Cameroun | Africatime
Mercredi 26 Avril 2017

Cameroun

(RFI 26/04/17)
Ahmed Abba condamné à 10 ans de prison. Une décision qui confirme la difficulté d'exercer son métier de journaliste au Cameroun. Le pays est 126e sur 180 au classement 2016 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières. Aujourd'hui, selon le Comité de protection des journalistes, au moins six autres reporters seraient détenus dans le pays après avoir été arrêtés pour la plupart en début d'année. Et aujourd'hui sur le terrain, les conditions de travail sont délicates notamment dans l'Ouest et le Nord. La plupart des journalistes détenus viennent de la zone anglophone en conflit depuis plus de six mois avec le pouvoir central. Léonard Kum est le représentant du Syndicat national...
(APA 26/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’Etat camerounais procède, ce mercredi, à une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’un montant de 5 milliards FCFA sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA de source officielle. Cette opération, dont la valeur nominale unitaire est de 1 million FCFA, se déroulera auprès de 16 spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) du pays émetteur mais aussi du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad. Le 22 mars dernier, une opération similaire sur le marché avait enregistré un taux de couverture de l’ordre de 115,5% lors d’une émission de bons du Trésor assimilés (BTA), alors que celles effectuées le 1er...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’activité a repris normalement à l’aéroport international de Douala, après les travaux de modernisation et d’agrandissement des infrastructures, effectués ces deux dernières semaines, notamment le renouvèlement de l'aire de retournement des aéronefs et la piste d’atterrissage, a appris mercredi APA auprès des Aéroports du Cameroun (ADC). Désormais, l’aéroport international de Douala peut accueillir tout type d’appareil, dont les Airbus 380 qui, d’après certaines sources, reste le plus gros avion commercial. Après le gros œuvre de...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque africaine de développement (BAD) participe à coté du gouvernement camerounais au financement du Projet de développement des chaines de valeurs agricoles (PD-CVA) estimé à 45 milliards de FCFA, a appris mercredi APA de sources concordantes. Conformément au cahier des charges validé d’accord partie, la participation de la BAD représente 77% de l’enveloppe globale, tandis que l’Etat du Cameroun supporte 21,5% du programme. Implémenté dans les régions du Centre, de l’Etst, du Littoral et...
(APA 26/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Cameroun perd 4 points et occupe le 130ème rang sur les 180 pays figurant au classement mondial de la liberté de presse publié mardi par Reporters sans frontières (RSF). Dans ce pays, note l’organisme, l’audiovisuel et la presse écrite sont florissants mais de nombreuses radios présentes sur l’ensemble du territoire n’ont pas reçu leur agrément définitif. Cette technique est utilisée par le gouvernement pour garder ces médias à capitaux privés sous la menace permanente d’une fermeture...
(Xinhua 26/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- A un an de la tenue de cinq scrutins majeurs dont l'élection présidentielle au Cameroun en 2018, l'ex-gouverneur de région Enow Abrams Egbe a été nommé nouveau président du Conseil électoral d'Elections Cameroon (Elecam), l'organe en charge de l'organisation et de la gestion des élections, selon un décret présidentiel publié mardi soir. L'administrateur civil remplace à ce poste Samuel Fonkam Azu'u, ancien magistrat, après près de huit ans comme premier dirigeant de cet organe électoral créé par...
(Afrique sur 7 26/04/17)
Ce sont bientôt les élections présidentielles au Cameroun. Conscient des enjeux politiques actuels dans un pays comme le Cameroun en proie à une crise des manifestants anglophones, le Président Paul Biya a procédé à une nomination suspecte dont on peut dire qu’il prépare « ses » élections… Depuis le 30 décembre 2016 dernier, le Cameroun devait être en train de réfléchir à l’organisation de nouvelles élections présidentielles, d’autant plus que le mandat du Président Paul Biya est arrivé à expiration...
(AfricaNews 26/04/17)
Le correspondant de la Radio France Internationale (RFI) Ahmed Abba a écopé d’une peine de 10 ans de prison devant le tribunal militaire de Yaoundé. Une sentence qui suscite la controverse et interroge sur l’implication des médias sur les sujets d’ordre sécuritaires. Depuis ce lundi, la sentence du correspondant en langue haoussa de RFI, Ahmed Abba, est connue. Reconnu coupable de non-dénonciation et blanchiment du produit d’un acte terroriste, il doit en plus de sa peine de prison, s’acquitter d’une...
(Les Afriques 26/04/17)
Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a déclaré que le groupe terroriste nigérian «Boko Haram a subi de cuisantes défaites et n’en est réduit qu’à lancer des attaques sporadiques contre les populations civiles, ou à essayer de perpétrer de lâches attentats» alors qu’il présidait, le 21 avril 2017 à Yaoundé, en sa qualité de chef des armées, la sortie de la 35ème promotion de l’École militaire interarmées (EMIA). En rendant hommage à ses compatriotes tombés sur le champ de...
(La Croix 26/04/17)
Correspondant de Radio France internationale (RFI) en langue haoussa au Nord Cameroun, le journaliste Ahmed Abba a été condamné, le 24 avril, à dix ans de prison ferme par la justice camerounaise pour « blanchiment de produits de terrorisme » et de « non-dénonciation d’actes terroristes ». Par ailleurs, le tribunal le condamne à verser une amende de 85 000 €. Incarcéré depuis le 30 juillet 2015, le journaliste Ahmed Abba a été condamné lundi 24 avril par le tribunal...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’activité liée au transport de l’électricité au Cameroun intéresse des entreprises canadiennes, dont certaines sont disposées à mettre leur expertise à la Société nationale de transport de l’électricité (SONATREL), a déclaré, mercredi à Douala, René Crémonese. «Le Canada a de grandes lignes de transport de l’électricité. Nous avons un pays qui est énorme et nous avons de l’expérience. Ici, il y a des lignes existantes qui ont été construites par des compagnies canadiennes il y...
(Xinhua 26/04/17)
YAOUNDE, (Xinhua) -- Les services de la présidence camerounaise s'activent discrètement à peaufiner les préparatifs d'une visite au Vietnam du chef de l'Etat Paul Biya, qui a fait de la diversification des partenariats un élément central de sa diplomatie afin d'élargir les possibilités de financement de l'économie nationale. M. Biya a été invité par son homologue vietnamien Tran Dai Quang, révèlent des sources proches de la présidence. Les dates sont tenues secrètes. Cette visite sera l'occasion pour les deux pays...
(Agence Ecofin 26/04/17)
(Agence Ecofin) - René Crémonese, le Haut-Commissaire du Canada au Cameroun, a signifié le 21 avril dernier au ministre camerounais de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna, le vœu d’entreprises canadiennes de pouvoir s’adjuger des contrats dans le secteur du transport de l’électricité dans le pays. «Le Canada a de grandes lignes de transport de l’électricité. Nous avons un pays qui est énorme et nous avons de l’expérience. Ici, il y a des lignes existantes qui ont été construites...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des militaires américains et leurs homologues des pays du Bassin du lac Tchad participent actuellement à des exercices effectués dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, notamment celui venant de Boko Haram, a constaté APA mercredi sur place à Douala. Baptisée « Unified Focus », cette opération militaire en cours à la Base navale de Douala est un exercice unifié, le premier du genre, initié par le Commandement militaire américain pour l’Afrique (AFRICOM)...
(RFI 26/04/17)
« Procès injuste », pour Amnesty International, « condamnation scandaleuse », pour Reporters sans Frontières. Autant de réactions après la condamnation d'Ahmed Abba à dix ans de prison ferme au Cameroun. Le correspondant de RFI en langue haoussa travaillait au nord du pays, notamment sur le groupe Boko Haram. Le tribunal militaire de Yaoundé l'a reconnu coupable de non-dénonciation d'actes terroristes et de blanchiment du produit d'un acte terroriste. Comme elle l'avait annoncé, sa défense vient de faire appel. La...
