victimes civiles et militaires camerounaises tuées par la secte terroriste nigériane Boko Haram entre 2012 et 2017 ont franchi la barre de 2000 personnes selon des chiffres compilés par le collectif « Unis pour le Cameroun », a appris jeudi APA auprès de cette organisation de la société civile. Les responsables de cette association ont déclaré disposer « un fichier consolidé de plus de 1700 victimes. Devant le nom de chaque victime, y figurent le lieu et la date de sa mort. Nous disposons de plus de 300 noms d’autres victimes sur lesquelles nous poursuivons notre travail de mémoire, pour déterminer avec exactitude la date de leur mort ». Avant de multiplier les attaques...

Pages