Mercredi 25 Avril 2018

Trois soldats camerounais tués par Boko Haram

Trois soldats camerounais tués par Boko Haram
(APA 28/03/18)
Des soldats camerounais

APA-Douala (Cameroun)- Trois soldats camerounais ont perdu la vie dans une attaque de Boko Haram dans la localité de Fotokol (extrême-nord), a-t-on appris mercredi de sources militaires.

L'attaque est intervenue dans la nuit de mardi à mercredi alors que les forces de défense et de sécurité effectuaient des patrouilles de routine dans cette localité frontalière avec le Nigeria régulièrement attaquée par les terroristes.

Les trois éléments tombés sous les balles de l'ennemi faisaient partie d’un contingent de la Force multinationale mixte (FMM) du premier secteur militaire dont le commandement central est basé dans la ville de Mora, à quelques kilomètres de Fotokol.

« Les terroristes embusqués ont attaqué par surprise nos soldats, tuant trois d’entre eux. Toutefois, les forces de sécurité ont pu réagir, neutralisant définitivement plus d’une demi-douzaine de terroristes », a déclaré le ministère de la Défense (MINDEF).

En plus des trois militaires tués, « l’on a enregistré quelques blessés, mais dont le pronostic vital n’est pas engagé », ont rassuré les milieux sécuritaires.

Bien qu’affaibli militairement, Boko Haram qui opère de plus en plus par des attaques suicides, dont les Nations Unies ont dénombré 60 attaques kamikazes en 2017, procède de temps en temps par des incursions armées en territoire camerounais.

Selon le commandement militaire, c’est la première fois depuis le début de cette année que Boko Haram tue en une seule incursion trois militaires de l’armée camerounaise.

Commentaires facebook