(AFP 25/04/17)
La France a fait part mardi de sa "préoccupation" après la condamnation à 10 ans de prison ferme du correspondant de RFI au Cameroun pour "non dénonciation d'actes de terrorisme et blanchiment d'actes de terrorisme". Ahmed Abba, qui clame son innocence, a été condamné lundi par un tribunal militaire de Yaoundé et ses avocats ont fait appel. "Nous espérons que la suite de la procédure permettra à M. Ahmed Abba de recouvrer rapidement la liberté, alors qu’il a déjà passé 21 mois en prison", a déclaré le porte-parole du ministère Romain Nadal. "La France réitère son attachement au respect des libertés fondamentales, dont la liberté de la presse", a-t-il ajouté.
(AFP 25/04/17)
Le correspondant de RFI au Cameroun, Ahmed Abba, a été condamné à 10 ans de prison ferme pour "non-dénonciation d'actes de terrorisme et blanchiment d'actes de terrorisme" par le tribunal militaire de Yaoundé. Le journaliste est condamné à "10 ans de prison ferme avec mandat d'arrêt à l'audience (...) et à verser 55.726325 francs CFA" (environ 85.000 euros), a déclaré le président du tribunal, précisant qu'il pourrait faire cinq ans de prison supplémentaires en cas de non-paiement de l'amende. "Ahmed...
(Le Monde 25/04/17)
Le correspondant de RFI en langue haoussa à Maroua, dans le nord du pays, a été notamment déclaré coupable de « blanchiment du produit d’acte terroriste ». La sentence est tombée, froide comme un couperet. Ahmed Abba a échappé à la peine de mort, requise dans un premier temps par le parquet, mais la justice camerounaise n’a montré aucune clémence à l’égard du correspondant en langue haoussa de Radio France internationale (RFI) dans la région de l’Extrême-Nord, au Cameroun. Il...
(AFP 25/04/17)
Trois militaires camerounais participant à la guerre contre les islamistes de Boko Haram au nord du Cameroun ont été tués lundi et cinq autres blessés dans l'explosion d'une mine, a appris l'AFP de sources sécuritaires. "Un véhicule militaire transportant des soldats de la Force multinationale mixte (FMM) a sauté sur une mine ce matin (lundi) vers Mora (ndr: commune à l'extrême nord du Cameroun proche du Nigeria)", a rapporté sous couvert d'anonymat une source sécuritaire. "Trois militaires sont morts et...

Pages

(RFI 26/04/17)
Ahmed Abba condamné à 10 ans de prison. Une décision qui confirme la difficulté d'exercer son métier de journaliste au Cameroun. Le pays est 126e sur 180 au classement 2016 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières. Aujourd'hui, selon le Comité de protection des journalistes, au moins six autres reporters seraient détenus dans le pays après avoir été arrêtés pour la plupart en début d'année. Et aujourd'hui sur le terrain, les conditions de travail sont délicates notamment dans l'Ouest et le Nord. La plupart des journalistes détenus viennent de la zone anglophone en conflit depuis plus de six mois avec le pouvoir central. Léonard Kum est le représentant du Syndicat national...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - La Banque africaine de développement (BAD) participe à coté du gouvernement camerounais au financement du Projet de développement des chaines de valeurs agricoles (PD-CVA) estimé à 45 milliards de FCFA, a appris mercredi APA de sources concordantes. Conformément au cahier des charges validé d’accord partie, la participation de la BAD représente 77% de l’enveloppe globale, tandis que l’Etat du Cameroun supporte 21,5% du programme. Implémenté dans les régions du Centre, de l’Etst, du Littoral et du Sud- Ouest, ce projet d’une durée de 5 ans a pour objectif d’assurer la sécurité alimentaire dans le pays, notamment dans les filières banane plantain, huile de palme et ananas. L’appui de la BAD sous forme de prêt constitue...
(APA 26/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Cameroun perd 4 points et occupe le 130ème rang sur les 180 pays figurant au classement mondial de la liberté de presse publié mardi par Reporters sans frontières (RSF). Dans ce pays, note l’organisme, l’audiovisuel et la presse écrite sont florissants mais de nombreuses radios présentes sur l’ensemble du territoire n’ont pas reçu leur agrément définitif. Cette technique est utilisée par le gouvernement pour garder ces médias à capitaux privés sous la menace permanente d’une fermeture...
(AfricaNews 26/04/17)
Le correspondant de la Radio France Internationale (RFI) Ahmed Abba a écopé d’une peine de 10 ans de prison devant le tribunal militaire de Yaoundé. Une sentence qui suscite la controverse et interroge sur l’implication des médias sur les sujets d’ordre sécuritaires. Depuis ce lundi, la sentence du correspondant en langue haoussa de RFI, Ahmed Abba, est connue. Reconnu coupable de non-dénonciation et blanchiment du produit d’un acte terroriste, il doit en plus de sa peine de prison, s’acquitter d’une...
(Les Afriques 26/04/17)
Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, a déclaré que le groupe terroriste nigérian «Boko Haram a subi de cuisantes défaites et n’en est réduit qu’à lancer des attaques sporadiques contre les populations civiles, ou à essayer de perpétrer de lâches attentats» alors qu’il présidait, le 21 avril 2017 à Yaoundé, en sa qualité de chef des armées, la sortie de la 35ème promotion de l’École militaire interarmées (EMIA). En rendant hommage à ses compatriotes tombés sur le champ de...
(La Croix 26/04/17)
Correspondant de Radio France internationale (RFI) en langue haoussa au Nord Cameroun, le journaliste Ahmed Abba a été condamné, le 24 avril, à dix ans de prison ferme par la justice camerounaise pour « blanchiment de produits de terrorisme » et de « non-dénonciation d’actes terroristes ». Par ailleurs, le tribunal le condamne à verser une amende de 85 000 €. Incarcéré depuis le 30 juillet 2015, le journaliste Ahmed Abba a été condamné lundi 24 avril par le tribunal...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Des militaires américains et leurs homologues des pays du Bassin du lac Tchad participent actuellement à des exercices effectués dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, notamment celui venant de Boko Haram, a constaté APA mercredi sur place à Douala. Baptisée « Unified Focus », cette opération militaire en cours à la Base navale de Douala est un exercice unifié, le premier du genre, initié par le Commandement militaire américain pour l’Afrique (AFRICOM)...
(RFI 26/04/17)
« Procès injuste », pour Amnesty International, « condamnation scandaleuse », pour Reporters sans Frontières. Autant de réactions après la condamnation d'Ahmed Abba à dix ans de prison ferme au Cameroun. Le correspondant de RFI en langue haoussa travaillait au nord du pays, notamment sur le groupe Boko Haram. Le tribunal militaire de Yaoundé l'a reconnu coupable de non-dénonciation d'actes terroristes et de blanchiment du produit d'un acte terroriste. Comme elle l'avait annoncé, sa défense vient de faire appel. La...
(AFP 25/04/17)
La France a fait part mardi de sa "préoccupation" après la condamnation à 10 ans de prison ferme du correspondant de RFI au Cameroun pour "non dénonciation d'actes de terrorisme et blanchiment d'actes de terrorisme". Ahmed Abba, qui clame son innocence, a été condamné lundi par un tribunal militaire de Yaoundé et ses avocats ont fait appel. "Nous espérons que la suite de la procédure permettra à M. Ahmed Abba de recouvrer rapidement la liberté, alors qu’il a déjà passé 21 mois en prison", a déclaré le porte-parole du ministère Romain Nadal. "La France réitère son attachement au respect des libertés fondamentales, dont la liberté de la presse", a-t-il ajouté.
(AFP 25/04/17)
Le correspondant de RFI au Cameroun, Ahmed Abba, a été condamné à 10 ans de prison ferme pour "non-dénonciation d'actes de terrorisme et blanchiment d'actes de terrorisme" par le tribunal militaire de Yaoundé. Le journaliste est condamné à "10 ans de prison ferme avec mandat d'arrêt à l'audience (...) et à verser 55.726325 francs CFA" (environ 85.000 euros), a déclaré le président du tribunal, précisant qu'il pourrait faire cinq ans de prison supplémentaires en cas de non-paiement de l'amende. "Ahmed...
(Le Monde 25/04/17)
Le correspondant de RFI en langue haoussa à Maroua, dans le nord du pays, a été notamment déclaré coupable de « blanchiment du produit d’acte terroriste ». La sentence est tombée, froide comme un couperet. Ahmed Abba a échappé à la peine de mort, requise dans un premier temps par le parquet, mais la justice camerounaise n’a montré aucune clémence à l’égard du correspondant en langue haoussa de Radio France internationale (RFI) dans la région de l’Extrême-Nord, au Cameroun. Il...
