Lundi 23 Octobre 2017
(APA 28/09/17)
APA – Douala (Cameroun) - « La musique camerounaise ne saurait évoluer hors de la norme », a déclaré le saxophoniste de renommée mondiale Manu, également président d’honneur de la Société nationale de l’art musical du Cameroun (SONACAM). Invité mardi de la Radiotélévision publique (CRTV), le célèbre artiste n’est pas passé par quatre chemins pour critiquer la situation du droit d’auteur dans son pays d’origine. « Il y a tellement de choses illégitimes », explique-t-il, faute de connaissance puisque «tout part des droits d’auteurs, et donc des musiciens. Et les ¾ des personnes qui parlent ce sont des chanteurs. Ici, quand on parle de musique, combien de gens lisent réellement la musique?» s’est-il interrogé. En...
(Afrik.com 20/09/17)
L’artiste camerounais Sam Fan Thomas a été élu président du Conseil d’Administration de la Société nationale camerounaise du droit d’auteur de l’art musical (Sonacam) à l’issue de l’assemblée générale constitutive de l’organe tenue à Yaoundé le 9 septembre dernier. La Société nationale camerounaise du droit d’auteur (Sonacam) est née. L’organe a été constitué samedi au cours d’une assemblée générale tenue au Palais des congrès de Yaoundé, en présence du ministre des Arts et de la Culture, le Pr Narcisse Mouelle Kombi. A la même occasion, les artistes présents au cours de ces travaux ont élu un bureau devant présider aux destinées de la nouvelle société de gestion du droit d’auteur, catégorie art musical, au Cameroun. Samuel Ndonfeng, plus connu par...
(RFI 15/09/17)
Au Cameroun, le scandale suscité par les propos d'une chanson a obligé son interprète à présenter des excuses. Le titre La Go Kamer de l'artiste Petit Malo, dont l'idéogramme est récemment sorti sur YouTube, a provoqué une vague de réactions indignées dans tout le pays. Les femmes s'y sentent insultées et dénoncent une tendance musicale à la mode où elles sont dévalorisées. C’était censé être le tube de la consécration pour l’artiste Petit Malo après une première chanson remarquée, sortie...
(APA 11/09/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Société nationale camerounaise de l’art musical (SONACAM) a vu le jour samedi tard dans la soirée, au terme d’une assemblée générale constitutive controversée, tenue dans la capitale, Yaoundé et qui a placé à la présidence de son conseil d’administration l’artiste et producteur Sam Fan Thomas, a constaté APA sur place. Ce nouvel organe, qui naît ainsi dans un contexte de guéguerre entre divers camps mais a bénéficié de l’onction du ministère des Arts et de la...
(Le Point 28/08/17)
Un livre dévoile la manière dont les stylistes camerounais revisitent la tradition dans un cadre urbain. Tchombe, c'est se saluer poing contre poing. Ce mot désigne aussi en camfranglais le vêtement de tous les jours, la fringue. Être jeune tout en portant les traditions sans être dans le costume, tel est le postulat d'Yves Eya'a, directeur du Centre des créateurs de mode du Cameroun. Avec le soutien de l'Institut français, il réalise un livre de mode dont les textes sont...
(BBC 25/08/17)
Tout est tissé grâce au touché. Ils ne voient rien (ou presque) de ce qu'ils font, ils se contentent de le ressentir. Des artistes de talent qui ne verront probablement jamais, la beauté de leurs créations. Sur le marché, leurs produits rivalisent et s'imposent par leur qualité et leur beauté. Difficile d'imaginer qu'ils ont été faits à la main par des aveugles et malvoyants. C'est à PK20, un quartier périphérique de Douala, à 20 km du Centre-ville, que ces jeunes...
(RFI 24/07/17)
Le festival de cinéma «Ecrans noirs» s'est achevé ce samedi 22 juillet à Yaoundé par une fastueuse cérémonie de récompenses. Au cours de celle-ci, quelques productions camerounaises ont été distinguées, surtout le film «Life Point» d'un jeune réalisateur installé à Buea, dans la partie anglophone du pays. Un regain de vitalité pour les films produits et tournés localement qui lors des éditions précédentes étaient ignorés, autant par le public que les jurys. Ovations et applaudissements nourris pour Achille Brice dans l’auditorium plein à craquer du Palais des congrès de Yaoundé.
(APA 24/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - La gestion des droits d’auteurs des artistes musiciens est au centre d’un imbroglio au Cameroun, ce qui devrait avoir des incidences sur le processus de fusion des deux sociétés spécialisées en la matière. Après plusieurs années de crise entre les sociétés de gestion des droits d’auteurs, la Cameroon music corporation (CMC), une partie des membres de la Société civile de l’art musical (SOCAM) et la Société civile camerounaise des auteurs compositeurs et éditeurs de musique...
(APA 24/07/17)
APA – Douala (Cameroun) - La première édition du festival des musiques et danses patrimoniales du Cameroun (Fesmudap) aura lieu du 2 au 6 août 2017 à Yaoundé, a-t-on appris lundi auprès des services compétents du ministère des Arts et de la Culture (MINAC). Conçu sur le thème central « Musiques et danses patrimoniales : vecteurs du multiculturalisme et de l’intégration nationale », le Fesmudap se veut un moment de réflexion « sur la préservation, la valorisation et la diffusion...
(RFI 17/07/17)
Le festival de cinéma «Ecrans Noirs» bat son plein à Yaoundé depuis samedi 15 juillet. Des dizaines de jeunes réalisateurs, producteurs et professionnels du cinéma espèrent y gagner en visibilité et lancer leurs carrières. C'est aussi pour eux l'occasion rêvée de montrer leurs œuvres, comme l'a expérimenté Achille Brice pour son premier film «Life Point». La foule grossit devant la salle prévue pour la diffusion du film « Life Point » au festival Ecrans Noirs de Yaoundé. Son réalisateur Achille...
