Jeudi 29 Juin 2017
(Le Monde 23/06/17)
Le Tchadien et le Camerounais publient chacun un recueil de textes nés de la douleur de l’errance. Plongée dans deux écritures fraternelles. Par Séverine Kodjo-Grandvaux (contributrice Le Monde Afrique, Douala) Y a-t-il plus antinomique que ces deux poètes ? Tandis que Nimrod se consume, Marc Alexandre Oho Bambe flamboie. Silhouette longiligne à l’élégance discrète rehaussée d’un feutre noir, Nimrod est calme, posé, clame ses vers à l’économie. L’écriture est fluide, prend son temps, navigue entre les adjectifs et les images, puis fait volte-face et bouscule avec délicatesse la langue. Chez Marc Alexandre Oho Bambe, le rythme est tout autre. Les mots s’entrechoquent, scandent une poésie tonitruante et vous coupent le souffle. « Dandy de grand...
(RFI 12/06/17)
Notre invité ce dimanche est l'écrivain camerounais Max Lobe. Il vient de remporter le prix Ahmadou-Kourouma pour Confidences, un roman historique qui se déroule au moment de l'indépendance du Cameroun, et centré autour d'une des figures du combat pour l'indépendance, Ruben Um Nyobé. C'est en Suisse, où il vit depuis de nombreuses années, qu'il a pris connaissance et conscience de l'existence même de ce conflit, et c'est ce qui l'a poussé à le raconter. Max Lobe répond aux questions de Xavier Besson. RFI: Les « Confidences », ce sont celles de Ma Maliga qui, de son village, à la fin des années 1950, a vécu la lutte pour l’indépendance du Cameroun. Pourquoi avez-vous voulu parler de cette époque-là ? Max...
(Agence Ecofin 31/05/17)
(Agence Ecofin) - La première galerie d’art contemporain de la ville de Yaoundé a été inaugurée le 30 mai par le ministre des Arts et de la culture, Narcisse Mouelle Kombi et l'ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault. Menée par le gouvernement camerounais et l’ambassade de France, la rénovation et l’aménagement du bâtiment abritant la nouvelle galérie ont été réalisés dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre le Cameroun et la France. Selon les...
(Agence Ecofin 12/05/17)
Le Secrétaire général de la Communauté économique des Etats de l'Afrique centrale (Ceeac), Ahmad Allam-Mi et le directeur général du Centre international des civilisations Bantus (Ciciba) Antoine Manda Tchebwa ont procédé à la signature, le 10 mai à Libreville, d'un accord devant régir la Coopération entre leurs deux institutions. « Ce document formalise notre volonté de mener des actions concertées et communes pour faire de la culture un levier de développement et un vecteur de paix dans nos espaces communautaires...
(La Voix de l'Amérique 10/05/17)
Il n'y a aucune salle de cinéma ouverte au public au Cameroun. Celles qui existaient ont fermé. Et depuis lors, les films camerounais font du porte à porte. Ils sont soutenus par une structure locale, "Cinéma numérique ambulant ", qui a primé quatre oeuvres cinématographiques camerounaises, plébiscitées lors des projections publiques. C'est sous les ovations d'un maigre public, invité à assister au lancement de la Semaine du film européen, que le directeur artistique de la fiction camerounaise "Etat civil" a...
(Le Monde 28/04/17)
Etabli depuis quinze ans à Genève, le romancier regrette de ne pouvoir être fier de son pays dont le président, Paul Biya, est justement un grand amateur des palaces genevois. Au Salon du livre de Genève, l’écrivain d’origine camerounaise Max Lobe est connu comme le loup blanc. Il suffit pour s’en convaincre de le voir évoluer entre les différentes scènes, passer d’un stand à l’autre. Ecrivains, éditeurs ou ses nombreux lecteurs l’interpellent au passage pour un brin de causette, le...
(Jeune Afrique 10/04/17)
La Franco-Camerounaise donne des pistes pour explorer la capitale française en suivant des itinéraires bis, liés à la culture noire. «Paris l’africaine est mon terrain de jeu. Je vous emmène avec moi à la manière d’Indiana Jones. » Sur le site d’Airbnb, Jacqueline Ngo Mpii, 28 ans, dont sept dans le tourisme (de Disney World au Maroc, en passant par le Mexique), invite à une immersion « mode et design » dans le quartier populaire de la Goutte d’or… Parfois...
(Jeune Afrique 16/03/17)
Il y a plus de trente ans, le hip-hop faisait ses premiers pas au Cameroun. Timide puis éclatant, il a porté de nombreux artistes au rang de stars, avant qu’ils ne retombent plus ou moins dans l’oubli. Alors que Jovi sort son troisième album, que Franko a fait danser la planète et que Stanley Enow s’autoproclame roi du hip-hop, qui connaît les racines de leur succès ? Pourtant, l’édifice du rap « made in Cameroun » ne se serait sans doute...
(Le Monde 10/03/17)
Crise anglophone, histoire coloniale, Fespaco, cinéma et politique : notre chroniqueur a fait parler Jean-Pierre Bekolo, cinéaste camerounais et militant. Jean-Pierre Bekolo est un splendide cinéaste camerounais, mais également un citoyen engagé et un militant au regard lucide sur son pays. Cela fait longtemps que je voulais inviter le natif de Yaoundé à me parler de son art, de ses projets, du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou qui vient de s’achever le 5 mars, mais aussi de l’actualité camerounaise...
(Afrik.com 22/02/17)
L’édition 2017 du Festival FOMARIC placée sous le signe « À VOTRE SERVICE » et dont la cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jour 21 février 2017 avec la forte présence des membres du gouvernement constituée de Luc Magloire Mbarga Atangana, Ministre du commerce, de Narcisse Mouelle Kombi, Ministre des arts et de la culture, de Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, Gouverneur de la région du Littoral, du Préfet du Wouri, des maires des différents arrondissements de la ville, des autorités...
