Lundi 25 Septembre 2017
(AFP 25/09/17)
La rentrée dans les universités publiques du nord-ouest et du sud-ouest du Cameroun, les deux régions anglophones en proie à une grave crise socio-politique, a été reportée sine die, a-t-on annoncé lundi de source gouvernementale. La rentrée académique "aura lieu officiellement le 26 septembre 2017 dans les universités d’Etat et les instituts privés d’enseignement supérieur, à l’exception des universités de Buea (sud-ouest) et de Bamenda (nord-ouest)", selon un communiqué du cabinet du Premier ministre. Les deux universités "ont été autorisées à réajuster leur calendrier académique pour respecter le taux réglementaire de couverture des programmes d’enseignement supérieur". Le texte ne précise pas si ce report est dû aux remous qui agitent les deux régions du pays...
(La Tribune 25/09/17)
Le Fonds monétaire international a exprimé ses inquiétudes quant au niveau d'endettement des entreprises publiques du Cameroun, mais pas seulement. La dette de ces établissements risque à terme de porter un sérieux coup au budget de l'Etat. Le niveau d'endettement des entreprises publiques camerounaises devient préoccupant, notamment pour le Fonds monétaire international. En visite au Cameroun, le directeur général adjoint de l'institution de Bretton Woods, Mitsuhiro Furusawa, a révélé qu'une grande partie des entreprises publiques camerounaises «affichent un endettement élevé, couplé à des arriérés». Partageant ses réflexions dans un document intitulé Débloquer le potentiel de croissance du Cameroun, dans lequel il dresse une série de propositions au gouvernement...
(APA 25/09/17)
APA – Douala (Cameroun) - Eximbank de Chine a accordé un prêt de 50 milliards de FCFA au Cameroun pour la réalisation des projets d’adduction potable à travers le pays, a-t-on appris lundi de sources concordantes. Dans ce sillage, le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) a signé avec la République populaire de Chine des accords de coopération économique et technique pour le financement de la seconde phase du projet d’alimentation en eau potable...
(Le Monde 25/09/17)
Un ministre, sa femme, un fils de général, un gisement prometteur et un gros investisseur australien... A l’arrivée, une entreprise au bord de la faillite. Charles et Rosine Salé sont unis par les liens du mariage, et par ceux d’un intérêt mutuel bien compris : quand Rosine investit dans des compagnies minières au Cameroun, Charles, à l’époque ministre des mines, leur attribue des permis. Et quand Charles, qui se pique aussi de littérature, publie en 2014 un premier roman, Rosine,...
(APA 25/09/17)
APA-Douala (Cameroun) - L’entrée en vigueur le 4 août 2016 du démantèlement tarifaire des Accords de partenariat économique (APE) entre le Cameroun et l’Union européenne (EU), a occasionné une perte de 950 millions de francs CFA pour l’économie camerounaise, a-t-on appris samedi au terme de la 18è session dudit comité de pilotage. En volume d’affaires, le Cameroun a importé pour 34,8 milliards de francs CFA après douze mois du démantèlement tarifaire, et exporté vers l’UE pour 33,9 milliards de francs...
(RFI 25/09/17)
Au Cameroun, le calme est revenu dans les régions anglophones du nord-ouest et du sud-ouest après une vague de manifestations séparatistes particulièrement suivies ce vendredi. Des manifestations qui auraient fait au moins un mort dans la ville de Buea dans le sud-ouest. Les deux régions sont aujourd'hui sous très forte surveillance policière. Bamenda et sa région sont d'ailleurs sous un régime de couvre-feu, décidé par le gouverneur depuis quelques jours. La tension reste néanmoins palpable et la situation inquiète plus que jamais la classe politique et la société civile.
(APA 25/09/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Commission des marchés financiers du Cameroun (CMF) convie des créateurs de richesses à participer à la Semaine internationale de l’investisseur le 2 octobre prochain à Douala la métropole économique, a-t-on appris auprès de cette institution publique. Sous le thème « Protéger les investisseurs pour un marché financier dynamique », il est question pour les organisateurs, de montrer les atouts que leur procure le cadre réglementaire en acceptant notamment de coter leurs entreprises à la...
(APA 25/09/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le résultat net bancaire de la Société générale du Cameroun (SGC) a connu une baisse au cours de l’exercice écoulé, passant de 59 milliards de francs CFA en 2015 à 44 milliards de FCFA en 2016, a-t-on appris lundi de source interne à l’entreprise. D’après le rapport d’activités 2016 dont APA a obtenir copie, il ressort que la SGC a connu une « année difficile », avec à la clé, 15 milliards de FCFA de...
(APA 25/09/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’ambassade de France vient de classer « zone rouge » les régions anglophones du Nord-ouest et du Sud-ouest en butte à des manifestations sociales en conseillant à ses ressortissants d’éviter de s’y rendre comme c’est le cas pour la région de l’Extrême-nord, victime des attaques terroristes de Boko Haram, a-t-on appris lundi, auprès de cette représentation diplomatique «En raison des tensions dans les régions anglophones du Cameroun (North West, South West), il est recommandé aux...
(Jeune Afrique 25/09/17)
La compagnie publique des hydrocarbures est passée maîtresse dans la prise de contrôle d'entreprises, comme Chanas Assurances et l'expert des métaux International Business Corporation (IBC). Avec des méthodes peu conventionnelles... La Société nationale des hydrocarbures (SNH) du Cameroun fait grise mine. En plus de subir les effets de la chute des prix du pétrole, la SNH voit aussi sa production dégringoler depuis deux ans. Une baisse qui s’est accélérée cette année. Entre janvier et avril, elle a ainsi atteint 20,8...
