Jeudi 26 Avril 2018
(RFI 22/02/18)
Cap sur Berlin où se tient jusqu'à dimanche prochain la 68ème Berlinale, l'un des festivals de cinéma les plus importants au monde avec Cannes et Venise. Cette année, pas de film africain en compétition (l'an dernier, Alain Gomis avait remporté l'Ours d'argent pour Félicité). Mais néanmoins les films africains sont présents dans d'autres sections comme le «Forum» qui programme deux films du réalisateur camerounais Jean-Pierre Bekolo. Une fiction tournée en Afrique du Sud et ayant l'apartheid des années 50 pour toile de fond ; un documentaire capté en 2016 lors des premiers Ateliers de la pensée à Dakar. Les deux films que Jean-Pierre Bekolo présente dans la section «Forum» de la Berlinale sont très différents...
(RFI 28/12/17)
L'audience était prévue pour le 19 janvier, mais elle a finalement eu lieu ce mercredi 27 décembre. A Yaoundé, le procès de l'écrivain américano-camerounais Patrice Nganan a été expéditif. Il était poursuivi pour « apologie de crime » et « menaces » pour un post sur Facebook où il disait vouloir « donner une balle exactement dans le front de Paul Biya, le président camerounais ». Le tribunal a finalement prononcé la relaxe et l'abandon des poursuites, mais pour l’expulser dans la foulée vers les Etats-Unis. On aurait dit qu'elles tenaient entre les mains une véritable patate chaude, tellement les autorités judiciaires ont donné l'impression qu'elles voulaient s'en débarrasser, au plus vite. Ce matin de mercredi, Patrice Nganang a été...
(Le Monde 26/12/17)
Au cinéma CanalOlympia, à Douala, les applaudissements n’en finissent plus. Des enfants crient à tue-tête. La première projection de Minga et la Cuillère cassée, premier long-métrage d’animation 100 % camerounais, vient de s’achever. « C’est un très beau film, s’exclame Philip, 9 ans, dévoilant un sourire aux dents manquantes. J’ai appris qu’il ne faut pas faire de mal car Dieu te punit toujours. » Près de lui, sa petite sœur sourit, ravie. Lire aussi : Bolloré surprend en ouvrant son...
(Jeune Afrique 23/12/17)
Un écrivain arrêté au Cameroun ? Quoi de plus commun ! [Tribune] Dis-donc ! Le Cameroun a la première association des écrivains de l’Afrique subsaharienne. C’était en janvier 1960. René Philombe. L’APEC, l’Association des Poètes et Écrivains camerounais que l’intelligence des enfants du pays créa le même jour que l’indépendance, a fonctionné comme une église, persécutée tel un syndicat de malfaiteurs jusqu’à s’éteindre finalement dans les années 90, à l’heure même où partout en Afrique, la chute du mur de...
(Le Monde 15/12/17)
Pendant une semaine, la capitale économique du Cameroun a vécu au rythme de l’installation d’une vingtaine d’œuvres dans l’espace public. Par Séverine Kodjo-Grandvaux (Douala, correspondance) Du mardi 5 au dimanche 10 décembre s’est tenu le Salon urbain de Douala (SUD 2017). Pour ses dix ans, cette triennale d’art dans l’espace public portée par le centre Doual’art avait, avec le concours de la commissaire d’exposition Cécile Bourne-Farrell, proposé à seize artistes de travailler sur « la place de l’humain » –...
(Le Monde 14/12/17)
Pendant une semaine, la capitale économique du Cameroun a vécu au rythme de l’installation d’une vingtaine d’œuvres dans l’espace public. Du mardi 5 au dimanche 10 décembre s’est tenu le Salon urbain de Douala (SUD 2017). Pour ses dix ans, cette triennale d’art dans l’espace public portée par le centre Doual’art avait, avec le concours de la commissaire d’exposition Cécile Bourne-Farrell, proposé à seize artistes de travailler sur « la place de l’humain » – une formulation suffisamment large pour...