(AFP 25/04/17)
Trois militaires camerounais participant à la guerre contre les islamistes de Boko Haram au nord du Cameroun ont été tués lundi et cinq autres blessés dans l'explosion d'une mine, a appris l'AFP de sources sécuritaires. "Un véhicule militaire transportant des soldats de la Force multinationale mixte (FMM) a sauté sur une mine ce matin (lundi) vers Mora (ndr: commune à l'extrême nord du Cameroun proche du Nigeria)", a rapporté sous couvert d'anonymat une source sécuritaire. "Trois militaires sont morts et...
(Afrique sur 7 25/04/17)
C’est un jour triste pour le Cameroun que d’apprendre que des soldats de l’Armée régulière ont été tués dans une explosion de camion piégée et que quelques kilomètres loin de là, des enfants ont été retrouvés morts asphyxiés par le gaz d’un four à charbons. Des soldats de l’Armée camerounaise ont brutalement quitté les rangs de leurs frères d’armes à cause de l’explosion du camion qui les transportait et qui a réduit leur effectif tuant trois d’entre eux. Dans le...
(RFI 25/04/17)
Au Cameroun, le tribunal militaire de Yaoundé a prononcé, ce lundi 24 avril, une peine d'emprisonnement ferme de 10 ans à l’encontre du correspondant de RFI en haussa. La défense de Ahmed Abba qui clame toujours l'innocence de notre confrère a déjà annoncé qu'elle fera appel. Ahmed Abba a été condamné à 10 ans de prison ferme, peine assortie d'une lourde amende de près de 56 millions de francs CFA (environ 85 000 euros). La décision du tribunal est tombée...
(RFI 25/04/17)
Le tribunal militaire de Yaoundé a condamné ce lundi soir, 24 avril, notre confrère Ahmed Abba, correspondant de RFI en langue haoussa au Cameroun à dix ans de prison ferme pour non-dénonciation d’actes de terrorisme, et blanchiment d’actes de terrorisme. La défense a toujours clamé son innocence et souligné qu’aucune preuve de sa culpabilité n’a été apportée au dossier. Ses avocats ont annoncé leur intention de faire appel immédiatement. La direction de RFI a exprimé sa « consternation » dans...
(APA 25/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Les autorités camerounaises ont opté pour le renforcement des normes pour la certification des aéroports internationaux du pays, afin de se conformer aux normes internationales édictées en la matière, a-t-on appris mardi lors d’un atelier national de l’Autorité aéronautique du Cameroun (CCAA). Initié par la CCAA sur la certification des aéroports, l’atelier est organisé en partenariat avec la Federal aviation administration (FAA) des Etats-Unis, réputée pour sa compétence en matière de certification. Les assises sont...
(APA 25/04/17)
APA-Yaoundé (Yaoundé (Cameroun) - Le correspondant au Cameroun en langue haoussa de Radio France internationale (RFI), Ahmed Abba, a été condamné lundi à 10 ans de prison ferme et à une amende de 55 millions FCFA par le tribunal militaire de Yaoundé, la capitale du pays, pour des faits de «blanchiment de produits de terrorisme» et «non dénonciation d’actes terroristes». Le collège des juges, qui a estimé que l’accusé était un «délinquant primaire» et a constaté sa bonne conduite tout...
(AfricaNews 25/04/17)
Le cabinet LV Next Century basé en France, à Paris, a mené une étude sur le business de la bière en Afrique. De cette étude, ressort une liste des plus grands consommateurs de bière en Afrique. Le Cameroun caracole ainsi à la tête des plus grands consommateurs de bière en Afrique centrale et de l’Ouest. Pour la seule année 2016, ce sont 660 millions de litres de bière qu’ont ingurgités les Camerounais – diaspora non comprise – pour environ 36...
(APA 25/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Banque des États de l’Afrique centrale (BEAC) vient de lancer un avis de sélection internationale ouverte pour le placement des fonds de sa Caisse de retraite (CRBC) en actifs financiers, libellés en FCFA, dans les zones de la Communauté économique et monétaire des États de l'Afrique centrale (CEMAC) et de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). Le plan de retraite de l’Institut d’émission est financé par ses contributions propres ainsi que celles de son personnel, sur...

Pages

(APA 26/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - L’Etat camerounais procède, ce mercredi, à une émission de bons du Trésor assimilables (BTA) d’un montant de 5 milliards FCFA sur le marché de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC), a appris APA de source officielle. Cette opération, dont la valeur nominale unitaire est de 1 million FCFA, se déroulera auprès de 16 spécialistes en valeurs du Trésor (SVT) du pays émetteur mais aussi du Congo, du Gabon, de la Guinée Équatoriale, de la République centrafricaine et du Tchad. Le 22 mars dernier, une opération similaire sur le marché avait enregistré un taux de couverture de l’ordre de 115,5% lors d’une émission de bons du Trésor assimilés (BTA), alors...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’activité a repris normalement à l’aéroport international de Douala, après les travaux de modernisation et d’agrandissement des infrastructures, effectués ces deux dernières semaines, notamment le renouvèlement de l'aire de retournement des aéronefs et la piste d’atterrissage, a appris mercredi APA auprès des Aéroports du Cameroun (ADC). Désormais, l’aéroport international de Douala peut accueillir tout type d’appareil, dont les Airbus 380 qui, d’après certaines sources, reste le plus gros avion commercial. Après le gros œuvre de l’année dernière qui a permis de donner une cure de jouvence à cette plate-forme aéroportuaire, des travaux complémentaires ont été entrepris dans le cadre de la poursuite de sa réhabilitation. Selon Jacob Mbargaso, le directeur de l'aéroport de Douala, «...
(APA 26/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’activité liée au transport de l’électricité au Cameroun intéresse des entreprises canadiennes, dont certaines sont disposées à mettre leur expertise à la Société nationale de transport de l’électricité (SONATREL), a déclaré, mercredi à Douala, René Crémonese. «Le Canada a de grandes lignes de transport de l’électricité. Nous avons un pays qui est énorme et nous avons de l’expérience. Ici, il y a des lignes existantes qui ont été construites par des compagnies canadiennes il y...
(Agence Ecofin 26/04/17)
(Agence Ecofin) - René Crémonese, le Haut-Commissaire du Canada au Cameroun, a signifié le 21 avril dernier au ministre camerounais de l’Energie et de l’Eau, Basile Atangana Kouna, le vœu d’entreprises canadiennes de pouvoir s’adjuger des contrats dans le secteur du transport de l’électricité dans le pays. «Le Canada a de grandes lignes de transport de l’électricité. Nous avons un pays qui est énorme et nous avons de l’expérience. Ici, il y a des lignes existantes qui ont été construites...
(AfricaNews 25/04/17)
Le remodelage de la compagnie aérienne nationale du Cameroun se poursuit. Lundi dernier, à la surprise générale, un nouveau président du conseil d’administration a été nommé par le président Paul Biya. Louis Roger Njipendi Kouotou est le nouveau président du conseil d’administration de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co). C’est la conséquence d’un décret du chef de l‘état camerounais Paul Biya. Louis Roger Njipendi Kouotou prend donc le relai de Mefiro Oumarou qui était à ce poste depuis le 22 août...
(Agence Ecofin 25/04/17)
(Agence Ecofin) - A l’occasion de la signature officielle des documents consacrant l’acquisition de deux Boeing 737-700 par le transporteur aérien Camair-Co auprès de l’américain Boeing, le directeur général (DG), Ernest Dikoum, a révélé, le 19 avril 2017 à Yaoundé, que le Cameroun a déboursé 41,1 millions de dollars US, soit environ 26 milliards de FCFA. Toujours selon le DG de Camair-Co, à leur sortie d’usine, chacun des 737-700 NG disposait de 100 000 cycles (nombre de décollages et d’atterrissages)...