(Jeune Afrique 17/02/17)
Le rappeur camerounais Jovi sort cette semaine son troisième album « 16 Wives », près de deux ans après « Mboko God », qui avait marqué le rap africain. On l’attendait avec impatience. Le rappeur camerounais Jovi a (enfin) sorti son troisième opus, après deux ans de collaboration avec d’autres artistes, comme Reniss et Pascal. Produit par ses soins, sous le pseudonyme « Le Monstre », cet album comporte douze nouvelles chansons, en plus des quatre déjà dévoilées au public...
(Le Point 13/02/17)
"La Guerre du Cameroun, l'invention de la Françafrique" de Manuel Domergue, Thomas Deltombe et Jacob Tatsitsa braque un projecteur sur une histoire franco-camerounaise toujours passée sous silence. Pour comprendre les relations ambiguës entre la France et le Cameroun aujourd'hui, il faut se pencher sur l'histoire occultée de la guerre contre-révolutionnaire au Cameroun. C'est le message du livre de Thomas Deltombe, Jacob Tatsitsa et Manuel Domergue La guerre du Cameroun, l'invention de la Françafrique , sorti aux éditions La Découverte en...
(APA 08/02/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Cameroun présentera dix œuvres en compétition officielle du Festival panafricain du film de Ouagadougou (FESPACO) qui se tient du 25 février au 4 mars prochains dans la capitale burkinabè, a appris APA mardi de source officielle. Il s’agit du long métrage «Life Point» d’Achille Brice, du court métrage «Ashia» de Françoise Ellong, du documentaire «Ceux qui osent» de Dieudonné Alaka. Dans la catégorie série télévisuelle, il y aura «Aïssa» de Jean Roke Patoudem, «La guerre des...
(BBC 31/01/17)
Le Comité d'Organisation Miss Cameroun (Comica) a destitué Julie Cheugeu Nguimfack pour avoir violé le code de conduite, seulement quatre mois après son couronnement. Le Comica évoque une indiscipline aggravée, une insubordination, une indisponibilité ainsi qu'une violation grave et répétée du code de conduite des miss. Elles ne sont pas par exemple autorisées à signer des contrats en leurs noms propres, une clause du code de conduite que l'ancienne miss aurait violé malgré plusieurs avertissements, selon le Comité d'Organisation Miss...
(RFI 22/01/17)
Au Cameroun, les médias privés entrent en résistance après avoir été menacés de fermeture par le Conseil national de la communication (CNC). Cette instance gouvernementale leur reproche des prises de position partisane dans le traitement de la question anglophone, à l'origine d'une grosse crise sociopolitique qui a cours dans le pays depuis bientôt deux mois. Le communiqué du Conseil national de la communication (CNC), sous forme de mise en garde, a été accueilli avec surprise au sein de la rédaction...
(La Libre 20/01/17)
La cour d'appel de Liège a confirmé vendredi matin la condamnation de l'humoriste français Dieudonné. Il a été condamné à une peine de deux mois de prison et à une amende de 9.000 euros après avoir tenu des propos antisémites et révisionnistes lors d'un spectacle donné à Herstal le 14 mars 2012. Cette condamnation est assortie de l'obligation de publier l'arrêt de 20 pages dans deux quotidiens belges. Dieudonné avait été condamné par défaut à deux mois de prison et...
(Le Monde 19/01/17)
Malgré un échec avec sa première salle à Yaoundé, le groupe récidive dans la capitale économique. Et choisit une programmation qui laisse perplexe. Vincent Bolloré avait promis, en juin 2016, lors de l’inauguration à Yaoundé de la salle de cinéma et de spectacle Canal Olympia, que les Camerounais auraient en « avant-première ou en première des films qui sortent au même moment à Los Angeles ou à Tokyo ». C’est loupé ! Non seulement le bâtiment, situé sur le campus...
(APA 17/01/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le groupe Bolloré annonce l’ouverture, la semaine prochaine à Douala, d’une nouvelle salle de cinéma et de spectacles, baptisée Canal Olympia, a appris de source interne à l’entreprise. Dans un communiqué dont APA s’est procuré une copie, l’inauguration de la nouvelle salle est prévue pour mercredi prochain au quartier Bessengué à Douala. Une ouverture qui intervient sept mois après celle de Yaoundé la capitale en juin 2014, matérialisant ainsi l’engagement pris un an plutôt par...
(Agence Ecofin 12/01/17)
(Agence Ecofin) - L’enseigne CanalOlympia a été lancée ce 11 janvier 2017 à Conakry, la capitale de la Guinée. Le groupe Canal+ a ainsi ouvert sur le continent africain sa 2ème salle cinéma-spectacles, après la première qui avait été inaugurée à Yaoundé au Cameroun le 14 juin 2016. Après Conakry, 3 autres salles CanalOlympia seront ouvertes dans les tout prochains jours, le 18 janvier à Douala au Cameroun, le 1er février à Niamey au Niger, et le 25 février à...
(Le Monde 28/12/16)
Le bassiste, qui a longtemps souffert de ne pas être aussi populaire que ses alter ego, s’est produit à guichets fermés à Douala le 23 décembre. Certains artistes ont le succès fulgurant. D’autres doivent faire preuve de patience et de persévérance pour conquérir leur public. Le jazzman douala Étienne Mbappé est de ceux-là et reconnaît sans peine en avoir souffert : « Des musiciens ou des chanteurs que je trouve moins bons que moi ont plus de reconnaissance. Charlotte Dipanda...

Pages