(APA 17/07/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Société camerounaise des droits voisins (SCDV) du droit d’auteur de l’art musical a vu le jour, au terme d’une assemblée générale constitutive tenue samedi dans la capitale du pays, Yaoundé, a constaté APA. Cette nouvelle entité est la conséquence de la fusion entre la Société civile camerounaise de l’art musical (SOCAM) et la Cameroon Music Corporation (CMC), telle que prescrite par le gouvernement qui a ainsi souhaité la constitution d’une seule et unique société de gestion...
(APA 12/07/17)
APA-Douala (Cameroun) - Le coup d’envoi de la 21è édition du festival du cinéma « Les Ecrans noirs » sera donné simultanément à Yaoundé et à Douala vendredi prochain, a-t-on appris mercredi auprès du comité d’organisation. Du 15 au 23 juillet 2017, il sera question pour les organisateurs, de faire la promotion du cinéma africain à travers des projections cinématographiques dans les deux principales villes du pays, à travers des facilités accordées au public « afin de renouer avec le...
(Le Monde 10/07/17)
Rencontre avec le réalisateur Jean-Pierre Bekolo, créateur de la série « Our wishes » retraçant l’histoire de la colonisation allemande à la fin du XIXe siècle. Réalisateur d’Our wishes, une série télévisée consacrée à la période de la colonisation allemande du Kamerun à la fin du XIXe siècle, Jean-Pierre Bekolo s’inquiète de voir l’histoire de son pays totalement ignorée par ses concitoyens. Retour sur la genèse d’un projet aussi ambitieux qu’original. Comment est née l’idée de votre série ? Jean-Pierre...
(AfricaNews 07/07/17)
Bandjoun, petite commune située dans l’ouest du Cameroun. Ici, loin de l’agitation des grandes villes, se trouve un musée : Bandjoun station. Il a été créé il y a un peu moins de 10 ans par ce monsieur : Barthélémy Toguo, avec une idée en tête : démocratiser l’art contemporain au Cameroun. “L’art classique africain se trouve en occident car il a été pillé pendant la colonisation et l’art contemporain d’ aujourd’hui, ce que nous faisons, il n’est pas pillé...
(Jeune Afrique 05/07/17)
Belle marquise, si d’aventure vous deviez vous faire rançonner par un écrivain au coin de la rue, et que de ces deux auteurs il vous soit donné le loisir de choisir votre bourreau, souhaiteriez-vous mieux être la victime d’Alain Mabanckou, ou alors d’Eric Mendi ? Dans le premier cas, vous auriez affaire à un dandy – non, pas Arsène Lupin, lui était trop plein de morgue -, sous d’autres cieux, on dirait plutôt un « sapeur », attentionné, et qui...
(La Tribune 04/07/17)
Avec le récent boom du wax à travers le monde, l’industrie de la mode en Afrique connaît un nouvel engouement depuis quelques années. Mais certains pays, bien qu’ayant tout le potentiel souhaité, restent en marge de cette «révolution». Parmi eux, le Cameroun. Une nouvelle étude relève le retard qu'accuse ce pays d’Afrique centrale sur presque tous les plans. Détails. La mode est difficilement synonyme de business au Cameroun. C'est le triste constat dressé par le rapport statistique sur le secteur...
(Jeune Afrique 03/07/17)
Avec son mari, Didier Schaub, elle a contribué à faire palpiter le cœur artistique de Douala, irriguant le monde de la création contemporaine bien au-delà de la ville et du Cameroun. Portrait d’une combattante infatigable – deuxième d’une série de documents consacrés à trois femmes puissantes du continent et de la diaspora. C’est une véritable princesse. Elle en a le sang et le port, l’apparente bienveillance aussi. Sous de faux airs d’Angela Davis – l’une de ses idoles –, la...
(Le Monde 23/06/17)
Le Tchadien et le Camerounais publient chacun un recueil de textes nés de la douleur de l’errance. Plongée dans deux écritures fraternelles. Par Séverine Kodjo-Grandvaux (contributrice Le Monde Afrique, Douala) Y a-t-il plus antinomique que ces deux poètes ? Tandis que Nimrod se consume, Marc Alexandre Oho Bambe flamboie. Silhouette longiligne à l’élégance discrète rehaussée d’un feutre noir, Nimrod est calme, posé, clame ses vers à l’économie. L’écriture est fluide, prend son temps, navigue entre les adjectifs et les images,...
(RFI 12/06/17)
Notre invité ce dimanche est l'écrivain camerounais Max Lobe. Il vient de remporter le prix Ahmadou-Kourouma pour Confidences, un roman historique qui se déroule au moment de l'indépendance du Cameroun, et centré autour d'une des figures du combat pour l'indépendance, Ruben Um Nyobé. C'est en Suisse, où il vit depuis de nombreuses années, qu'il a pris connaissance et conscience de l'existence même de ce conflit, et c'est ce qui l'a poussé à le raconter. Max Lobe répond aux questions de...
(Agence Ecofin 31/05/17)
(Agence Ecofin) - La première galerie d’art contemporain de la ville de Yaoundé a été inaugurée le 30 mai par le ministre des Arts et de la culture, Narcisse Mouelle Kombi et l'ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault. Menée par le gouvernement camerounais et l’ambassade de France, la rénovation et l’aménagement du bâtiment abritant la nouvelle galérie ont été réalisés dans le cadre du Contrat de désendettement et de développement (C2D) entre le Cameroun et la France. Selon les...

Pages