(La Tribune 25/04/17)
La filiale du groupe marocain Addoha au Cameroun, Ciments d'Afrique vient de rendre public ses ambitions de tripler sa capacité de production actuelle de 500.000 tonnes à 1,5 million de tonnes de ciment par an à l'horizon 2018. Cette annonce intervient alors que le besoin devient de plus en plus croissant au Cameroun. La filiale du groupe marocain Addoha au Cameroun, Ciments d'Afrique (CIMAF) vient d'annoncer ses ambitions pour les années à venir. Le géant de la production de ciment...
(APA 25/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le Japon vient d’accorder un prêt de 33 milliards de FCFA au Cameroun dans le cadre du financement de la seconde phase de la route Sangmelima (Cameroun) et Ouesso (Congo), a annoncé mardi, le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT). Un décret du président de la République Paul Biya habilite le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (MINEPAT) à signer un accord de prêt...
(La Tribune 25/04/17)
L’enseigne française FNAC Darty inaugure ce mercredi 26 avril son nouveau magasin à Douala au Cameroun avant celui de Brazzaville prévu pour le mois de juin prochain. Le distributeur français, qui s’est allié à la société Mercure International, étoffe ainsi sa présence sur le continent dans le cadre de sa stratégie d’expansion africaine entamée il y a quelques années. En ligne de mire, le potentiel qu’offre l’émergence de la classe moyenne africaine qui attise déjà bien des convoitises. L'enseigne française...
(Le Monde 25/04/17)
Le directeur adjoint du département Afrique du Fonds monétaire international, Roger Nord, assure que les programmes sociaux des Etats pourront être préservés. C’était il y a quatre mois. Le 23 décembre 2016, les dirigeants des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), réunis en sommet à Yaoundé, au Cameroun, décidaient d’en appeler au soutien financier du Fonds monétaire international (FMI). La morosité ambiante ne laissait plus guère de choix aux économies de cette sous-région de la...
(Agence Ecofin 25/04/17)
(Agence Ecofin) - La Commission des marchés financiers (CMF) du Cameroun, le régulateur de la Bourse des valeurs mobilières de Douala (DSX), accueille une mission d’experts allemands de la Commission fédérale de supervision des marchés financiers d’Allemagne (BaFin) et de la Deutsche Bundesbank du 24 au 28 avril 2017, apprend-on officiellement. Durant leur séjour au Cameroun, souligne la CMF, les experts allemands conduiront des sessions de formation au bénéfice des membres du collège de la CMF. Il est également prévu,...
(APA 24/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le portefeuille de la Banque africaine de développement (BAD) au Cameroun s’élève actuellement à 680 milliards de FCFA en termes d’engagements et d’appuis, a indiqué lundi Racine Kane, le représentant-résident au Cameroun de cette institution financière. Au sortir d’une tournée dans le pays visant à évaluer l’exécution des projets financés par la BAD, l’on a également appris qu’au cours des quatre dernières années, les engagements de la BAD ont quasiment quadruplé. Son accompagnement se concentre...
(APA 24/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le commerce illicite des médicaments fait perdre chaque année 60 milliards de FCFA aux entreprises établies au Cameroun, selon des statistiques du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique rendues publiques lundi. Le Trésor public, pour sa part, perd dans ce commerce illicite quelque 12 milliards FCFA par an, soit 18,73% des pertes des entreprises. Ces dernières s’activent aussi bien dans la fabrication que dans l’importation des médicaments au Cameroun. L'Ordre national des...
(APA 24/04/17)
APA-Douala (Cameroun) - La production de ciment au Cameroun qui est actuellement de 4,2 millions de tonnes par an pourrait décupler pour atteindre 7,2 millions de tonnes annuelles dès 2018, d’après des projections des services compétents du ministère des Mines, de l’Industrie et de Développement technologique (MINMIDT). Selon des sources, sur les 4,2 millions de tonnes de capacités actuelles soit respectivement 1,6 million de tonnes pour les Cimenteries du Cameroun (CIMENCAM) propriété de Lafarge- Holcim, 1,5 million pour Dangote cement...
(La Tribune 22/04/17)
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) veut accompagner le Cameroun dans sa politique de modernisation du secteur des transports. La BIRD a promis au pays un prêt de plusieurs milliards de Fcfa destiné au financement de projets de développement du secteur qui attire de plus en plus d'investisseurs étrangers. La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) va accorder un crédit de plusieurs milliards de Fcfa à l'Etat du Cameroun. Estimée à 113 milliards...
(APA 21/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le Cameroun pourrait connaitre une baisse de son taux de croissance en 2017, d’après le Fonds monétaire international (FMI) qui table finalement sur un taux de 3,7 % contre 5,7 % par le passé. Si ces projections économiques sont confirmées, ce serait une mauvaise affaire pour le Cameroun qui perdrait ainsi 2 points en l’espace de quelques mois. S’ils se vérifient, ces chiffres ne feront que confirmer les prévisions de la Banque mondiale qui annonçaient...
(Agence Ecofin 21/04/17)
(Agence Ecofin) - La production de ciment au Cameroun sera multipliée à partir de l’année 2018. En effet, aux 4,2 millions de tonnes de capacités actuelles (1,6 million de tonnes pour Cimencam, 1,5 million pour Dangote, 500 000 tonnes pour Cimaf et 600 000 tonnes pour Medcem), les différents producteurs du pays envisagent d’ajouter 3 millions de tonnes supplémentaires, à travers soit des extensions des usines, soit la construction de nouvelles unités de production. Il en est ainsi de Dangote...
(APA 21/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Plus de 300 camions bourrés de marchandises en provenance du Cameroun sont bloqués à Ndjamena, au Tchad, suite à une grève initiée par des commerçants tchadiens, a-t-on appris vendredi auprès du Syndicat des camionneurs du Cameroun. Selon des sources concordantes, dans la capitale tchadienne, cela fait trois trois semaines que les marchandises, convoyées depuis Douala, attendent d’être livrées aux commerçants tchadiens. L’impasse provient de ce que les commerçants et importateurs tchadiens sont en grève depuis...
(AfricaNews 20/04/17)
Ce mercredi, le ministre camerounais des Transports Edgard Alain Mebe Ngo’o a signé l’acquisition par la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co) de deux aéronefs Boeing 737-700 NG. Un ouf de soulagement pour la compagnie aérienne nationale qui était précédemment locataire de ces engins avec pas moins de 19 milliards de francs CFA injectés dans leur location durant cinq ans. Mieux, la compagnie élargit sa flotte à cinq avions de propriété. Mais le chemin reste encore long. Lancée en 2011, la Camair-Co...
(Agence Ecofin 20/04/17)
(Agence Ecofin) - Camair Co, la compagnie aérienne publique camerounaise, a officiellement acquis ce 19 avril 2017 deux aéronefs Boeing 737-700 NG, qu’elle louait depuis 2011 auprès de la société Aviation Capital Group, a-t-on appris officiellement. Bien que le montant de la transaction n’ait pas été révélé, des sources autorisées soutiennent que les financements ayant permis ces acquisitions sont ceux issus du prêt syndiqué de 25 milliards de francs Cfa octroyé à la compagnie en 2016 par un pool bancaire conduit par Ecobank Cameroun. Avec l’acquisition définitive de ces deux aéronefs pour lesquels Camair Co a péniblement payé 19 milliards de francs Cfa de frais de location entre 2011 et 2016...

Pages

(Jeune Afrique 19/04/17)
Considéré comme un des meilleurs gardiens de sa génération, le Camerounais Fabrice Ondoa, champion d’Afrique au Gabon avec les Lions Indomptables, ne manie pas la langue de bois. Il le prouve, en évoquant les derniers problèmes qui ont secoué la tanière, mais aussi sa situation à l’Atlético Séville. Après le match amical perdu face à la Guinée fin mars, Hugo Broos, le sélectionneur du Cameroun, avait fustigé les problèmes d’organisation, et l’attitude de certains membres de la fédération… Fabrice Ondoa : Vous savez, le Cameroun a toujours connu des problèmes au niveau de l’organisation. Et ce sera sans doute toujours ainsi. Moi, je ne cherche même plus à comprendre. Avant ce match, on est descendus...
