Mardi 12 Décembre 2017

Le Forum africain de la révolution verte appelle à renforcer le soutien à l'agriculture

Le Forum africain de la révolution verte appelle à renforcer le soutien à l'agriculture
(Xinhua 09/09/13)
Le Forum africain de la révolution verte appelle à renforcer le soutien à l'agriculture

NAIROBI, (Xinhua) -- Le Forum africain de la révolution verte (AGRF) a appelé samedi à Nairobi à renforcer le soutien à la production agricole, avertissant que sinon la sécurité alimentaire sur le continent puiss être compromise. Les experts participant à l'AGRF dans la capitale kényane ont dit que la révolution verte ne pourrait être concrétisée sans le renforcement des financements de l'agriculture. "Nous ne serons en mesure de transformer l'agriculture en Afrique et de réduire l'insécurité alimentaire et la pauvreté que si les petits exploitants disposent de fonds nécessaires pour augmenter leur production agricole et développer leurs activités", a déclaré le coordinateur de l'AGRF Irungu Honghton dans un communiqué. Les experts notent que l'Afrique subsaharienne est l'une des régions les plus dynamiques au monde, soulignant que le manque de politiques adéquates empêchent les petits agriculteurs d'atteindre leur plein potentiel. Ils indiquent que la hausse des prix des produits alimentaires, en particulier ceux de céréales, ont mis en difficulté les consommateurs dans la région, ravagée déjà par les conflits et les maladies. Les experts recommandent l'amélioration des politiques de protection sociale pour remédier à la vulnérabilité des plus pauvres. Le forum, qui réunit plus de 200 experts africains et du monde, a examiné le rôle critique que devrait jouer le partenariat public-privé dans le développement de l'agriculture en Afrique.

Les participants au forum affirment que l'écart de financement de l'agriculture s'élève à 450 milliards de dollars dans le monde, constituant un grave problème pour l'Afrique, notant que seuls 10% des petits agriculteurs africains ont accès au financement dont ils ont besoin pour augmenter leur production. Les experts encouragent les gouvernements africains à offrir des avantages fiscaux à dex entreprises qui achetent des produits auprès des petits agriculteurs, à développer des modèdes de financement inclusifs, à réduire le risque de la dette et à promouvoir le développement de l'agro-industrie à long terme. Jane Karuku, présidente de l'Alliance pour une révolution verte en Afrique, un partenaire du forum, a déclaré que l'année 2014, déclarée "l'année de la sécurité alimentaire et de l'agriculture" par l'Union africaine, sera une année cruciale pour le développement de l'agriculture, parce que les gouvernements africains devront fixer des objectifs d'investissement et élaborer des plans pour développer l'agriculture dans la prochaine décennie.

Commentaires facebook