Cameroun : 310 millions USD nécessaires pour l'assistance humanitaire à 1,2 million de personnes | Africatime
Lundi 23 Janvier 2017

Cameroun : 310 millions USD nécessaires pour l'assistance humanitaire à 1,2 million de personnes

Cameroun : 310 millions USD nécessaires pour l'assistance humanitaire à 1,2 million de personnes
(Xinhua 05/01/17)

YAOUNDE, (Xinhua) -- Un montant de 310 millions de dollars sera nécessaire pour fournir l'assistance humanitaire à 1,2 million de personnes sur un total de près de 3 millions entre 2017 et 2020 au Cameroun, indique un plan d'urgence lancé par le gouvernement camerounais et les Nations Unies mardi à Yaoundé.

C'est le quatrième plan de réponse humanitaire que le pays d'Afrique centrale élabore en collaboration avec les Nations Unies depuis 2014, en réaction à une crise à caractère sécuritaire, humanitaire et économique avec une dimension environnementale importante à laquelle il est confronté et qui affecte une partie de sa population.

C'est à cause notamment des violences commises par la secte islamiste nigériane Boko Haram, de la crise centrafricaine et des vulnérabilités chroniques liées à l'insécurité alimentaire, à la malnutrition, aux épidémies, aux inondations et aux sécheresses, associées à un faible accès aux services sociaux de base.

Victimes de ces crises, environ 2,9 millions de personnes sont en situation de besoin d'assistance humanitaire dont 2,6 millions se trouvent en insécurité alimentaire et 63% (1,8 million) d'enfants de moins de 18 ans, 33% d'adultes et 4% de personnes âgées, selon une estimation du Bureau de coordination des affaires humanitaires de l'ONU (OCHA).

Quelque 276.000 réfugiés centrafricains, 87.000 réfugiés nigérians et 199.000 déplacés internes sont recensés dans les régions de l'Adamaoua, de l'Est, de l'Extrême-Nord et du Nord, qui totalisent 9 millions d'habitants sur 24 millions de personnes que compterait la population camerounaise.

Le 19 décembre à Yaoundé, le gouvernement camerounais a conclu avec les Nations Unies un nouveau programme de coopération d'un montant de 680 millions de dollars, pour une période de trois ans allant de 2018 à 2020.

Selon Najat Rochdi, coordonnateur humanitaire et coordinatrice-résidente du système des Nations Unies au Cameroun, le plan de réponse humanitaire 2017-2020 évalué à 310 millions de dollars est adossé à ce programme et cible 1,2 million de personnes, soit 41% de la population dans le besoin.

Ce plan enregistre une hausse de 9% de budget prévisionnel, en comparaison de celui de 2016 établi à la fin à 232 millions de dollars après avoir été évalué dans un premier temps à 282 millions.

Ces ressources ont été mobilisées en partie, à plus de 178 millions de dollars, poursuivant une tendance constatée dès le premier plan de réponse humanitaire en 2014 clôturé par une collecte de 94 millions sur 126 millions requis, suivi de celui de 2015 marqué pour sa part par une mobilisation de 169 millions sur 264 millions prévus.

"Le sous-financement de la réponse demeure un défi majeur", a regretté Mme Rochdi, par ailleurs représentante-résidente du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Cameroun.

"Si une réponse n'est pas apportée dans les trois premiers mois de l'année, a-t-elle averti, il y a un sérieux risque que la situation se détériore et compromette la vie de près de trois millions de personnes".

Pour le nouveau plan, un montant de 10 millions de dollars est déjà disponible, provenant du Fonds d'urgence humanitaire de l'ONU, a-t-elle révélé lors de la cérémonie de lancement organisée mardi à Yaoundé, en présence du ministre camerounais de l'Administration territoriale et de la Décentralisation, René Emmanuel Sadi.

Le nombre de personnes dans le besoin d'assistance est en augmentation de 7% par rapport à 2016. Plus de la moitié de ces personnes (55%) vit dans l'Extrême-Nord, suivi de l'Adamaoua (18%), le Nord (14%) et l'Est (13%).

Sur les 310 millions de dollars de budget prévisionnel, 60% seront consacrés aux besoins des réfugiés, a annoncé Max Scott, chef du bureau OCHA au Cameroun.

Ces besoins se répartissent entre 112 millions de dollars pour les réfugiés centrafricains, les plus nombreux estimés à 276.000, et 67 millions pour les réfugiés nigérians (près de 87.000).

La somme de 131 millions de dollars est prévue pour l'assistance à des populations locales camerounaises comprenant près de 200.000 déplacés internes.

Un total de quarante-deux acteurs humanitaires est mobilisé, a précisé M. Scott.

En 2016, cette assistance humanitaire a été fournie à un total de 714.000 personnes, parmi lesquelles 400.000 bénéficiaires de programmes de sécurité alimentaire et près de 130.000 enfants pris en charge par des programmes nutritionnels visant à la réduction de la malnutrition chronique, d'après une évaluation des Nations Unies.

Pour son effort personnel, le gouvernement camerounais comptabilise près de 25 milliards de francs CFA (soit environ 50 millions de dollars) mobilisés en faveur de la cause humanitaire au cours de cette année, a rapporté le ministre de l'Administration territoriale et de la Décentralisation.

Mi-décembre, le pouvoir de Yaoundé a aussi lancé le plan de réponse régionale 2017 pour les réfugiés nigérians, d'un coût de 241,2 millions de dollars. C'était lors d'une visite du haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi.

Commentaires facebook