(APA 13/04/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Dix-sept arbitres principaux et assistants, accusés d’avoir « volontairement contribué à fausser les résultats de rencontres», ont été suspendus de toutes activités «à titre conservatoire jusqu’à nouvel ordre», au terme d’un communiqué publié mardi soir par la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC). La note, signée de la secrétaire général de l’institution, Thérèse Pauline Manguele, précise que cette sanction est sans préjudice des procédures administratives et disciplinaires qui pourraient être engagées par la fédération nationale de la discipline (FECAFOOT) à leur encontre. La goutte d’eau ayant fait déborder le vase, indiquent des sources introduites, est intervenue en fin de semaine dernière lorsque les officiels de la rencontre Canon de Yaoundé-Union de Douala (1-0) sont sortis du...
(RFI 10/04/17)
Les noms des treize finalistes pour le titre de meilleur joueur africain du Championnat de France de football (Ligue 1) ont été dévoilés ce 10 avril 2017 par RFI et France 24. L’un d’entre eux succèdera au Marocain Sofiane Boufal, vainqueur du Prix Marc-Vivien Foé 2016. Qui succèdera au Marocain Sofiane Boufal, désigné meilleur footballeur africain de France le 9 mai 2016 ? Ils sont treize cette année à pouvoir prétendre au Prix Marc-Vivien Foé qui sera remis par Radio...
(Jeune Afrique 05/04/17)
Pour ceux qui suivent le football camerounais, le « BruxellesGate », comme certains l’ont baptisé, n’est qu’une affaire de plus. Il n'empêche, cette histoire de fonds non débloqués et de factures impayées autour de l’équipe nationale a eu le don d’énerver au plus haut point le sélectionneur Hugo Bross. Tout a éclaté en marge du match entre la Guinée et le Cameroun, délocalisé à Bruxelles le 28 mars. La rencontre, amicale, n’était, il faut bien le dire, pas d’une importance...
(Afrik.com 05/04/17)
Convoqué ce mardi devant le ministère des Sports à Yaoundé pour préciser ses propos au sujet de "l’amateurisme" au sein de la Fédération camerounaise, le sélectionneur Hugo Broos a joué la carte de l’apaisement, affirmant qu’il a peut-être eu tendance à exagérer. Des enquêtes ont néanmoins été ouvertes. Beaucoup de bruit pour pas grand-chose… Présent ce mardi à Yaoundé pour clarifier ses propos tenus la semaine dernière à Bruxelles dénonçant l’amateurisme de la Fédération camerounaise (Fecafoot), le sélectionneur des Lions...
(La Voix de l'Amérique 04/04/17)
En octobre dernier, l’ex-capitaine des Lions indomptables du Cameroun avait été victime d’un accident vasculaire cérébral ayant nécessité une évacuation sanitaire en France. Après sept mois d'absence, il a retrouvé son pays natal, où de nombreux fans sont venus l’accueillir à l’aéroport de Yaoundé le 1er avril dernier. Accueilli à la descente d’avion avec un bouquet de fleurs, Rigobert Song est l’ex-capitaine des Lions indomptables du Cameroun. "Monsieur le charismatique, nous vous souhaitons la bienvenue au Cameroun", lui glisse l’hôtesse...
(APA 04/04/17)
APA – Douala (Cameroun) - Hugo Bross, l’entraineur des « Lions indomptables » du Cameroun, champions d’Afrique en titre, aurait fait acte de candidature pour coacher les « Blacks stars» du Ghana, a-t-on appris de sources autorisées Selon les mêmes sources, le sélectionneur national aurait même passé un entretien avec la Ghana Football Association. Cette information survient après que le technicien belge a tièdement démenti avoir eu des « contacts » avec les dirigeants de la fédération sud-africaine de football...
(Le Monde 03/04/17)
Le régime de Biya convoque, harcèle, emprisonne à tour de bras. Mais oublie de payer la facture d’hôtel des vainqueurs de la CAN 2017, raille notre chroniqueur. Flashback : il y a à peine un mois et demi, des Lions depuis trop longtemps domptables redevinrent indomptables en remportant la Coupe d’Afrique des nations 2017. Une formidable liesse emplit le cœur d’un peuple camerounais épris de football comme d’autres sont épris de grandeur. Pour l’occasion, le président Biya, le seul Lion...
(Afrique sur 7 03/04/17)
Rigobert Song est rentré au bercail, ce week-end, après un séjour médical de six mois en France. Après une chute due à un AVC, l’ex-capitaine des Lions indomptables y avait été admis en soins intensifs. Il regagne donc Yaoundé dans la ferveur populaire. Le 2 octobre 2016 a failli être un jour sombre pour le Cameroun. Et pour cause, Rigobert Song avait été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC) qui avait failli avoir raison de lui. Mais grâce au couple...
(RFI 03/04/17)
Rigobert Song, l’ex-capitaine emblématique de la sélection nationale du Cameroun est rentré dans son pays samedi 1er avril, après plusieurs mois en France suite à son accident vasculaire cérébral. Des fans sont venus lui souhaiter la bienvenue, à l’aéroport international de Yaoundé-Nsimalen. « Je ne sais pas si le mot merci est suffisant pour exprimer ma reconnaissance envers tout ce peuple. Je suis heureux d’être là, de voir tous ces gens qui sont venus m’accueillir. Je leur dis merci, merci...
(Afrik.com 30/03/17)
Excédé par l’amateurisme régnant au sein de la Fédération camerounaise, le sélectionneur Hugo Broos a effectué plusieurs révélations invraisemblables à l’issue du match amical perdu contre la Guinée (1-2) mardi. Le technicien belge n’est pas sûr de poursuivre son mandat à la tête des Lions Indomptables qu’il a conduits sur le toit de l’Afrique le 5 février. L’idylle entre le Cameroun et Hugo Broos serait-elle en train de toucher à sa fin ? Près de deux mois après le sacre...
(Afrique sur 7 29/03/17)
Le Cameroun des grands champions des Coupes africaines, voir ses joueurs, pour la plupart des joueurs internationaux de football, être privés du déjeuner et résidant dans des chambres d’hôtel impayées! cela relèverait de la plaisanterie…mais c’est la triste vérité. Le moins qu’on puisse dire, est la honte qu’engendre cette situation au Cameroun tout entier dont les joueurs, ces Champions d’Afrique de Football, n’ont pas eu droit au repas de midi, le déjeuner donc, pour raison d’hôtel impayé. De quelle organisation...
(APA 29/03/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La Fédération camerounaise de football (FECAFOOT) a décidé de l'octroi d’une subvention spéciale de 280 millions FCFA, à repartir entre les clubs professionnels et amateurs ayant participé aux championnats de la saison 2015-2016. Cette annonce, faite à l’issue d’une session du comité exécutif de l’instance, précise que ladite subvention sera déduite des recettes découlant de la participation victorieuse du Cameroun à la phase finale de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) «Gabon 2017». Dans le même sillage,...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Il ne l’avait pas vue venir. Après trois décennies de règne marqué par de nombreux abus de pouvoir, le président de la Confédération africaine de football a été mis sur la touche par un Petit Poucet, le Malgache Ahmad Ahmad. Révolution de palais et fin de règne sans gloire pour Issa Hayatou, 70 ans, candidat à une huitième réélection à la tête de la Confédération africaine de football (CAF). Le 16 mars, le Camerounais a été défait lors d’un scrutin...
(APA 25/03/17)
APA-Tunis (Tunisie) - La sélection tunisienne de football s'est inclinée, à domicile, face au Cameroun, champion d'Afrique en titre, sur le score d'un but à zéro (0-1), en match amical de football disputé vendredi soir, à Monsatir. L'unique but de la partie a été inscrit dès la 14ème minute de jeu par Vincent Aboubakar, auteur du but victorieux des Lions Indomptables en finale de la dernière CAN contre l'Egypte (2-1). Les deux sélections se préparent pour les éliminatoires de la...
(Jeune Afrique 25/03/17)
Si Samuel Eto’o a la réputation de s'idolâtrer, l’opinion camerounaise ne se lasse pas non plus de le voir. La carrière de l’attaquant est une succession de cartes postales plutôt hagiographiques… A 36 ans, les footballeurs de dimension internationale choisissent le clou où raccrocher leurs crampons et se font discrets. Sauf quand ils sont de la même nationalité que Roger Milla qui joua les prolongations au-delà des logiques de calendriers. Son petit (faux) frère du Cameroun, Samuel Eto’o Fils, entend...