(AFP 13/12/17)
L'écrivain d'origine camerounaise Patrice Nganang était toujours détenu ce mardi, près d'une semaine après son interpellation, sa garde à vue ayant été prolongée de 48 heures lundi, a annoncé son avocat. L'écrivain se préparait mardi soir à passer sa sixième nuit en détention à la police judiciaire de la capitale camerounaise, Yaoundé. "Son bon de garde à vue a été renouvelé (lundi) de 48 heures par le procureur de la République", a déclaré à l'AFP son avocat, Me Emmanuel Simh...
(AFP 07/12/17)
Une "oeuvre éphémère" érigée à Douala (sud du Cameroun) par une artiste française demandant pardon au peuple camerounais pour les méfaits de la colonisation française a été détruite jeudi par des activistes, moins de 24 heures après sa mise en place, a appris l'AFP de sources concordantes. Trois activistes, dont André Blaise Essama, connu localement pour ses actions contre les monuments montrant des personnalités françaises au Cameroun, ont fait tomber l'installation conçue par la française Sylvie Blocher, a-t-on appris de...
(Jeune Afrique 06/12/17)
Johnny Hallyday est décédé dans la nuit de mardi à mercredi, des suites d’un cancer des poumons. Personne n’aura pu échapper à la nouvelle. En revanche, peu connaissent l’histoire camerounaise du rockeur français, qui poussa Ahmadou Ahidjo à fustiger « le comportement yéyé ». Nous sommes en mai 1968. Johnny Hallyday est en Afrique, pour sa troisième tournée sur le continent. Elle doit le mener à Dakar, Niamey, Ouagadougou, Kinshasa, Yaoundé et Fort-Lamy (actuel Ndjamena). Interrogé par une radio française...
(Le Point 24/11/17)
Le fondateur camerounais de la revue "Chimurenga", installé à Cape Town, appelle à penser en musique, et dit aussi sa condition d'immigré face à la xénophobie. Depuis plusieurs mois, avec Achille Mbembé et Felwine Sarr, ils échangeaient leurs idées sur la manière d'ouvrir ces Ateliers de Dakar 2017 aux propositions qui viennent des arts et, bien sûr, Ntone Edjabe, fondateur de la revue d'arts et de débats intellectuels et politiques Chimurenga, en 2002, à Cape Town, et, qui plus est,...
(Le Monde 24/11/17)
Au Cameroun, l’écrivain Max Lobe est tombé en arrêt devant une œuvre du Marocain qui, de fellation-banane en caricature de Trump, met le sujet de l’homosexualité sur la table. Lors de mon dernier séjour à Douala, cet automne, j’ai eu la chance d’être invité au vernissage de l’exposition « Moving Frontiers », une plateforme de recherche artistique initiée par l’Ecole nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy, en partenariat avec l’association Doual’Art et le festival international d’art public SUD2017. Une exposition qui...
(RFI 06/11/17)
La nouvelle exposition de la fondation Donwahi, à Abidjan, est consacrée à l'artiste plasticien camerounais Boris Nzebo. C'est la première fois que son travail est présenté en Côte d'Ivoire. Cette exposition nommée « Mutants » est visible jusqu'au 31 janvier. A travers ses peintures colorées qui mettent en avant des coiffures de femme, Boris Nzebo interroge les sociétés africaines. « Pourquoi ne prenons-nous pas soin de nos sociétés comme l'on prend soin de nos cheveux ? », interroge Boris Nzebo...
(APA 28/09/17)
APA – Douala (Cameroun) - « La musique camerounaise ne saurait évoluer hors de la norme », a déclaré le saxophoniste de renommée mondiale Manu, également président d’honneur de la Société nationale de l’art musical du Cameroun (SONACAM). Invité mardi de la Radiotélévision publique (CRTV), le célèbre artiste n’est pas passé par quatre chemins pour critiquer la situation du droit d’auteur dans son pays d’origine. « Il y a tellement de choses illégitimes », explique-t-il, faute de connaissance puisque «tout...