(Jeune Afrique 25/09/17)
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) a décidé d'explorer en profondeur le sous-sol camerounais. Depuis quelques temps, l’entreprise s'est lancée dans l'exploitation et la production de gaz. Pour faire face à la baisse annoncée de sa production pétrolière, la Société nationale des hydrocarbures (SNH) a mis le cap sur l’exploitation gazière. Le pays, qui possède en effet des réserves estimées à plus de 5 000 milliards de pieds cubes et dont la production a augmenté de 1,29 % sur les quatre...
(AFP 25/09/17)
Des gardes forestiers financés par le Fonds mondial pour la nature (WWF) sont accusés de violations des droits de l'homme "systématiques et généralisées" envers les pygmées au Cameroun, en République démocratique du Congo et en Centrafrique, selon un rapport de l'ONG Survival International. "Ce rapport documente de graves abus qui ont lieu depuis 1989 jusqu’à aujourd’hui au Cameroun, en République du Congo et en République centrafricaine par ces gardes financés et équipés par le WWF et la Wildlife Conservation Society...
(Le Monde 25/09/17)
Deux grandes ONG environnementales sont visées par les accusations de Survival International. Il ne s’agit pas de bavures isolées. Les témoignages de Pygmées rassemblés par l’ONG Survival International dans trois pays du bassin du Congo – Cameroun, Centrafrique et Congo-Brazzaville – font la lumière sur les violences infligées aux peuples des forêts pour les tenir à distance des aires naturelles protégées. La lecture du rapport intitulé « Comment allons-nous survivre ? La destruction des tribus du bassin du Congo au...
(APA 25/09/17)
APA-Douala (Cameroun) - La première édition de la « semaine du Sénégal au Cameroun » aura lieu du 20 au 25 novembre 2017 a-t-on appris vendredi auprès de l’Association camerounaise pour l’amitié entre les peuples d’Afrique (ACAPA), initiatrice de cette rencontre. Cette rendez-vous entre les peuples camerounais et sénégalais qui a « reçu l’onction des autorités des deux pays », sera l’occasion de magnifier non seulement la coopération entre « les deux pays frères », mais davantage, de célébrer «...
(RFI 23/09/17)
Plusieurs manifestations ce vendredi 22 septembre au matin, ont eu lieu dans les régions anglophones du Cameroun, au nord-ouest et au sud-ouest. Ces régions sont en crise depuis un an maintenant, où la minorité anglophone se sent marginalisée. Pourtant cela s'était apaisé fin août avec la fin annoncée des poursuites judiciaires contre les leaders de la contestation, par le président Paul Biya. Mais jeudi, une bombe artisanale a explosé à Bamenda, chef-lieu du nord-ouest. Trois policiers ont été blessés. Le gouverneur parle d'attaque « terroriste ». Conséquence, il a interdit la circulation dans la région...
(RFI 23/09/17)
Journée tendue, vendredi 22 septembre, dans les deux régions anglophones du Cameroun. Des milliers de manifestants y ont défilé dans plusieurs villes, y compris à Bamenda, capitale de la région du nord-ouest et foyer de la protestation anglophone contre le pouvoir de Yaoundé. Dans cette ville, pourtant, le gouverneur avait, 24 heures plus tôt, signé un arrêté interdisant des regroupements et des déplacements des populations dans toute la région. Les manifestants ont bravé ces interdits et brandi des slogans séparatistes comme jamais par le passé. L’une après l’autre, les principales villes des deux régions anglophones...
(Xinhua 23/09/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Plusieurs représentants de l'administration ont été blessés et des bâtiments abritant des services de l'Etat saccagés lors de violentes manifestations survenues vendredi dans plusieurs localités de la région du Sud-Ouest du Cameroun, en proie à des tensions depuis près d'un an avec celle du nord-ouest, déplorent les autorités camerounaises. En réponse à un appel à la mobilisation populaire du Southern Cameroons National Council (SCNC), une organisation non reconnue militant pour la sécession et l'indépendance des régions anglophones...
(Xinhua 23/09/17)
NEW YORK (Nations Unies), (Xinhua) -- Le Cameroun a appelé vendredi à une mobilisation générale accrue contre le groupe terroriste Boko Haram, lors du débat général de la 72e Assemblée générale des Nations Unies à New York. "La lutte contre Boko Haram, cette secte djihadiste, appelle à une mobilisation générale accrue si nous voulons réellement en finir avec ce danger", a déclaré le président de la république du Cameroun, Paul Biya, dans un discours à la tribune des Nations Unies...
(AFP 22/09/17)
La ville de Douala (sud), poumon économique du Cameroun, a été la cible vendredi matin d'une double explosion d'origine "criminelle" qui n'a pas fait de victime, a rapporté la radio d'Etat. "Une double explosion" a eu lieu vendredi près de la Société camerounaise de dépôts pétroliers (SCDP), sans faire de victime, a rapporté la Cameroon radio-television (CRTV). L'explosif a été fabriqué à l'aide d'une "bouteille à gaz et de deux batteries de moto", a ajouté la CRTV. L'origine de la...
(AFP 22/09/17)
Plusieurs milliers de Camerounais anglophones favorables à la partition de leur pays ont manifesté pacifiquement vendredi dans les rues des régions anglophones, tandis que les autorités de l'une d'elles ont interdit jeudi toute manifestation, a-t-on appris de sources concordantes. "Depuis le matin (de vendredi), plusieurs milliers de personnes marchent pacifiquement dans les rues de Bamenda", chef lieu de la région du Nord-Ouest et épicentre de la crise provoquée par la contestation anglophone au Cameroun, a rapporté à l'AFP une source proche des autorités régionales s'exprimant sous couvert de l'anonymat. Jeudi, les autorités de la région anglophone du Nord-Ouest ont interdit toute manifestation de rue ainsi que les déplacements...

Pages