(APA 24/03/17)
APA – Douala (Cameroun) - L’entraineur de l’équipe nationale de football A’ du Cameroun et ex-capitaine des « Lions indomptables », Rigobert a confié, vendredi à APA, qu’il rentrait au pays pour reprendre ses fonctions, après une longue hospitalisation en France Il confirme ainsi une information déjà donnée par le ministère des Sports et de l’Education physique (MINSEP) et la Fédération camerounaise de football (FECAFOOT). Le retour de Song Bahanag sur le banc de touche de l’équipe nationale A’ intervient...
(Jeune Afrique 24/03/17)
Après vingt-neuf ans de présence ininterrompue à la présidence de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou (70 ans) a été battu le 16 mars dernier par le Malgache Ahmad Ahmad. L’occasion de revenir sur le bilan du désormais ex-président. Avec du bon et du moins bon. Bilan sportif Augmentation du nombre de sélections africaines en phase finale de Coupe du Monde, réformes de la CAN et des compétitions de clubs, création du CHAN, des CAN des moins de 23 ans,...
(Jeune Afrique 22/03/17)
Pendant près de trente ans, Issa Hayatou a dirigé, d’une main de fer, le football africain. Un trop long règne, que Jeune Afrique a suivi de près, de son élection surprise, en mars 1988 à Casablanca, à sa chute, ce 16 mars à Addis-Abeba, au terme de sept mandats Comme beaucoup à l’époque, nous avions cru à ses promesses. Mais nous n’avons pu que constater, au fil du temps, que le fringant dirigeant de la fin des années 1980 s’était...
(Autre média 21/03/17)
Avant la tenue de l’élection à la présidence de la CAF Issa Hayatou avait annoncé à la presse qu’en cas de défaite, il devait rentrer servir son pays. « Si jamais je ne suis pas élu président de la CAF, je vais rentrer à la maison. Je ne serais pas au chômage au Cameroun ; je vais avoir quelque chose, à faire. Les gens ne devraient pas s’imaginer que c’est une question de vie ou de mort, » avait-il précisé...

Pages

(Jeune Afrique 10/04/17)
La Franco-Camerounaise donne des pistes pour explorer la capitale française en suivant des itinéraires bis, liés à la culture noire. «Paris l’africaine est mon terrain de jeu. Je vous emmène avec moi à la manière d’Indiana Jones. » Sur le site d’Airbnb, Jacqueline Ngo Mpii, 28 ans, dont sept dans le tourisme (de Disney World au Maroc, en passant par le Mexique), invite à une immersion « mode et design » dans le quartier populaire de la Goutte d’or… Parfois jugé infréquentable. Sur sa vidéo de présentation – débardeur jaune, puis trench et chemisier en wax –, elle pourrait passer pour la jumelle noire de Cristina Córdula, reine de la sape et de cavernes d’Ali...
(Jeune Afrique 16/03/17)
Il y a plus de trente ans, le hip-hop faisait ses premiers pas au Cameroun. Timide puis éclatant, il a porté de nombreux artistes au rang de stars, avant qu’ils ne retombent plus ou moins dans l’oubli. Alors que Jovi sort son troisième album, que Franko a fait danser la planète et que Stanley Enow s’autoproclame roi du hip-hop, qui connaît les racines de leur succès ? Pourtant, l’édifice du rap « made in Cameroun » ne se serait sans doute jamais élevé si haut sans de solides fondations, bien ancrées dans le Yaoundé et le Douala des années 1980 et 1990. Influences d’Afrique À l’époque, le makossa et le bikutsi sont encore tout-puissants… et pourtant des précurseurs se lancent déjà...
(Le Monde 10/03/17)
Crise anglophone, histoire coloniale, Fespaco, cinéma et politique : notre chroniqueur a fait parler Jean-Pierre Bekolo, cinéaste camerounais et militant. Jean-Pierre Bekolo est un splendide cinéaste camerounais, mais également un citoyen engagé et un militant au regard lucide sur son pays. Cela fait longtemps que je voulais inviter le natif de Yaoundé à me parler de son art, de ses projets, du Festival panafricain du cinéma de Ouagadougou qui vient de s’achever le 5 mars, mais aussi de l’actualité camerounaise...
(Afrik.com 22/02/17)
L’édition 2017 du Festival FOMARIC placée sous le signe « À VOTRE SERVICE » et dont la cérémonie d’ouverture a eu lieu ce jour 21 février 2017 avec la forte présence des membres du gouvernement constituée de Luc Magloire Mbarga Atangana, Ministre du commerce, de Narcisse Mouelle Kombi, Ministre des arts et de la culture, de Samuel Dieudonné Ivaha Diboua, Gouverneur de la région du Littoral, du Préfet du Wouri, des maires des différents arrondissements de la ville, des autorités...
(Jeune Afrique 17/02/17)
Le rappeur camerounais Jovi sort cette semaine son troisième album « 16 Wives », près de deux ans après « Mboko God », qui avait marqué le rap africain. On l’attendait avec impatience. Le rappeur camerounais Jovi a (enfin) sorti son troisième opus, après deux ans de collaboration avec d’autres artistes, comme Reniss et Pascal. Produit par ses soins, sous le pseudonyme « Le Monstre », cet album comporte douze nouvelles chansons, en plus des quatre déjà dévoilées au public...
(Le Point 13/02/17)
"La Guerre du Cameroun, l'invention de la Françafrique" de Manuel Domergue, Thomas Deltombe et Jacob Tatsitsa braque un projecteur sur une histoire franco-camerounaise toujours passée sous silence. Pour comprendre les relations ambiguës entre la France et le Cameroun aujourd'hui, il faut se pencher sur l'histoire occultée de la guerre contre-révolutionnaire au Cameroun. C'est le message du livre de Thomas Deltombe, Jacob Tatsitsa et Manuel Domergue La guerre du Cameroun, l'invention de la Françafrique , sorti aux éditions La Découverte en...
(APA 08/02/17)
APA-Yaoundé (Cameroun) - Le Cameroun présentera dix œuvres en compétition officielle du Festival panafricain du film de Ouagadougou (FESPACO) qui se tient du 25 février au 4 mars prochains dans la capitale burkinabè, a appris APA mardi de source officielle. Il s’agit du long métrage «Life Point» d’Achille Brice, du court métrage «Ashia» de Françoise Ellong, du documentaire «Ceux qui osent» de Dieudonné Alaka. Dans la catégorie série télévisuelle, il y aura «Aïssa» de Jean Roke Patoudem, «La guerre des...
(BBC 31/01/17)
Le Comité d'Organisation Miss Cameroun (Comica) a destitué Julie Cheugeu Nguimfack pour avoir violé le code de conduite, seulement quatre mois après son couronnement. Le Comica évoque une indiscipline aggravée, une insubordination, une indisponibilité ainsi qu'une violation grave et répétée du code de conduite des miss. Elles ne sont pas par exemple autorisées à signer des contrats en leurs noms propres, une clause du code de conduite que l'ancienne miss aurait violé malgré plusieurs avertissements, selon le Comité d'Organisation Miss...
(RFI 22/01/17)
Au Cameroun, les médias privés entrent en résistance après avoir été menacés de fermeture par le Conseil national de la communication (CNC). Cette instance gouvernementale leur reproche des prises de position partisane dans le traitement de la question anglophone, à l'origine d'une grosse crise sociopolitique qui a cours dans le pays depuis bientôt deux mois. Le communiqué du Conseil national de la communication (CNC), sous forme de mise en garde, a été accueilli avec surprise au sein de la rédaction...
(La Libre 20/01/17)
La cour d'appel de Liège a confirmé vendredi matin la condamnation de l'humoriste français Dieudonné. Il a été condamné à une peine de deux mois de prison et à une amende de 9.000 euros après avoir tenu des propos antisémites et révisionnistes lors d'un spectacle donné à Herstal le 14 mars 2012. Cette condamnation est assortie de l'obligation de publier l'arrêt de 20 pages dans deux quotidiens belges. Dieudonné avait été condamné par défaut à deux mois de prison et...