(Afrik.com 20/09/17)
L’artiste camerounais Sam Fan Thomas a été élu président du Conseil d’Administration de la Société nationale camerounaise du droit d’auteur de l’art musical (Sonacam) à l’issue de l’assemblée générale constitutive de l’organe tenue à Yaoundé le 9 septembre dernier. La Société nationale camerounaise du droit d’auteur (Sonacam) est née. L’organe a été constitué samedi au cours d’une assemblée générale tenue au Palais des congrès de Yaoundé, en présence du ministre des Arts et de la Culture, le Pr Narcisse Mouelle...
(RFI 15/09/17)
Au Cameroun, le scandale suscité par les propos d'une chanson a obligé son interprète à présenter des excuses. Le titre La Go Kamer de l'artiste Petit Malo, dont l'idéogramme est récemment sorti sur YouTube, a provoqué une vague de réactions indignées dans tout le pays. Les femmes s'y sentent insultées et dénoncent une tendance musicale à la mode où elles sont dévalorisées. C’était censé être le tube de la consécration pour l’artiste Petit Malo après une première chanson remarquée, sortie...
(APA 11/09/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Société nationale camerounaise de l’art musical (SONACAM) a vu le jour samedi tard dans la soirée, au terme d’une assemblée générale constitutive controversée, tenue dans la capitale, Yaoundé et qui a placé à la présidence de son conseil d’administration l’artiste et producteur Sam Fan Thomas, a constaté APA sur place. Ce nouvel organe, qui naît ainsi dans un contexte de guéguerre entre divers camps mais a bénéficié de l’onction du ministère des Arts et de la...
(Le Point 28/08/17)
Un livre dévoile la manière dont les stylistes camerounais revisitent la tradition dans un cadre urbain. Tchombe, c'est se saluer poing contre poing. Ce mot désigne aussi en camfranglais le vêtement de tous les jours, la fringue. Être jeune tout en portant les traditions sans être dans le costume, tel est le postulat d'Yves Eya'a, directeur du Centre des créateurs de mode du Cameroun. Avec le soutien de l'Institut français, il réalise un livre de mode dont les textes sont...
(BBC 25/08/17)
Tout est tissé grâce au touché. Ils ne voient rien (ou presque) de ce qu'ils font, ils se contentent de le ressentir. Des artistes de talent qui ne verront probablement jamais, la beauté de leurs créations. Sur le marché, leurs produits rivalisent et s'imposent par leur qualité et leur beauté. Difficile d'imaginer qu'ils ont été faits à la main par des aveugles et malvoyants. C'est à PK20, un quartier périphérique de Douala, à 20 km du Centre-ville, que ces jeunes...
(RFI 24/07/17)
Le festival de cinéma «Ecrans noirs» s'est achevé ce samedi 22 juillet à Yaoundé par une fastueuse cérémonie de récompenses. Au cours de celle-ci, quelques productions camerounaises ont été distinguées, surtout le film «Life Point» d'un jeune réalisateur installé à Buea, dans la partie anglophone du pays. Un regain de vitalité pour les films produits et tournés localement qui lors des éditions précédentes étaient ignorés, autant par le public que les jurys. Ovations et applaudissements nourris pour Achille Brice dans l’auditorium plein à craquer du Palais des congrès de Yaoundé.
(APA 24/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - La gestion des droits d’auteurs des artistes musiciens est au centre d’un imbroglio au Cameroun, ce qui devrait avoir des incidences sur le processus de fusion des deux sociétés spécialisées en la matière. Après plusieurs années de crise entre les sociétés de gestion des droits d’auteurs, la Cameroon music corporation (CMC), une partie des membres de la Société civile de l’art musical (SOCAM) et la Société civile camerounaise des auteurs compositeurs et éditeurs de musique...

Pages