(Le Monde 19/01/17)
Malgré un échec avec sa première salle à Yaoundé, le groupe récidive dans la capitale économique. Et choisit une programmation qui laisse perplexe. Vincent Bolloré avait promis, en juin 2016, lors de l’inauguration à Yaoundé de la salle de cinéma et de spectacle Canal Olympia, que les Camerounais auraient en « avant-première ou en première des films qui sortent au même moment à Los Angeles ou à Tokyo ». C’est loupé ! Non seulement le bâtiment, situé sur le campus...
(APA 17/01/17)
APA – Douala (Cameroun) - Le groupe Bolloré annonce l’ouverture, la semaine prochaine à Douala, d’une nouvelle salle de cinéma et de spectacles, baptisée Canal Olympia, a appris de source interne à l’entreprise. Dans un communiqué dont APA s’est procuré une copie, l’inauguration de la nouvelle salle est prévue pour mercredi prochain au quartier Bessengué à Douala. Une ouverture qui intervient sept mois après celle de Yaoundé la capitale en juin 2014, matérialisant ainsi l’engagement pris un an plutôt par...
(Agence Ecofin 12/01/17)
(Agence Ecofin) - L’enseigne CanalOlympia a été lancée ce 11 janvier 2017 à Conakry, la capitale de la Guinée. Le groupe Canal+ a ainsi ouvert sur le continent africain sa 2ème salle cinéma-spectacles, après la première qui avait été inaugurée à Yaoundé au Cameroun le 14 juin 2016. Après Conakry, 3 autres salles CanalOlympia seront ouvertes dans les tout prochains jours, le 18 janvier à Douala au Cameroun, le 1er février à Niamey au Niger, et le 25 février à...
(Le Monde 28/12/16)
Le bassiste, qui a longtemps souffert de ne pas être aussi populaire que ses alter ego, s’est produit à guichets fermés à Douala le 23 décembre. Certains artistes ont le succès fulgurant. D’autres doivent faire preuve de patience et de persévérance pour conquérir leur public. Le jazzman douala Étienne Mbappé est de ceux-là et reconnaît sans peine en avoir souffert : « Des musiciens ou des chanteurs que je trouve moins bons que moi ont plus de reconnaissance. Charlotte Dipanda...
(Jeune Afrique 19/12/16)
C’est un parti pris audacieux et unique, à l’heure où la presse magazine bat de l’aile et où la culture est souvent négligée dans les médias, de lancer un bimestriel consacré à l’art et au spectacle. Mais la revue camerounaise Show défie les pronostics. Imprimée à plus de 2 000 exemplaires, elle paraît depuis un an maintenant, et entend bien, comme le précise son rédacteur en chef, Alain Tchakounté, être diffusée à court terme dans d’autres pays du continent… Il y...
(APA 16/11/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La première phase de réalisation physique des travaux du complexe industriel d’Ebolowa (Sud), fleuron de la coopération Cameroun-Inde, affiche un taux de l’ordre de 86%, a appris APA lundi auprès des services compétents du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. Présenté comme une unité d’appui logistique à la matérialisation de l’agriculture de deuxième génération, ledit complexe, à travers la convention «riz-maïs», prévoit notamment le montage de 1000 tracteurs ainsi que la formation...
(APA 08/11/16)
APA-Yaoundé (Cameroun) - La 8ème édition du Festival national des arts et de la culture (FENAC) du Cameroun s’ouvre mardi dans la capitale du pays, Yaoundé. Placé sous le thème : «Culture et émergence du Cameroun», cet événement qui court jusqu’à dimanche prochain, se veut une plateforme locale et internationale d'expositions, d'échanges et de valorisation de la culture camerounaise dans sa diversité. Il sera, entre autres, rythmé par des ateliers de formation, des représentations théâtrales, des concerts de musique, des...
(Le Monde 22/10/16)
Si Bili Bidjocka est une âme solitaire, qui aime « pratiquer l’esthétique de la disparition » et s’envoler sur un coup de tête en Amazonie ou en Guyane française sans prévenir ses proches, il n’est pas pour autant un homme seul. Et l’histoire de P.I.E.T.À. Le Plan prend forme, proposée du 13 octobre au 13 décembre par la galerie MAM à Douala, le démontre. L’exposition est née de la rencontre de trois personnalités devenues amis intimes : le plasticien Bili...
(Le Point 14/10/16)
Dans "Mon royaume pour une guitare", l'auteur conjugue l'histoire de l'immense musicien et poète Francis Bebey, son père, avec celle de son pays. Mon royaume pour une guitare est une surprenante partition. Les mots vibrent telles des cordes effleurées, pincées ou grattées, mais la mélopée qui en découle est inattendue. C'est que Kidi Bebey ne s'attache pas stricto sensu à retracer le parcours de son père, l'écrivain et musicien camerounais Francis Bebey. Nous sommes donc loin de la biographie empreinte...
(Jeune Afrique 14/10/16)
Le Camerounais Shanda Tonme nous a rendu visite au 57 bis rue d’Auteuil avec son nouveau livre, "J’ai compris Yves Michel Fotso", que viennent de publier les éditions L’Harmattan. Il s’agit d’un plaidoyer visant à démontrer l’innocence de cet industriel incarcéré depuis 2010, notamment pour des faits remontant au temps où il dirigeait Cameroon Airlines. Le livre est écrit avec la passion et l’énergie qui caractérisent Shanda Tonme, personnage atypique de la société civile camerounaise.

Pages

(RFI 26/04/17)
Ahmed Abba condamné à 10 ans de prison. Une décision qui confirme la difficulté d'exercer son métier de journaliste au Cameroun. Le pays est 126e sur 180 au classement 2016 de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières. Aujourd'hui, selon le Comité de protection des journalistes, au moins six autres reporters seraient détenus dans le pays après avoir été arrêtés pour la plupart en début d'année. Et aujourd'hui sur le terrain, les conditions de travail sont délicates notamment dans l'Ouest et le Nord. La plupart des journalistes détenus viennent de la zone anglophone en conflit depuis plus de six mois avec le pouvoir central. Léonard Kum est le représentant du Syndicat national...
(La Croix 26/04/17)
Correspondant de Radio France internationale (RFI) en langue haoussa au Nord Cameroun, le journaliste Ahmed Abba a été condamné, le 24 avril, à dix ans de prison ferme par la justice camerounaise pour « blanchiment de produits de terrorisme » et de « non-dénonciation d’actes terroristes ». Par ailleurs, le tribunal le condamne à verser une amende de 85 000 €. Incarcéré depuis le 30 juillet 2015, le journaliste Ahmed Abba a été condamné lundi 24 avril par le tribunal militaire de Yaoundé, la capitale camerounaise, pour « blanchiment de produits de terrorisme » et « non dénonciation d’actes terroristes ». Les juges le condamnent à verser également une amende de 85 000 euros. En cas de non-paiement de la...
(BBC 26/04/17)
Les pays de la Communauté économiques des Etats d'Afrique centrale, (CEEAC) ont réclamé la matérialisation de leur zone de libre-échange au cours d'une réunion à Libreville. Les experts du commerce des États membres de la CEEAC souhaitent lever les points de blocage du marché régional. Ces pays réfléchissent à la manière de rendre effective la zone de libre-échange. Avec près de 130 millions de consommateurs, ce marché est très important du point de vue économique mais plusieurs pays ont du...
(RFI 26/04/17)
« Procès injuste », pour Amnesty International, « condamnation scandaleuse », pour Reporters sans Frontières. Autant de réactions après la condamnation d'Ahmed Abba à dix ans de prison ferme au Cameroun. Le correspondant de RFI en langue haoussa travaillait au nord du pays, notamment sur le groupe Boko Haram. Le tribunal militaire de Yaoundé l'a reconnu coupable de non-dénonciation d'actes terroristes et de blanchiment du produit d'un acte terroriste. Comme elle l'avait annoncé, sa défense vient de faire appel. La...
(Le Monde 25/04/17)
Le correspondant de RFI en langue haoussa à Maroua, dans le nord du pays, a été notamment déclaré coupable de « blanchiment du produit d’acte terroriste ». La sentence est tombée, froide comme un couperet. Ahmed Abba a échappé à la peine de mort, requise dans un premier temps par le parquet, mais la justice camerounaise n’a montré aucune clémence à l’égard du correspondant en langue haoussa de Radio France internationale (RFI) dans la région de l’Extrême-Nord, au Cameroun. Il...
(La Tribune 25/04/17)
La filiale du groupe marocain Addoha au Cameroun, Ciments d'Afrique vient de rendre public ses ambitions de tripler sa capacité de production actuelle de 500.000 tonnes à 1,5 million de tonnes de ciment par an à l'horizon 2018. Cette annonce intervient alors que le besoin devient de plus en plus croissant au Cameroun. La filiale du groupe marocain Addoha au Cameroun, Ciments d'Afrique (CIMAF) vient d'annoncer ses ambitions pour les années à venir. Le géant de la production de ciment...
(RFI 25/04/17)
Au Cameroun, le tribunal militaire de Yaoundé a prononcé, ce lundi 24 avril, une peine d'emprisonnement ferme de 10 ans à l’encontre du correspondant de RFI en haussa. La défense de Ahmed Abba qui clame toujours l'innocence de notre confrère a déjà annoncé qu'elle fera appel. Ahmed Abba a été condamné à 10 ans de prison ferme, peine assortie d'une lourde amende de près de 56 millions de francs CFA (environ 85 000 euros). La décision du tribunal est tombée...
(RFI 25/04/17)
Le tribunal militaire de Yaoundé a condamné ce lundi soir, 24 avril, notre confrère Ahmed Abba, correspondant de RFI en langue haoussa au Cameroun à dix ans de prison ferme pour non-dénonciation d’actes de terrorisme, et blanchiment d’actes de terrorisme. La défense a toujours clamé son innocence et souligné qu’aucune preuve de sa culpabilité n’a été apportée au dossier. Ses avocats ont annoncé leur intention de faire appel immédiatement. La direction de RFI a exprimé sa « consternation » dans...
(La Tribune 25/04/17)
L’enseigne française FNAC Darty inaugure ce mercredi 26 avril son nouveau magasin à Douala au Cameroun avant celui de Brazzaville prévu pour le mois de juin prochain. Le distributeur français, qui s’est allié à la société Mercure International, étoffe ainsi sa présence sur le continent dans le cadre de sa stratégie d’expansion africaine entamée il y a quelques années. En ligne de mire, le potentiel qu’offre l’émergence de la classe moyenne africaine qui attise déjà bien des convoitises. L'enseigne française...
(Le Monde 25/04/17)
Le directeur adjoint du département Afrique du Fonds monétaire international, Roger Nord, assure que les programmes sociaux des Etats pourront être préservés. C’était il y a quatre mois. Le 23 décembre 2016, les dirigeants des pays de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (Cemac), réunis en sommet à Yaoundé, au Cameroun, décidaient d’en appeler au soutien financier du Fonds monétaire international (FMI). La morosité ambiante ne laissait plus guère de choix aux économies de cette sous-région de la...
(BBC 25/04/17)
A Mbengwi, dans le nord-ouest du Cameroun, un trafic d'ossements humains prend de l'ampleur. Des individus non identifiés fouillent les tombes la nuit et emportent les os des morts. Plusieurs villages de cette partie anglophone du Cameroun montent désormais la garde dans les cimetières pour empêcher la profanation des tombes. Au cimetière de Mbengwi, une localité située à 15 km de Bamenda, principale ville de la région du nord-ouest du Cameroun, des jeunes hommes costauds et quelques anciens montent la...
(RFI 24/04/17)
Au Cameroun, le gouvernement a décidé de rétablir les réseaux internet dans les régions anglophones du pays. La population avait organisé un mouvement de protestation pour obtenir plus de reconnaissance de la part du gouvernement. Considéré comme un outil subversif, internet avait été coupé le 17 janvier dans les deux régions anglophones du Cameroun. Aujourd'hui, la société civile réclame toujours le dialogue avec le gouvernement, comme l'explique Tasi Ntang Lucas, leader des enseignants anglophones : « C'est un soulagement de...
(RFI 22/04/17)
Internet est officiellement de retour dans les zones anglophones du Cameroun après trois mois de coupure totale. Depuis le 17 janvier, la Toile n’était plus accessible. Une mesure inédite, la plus longue jamais enregistrée en Afrique, mise ne place suite à la contestation dans deux régions où la minorité anglophone se sent marginalisée par le pouvoir central. Pour le gouvernement, le climat social semble plus détendu. Internet paraît du coup, ne plus être « une menace », selon les mots...
(La Tribune 22/04/17)
Cela faisait 93 jours que 5 millions de Camerounais des zones anglophones étaient privés d'Internet. C’est désormais un mauvais souvenir. Les Camerounais de régions anglophones peuvent désormais se reconnecter à Internet après en avoir été privé pendant trois mois en raison de la grogne sociale dans ces zones. La connexion est rétablie mais la note est très salée pour les comptes de l’Etat. En plus du rabotage des recettes dû à cette coupure prolongée d’Internet, se pose la question de...
(La Tribune 22/04/17)
La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) veut accompagner le Cameroun dans sa politique de modernisation du secteur des transports. La BIRD a promis au pays un prêt de plusieurs milliards de Fcfa destiné au financement de projets de développement du secteur qui attire de plus en plus d'investisseurs étrangers. La Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD) va accorder un crédit de plusieurs milliards de Fcfa à l'Etat du Cameroun. Estimée à 113 milliards...
(RFI 22/04/17)
Le président camerounais Paul Biya a donné instruction ce jeudi 20 avril à tous les fournisseurs d'internet des deux régions majoritairement anglophones du Cameroun de travailler de nouveau. Dans ces deux régions du sud-ouest et du nord-ouest, internet était coupé depuis janvier après des manifestations demandant plus d’autonomie. La décision du président Biya a été annoncée jeudi soir sur les ondes nationales. Les deux régions majoritairement anglophones du Cameroun ont été privées de connexion internet depuis le 17 janvier 2017...
(Jeune Afrique 21/04/17)
Au Cameroun, le procès du correspondant de RFI Ahmed Abba touche à sa fin. C’est finalement lundi qu’il sera fixé sur son sort. À qui profite ce triste feuilleton judiciaire ? Il y a du Nigérien Moussa Kaka et du Burundais Hassan Ruvakuki en Ahmed Abba : un statut de correspondant d’une chaîne de radio internationale qui ne laisse personne indifférent, pas même ceux qui critiquent l’identité française de ladite radio ; une interpellation pour proximité présumée excessive avec un...
(Le Monde 21/04/17)
Le gouvernement avait interdit Internet en janvier en réponse à la grève des enseignants et des avocats qui secoue ces régions du pays depuis cinq mois. Après trois mois et trois jours de coupure, Internet est de retour dans les deux régions anglophones du Cameroun. C’est par un communiqué d’Issa Tchiroma Bakary, ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, lu sur les antennes de la radio nationale, jeudi 20 avril, que la nouvelle est tombée. « Les conditions ayant...
(RFI 21/04/17)
Le correspondant de RFI en langue haoussa au Cameroun Ahmed Abba risque la prison à perpétuité. La justice militaire l’a déclaré coupable de non-dénonciation de terrorisme et blanchiment du produit d'un acte terroriste. Deux des trois chefs d'accusation qui pesaient contre lui. Dans un communiqué, la direction de RFI dit espérer sa libération. Ahmed Abba a été blanchi de l'accusation d'apologie du terrorisme grâce aux copies des travaux réalisés pour RFI qui montrent que contrairement à ce qu'avançait l'accusation, le...
(BBC 21/04/17)
C'est le président camerounais Paul Biya qui a ordonné jeudi le rétablissement d'internet dans les deux régions anglophones du pays. Selon un journaliste résident dans la ville de Buéa, en zone anglophone, cité par l'AFP, l'internet a été rétabli vers 17h GMT. ''Cela fait suite aux instructions données aux opérateurs de téléphonie mobile de rétablir l'internet dans ces régions'', a déclaré le porte-parole du gouvernement Issa Tchiroma Bakary, selon l'Agence France Presse. L'internet a été coupé dans ces régions du...

Pages